Exposition des travaux de fin d'études des étudiants en photographie de la HELB Ilya-Prigogine.

Large_kkbb-1525696085

Présentation détaillée du projet

« Replay » est une exposition clôturant la fin de nos trois années d’études à la Haute Ecole Libre de Bruxelles - Ilya Prigogine pour 6 étudiants en passe de devenir photographes. 

Chacun d'entre nous ayant choisi un médium privilégié ainsi qu’un axe photographique différent, nous abordons, à travers nos images, des univers qui nous sont propres. 

Ainsi, nous vous proposons un parcours en équilibre entre différents champs de la photographie aussi divers que le documentaire, le reportage en passant par la publicité ou la mode.

L'exposition vous propose de découvrir les univers de Noémie Kreitlow, Fanny Vermeylen, Rachel Somers, Etienne Dupont, Jonathan Boucquey et Jonathan Staveau dans le centre d'art réputé l'Atelier 34zero muzeum.
 


Le vernissage se déroulera le vendredi 15 juin 2018 à 19 h, à la drève de rivieren 340, 1090 Jette. 

Nous faisons appel à vous pour rendre cette exposition possible. Celle-ci est devenue une tradition depuis une dizaine d'année maintenant pour la Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine.

 

Voici un extrait des différents projets  qui seront exposés :

 

Rachel Somers

La ZAD de Notre-Dame-des-Landes est un lieu de vie unique dans lequel je me suis immergée durant plusieurs mois. Il y a plus de 50 ans, la multinationale Vinci a lancé un projet de construction pour un nouvel aéroport sur cette étendue agricole. Depuis 10 ans, il existe une véritable communauté occupant la zone menacée, avec pour objectif de lutter contre la construction de cet aéroport, la modernité et le système capitaliste qu’il représente. Pour transmettre au mieux leur réalité, je ressens le besoin impérieux de vivre à leur côté et de m’initier dans leur univers. Je suis fascinée par leur conscience du monde actuel et la réponse qu’ils apportent par leur mode de vie. À travers de mon regard de photographe et mon approche anthropologique, je suis heureuse de témoigner une partie de leur histoire. Durant l’année passée sur place, mon regard et mon travail ont fortement évolué : j’ai eu l’occasion de découvrir plusieurs points de vues, situations et visages de la ZAD. Depuis janvier 2018, le projet d’aéroport a été abandonné. Alors pourquoi sont-ils toujours là ? Quelle est la magie spécifique à cet endroit et à tous ses occupants ? Qu’ont-ils à nous transmettre ? Photographies et témoignages orchestreront les réponses à ces interrogations.

 

 

 

Etienne Dupont

C’est au travers de la question “Comment l’homme perçoit-il la plante aujourd’hui” qu’a débuté ma recherche sur ce lien existant depuis la nuit des temps. Quelle est l’utilité de la plante dans les divers enjeux actuels et comment cette dernière est perçue et utilisée par l’Homme. Mon but est de faire découvrir les réponses que j’ai pu appréhender durant cette année scolaire. Bien qu’incomplètes, elles n’en sont pas moins intéressantes, car elles nous permettent de comprendre et d’aborder ce milieu complexe qu’est la science. J’ai notamment travaillé à travers la compilation de grosses quantitées de données. En abordant une approche rigoureuse, proche de la méthode scientifique, qui depuis longtemps applique ce principe de comparaison de données.

 

 

 

Fanny Vermeylen

Ce travail photographique peut se résumer en une phrase prononcée lors d’une rencontre: « Pleins de petits gens, dans pleins de petits lieux, faisant pleins de petites actions, changeront la face du monde. ». Ce travail c’est ça. Ce sont des gens qui ont des valeurs et des convictions suffisamment fortes pour qu’elles décident de participer, au travers de leurs actions, à un renouveau du monde. Par leurs initiatives respectives elles contribuent à veiller à la préservation de l’environnement. Ce travail est ma pierre à l’édifice..

 

 

 

Jonathan Staveau

Mon travail est composé 3 séries de photographies de type pub. Les deux premières sont des commandes réalisées pour « The sneakers ». Il s’agit d’une part d’une série de photos représentant le travail d’artisan fourni. Et d’autre part de clichés mettant en scène ces artisans à la manière de super héros. Pour la dernière série je me suis intéressé à la réalité virtuelle. J’ai donc réalisé des photos en 360° vous permettant d’entrer dans leurs quotidiens surprenants.

 

 

 

Noémie Kreitlow

Au cours de ces deux dernières années, j’ai eu l’occasion de visiter la Finlande à plusieurs reprises. Des idées préconçues et une méconnaissance générale ont fait que le pays ne correspondait pas à l’idée que j’en avais. … est une narration visuelle autour des contrastes formant l’identité culturelle et sociale de la Finlande. Connue principalement pour sa nature intacte et dominante, qu’en est-il de sa société et de ses codes? Je me suis basée sur mes expériences personnelles pour tenter de dresser le portrait de ce pays. En immersion totale dans la ville de Kouvola, à 140km de la capitale, ce projet part d’une démarche toute personnelle et mélange constatations, questionnements et déambulations libres guidées par les paysages finlandais.

 

 

 

Jonathan Boucquey

Mon projet aborde des techniques de l’images utilisées dans le cadre de la préservation du patrimoine avec un point de vue d’auteur. J’ai approché des techniques parmi les plus pointues dans le domaine de la numérisation et de l’imagerie scientifique au service du patrimoine. De là, les questions d’archivage et du choix des supports ont été abordées. La fragilité et l’obsolescence sont des points importants dans ce domaine. De mon passé en sociologie, je touche également la question de la nature et de la culture.

 

 

L'équipe vous remercie d'avance !

 

À quoi servira la collecte ?

L'argent récolté servira à couvrir les frais de l'exposition :

 

Participation aux frais de location de la salle : 400 euros

 

Impression de flyers et d'affiches : 300 euros

 

Participation aux frais d'impresson du livre de l'exposition : 286 euros

 

Aucun frais supplémentaire n'est inclus.

Les photographes ne sont pas rémunérés.

Si l'argent récolté dépasse notre budget, le surplus sera investi pour la location de matériel (système d'accrochage, décorations, … )

 

Kiss Kiss Bank Bank prend une commision de 8 % sur la somme finale des projets  ( 5 % de commissions et 3 % de frais bancaire ). Cette commision a été prise en compte dans le calcul de la somme nécessaire au projet

Replay Expo Photo

Replay Expo 2018 est la réunion de six étudiants en 3ème bachelier à la haute école libre de Bruxelles.

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo les jeunes!