Contribuez au projet d'envoyer des étudiants en géologie en Islande pour qu'ils explorent les merveilles de la terre !

Large_islande2-1512346781-1512346810

Présentation détaillée du projet

La géologie n'est pas une discipline qui s'apprend en restant assis sur les bancs des amphithéâtres. Le voyage, l’exploration, la curiosité sont des fondamentaux de la compréhension du système terrestre, et des prérequis à la formation de futurs géologues accomplis. C’est pourquoi nous organisons un voyage de découverte en Islande qui se déroulera du 25 février 2018 au 4 mars 2018.

 

Qui sommes-nous ?

 

Nous sommes 16 étudiants en 3ème année de licence de géologie à l’université Paris-Sud, tous motivés pour organiser ce voyage qui nous permettra d’approfondir nos connaissances dans de nombreux domaines, et qui nous procurera une expérience inoubliable.

Notre équipe de gauche à droite :

Lazare Elbaz, Clémentine Chanon, Loïc Parquet, Pauline Lavaud, Corentin Laban, Virgile Malarewicz, Emeline Garret, Camille Ourliac, Octave Dubrujeaud, Marine Elias, Etienne Leroy, Angélique Boutaric, Nicolas Pige, Romain Sarian, Blaise Ducaroir, Gatien Janez.

V__cfe4-1510510837

 

Nos encadrants

Trois enseignants-chercheurs du laboratoire GEOPS de Paris-Sud nous accompagneront et nous guideront sur le terrain pour nous transmettre leur savoir-faire.

Encadrants-1510770767

Sylvain Bouley :

Planétologue, travail sur les comparaisons morphologiques planétaires, comme la formation des cratères ou les processus morphologiques de la surface martienne.

Antoine Séjourné :

Planétologue, travail sur les comparaisons morphologiques planétaires, comme les formations périglaciaires et les marqueurs de changements climatiques.

Guillaume Delpech :

Vulcanologue, travail sur l’évolution des systèmes volcaniques et sur les processus magmatiques dans les différents contextes géodynamiques possibles.

 

L’AGUPS

L’Association des Géologues de l’Université Paris-Sud organise depuis de nombreuses années des projets visant à enrichir la culture géologique des étudiants. L’idée est d’unir les générations étudiantes autour de notre passion commune. Cette année, nous avons monté une équipe pour organiser ce voyage qui s’inscrit dans une lignée de voyages pédagogiques, et qui, nous l’espérons, pérennisera sur plusieurs années.

 

Pourquoi l’Islande ?

L’Islande est un haut lieu de la géologie mondiale, où de multiples disciplines y trouvent matière à travailler. La grande majorité des paysages ayant été épargnée par l’urbanisation, fait de l’Islande une destination rêvée pour observer des structures géologiques uniques au monde.

L’Islande, terre volcanique, est recouvert par les laves de ses nombreux volcans, connus, au-delà des problèmes de trafic aérien, pour leur diversité géologique et les formations formidables qui  ont façonné les reliefs du pays. Ainsi les roches que l’on y trouve se prêtent souvent aux études de volcanisme et de magmatisme.

L’Islande, terre gelée, se trouve à mi-chemin entre les îles britanniques et le Groenland. Sous ce climat unique, de nombreux glaciers circulent entre les montagnes et les volcans, taillant les reliefs et donnant naissance à de grands fleuves qui se déversent dans l’océan atlantique. Les glaciers sont souvent utilisés en géologie comme témoin des variations climatiques sur plusieurs centaines d’années.

L’Islande, terre déchirée, est un des rares endroits au monde où peut être observé une dorsale océanique, lieu de construction d’un océan. Ce qui en fait le lieu de prédilection des chercheurs travaillant sur le sujet.

Où allons nous ?

Notre voyage va s’organiser par étape autour des points d’intérêts suivants :

Carte_islande-1510694104

Gullfoss : D’imposantes chutes d’eaux coupant à travers la roche.

Geysir : Le geyser qui a donné son nom au phénomène. L’eau éjectée est réchauffée en profondeur par la présence de magma, plus proche de la surface en raison du caractère volcanique de l’île. 

Thingvellir : Région qui porte les cicatrices de nombreuses failles issues d’un rift.

Raufarholshellir : Un ancien tunnel de lave, parmi les plus grandes grottes de l’Islande. 

Dyrholae : Le point le plus au sud de l’île principale. Cette péninsule est constituée de roches volcaniques et de grandes structures en orgues basaltiques.

Vatnajökull : La plus grande calotte glaciaire d’Islande, qui recouvre plusieurs volcans, dont certains sont actifs.

Jokulsarlon : Le plus grand lac proglaciaire (qui résulte de la fonte d’un glacier) d’Islande. Il se trouve juste au sud du glacier Vatnajökull.

 

Quel travail allons-nous réaliser ?

Les thématiques abordées pendant le voyage font écho aux disciplines qui nous sont enseignées dans notre cursus de géologie. Ainsi nous pourrons travailler sur des notions de vulcanologie, de pétrologie, d’hydrologie, de glaciologie et de tectonique. En amont, nous produirons par petits groupes des présentations complètes et exhaustives sur les différents lieux et phénomènes que nous observerons. Sur place, nous suivrons le protocole dédié dans le cas des études de terrain : sur nos carnets, nous ferons une description rigoureuse des zones que nous verrons, et nous nous lancerons ensuite dans les analyses et les interprétations.

A notre retour, nous mettrons nos résultats en forme pour les transmettre à tous ceux qui ont rendu ce voyage possible. 

 

Les enjeux futurs :

Ce voyage a pour but de former notre groupe à la construction d’un projet et à l’approfondissement de nos connaissances en géologie, mais il doit aussi permettre de paver la route aux futurs étudiants qui seront animés par les mêmes motivations que nous, et qui voudront repartir pour vivre les mêmes expériences.

Aussi, nous travaillerons à faire connaître notre expérience et nos résultats aux autres étudiants en géologie toutes années confondues, et aussi à ceux qui ont participé à la réalisation de ce voyage.

À quoi servira la collecte ?

Un tel voyage demande des investissements conséquents que des étudiants ne peuvent pas fournir. Ainsi vos dons ont pour vocation à prendre en charge la moitié du projet. L’autre moitié sera à la charge des 19 participants. La recette de la collecte sera versée sur le compte de l'AGUPS (Association des Géologues de l'Université Paris-Sud).

Notre budget comprend  5000 € de frais de logement, 3000 €  de frais de transport sur place, et 5500 € de billets d’avion. La facture reviendrait alors à 700 € par personne. Les 8000 € demandés en crowdfunding vont permettre de financer les logements et les véhicules. Avec les autres dépenses diverses (alimentations, bagages en soute, pleins d'essence), la facture serait d’environ 300 € par personne, ce qui est beaucoup plus supportable et permet ainsi d’ouvrir ce voyage à un plus grand nombre de personne.

Thumb_logo_agups-1510520303
AGUPS

Depuis 1979, L'AGUPS (l'Association des Géologues de l'Université Paris-Sud) met en place des projets pour assouvir la passion qu'on ses membres pour la géologie. Elle regroupe des étudiants et des professeurs qui veulent s'investir dans ce qui les unis: la géologie.

Derniers commentaires

Thumb_default
J'espère de tout cœur que vous pourrez mener à bien ce beau projet.
Thumb_default
Vive ce projet ! Les étudiants d'aujourd'hui sauveront demain les merveilles de la Terre, vive la connaissance !
Thumb_dsc_0478-1512760851
Ramenez nous plein de cailloux et plein de photos , et un grand merci à tous les enseignants passionnés qui savent transmettre leurs connaissances à tous nos jeunes étudiants avec autant d'énergie. La maman d'une participante du groupe.