Rejoignez la nouvelle aventure de Colybride, un an de voyage à vélo en quête de solidarité et au travers de 22 pays !


Disponible

05 Jul

120% ! :O

[WE HAVE A COLYDREAM]

Img_1994-1499253855

En deux semaines de campagnes, vous avez été plus de 15 000  à regarder notre vidéo, vous êtes près de 2000 sur la page Colybride, et les

Disponible

23 Jun

Déjà 60% !

Un ENORME merci à tous! On a déjà collecté près de 60% de l'objectif de ce crowdfunding! 

2960€, c'est déjà 360 jours de nourriture pour nous 4 (ouf), plus un certain Monsieur "capteur-de-moments-inoubliables", notre appareil photo qui va nous permettre de partager au mieux cette aventure avec vous !

 

Depuis Lundi, c'est plus de 10 000 vues sur notre vidéo, c'est plus de 100 personnes qui nous ont rejoints sur la page Facebook et c'est autant de bonheur de se sentir suivis et soutenus que vous nous avez donné! 

 

Durant cette campagne, nous avons décidé de réaliser des portraits de nos proches au sujet de Colybride. Une manière pour nous de rendre hommage à nos généreux donateurs et pour vous d'en apprendre un peu plus sur notre projet au travers de regards neufs. Marine, une amie fidèle est la première à s'être prêtée au jeu :

Marinougood-1498224401

« En tant que coloc [de Cyril et César], c’était très chouette parce qu’on a eu la chance de voir le projet évoluer, de voir ce que les gens ne voient pas forcement : vos plaquettes, vos rires pendant vos réunions, le stress avant les rendez-vous et les appels téléphoniques, vos joies et vos déceptions à mesure que le projet grandissait. J’ai adoré suivre votre travail pas à pas, presque de l’intérieur. Avec Juliette et Guillaume [autres colocs] on prenait beaucoup de plaisir à faire les apéros dînatoires pour fêter les grandes étapes du projet. On a ainsi célébré ensemble la création de l’association, le soutien de notre école vis-à-vis à votre initiative ou encore votre premier sponsor. C’était notre manière à nous de vous montrer qu’on trouvait ce que vous faisiez génial et qu’il fallait continuer ! D’un autre côté, je ne dirais pas que c’est stressant mais c’est vrai que dès que vous partiez en rendez-vous on pensait à vous, dès que vous en sortiez on voulait tout de suite savoir si c’était bon ou pas, je pense qu’on se sentait indirectement impliqués dans votre projet. »