Confinarium - Le LIVRE

Précommandez mon premier livre photo !

Visuel du projet Confinarium - Le LIVRE
16
Contributeurs
33 jours
Restants
866 €
Sur 7 500 €
12 %
Autoproduction
culturelle
Fabrication
française

Confinarium - Le LIVRE

Le projet en 2 mots :

Je tente de réaliser aujourd'hui mon premier livre photographique en auto-édition. Une thématique d'actualité, comment les résidents d'EHPAD ont-ils vécu leur premier confinement de manière psychologique ? Plus de 80 photos documentaires, portraits et des témoignages des résidents regroupés dans 130 pages.

 

Les origines du projet :

Petit à petit dans ma pratique photographique je me suis spécialisé dans le reportage documentaire et le portrait, j'aime aider les autres grâce à la photo c'était donc de manière naturelle que j'ai souhaité traiter de ce sujet. Comment les résidents en EHPAD ont-ils vécu ce premier confinement? J'ai donc décidé au mois de mai au premier dé confinement de contacter plusieurs EHPAD de ma région en proposant mon projet de reportage. C'est alors que la Fondation Filseine (fondation à but non lucratif) (https://www.filseine.fr/) m'a répondu favorablement en m'ouvrant les portes de toutes leurs résidences!

Je me suis alors déplacé dans chacune des résidences à plusieurs reprises pour aller à la rencontre des résidents. J'y ai découvert des personnes souvent isolées qui ont très mal vécu ce confinement si soudain, beaucoup d'incompréhension pour eux.

J'ai donc passé plusieurs mois à réaliser des portraits, recueillir des témoignages et documenter un peu le quotidien qu'ils ressentent.


CONFINARIUM : 
Ce mot, cette expression répond à très peu d’occurrences lorsque l’on effectue une requête sur un moteur de recherche internet...

La première fois que je l’ai entendu prononcer, c’était dans la bouche d’un résident de l’EHPAD des Sapins, à Rouen. Monsieur Rousseau...
Ce mot, cette expression, invite à la fiction. Pourtant il témoigne d’une situation bien réelle, délimitée dans le temps, celle d’une « crise sanitaire », « inédite » qui a nécessité de rester enfermé chez soi en se coupant du monde, de la vie habituelle...

J’ai pris le parti d’associer, de combiner l’esthétique du portrait de manière frontal avec le témoignage brut et sans jambages des résidents de plusieurs EHPAD en Normandie. Il était important que les résidents puissent s'exprimer librement sur leur propre ressenti vis à vis de ce confinement et de cette situation qu'ils ont vécus.

J’ai eu la chance d’avoir accès a plusieurs établissement grâce à une fondation (Filseine) de la région qui a acceptée ce projet photographique. J’avais carte blanche pour réaliser mes textes avec les résidents, aidé par un animateur ou une aide soignante de temps en temps; mais aussi des images plus contextuelle qui montre malheureusement une certaines réalités aujourd’hui : ce sentiment d’isolement, de solitude, d’égarement de chacun qui a été appuyé suite à ce premier confinement.

J’ai tenté de mettre en lumière ce que des individus vivent en établissement ont ressenti : une solitude, un isolement accru quand ils n’avaient plus le droit de recevoir de visites, de rencontrer leurs proches, d’être des acteurs de leur quotidien et devaient rester dans leur lieu de vie ou ils dormaient, mangeaient et essayaient de garder un lien avec l’extérieur par le biais du téléphone, de la radio, de la télévision.


Le projet en détails :

Après avoir passé 8 mois à photographier, trier, retoucher des centaines de photos, je pense que le projet est enfin terminé. J'ai pour habitude de me fixer comme finalité une exposition pour une série, mais dans le cadre actuel c'est compliqué de se projeter et ce sujet se prête extrêmement bien au médium du livre. 

 

Mon objectif ici est vraiment de pouvoir partager mon projet sous forme de livre et de réaliser ce rêve d'ado photographe, d'avoir mon propre livre photographique ! Mais une auto-édition dans tous les cas ça coûte cher et c'est pourquoi je ne peux pas avancer les frais d'un coup et je propose dès aujourd'hui des précommandes pour voir si c'est faisable ou non. 


Les contreparties

 

Plusieurs contreparties sont prévues pour tous les budgets
La principale évidemment c'est la précommande du livre mais aussi des étuis pour ranger le livre avec la tranche visible, ainsi que des tirages de la série.

Les visuels ne sont que des maquettes "fait maison" ils se rapprocheront au plus possible du produit final mais il faut garder en tête que cela peut changer à quelques détails prêt.

À quoi servira la collecte

Quelques chiffres
Pour réussir ce projet il faut que je puisse réunir environ 7500€. C'est une certaine somme mais je veux vraiment vous proposer un objet de qualité.

Voici quelques caractéristique du livre qui sera réalisé par l'imprimerie Escourbiac en OffSet. 

- Format portrait : 22x28cm (fermé) 
- Couverture : dure, toilé (toile du marais), avec le titre et mon nom en « marquage à chaud » comme si c’était incrusté à la couverture. + photo incrustée aussi environ 8x10cm.
- Papier : Munken Polar Rough FSC 150 g/m2 mat sans reflet et texturé.
- Pages : 64 pages recto verso soit 128 pages de photos/textes

La création de ce livre en 200 exemplaires coûte 4990€ TTC 

À cela j'aimerai beaucoup vous proposer un étui pour ranger le livre avec la tranche visible 
100 étuis 



(visuels non définitif pour quelques détails)
à ça rajouter les frais de logistique et imprévus on arrive rapidement à ce prix de 7500€ nécessaire pour lancer toute la production. 

 

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux