Ecoutez grincer les coquilles de moules

Théâtre, Solidarité, Théâtre et danse

Visuel du projet Ecoutez grincer les coquilles de moules
Cross circleÉchoué
12
Contributeurs
Monday, August 01, 2016
Date de fin
535 €
Sur 2 500 €
21 %

Aidez-nous à financer AvignonOff, et vous vous engagerez à porter à tous ce texte sur une famille, ses codes, ses abus, ses silences.

Suivre et partager

Ecoutez grincer les coquilles de moules

                      « Un seul en scène drôle et vertigineux sur un ton décalé pour un texte engagé »

 

C’est l’histoire d’un non-dîner familial. Une mère et ses deux enfants attendent autour d’une table et d’une nappe blanche que le père rentre.

 

L’histoire de « ce fameux soir où tout a basculé » : pour un retard du père, pour un « si petit décalage » dans leurs règles de vie. 

Le père, sujet quasi-unique de leurs conversations, chute de son piédestal. La surprise de son absence empêche la peur de s’installer, Les langues se délient. Dieu le père aurait mieux fait d’être à l’heure.

Le temps est omniprésent, rythmé par la préparation des moules d'emblée dégoûtantes, nettoyées, cuites, refroidies, devenues immangeables.

Les yeux rivés sur la pendule, on les entend, qui craquent, qui grincent.

 

UNE ATMOSPHERE INTIMISTE : elle vous reçoit comme à domicile. Les moules qu'elle vous cuisine en toute simplicité la ramènent à d'autres moules ; "celles des occasions spéciales"

 

UN TON DÉCALÉ : les débordements du personnage, les anecdotes où l'entraînent pêle-mêle ses souvenirs marquent le rythme, tempèrent ses émotions... et les nôtres

 

UN TEXTE ENGAGÉ qui démonte peu à peu la violence du père, sa vision tyrannique de la

Vraie-Famille-Unie - et l’acceptation de tous à « faire bloc »

 

UN SPECTACLE qui hors festival peut se poursuivre… dans la convivialité concrète d'un repas de moules partagées avec la comédienne.

Empoisonnee0.770-1466502401

GENEVIEVE KOECHLIN et son parcours théâtral

 

Comédienne et metteur en scène depuis 1985, elle débute à Avignon qu’elle quitte à 30 ans pour l'Alsace.

« Je ne conçois pas mon travail artistique sans une forte dimension sociale construite dans une proximité avec le spectateur ».

 

Citoyenne engagée, elle anime des ateliers et des stages auprès de publics très variés : scolaires, personnes handicapées ou en grande difficulté sociale, étudiants étrangers...

Elle collabore à des productions d’autres compagnies alsaciennes comme metteur en scène et travaille principalement avec Le Théâtre du Même Nom : c'est le sixième spectacle qu'elle crée avec cette compagnie.

Elle tourne également un cycle de lectures-spectacles : « Les mises en bouche » (réservées à un public adolescent et/ou adulte) dont les thématiques « visent » avec ironie et tendresse nos comportements sociaux. Elle aime ce temps « gourmand » qu'elle partage avec les spectateurs (repas, apéritif, dégustation...) dans la continuité de ses représentations.

 

L'HISTOIRE DE CE SPECTACLE

Basé sur le texte de l'auteure allemande, Birgit Vanderbeke, das Muschelessen (Le Dîner de Moules edit. Stock), ce long monologue à caractère autobiographique a d'abord été proposé comme lecture-apéro dans le cycle « Les mises en bouche ». Suite au retour positif du public, Geneviève Koechlin a décidé d'en faire un spectacle-dîner qu'elle a tourné en Alsace, en Suisse et au Festival d'Avignon 2015. Encouragée par le bon accueil qu'on lui a fait partout où il a été joué avec ou sans le dîner, le Théâtre du Même Nom a décidé de le représenter encore une fois au Festival d'Avignon 2016.

À quoi servira la collecte

LES CHARGES

 

La collecte nous aidera à financer les charges qui incombent obligatoirement à l'association; soit le salaire des intervenants qui s'élève à 6049€

La SACD 550€ (estimation du coût minimal), la cotisation pour l'inscription au programme, le journal du Off AF&C 320€, l'extension de l'assurance pour Avignon 50€ = 6969€

 

 

LE PRODUIT

Plus vos dons dépasseront ce minimum de 2500€, plus vous nous aiderez à faire face à toutes les dépenses de la Cie.

La collecte continuera tout au long du Festival d'Avignon. C'est fin juillet que nous auront le plus besoin de liquidité pour payer les salaires des intervenants.

Nous ne comptons pas uniquement  sur vos dons pour atteindre la somme de 6969€.

La vente de billets lors du Festival est bien-sûr un facteur aléatoire qui est soumis à la taxe de la SACD.

C'est donc un risque de calculer avec cet apport-là; néanmoins on peut s'attendre à ce qu'une somme non négligeable vienne soutenir les ressources de la Cie.

Ensuite nous avons des promesses de dons parmi nos familles respectives et amis très proches. qui ne peuvent ou ne veulent pas passer par internet pour nous soutenir.

 

En 2015, lors de notre premier passage au Festival avec ce spectacle nous faisions partie du dispositif Avignon Off mis en place par la Région Alsace et l'ACA (Agence Culturelle d'Alsace) A ce titre nous avons pu bénéficier d'un soutien important de leur part. Il est évident qu'une telle aide ne peut être accordée qu'une fois pour le même projet.

Cette année, nous finançons notre venue à Avignon entièrement sans le soutien des collectivités locales.

Il faut savoir que toutes les dépenses pour la communication (l'affichage, le tractage) mais aussi le déplacement (voyage et hébergement) constituent un investissement privé de plusieurs milliers d'euros, entièrement à la charge des personnes qui se déplacent. Nous n'avons donc pas listé ces dépenses dans le budget que voici:Budgetavignon16cou_temployeur2-1466609668

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 € et plus

  • Livraison Juin 2016

Pour 10 € et plus

  • Livraison Juin 2016

Pour 25 € et plus

  • Livraison Août 2016

Pour 50 € et plus

  • Livraison Août 2016

Pour 75 € et plus

  • Livraison Août 2016

Pour 100 € et plus

  • Livraison Août 2016

Pour 150 € et plus

  • Livraison Août 2016

Pour 300 € et plus

  • Livraison Août 2016

Pour 500 € et plus

  • Livraison Août 2016

Faire un don

Je donne ce que je veux