Création d’une librairie-café à Saint-Bruno (Grenoble).

Soutenez la création de La Caverne, une librairie-café, au cœur du quartier Saint-Bruno à Grenoble.

Visuel du projet Création d’une librairie-café à Saint-Bruno (Grenoble).
30
Contributeurs
20 jours
Restants
1 420 €
Sur 10 000 €
14 %
Bio
Commerce
équitable
Changer
de vie

Création d’une librairie-café à Saint-Bruno (Grenoble).

Le projet ?

 

 

 

On le sait tous : ce n’est pas une librairie qu’il faut ouvrir quand on caresse le rêve de devenir riche matériellement. La librairie est le commerce indépendant le moins rentable en France. C’est pour cette raison qu’on n’en voit pas à tous les coins de rue :). C’est d’abord un acte citoyen, de résistance que d’ouvrir un lieu dédié aux livres. C’est s’enrichir autrement, enrichir les autres, enrichir le monde de demain.

Cela fait plus de 20 ans que j’écris. J’écris pour la presse et des livres. Ces dernières années, je me suis aperçu qu’écrire ne suffit plus, qu’il faut désormais partager, de vive voix, avec le plus grand nombre, ma passion de la littérature. Comment ? En créant une librairie-café à Saint-Bruno, un quartier cosmopolite, situé à deux pas du cœur historique de Grenoble. Je pourrai y mettre en avant les livres que j’ai aimés, y proposer peut-être des livres que vous avez aimés (oui, le but, c’est le partage), y inviter des créateurs locaux et d’ailleurs, en faire un lieu vivant où l’on peut, en plus de ce qui nourrit l’esprit, trouver des produits locaux de qualité à consommer dans une ambiance chaleureuse. Je ferai de mon possible pour que la librairie devienne un repère dans le quartier, et même au-delà. Un refuge où l’on peut échanger librement, se cultiver, découvrir, faire découvrir, passer du bon temps, rire, s’émouvoir, nouer des relations humaines de qualité (on n’en a jamais eu autant besoin… !).

La librairie sera baptisée "La Caverne", en écho à ces sites souterrains habités par nos aînés et qui ont vu naître les premiers graffitis, les premiers dessins, les premières peintures, les premiers chants, les premières histoires, les premiers poèmes. La caverne est, en quelque sorte, le berceau  de l’art et de la création littéraire. Notre "Caverne", à vous et à moi, sera généraliste. Vous y trouverez, entre autres, littérature francophone et étrangère, poésie, bande dessinée, mangas, essais, littérature jeunesse et livres pratiques. Jeux de société, jouets bien choisis et papeterie y trouveront également leur place. 

J’ai visité ce local de 85 m², avec une mezzanine assez spacieuse. Il correspond parfaitement à ce que je recherche. De grands travaux d’aménagement sont toutefois à prévoir, comme vous pouvez le constater sur ces photos. 

 

Deux possibilités s’offraient à moi : attendre d’avoir la totalité des fonds nécessaires pour démarrer cette aventure qui demande un investissement financier lourd ou faire appel à votre générosité, via un financement participatif, pour lancer le projet maintenant. J’ai choisi la seconde option. Mon choix a surtout été motivé par notre rencontre, certain(e)s d’entre vous et moi. En effet, lors d’une enquête sur le terrain, dans le cadre de la réalisation de mon étude de marché, j’ai rencontré plusieurs Grenobloises et Grenoblois dans le quartier et m’ont toutes et tous exprimé leur envie d’avoir enfin leur librairie où se retrouver lors d’animations littéraires et culturelles et où elles/ils vont pouvoir se procurer leurs livres.

"L’union fait la force", dit-on. Aidons ce projet pas comme les autres à se concrétiser rapidement. Nous en avons, nous en aurons toutes et tous besoin.

 

Qui suis-je ?

 

Mohamed AOUINE. Je suis né le 29 janvier 1981 en Kabylie, arrivé en France en 2005, à l’âge de 24 ans. J’ai une formation universitaire en économie (bac+4). Tout récemment, j’ai suivi une formation à l’Institut national de formation de la librairie (INFL), devenu, depuis peu, l’École de la librairie. Ma formation a été complétée par un stage pratique à la librairie Arthaud, une institution à Grenoble. Je suis un grand lecteur. Cela fait presque 20 ans que je collabore avec différents titres de la presse écrite. Depuis dix ans, j’écris dans les colonnes du Dauphiné Libéré. Mes articles traitent surtout de la culture. Je suis, par ailleurs, l’auteur d’une dizaine de livres, dont deux romans, des nouvelles et des recueils de poèmes.

À quoi servira la collecte

À quoi va servir le financement ?

Additionnées à mon apport personnel, vos contributions me permettront, dans un premier temps, d’aller voir les banques de façon sereine, et avec crédibilité. Elles me permettront, dans un second temps, de constituer une partie du stock.

Plus on dépasse le seuil des 10 000 € demandés, plus la librairie gagne en autonomie financière et en confort pour vous accueillir dans des conditions idéales. 

À noter que du montant demandé, il faudra enlever 800 €, qui correspondent à la commission Kisskissbankbank. Il faudra enlever également le financement des contreparties. 

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux