Dans les entrailles de la terre (où les hommes cachent leur misère)

"La torture ? De quoi parlez-vous ? La torture est évidemment illégale. Notre pays est absolument opposé à toute forme de torture!"

Visuel du projet Dans les entrailles de la terre (où les hommes cachent leur misère)
Réussi
83
Contributeurs
29/06/2015
Date de fin
4 063 €
Sur 4 000 €
101 %
Soutenu par
Eclaireuses et Eclaireurs Unionistes de France soutient le projet Dans les entrailles de la terre (où les hommes cachent leur misère)

Dans les entrailles de la terre (où les hommes cachent leur misère)

Kisskissbank-1432683284

 

 

Dans un pays imaginaire, un homme est enfermé, torturé, humilié à la suite d’un attentat présidentiel dont il est accusé. Il tente de convaincre de son innocence les implacables agents d’un pouvoir totalitaire. De ce puissant face à face, se dresse une troublante confrontation entre barbarie et humanisme.

 

Jouant sur une écriture au réalisme traversé d’un humour décalé et d'un lyrisme saisissant, cette création oppose deux visions inconciliables de la condition humaine. Elle nous entraîne avec force et originalité dans les profondeurs d’un monde sans doute moins fictif qu’il n’y paraît.

 

Sensibles à la question des prisonniers et de la vie en milieu carcéral, la pièce s'articule autour d'une question centrale: «que peut-on faire face à un pouvoir totalitaire MAIS légitime ? » La violence physique (et l’illégalité qui inévitablement en découle) est-elle dès lors la seule réponse à faire valoir face à un système abrutissant perçu comme injuste? 

 

 

Le personnage central –le détenu-  sera tout au long de la pièce livré aux hommes et aux femmes de pouvoir sans autre arme que son humanité et la proclamation de son innocence. La situation de faiblesse ainsi que le dénuement dans lequel il se trouve, bien loin de l’affaiblir, font de ce personnage l’archétype de l’humanité sacrifiée sur l’autel de la barbarie institutionnelle.

 

En effet, les hommes/femmes qui gravitent autour de lui semblent être parfaitement rationnels, civils, « à l’écoute » de sa situation. Pourtant, malgré leur volonté de dialogue, ils sont incapables de l’entendre, figés dans des convictions, endoctrinés par une société sophistiquée, soumise à la figure patriarcale et toute-puissante de leur Président. Les hommes et femmes de cette histoire semblent détachés et éloignés de ce qui constitue l’essence même de toute relation à autrui : la reconnaissance –chez l’autre- d’une similitude de condition et même de destin. La condition humaine.

 

 

 

 

Bio express des actrices et des acteurs du projet:

 

 

Daniela MORINA PELAGGI, auteure, metteur en scène et comédienne –  Rôles de la putain et de la mère.   

 

Daniela_kkbb-1432986421

 

Daniela débute le théâtre dans la communauté italienne du Bas-Valais, en Suisse. A 19 ans, elle entreprend un cursus universitaire en sciences-politiques tout en poursuivant l’une de ses activités de prédilection - l’écriture - avant de se consacrer exclusivement aux arts de la scène. Elle est engagée par la compagnie Alexandre Païta à Genève où elle jouera entre autre sous la direction de Jean-Pierre Raffaelli des textes de Ramuz, Cingria, Roud ou dans Richard III de Shakespeare. En 2012 elle intègre la 2ème année du Cours Florent à Paris,  où elle travaille des rôles particulièrement intenses. Après avoir créé en 2013 la Compagnie Hic et Nunc, elle écrit et met en scène «Enfants de… », un conte familial qu’elle présente avec succès au théâtre de l’Aktéon de Paris. Par ailleurs, elle met en scène «L’homme qui monte sur scène » de Georges Homsy qui se joue à l’Auguste Théâtre à Paris de septembre à décembre 2014.      

 

 

Christopher CAULIER, comédienRôle du détenu

 

Chris_kkbb-1432986628

 

Formé au Conservatoire National d’art dramatique de Nîmes puis au Cours Florent à Paris, Christopher à joué le rôle principal de la pièce « Captives » de Sonia Leval, d’après le best-seller « Femmes de dictateurs » de Diane Ducret. Il a aussi tourné dans le court-métrage « La nuit du vendredi » de Stéphane Villeneuve, présenté au Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand.      

 

 

Jérémie STORA, comédienRôles du gardien et du président  

 

Jeremie_kkbb-1432986681

 

Jérémie débute le théâtre à l'âge de 8 ans au cours Irène de Crozefon à Paris. Diplômé du Celsa en Communication et Management, il n'a jamais cessé de côtoyer le monde des arts dramatiques. Formé ensuite au Cours Florent, Jérémie travaille depuis 1 an sur l'écriture de son One Man Show. Il participe également à plusieurs courts et moyens métrages ainsi qu'à des Web-séries telles que « Les Zonards » ou encore « Bloque note » dans lesquelles il tient le rôle principal. Au théâtre, il a joué récemment « Les femmes savantes » et « Le Dindon » avec la Compagnie Candela au Théâtre de Nesle à Paris.      

 

 

Pauline PERRINE, comédienne – Rôle de l’agent (en alternance)  

 

Pauline_kkbb-1432986740

 

Pauline intègre en 2010 le Cours Florent en formation théâtre et cinéma. Après quelques apparitions filmées et la réalisation de plusieurs courts métrages, elle est au générique du film « Ma sacrée jeunesse » de Carly Blackman à sortir prochainement. Au théâtre, elle est sur scène dans « Les Enfants de… » à l’Aktéon sous la direction de Daniela Morina Pelaggi.      

 

 

Rachel DUC, comédienne – Rôle de l’agent (en alternance)  

 

 

Rachel_kkbb-1432987048

 

Rachel est passionnée de théâtre depuis son enfance en Suisse, son pays natal. Elle obtient récemment le premier prix du concours de plaidoirie Corneille au Théâtre du Loup à la Faculté de droit de Genève. Elle a auparavant interprété Elisabeth dans l’adaptation de Richard III de Shakespeare, mis en scène par Jean-Pierre Raphaëlli pour la Compagnie Alexandre Païta à Genève.       

 

 

Marine VOYEUX, danseuse et comédienne – Rôle de la danseuse

 

Marine_kkbb-1432986924

 

Danseuse, comédienne et chanteuse, Marine est diplômée du Cours Florent en théâtre et comédie musicale. En danse, forte d’une formation jazz et classique, elle a obtenu de nombreuses récompenses dont une médaille d’or au concours national du CND (classique). Elle participe régulièrement comme danseuse à des événements scéniques et des tournages de courts-métrages et vidéo-clips.  

 

 

 

À quoi servira la collecte

La somme de EUR 4'000 permettra à la Compagnie Hic et Nunc de financer la location du théâtre "Au Magasin", 31 rue des Teinturiers et de présenter sa pièce lors du festival d'Avignon.

 

Si la somme de 4'000 EUR devait être atteinte et dépassée, la compagnie pourra également assurer le paiement des postes suivants:

 

- 3'000 EUR pour le logement de toute la troupe sur place (nous sommes six),

- 600 EUR d'impression (affiches, flyers) 

- 600 EUR de transport de la troupe

 

Tous les membres de la troupe vous remercient de votre soutien et de votre générosité dans ce beau projet qu'est la participation au festival Off d'Avignon. 

Choisissez votre contrepartie

Pour 1 €

Notre reconnaissance infinie! Et ça n'est pas rien!
  • Contributeurs : 7
  • Livraison Juillet 2015

Pour 5 €

Un sachet de Sugus (typiques bonbons helvètes), plus la contrepartie précédente.
  • Contributeurs : 5
  • Livraison Juillet 2015

Pour 10 €

Une visite guidée de la ville d'Avignon, plus les contreparties précédentes.
  • Contributeurs : 7
  • Livraison Juillet 2015

Pour 20 €

Une photo souvenir avec les membres de la troupe+un sachet de Sugus (typiques bonbons suisses)+la bise et la reconnaissance infinie de tous les membres de la troupe.
  • Contributeurs : 14

Pour 30 €

Un verre offert à Avignon, plus les contreparties précédentes.
  • Contributeurs : 5
  • Livraison Juillet 2015

Pour 40 €

Invitations pour 2 personnes à la dernière représentation de la pièce durant le festival d'Avignon '15.
  • Contributeurs : 3
  • Livraison Juin 2015

Pour 50 €

Un repas offert par la troupe, lors du festival d'Avignon, mitonné par les bons soins du chef cuisinier.
  • Contributeurs : 2
  • Livraison Juillet 2015

Pour 70 €

INVITATION POUR DEUX PERSONNES A UNE REPRESENTATION DE CHAQUE NOUVEAU SPECTACLE DE LA COMPAGNIE HIC ET NUNC.
  • Livraison Juin 2015

Pour 100 €

Mentionner les noms des donateurs sur les flyers de la pièce lors du festival d'Avignon.
  • Contributeurs : 4
  • Livraison Juillet 2015

Pour 200 €

Mentionner les noms des donateurs sur les flyers de la pièce lors du festival d'Avignon et un repas mitonné par le chef cuisinier de la troupe, avec les bons soins du reste de la compagnie.
  • Contributeurs : 5

Faire un don

Je donne ce que je veux