Soutenez la création de la 1ère édition du Festival de Printemps, autour du travail de la chef d'orchestre Réta Kazarian, du 4 au 8 avril !

Large_affiche-1517586104

Présentation détaillée du projet

Véritable aboutissement du travail de Réta Kazarian, amorcé en France il y a plus de 15 ans, et mis en œuvre par son association Ensemble Orchestral Vocations, ce Festival est la concrétisation d’un constat : il faut que la virtuosité unique avec laquelle Réta Kazarian exprime le langage musical soit entendue et qu’on lui rende hommage.

 

Animée par des idées originales, par la gestuelle d’une direction techniquement irréprochable et par une grande exigence dans la conduite de la phrase musicale, Réta Kazarian nous fait découvrir des oeuvres connues sous un jour radicalement nouveau. Son art se développe aussi à travers le dialogue entre professionnels et amateurs et le plaisir du partage dans la création.

 

Notre Festival entend révéler cette démarche heureuse et chaleureuse en réunissant tous les artistes et mélomanes avec qui Réta Kazarian partage son aventure artistique.

 

Ce voyage musical emportera le public vers les nuits froides de Saint-Pétersbourg, en passant par les soirées luxueuses d’un concert viennois, sans oublier la majesté du lyrisme italien.

 

---

 

Avec une direction stupéfiante de précision, d’engagement, de vie et de liberté qui révèle comme une évidence les intentions profondes des compositeurs, avec une voix au timbre unique qui bouleverse le public, Réta Kazarian est
un ovni.

Une femme qui, envers et contre tous les préjugés de son pays d’origine interdisant aux femmes de diriger l’orchestre, a voulu, pu et su tracer un chemin singulier dans le monde musical français.

Coline Serreau, cinéaste, chef de chœur et compositrice

 

Réta fait partie de ces chefs qui vous donnent à chanter et à écouter la musique différemment, avec plus de sensibilité, de vérité et de sens musical. Elle considère le chanteur comme un instrument de l’orchestre et s’est même employée à passer elle-même par le chemin tortueux de l’apprentissage pour mieux le comprendre. Travailler avec elle est toujours un enrichissement.

Mathilde Grosjean, chanteuse lyrique

 

Avec Reta Kazarian, la musique est un voyage, exigeant mais toujours joyeux et fraternel. De chacun de ses compagnons, musiciens et chanteurs, elle prend soin d’obtenir le meilleur au service de son art, de la beauté, et de l’émotion partagée. En ce sens, Reta Kazarian chante, joue et dirige on ne peut plus
juste !

Luc Evrard, Journaliste

 

 

PROGRAMME DU FESTIVAL

Réta Kazarian, Direction

 

Mercredi 4 avril 2018, Église des Billettes
La Serva Padrona, Pergolèse
Mathilde Grosjean, soprane - Daniel Gouaille Bosseret, basse
Grégoire Michaud, piano

 

Jeudi 5 avril 2018, Église Saint-Germain l’Auxerrois
Passions Saint Matthieu et Saint Jean, J.S. Bach - extraits
Chorale de Plaisir - Chœur de Ville d’Avray
Quatuor à cordes

 

Vendredi 6 avril 2018, Église des Abbesses
Requiem, Mozart
Chorale Cantabile de Saint-Cloud

 

Samedi 7 avril 2018, Église réformée de Port-Royal
Extraits d’opéras français (Massenet, Bizet, Offenbach, etc.)
Ensemble A Piacere

 

Dimanche 8 avril 2018, Église parisienne à confirmer
Cocktail Musical (Pergolèse, Vivaldi, Mendelssohn, Requiem de Mozart, Chants georgiens, etc.)
Chœur de femmes - Chorale du Delta - Chorale de Saint-Cloud
Réta Kazarian, soprane - Coline Serreau, alto
Grégoire Michaud, piano et composition

 

 

RÉTA KAZARIAN

 

Après des études au Conservatoire Supérieur de Tbilissi (Géorgie) en piano, violon, alto et Direction de Chœur, Réta Kazarian s’installe en France et intègre l’École Normale de Musique Alfred Cortot où elle obtient le Diplôme Supérieur de Direction d’Orchestre en 1998. Elle y poursuit des études de violon et d’alto, notamment avec Devy Erlih.
Parallèlement, elle étudie la Direction de Chœur au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et la Direction d’Orchestre à Dijon avec Jean-Sébastien Béreau.

 

En 2000, Réta Kazarian, encouragée et soutenue dans le milieu musical par Sylvie Portal et Michel Piquemal, fonde l’Ensemble Orchestral Vocations. Favorisant la jeune génération d’instrumentistes, de solistes et de compositeurs, Réta Kazarian a dirigé l’E.O.V. lors d’une trentaine de concerts symphoniques. Son dynamisme et sa personnalité fédératrice ont attiré de jeunes professionnels tels que David Guerrier (trompette), Guigla Katsarava et Irakli Avaliani (pianos), Fanny Clamagirand (violon), Clara Csordas (mezzo-soprano) et Yaggo Fall (ténor).

 

Réta Kazarian a animé pendant deux ans le groupe vocal A Piacere, qui a donné deux concerts d’airs extraits d’opéras de Mozart et Rossini.

 

Elle intervient en tant que soliste au sein de la Chorale du Delta dirigée par Coline Serreau.

 

Sous l’égide de l’UNESCO, elle dirige régulièrement le Great Europe Peace Orchestra composé de jeunes musiciens européens, notamment à Paris, Moscou et Berlin.

 

Réta Kazarian dirige plusieurs chœurs amateurs comme le Chœur de Ville d’Avray, la Chorale Cantabile de Saint-Cloud, la chorale Entre deux portes du Musée de la Villette et a dirigé la chorale du Palais de la Découverte pendant de nombreuses années.

 

Réta Kazarian est aussi professeur de chant et de violon.
Elle anime de nombreux stages de chant, tant en France qu’à l’étranger (Venise, Tbilissi, Saint-Pétersbourg, Drôme provençale, Châteaux de la Loire, etc.).

 

En tant que Chef, elle a dirigé, entr’autre : la Nuit transfigurée de Schönberg, les Requiem de Brahms, Mozart, Fauré, Michael Haydn, Verdi, les Symphonies de Malher et de Beethoven, les opéras Carmen, la Traviata, le Roi Carotte, Carmina Burana, des extraits d’opéras de Tchaïkovski, des œuvres religieuses russes, les Gloria de Vivaldi et Puccini, le Psaume 136 pour chœur de Ropartz, la Petite Messe Solennelle de Rossini, les Passions Saint Matthieu et Saint Jean de J.S Bach, etc.

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à compléter le budget dans ces proportions :

 

Rémunération des musiciens et du pianiste (50%)
Location des salles et du piano (20%)
Communication (20%)
Réception / accueil des artistes et du public (10%)

 

Si nous obtenions davantage que la somme demandée, nous pourrions développer notre budget communication, envisager d'augmenter le nombre de concerts et éventuellement d'avoir un orchestre plus important.

 

L'Association Ensemble Orchestral Vocations percevra l'intégralité de la collecte.

Ensemble Orchestral Vocations

L'Ensemble Orchestral Vocations (EOV) est fondé en 2000 par Réta Kazarian, encouragée et soutenue dans le milieu musical par Sylvie Portal et Michel Piquemal, pour favoriser la jeune génération d’instrumentistes, de solistes et de compositeurs,