Du rite ancestral à la performance artistique : une aventure tanzanienne

Soutenez un voyage entre tradition et modernité

Visuel du projet Du rite ancestral à la performance artistique : une aventure tanzanienne
Réussi
17
Contributeurs
03/08/2019
Date de fin
1 340 €
Sur 700 €
191 %

Du rite ancestral à la performance artistique : une aventure tanzanienne

 

« (…) la lente transition entre les hommes et les lieux, cette traversée qui convoque les traversées de nos propres paysages intérieurs. » Mia Cotou.

  • Qui suis-je ? 

Je m’appelle Lucas BENARD, je suis né en 1999 au sud de l’île de la Réunion et j'achève actuellement ma deuxième année en classe préparatoire pour les grandes écoles littéraires.

  • Quelle est la nature de mon projet ? 

Partir, seul, pendant 40 jours en Tanzanie pour étudier le passage du rite ancestral à la performance artistique.

Pour cerner ce problème je vais travailler sur le lien entre l'esthétique, le mystique et la politique dans des sociétés où les choses se désacralisent et s'occidentalisent à la fois. 

Voici, par exemple, un rite traditionnel Gogo et une performance musicale d'une jeune chanteuse Gogo :

  • Comment y parvenir ?

Pour comprendre la transition entre le rite et la performance, je dois analyser le vocabulaire que l’audience utilise pour décrire l’un et l’autre. Je réaliserai une étude comparative des termes employés pour qualifier les rites et les performances. Je réaliserai, de plus, un maximum d’interviews et de captages audiovisuels

Je pars avec un journal de bord, un carnet de compte, une caméra GoProSession 5 qui ne capture qu'en grand angle et, grâce à votre participation dans le projet, un appareil photo classique. Je souhaite ouvrir des blogs, réaliser un essai et un court-métrage. 

Les blogs

Je posterai sur ces blogs mes récits de voyages, mes photos et mes vidéos pour encourager chaque lecteur à entreprendre des aventures humaines analogues. 

https://www.polarsteps.com/LucasBENARD

https://www.facebook.com/Voyage-entre-tradition-et-modernité-629373664245184

L’essai

Je souhaite rendre compte de mon étude sous une forme argumentée, riche en images, en vidéos et en partitions musicales. L'objectif est d'augmenter le savoir disponible sur un sujet tout en encourageant le lecteur à entreprendre un projet analogue. 

Le court-métrage 

Entre rites, performances, paysages et interviews, l’objectif est de produire un récit de voyage sous une forme audiovisuelle dans la même philosophie que le blog et l’essai. Ce court-métrage est le plus important étant donné la nature de mon projet. L'image, entre scènes rituelles, artistiques et interviews, sera toujours plus féconde que le discours écrit. Je souhaite candidater pour divers festivals de film d'aventure et / ou de court-métrages. 

  • Comment s’organise-t-il ?  

Mon séjour se structure, en théorie, autour de 4 régions tanzaniennes : Pwani à l’ouest ; Dodoma au centre-ouest ; Arusha au nord ; et Simiyu au nord-est. Je passerai, en théorie, 8 jours dans chacune de ces régions selon la même organisation : 4 jours dans la capitale régionale et 4 jours dans un village traditionnel. L’objectif est d’être dans une constante alternance entre la tradition et la modernité.

Que vais-je faire dans ces grandes villes ?

Aller à la rencontre (échanges, interviews, prise d’images) des :

  1. Chercheurs en arts du spectacle
  2. Acteurs associatifs
  3. Troupes et artistes locaux

Ces rencontres me permettent également d’organiser un séjour dans une tribu traditionnelle.

Que vais-je faire dans ces villages ?

Aller à la rencontre des acteurs des rites traditionnels. Je souhaite rencontrer quatre peuples :

1 - Les Zaramo dans la région de Pwani

2 - Les Gogo dans la région de Dodoma

3 - Les Massaï dans la région d’Arusha

4 - Les Sukuma dans la région de Simiyu

 

À quoi servira la collecte

  • Pourquoi ai-je besoin de vous ?

Après m’être épanoui pendant 20 ans dans mon berceau identitaire, l’île de la Réunion, réaliser ce voyage, avant de quitter mon île pour étudier dans le vieux monde, est une aventure dans les arcanes de ma culture et de mon humanité.

Je réalise ce projet grâce à une bourse de 850 € que m’a accordée l’association Zellidja. Voici la description qu'en donne son site internet (https://www.zellidja.com/) : « Dans un monde en mutation, la mission des Voyages Zellidja est d’aider les jeunes, à un moment crucial de leur développement, à développer des qualités essentielles pour eux, les entreprises, la société. ». Une des conditions d’attribution de cette bourse est d’avoir un financement familial qui ne dépasse pas 20% de la bourse, soit 170 €. En dehors de cela, tout financement doit provenir d’une initiative personnelle. Ce qui me fait une base de 1020 €.

Mes frais d’avions sont de 1030 €. Sur place, la vie n’est pas très chère. Un repas coûte en moyenne 1 €, une bouteille d’eau 0.25 €. Je compte m’héberger sous deux formes : en guest house et chez l’habitant. Une guest house coûte en moyenne 6 € dans les petites villes et 18 € dans les grandes. Le bus est le transport le plus économique et il couvre l’ensemble du territoire. Un ticket coûte en moyenne 0.15 €.

Avec 4 jours dans chaque grande ville et 4 jours dans chaque village traditionnelle, 3 repas par jours et 10 tickets de bus tous les 8 jours,  je prévois approximativement un budget de 1430 €.

Avec votre aide, je peux mener à bien mon projet, dans de bonnes conditions, en comblant ces 400€ manquants. 

Avec votre aide, je peux acheter 300 de matériel audiovisuel et produire un court-métrage bien plus riche et esthétique.

Mon adresse pour les modalités de donation

27 allée des pois de senteur 
97410 

 

 

 

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux