De l'aide pour les hôpitaux de Lodi (Italie)

Soutenez les médecins, infirmiers et soignants des hôpitaux de Lodi qui luttent contre le COVID19

Visuel du projet De l'aide pour les hôpitaux de Lodi (Italie)
Échoué
1
Contributeur
08/04/2020
Date de fin
10 €
Sur 10 000 €
1 %
Santé
et Handicap
Solidarité
internationale

De l'aide pour les hôpitaux de Lodi (Italie)

Le docteur Manuela Piazza, cofondatrice de l'association italienne GuardAvanti et infectiologue à l’Hôpital de Lodi au nord de l'Italie, nous a envoyé un appel à l’aide.

Le docteur Manuela Piazza, infectiologue à l'hôpital de Lodi

 

Ces derniers jours, les hôpitaux italiens sont confrontés à une urgence sanitaire sans précédent due au COVID19, ou "coronavirus".

Médecins, infirmiers et soignants sont exposés quotidiennement pour faire face à cette crise.

Le réseau hospitalier de Lodi est composé de quatre structures (Lodi, Sant’Angelo Lodigiano, Casalpusterlengo et Codogno). L’hôpital de Codogno est d'ailleurs tristement connu pour avoir admis en soins intensifs le premier patient italien sévèrement touché par le virus. L'aide financière étant allouée majoritairement aux plus grands hôpitaux, le réseau hospitalier de Lodi manque d'équipements ce qui limite l'action du personnel soignant et le met en danger.

Les quatre hôpitaux ont à ce jour des patients quasi exclusivement atteints du coronavirus et sont en état d’effondrement : des lits supplémentaires sont nécessaires chaque jour et le personnel hospitalier a désespérément besoin de respirateurs et de kits de protection. L’hôpital risque de devenir complètement surchargé et de ne pas pouvoir garantir les services essentiels non seulement aux patients infectés, mais aussi aux autres patients.

Transfert d'un patient à soigner dans l'un des hôpitaux de Lodi

 

Le but de la collecte est d’acheter des boîtes de gants jetables, des kits de protection complets (gants, lunettes, masque, sur-chaussures, calot) et appareils respiratoires pour le réseau hospitalier de Lodi.

À quoi servira la collecte

L’objectif de la collecte est double : 

  • Acheter des équipements de protection individuelle pour tout le personnel hospitalier afin d'assurer leur sécurité.
  • Acheter des respirateurs afin d'augmenter la capacité de l'unité de soins intensifs.

Coûts :

1 boîte de 150 gants jetables = 9 €
1 kit de protection complet = 40 €
1 respirateur = 17 000 €

Choisissez votre contrepartie

Pour 20 €

300 gants jetables

Plus de gants de protection permettraient de minimiser le risque de contagion des médecins, infirmiers et soignants. Le manque de personnel dans cette situation dramatique exige impérativement qu’ils ne soient pas contaminés afin de pouvoir continuer à soigner les malades.

Pour 50 €

150 gants jetables + 1 kit de protection complet

Le kit de protection comprend des lunettes, un masques, une combinaison, des sur-chaussures et un calot. Plus de kits de protection permettraient de réduire le risque d’infection des médecins, infirmiers et soignants. Le manque de personnel dans cette situation dramatique exige impérativement qu’ils ne soient pas contaminés afin de pouvoir continuer à soigner les malades.

Pour 80 €

2 kits de protection complets

Le kit de protection comprend des lunettes, un masques, une combinaison, des sur-chaussures et un calot. Plus de kits de protection permettraient de réduire le risque d’infection des médecins, infirmiers et soignants. Le manque de personnel dans cette situation dramatique exige impérativement qu’ils ne soient pas contaminés afin de pouvoir continuer à soigner les malades.

Pour 200 €

Contribution à un respirateur

Plus de respirateurs permettraient de disposer de plus de lits en soins intensifs donc la possibilité de traiter plus de malades et de ne laisser personne sans soins. Le coût d'un respirateur est de 17 000 €.

Pour 500 €

Contribution à un respirateur

Plus de respirateurs permettraient de disposer de plus de lits en soins intensifs donc la possibilité de traiter plus de malades et de ne laisser personne sans soins. Le coût d'un respirateur est de 17 000 €.

Faire un don

Je donne ce que je veux