Aller au contenu

Demain le film

Documentaire, Long-métrage, Écologie

Visuel du projet Demain le film
Checked circleRéussi
10 266
Contributeurs
Saturday, July 26, 2014
Date de fin
444 390 €
Sur 200 000 €
222 %

Financez le premier film qui réinvente le monde de demain à partir des meilleures solutions d'aujourd'hui !

Suivre et partager
Soutenu par
Machina Films soutient le projet Demain le film
Avez-vous un distributeur pour ce film ?
Oui, le film sera distribué par Mars Films en France et par Elle Driver à l'international.
Pourquoi les producteurs ne mettent pas tout l’argent ?
Les producteurs ne mettent pas tout l'argent, leur travail est d'aller en chercher. Ce qui n'est pas toujours simple, particulièrement pour des documentaires. Parmi les sources de financement, nous avons, les producteurs et nous (Cyril & Mélanie) choisi de demander au maximum de personnes possible de soutenir le film. Non seulement cela nous rendra plus libre de commencer et d'avoir une véritable indépendance éditoriale, mais cela constituera aussi (si cela marche) un signal fort pour trouver d'autres partenaires. S'ils voient que des milliers d'entre vous veulent que ce film existe, ils seront plus à même de s'engager !
Les équipes du film sont-elles payés ?
Oui, tout le monde sera payé au tarif de la convention collective du cinéma français. L'investissement est très important (entre 7 et 10 semaines pour les techniciens, près de 20 pour la monteuse, plusieurs années pour les réalisateurs). Il est donc normal que cela soit soutenable pour l'équipe et que chacun ait la sécurité financière lui permettant de se donner à fond. Mélanie et Cyril seront payés pour leur temps de travail "officiel" mais investissent en participation les milliers d'heures passées avant et après le tournage et la post-production.
Il n'est pas un peu cher ce documentaire ?
Moins que la majorité des films, mais cela représente une somme très importante oui. Pour autant, il coûte ce qui est nécessaire pour lui permettre d'avoir les qualités d'un film capable de toucher un nombre très important de spectateurs. Pour le fabriquer, il demande le travail d'une douzaine de personnes pendant près de deux ans, puis le travail de toute l'équipe de distribution. C'est un projet ambitieux, mais que nous croyons profondément nécessaire, à cette échelle là.
Et si vous n’avez pas le budget pour finir le film ?
Nous le ferons coûte que coûte même si nous devons rogner sur certains postes. Quitte à faire un peu moins bien que ce que nous voudrions. Et nous continuerons à aller chercher des fonds, là où nous pourrons en trouver.
Et si le film fait des bénéfices ?
Pour cela il faudra que vous soyez très nombreux à aller le voir ! Mais, nous ne sommes pas à l'abri d'un succès... Si bénéfices il y a, nous les réinvestirons pour un prochain projet qui continuera à montrer comment changer notre société.
Et vous prenez l’avion pour votre tournage ?
Non, nous prenons la trottinette :-) Oui, nous prendrons des avions, des trains et des voitures. Ce qui peut paraître très antinomique avec notre propos. Et d'une certaine façon ça l'est ! Mais nous ne voyons honnêtement pas d'autres solutions pour aller dans autant de pays. Nous avons des familles, d'autres activités et nous ne pouvons pas passer des mois à voyager...
Pensez-vous compensez la pollution de votre voyage ?
Oui, nous allons travailler avec l'association PUR PROJET créée par Tristan Lecomte. Pour essayer d'équilibrer l'impact de nos voyages, nous investirons dans la régénération et la préservation d'écosystèmes (agroforesterie, reforestation, conservation forestière) en partenariat avec de petits producteurs.
Pourquoi certains sujets ne sont-ils pas traités ?
Montrer une nouvelle société en émergence en une heure et demie est une gageure. Nous avons dû énormément travailler pour raconter une histoire qui se tienne, qui soit à la fois passionnante, intrigante, éducative, émouvante. Cela nous a demandé de sélectionner avec beaucoup d'attention les exemples que nous allons garder. Nous ne voulons pas faire du film un fourre-tout ! En revanche, nous tâcherons de créer un site Internet, complémentaire au film, qui renvoie vers des mouvements et des initiatives partout dans le monde.
Pourquoi un film de plus sur ce sujet ?
Ce n'est pas un film de plus. Ce film n'a jamais été fait. Jamais nous n'avons pu voir ce que notre monde pourrait être demain. Et il est urgent que nous puissions l'envisager.