Souscrivez à l'édition d'un artist book photo : une fiction poétique sur la FENSCH Vallée.

Large_claire-jolin-fensch-vallee-couvkkbb-3-1507885837-1507885844

Présentation détaillée du projet

Bonjour !

 

Je vous sollicite aujourd'hui afin de m'aider à finaliser mon livre photographique : "Fensch Vallée". Une édition limitée à 300 exemplaires à paraître dans la collection PhotosMots. Ce sera un beau livre-objet où ma fiction photographique dialoguera avec les poèmes d'Hervé Scialdo.

 

Mais avant d'en arriver là... l'origine du projet

 

J'ai commencé le travail sur Fensch Vallée en 2013 pour l'achever fin 2015. La série s'est d'abord appelée "Enfer" puis "Nous étions anges". Mon point de départ était un travail sur la mémoire visuelle : comment dans la toute petite enfance, celle d'avant les premiers mots, on en vient à créer des images où imaginaire, rêve et vécu se mélangent et forment un socle important pour notre vie d'adulte.

 

Pourquoi "Fensch Vallée" ?

 

Si vous êtes du coin, vous connaissez évidemment la vallée de la Fensch (pour les autres, Florange devrait vous rappeler des choses). Cette vallée coincée entre Metz et Luxembourg fait partie de notre mémoire collective et cela m'a paru une évidence d'explorer mon idée juste à côté de chez moi, dans ce haut lieu sidérurgique de Lorraine. J’ai choisi cet endroit parce qu’il est chargé d’images emblématiques : les villes-usines qui crachent et qui toussent, une époque qui ne fait plus rêver depuis longtemps et puis aussi son surnom, la vallée des anges, “un pays où les noms des patelins se terminent par… ange” comme le chante Lavilliers (Florange, Hayange, Uckange…). Pourtant les gens que j’ai rencontrés là-bas recouvrent pudiquement la réalité – la vallée, ses bruits, l’épaisseur de l’air et l’omniprésence des usines – par des souvenirs tendres d’une époque révolue.

 

 

J’ai voulu que la fiction photographique qui en résulte nous fasse glisser dans un univers intermédiaire, multicouche, à mi-chemin entre le réel et les profondeurs telluriques et liquides des souvenirs. Elle parle des contrepoids que nous créons pour passer d’un temps béni… à la réalité. Et nous prépare ainsi à affronter le monde.

 

Fensch-vallee-2017-claire-jolin-img_2283-1507883623

 

Fensch-vallee-2017-claire-jolin-img_2287-1507145398

 

Claire-jolin-fensch-vallee-09-140221-10-nb2-1507883371

 

Fensch-vallee-2017-claire-jolin-img_2304-1507145445

 

Fensch-vallee-2017-claire-jolin-img_2299-1507145525

 

Nous avons décidé de contourner le manque d'argent pour éditer ce premier livre en déployant l'ingéniosité et la qualité du travail fait main. Comme chaque titre de la collection PhotosMots, c'est l'occasion de créer un artist book à collectionner. Le livre que vous recevrez est donc unique car sa reliure origami, en référence au pliage qui distingue la collection, est entièrement assemblé à la main.

 

Claire-jolin-fensch-vallee-29-140411-13-modifier-nb2-1507883549

 

Fensch-vallee-2017-claire-jolin-img_2316-1507145575

 

Fensch-vallee-2017-claire-jolin-img_2319-1507145594

 

Alix, Odile, Nicolas, Delphine, David... Merci !

 

> 2013-2015 : sans les précieux repères et conseils d'Alix Haefner qui m'a supporté pendant deux ans dans son Masterclass, ce projet n'aurait sans doute jamais fini. Un grand merci à elle !

 

> 2015 : merci aussi à Odile Villeroy pour m'avoir invité à exposer avec elle au Museum Haus Ludwig à Saarelouis (D). J'y ai présenté une partie de la série Fensch. Pour les collectionneurs, un tirage d'exposition (non signé) est disponible comme contrepartie (voir colonne de droite).

 

> En 2015, le projet “Fensch” a été sélectionné dans le cadre du concours Book Machine à Paris Photo, évènement au cours duquel 30 projets, pré-selectionné sur dossiers parmi 3.000, s’attachent à la réalisation d’un livre avec l’aide d’un graphiste en 3h maximum. Un grand merci à Nicolas Armand (graphiste) pour avoir finalisé la toute première maquette du livre sur 48 pages. J'ai imprimé sur papier Archival Mat trois livres de ce projet initial qui m'ont servis à participer à des concours. Si vous avez l'âme collectionneur, vous pouvez acquérir un exemplaire comme contrepartie (voir colonne de droite).

 

> Au printemps 2016, le projet est retenu par Delphine Bedel pour participer à un workshop sur l'auto-édition à La Filature de Mulhouse (F). Merci à elle pour ses précieux conseils et pour m'avoir remis les pieds sur terre.

 

> Enfin, fin 2016, la série est retenue par le Prix Photoeil et projetée à Cerbère-Portbou (F). Un grand merci à David Samblanet.

 

–––––––––––––––––––––––––––––––––––

 

La photographe : Claire Jolin

 

Jolinc-photo-identite_-150x150-1507146227

 

Je cherche à comprendre le monde immatériel développé par la pensée et j'aime tisser des connivences entre mes images et l’esprit du regardeur.

 

Après une formation aux Beaux-Arts en Norvège puis en France, je me sers depuis 2011 de la photographie pour collecter la matière première dont j’ai besoin pour construire mes expériences sensorielles. J’interpose souvent des objets devant l’objectif ou je rephotographie mes images jusqu’à perdre l’essence du médium. Je fais des images comme de la peinture, couche par couches, avec du temps. Je cherche une profondeur entre la réalité et l’interprétation du regardeur, un espace qu’il puisse habiter. Ses images mentales flottent entre lui et le mur.

 

www.clairejolin.com

 

–––––––––––––––––––––––––––––––––––

 

L'écrivain : Hervé Scialdo

 

Herve-scialdo-1-1507884119

 

" En tant qu’auteur-designer, créer, c’est pour moi l’envie d’investir une place, qu’elle soit scripturale ou digitale.

Cette place je la fais entre les mots, entre les vies, entre les interactions du quotidien, entre les saisons, entre les notes de musique. Tout est prétexte à écrire — rapidement — comme une respiration haletante, pour la figer ensuite dans les fibres du papier ou la transcrire dans une avalanche de 0 et de 1.

On dit que notre corps est fait de 65% d’eau. J’aime à penser que le mien est fait d’encre noire. Celle qui nourrit les caractères, les glyphes, celle qui remplit les couleurs, nacre les odeurs, révèle les architectures naissantes ou assombrit les vieillissantes.

Je me souviens très bien de la première fois où j’ai écrit. C’était dans la nuit. La nuit où rien ne ment. Mise au noir. Comme la photographie de Claire.  ”

 

www.facebook.com/h.scialdo

www.hervescialdo.fr

 

Hervé Scialdo, s'est immergé dans l'univers photographique de "Fensch Vallée" pour déployer le sien. A partir d'une photo, puis d'une autre, il a égrené une trentaine de petits poèmes. Mais pour le livre, il souhaitait que ses haïkus se lisent librement, alors on a imaginé une mise en scène qui s'ouvre comme les ailes d'une fleur.

 

–––––––––––––––––––––––––––––––––

 

Les éditions Orange Claire

 

Au départ, la collection PhotosMots a été créée pour aider notre amie Véronique L'Hoste à publier son premier livre photos (voir le KKBB "Cycle"). Irène Scacciatella et moi, on aime les livres-objets et la photographie. Alors, fin 2015, nous lançons une maison d'édition avec une mission : aider les photographes, artistes contemporains et auteurs peu connus à publier leurs premiers livres. Ils se concentrent sur leur projet d'auteur et nous leur apportons design éditorial et graphique, une partie du financement et assurons la diffusion auprès du public.

 

Mais nous voulions aussi faite passer une idée : qu'il faut apprendre à lire la photographie comme un livre, avec lenteur, avec effort. D'où l'idée de mélanger deux écritures, deux œuvres autonomes : un photographe et un écrivain se rencontrent pour croiser leurs regards d’auteurs et leur sensibilité. La collection PhotosMots était née !

 

 

"Depuis 2005, je m’intéresse à la promotion d’artistes contemporains de ma région (artistes plasticiens, photographes, vidéastes). J’ai suivi un master 2 “Expertise et Médiation Culturelle“ qui m’a permis de me professionnaliser dans cette voie et de participer à des projets d’expositions dans la région.

L’exposition est un moyen privilégié de découvrir le travail d’un artiste, le livre est plutôt un mode alternatif et complémentaire à la visibilité de ses œuvres. À travers le livre, la rencontre avec l’artiste se fait de manière plus silencieuse, plus sensible. Alors que l’exposition invite à regarder, le livre invite son lecteur à le toucher, à le manipuler. On le presse contre soi, on l’emmène parfois… On le partage..." Irène Scacciatella

À quoi servira la collecte ?

Je percevrai l'intégralité de la collecte. Le montant de cette collecte permettra d’imprimer 300 exemplaires de "Fensch Vallée". S’agissant d'un livre de photos, la qualité d’impression, des papiers, de la reliure et du produit dans son ensemble est primordiale, ce qui exige des moyens. Nous voulons offrir un bel objet à nos contributeurs.

 

Deux livres en un… et une reliure origami

 

Le livret extérieur de 24 pages est au format 115 x 160 mm. Ce premier livret enserre le livre intérieur de 32 pages, de format 205 x 150 mm, mettant en valeur les photographies de Claire Jolin. A l'intérieur, les haïkus que la série "Fensch Vallée" a inspiré à Hervé Scialdo s'ouvrent comme des pétales. L'invitation à une lecture libre directement inspirée des cadavres exquis de Queneau.

 

–––––––––––––––––––––––––––––––––––

 

Budget

 

Coût globale de production du livre : 3.800 €

Cette somme couvre la photogravure, le graphisme, l'impression et le suivi de fabrication chez l'imprimeur, les droits d'auteurs (photographe et écrivain), la promotion, le suivi de projet.

 

Fabrication :

Photogravure / Design graphique                         900 € HT

Impression                                                         1.600 € HT

 

Éditorial :

Droits d'auteurs (écrivain + photographe)          1.000 € HT

Promotion                                                              300 € HT

 

Soit 3.800 € HT

 

La présente campagne de financement participatif vise à pré-financer les frais d'impression, soit 1.600 €.

 

Si la collecte dépasse nos espérances, nous pourrons non seulement mieux couvrir les droits d'auteur et les frais de fonctionnement mais surtout avoir davantage de liberté quant aux choix du papier et de la finition du livre, ou d'en imprimer plus...

 

 

Planning de réalisation

 

La maquette est presque terminée, il ne reste plus que des petits ajustements.

Le livre sera imprimé mi-novembre et disponible début décembre 2017 (avant les fêtes).

 

 

Un grand merci par avance pour votre soutien !

N'hésitez pas à en parler autour de vous.

Thumb_jolinc-photo-identite_-150x150-1505080109
clairejolin

J'aime les beaux livres, l'art et les idées qui chahutent. En tant qu'auteur-photograhe, j'aime expérimenter, détourner, réfléchir, le geste, la matière, les concepts et les images mentales qui flottent d'un cerveau à l'autre. (portrait : © Sabrina Karp)

Derniers commentaires

Thumb_jolinc-photo-identite_-150x150-1505080109
Merci Chantal ! Si j'avais su que tu étais de "là", j'aurai fait appel à tes souvenirs... Ce que j'ai fait avec d'autres habitants, anonymes, que j'ai contacter via Facebook parce que leur nom comportait la racine "ange" (Angélique, Marie-Ange...) et que j'ai rencontré en vrai pour qu'elles me disent (il n'y a eu que des femmes qui ont osé me répondre) leurs souvenirs et leurs ressentis sur la vallée des anges. Et elles ont sorti pour moi les photos de leur enfance ou de celles de leurs parents.
Thumb_default
Vallée de la Fensch, vallée de ma jeunesse....bravo i pour cette nouvelle aventure! Et bon courage pour la suite
Thumb_bogdanzak_0503_day3_18ofjun__v2copie_copie-1484903770
Contente de voir ce nouveau projet et hâte de l'avoir en main !