Soutenez la finalisation de ma 3ème création chorégraphique "W", duo avec le musicien Michael Avron, dont la première est à Milan en octobre!

Large_img_2621-1499190768-1499190792

Présentation détaillée du projet

Bonjour à tous,

Je suis chorégraphe de la compagnie Ma', compagnie née en 2014, avec déjà 2 projets à son actif. Je me lance, cette année, dans ma troisième création, intituté "W", avec le musicien franco-burkinabé Michael Avron. Après plusieurs étapes de travail auto-financé, que nous avons commencé depuis 2015, voilà qu'une belle occasion se présente à nous: le théâtre de Milan, le PimOff, nous invite pour une résidence de 10 jours, avec une date de première le 24 octobre.

Sans aucune subvention ni ressource, il me devient difficile de pouvoir finaliser cette création. Sans votre aide, la création ne pourra aller au bout de ce que je peux en imaginer!

 

Chorégraphie et interprétation Marion Alzieu Composition et musique live Michael Avron Création lumières en cours

Création octobre 2017 PimOff (Milan, Italie) Durée 50 minutes

Soutiens en accueil en résidence PimOff (Milan, Italie) CDC L’Echangeur de Chateau-Thierry avec le dispositif de studio libre Derida Dance Center (Sofia, Bulgarie) Grand Studio (Bruxelles, Belgique)

Synopsis

Réfléchir le monde à partir des liens qui s’y développent, c’est aussi se donner l’occasion d’être attentif à la fois à ses variations ou à sa diversité et à son unité ou sa consistance.

"W" permet de briser le silence, dissoudre l'abstrait de notre ère faite d'intermédiaire, de virtuel. Est ce qu'on pourrait se relier, en direct...au palpable, à la réalité spontanée, à moi, à l'autre, à vous. Aller vers... et crever l'écran pour exister! Recouvrer la vue face au monde et alors on pourrait accoupler nos cœurs, retrouver un corps à corps, s'acharner à trouver l'autre dans son réel...

Les artistes

Marion Alzieu

 Matest08-1499188049 

Marion se passionne très jeune pour la danse sous toute ses formes. Elle début par le classique et la modern dance (Technique Graham, Alvin Ailey). Elle pratique le hip-hop pendant une dizaine d’années.

En 2008, elle intègre la formation professionnelle Coline (Istres, France), où elle rencontre plusieurs chorégraphes tels que Emanuel Gat, Lisi Esteras, Shlomi Tuizer, Mathilde Monnier, Salia Sanou. A sa sortie de formation, en 2010, elle travaille comme stagiaire avec la compagnie Emanuel Gat Dance. Puis intègre la Jasmin Vardimon Dance Company, à Londres, avec qui elle travaille au Royal Opera House, jusqu’en 2011.

A son retour en France, Marion intègre la compagnie Mouvements Perpétuels dirigée par Salia Sanou. En plus d’être interprète dans plusieurs de ses pièces, elle assiste Salia pour des créations de rue pour danseurs amateurs. Depuis 2014 jusqu’à aujourd’hui, son expérience d’interprète s’enrichit auprès des chorégraphes Hervé Chaussard, Hafiz Dahou, Aïcha M’Barek, Amala Dianor, Serge Aimé Coulibaly.

_u0a6148-1499977515

Marion souhaite chercher sa propre voie dans la chorégraphie. En 2013, elle crée le duo « En terre d’attente » pour le Festival OIDF (Ouagadougou, Burkina) dirigée par Irène Tassembedo. En 2014, elle crée le solo « Ceci n’est pas une femme blanche » à Micadanses (Paris) et fonde sa compagnie dans le même temps. Cette deuxième pièce tourne en Europe et en Afrique et reçoit plusieurs distinctions à des concours en Pologne, Italie, Espagne, France.

 

Michael Avron

_mg_5633-1499188316

Né au Rwanda d’un père pianiste et universitaire français et d’une mère Burkinabé, il joue de l’alto classique à 7 ans, apprend ensuite la guitare rock, le blues, le métal en France, avant de partir à 18 ans retrouver ses origines. Il évolue alors dans le monde de la musique professionnelle au Burkina Faso, collaborant ainsi avec les jeunes (Smockey, Faso Kombat, Wed Hyack, MC Z, Djata, Lennox Lindsay,…) et les moins jeunes (Zacksoba, Georges Ouedraogo, Salembo, Abdoulaye Cisse) qui écrivent la musique moderne du Burkina.

De retour à Paris, muni d’un bagage teinté de musique africaine, occidentale, caribéenne, Michael crée Tiwitine groupe de groove touareg, joue avec des artistes tels qu’ Ahmed Cisse, Desiré Sankara et enregistre pour le compte du label MUSEEKAL ID sur les albums d’artistes zouk-hip hop- r’n’b, tels que Jacky Rapon, Cheb Tarik, Siba. Il apprend à jouer de la basse, du clavier, de la batterie, à écrire, composer, obtient un diplôme de musicologie à l’université Paris 8. Il est alors membre de formations Salsa (Miniatura – Colombie), Gnawa (Kifna, Hamma – Algérie), Reggae (Solo Jah Gunt – Côte d’Ivoire), donne des cours à Paris, des master-class en Afrique et intervient dans des lycées difficiles de région parisienne pour faire naître  » l’envie  » artistique chez des jeunes en difficultés.

11202893_10153274371153930_8722079825327593555_n-1499977549

Parallèlement Michael persiste à enrichir sa vision et sa connaissance du monde et des êtres humains à travers la musique. Sa quête va le conduire à travailler avec le chorégraphe burkinabé Salia Sanou, à participer à l’enregistrement d’un album au Rwanda sur la commémoration du génocide, projet dirigé par le chanteur Alif Naaba avec qui il part en tournée Africaine et enregistre l’album de 2013.

Michael élargit alors son champ d’action afin d’incorporer toutes les composantes de l’art dans sa musique: compositions pour le théâtre, la danse contemporaine, « performances » avec des artistes-plasticiens. Il travaille en collaboration avec Marion Alzieu depuis 2012.

 

Compagnie Ma'

Président Claude Le Gallic

Administration et production Angela De Vincenzo

www.compagniema.com

Img_2689-1499188588

 

Le théâtre PimOFF

http://www.pimoff.it/

https://www.facebook.com/PIMOFF/

À quoi servira la collecte ?

Pouvoir finaliser cette création en cours et la présenter à l'étranger, est une chance à la fois pour mon travail et pour l'avancée de ma compagnie; mais sans budget cela reste très limité.

Un budget de 2500 euros serait l'idéal.

Le théâtre le PimOff nous aide en co-production à une hauteur de 1000e. Cet argent va me permettre de payer mon collaborateur Michael, l'administratrice de ma compagnie, qui s'occupe de toute la bureautique et payer une partie du matériel nécessaire.

Vos dons nous aiderait surtout à couvrir:

-les transports de chacun (allers-retours Paris-Milan et Lyon-Milan) : 250e

-le budget costumes et le reste du matériel nécessaire au spectacle : 150e

-la participation d'un créateur lumière (transport et séjour sur place): 600e

-la communication et publicité du projet : 100e

-une marge de 200e pour nous aider à couvrir les frais d'hébergement, les dépenses liées aux droits (sacem, sacd), la commission kisskissbankbank.

 

Si par chance, les dons dépassent la somme espérée au début, cela nous permettra d'assoir vraiment le projet. Les budgets énoncés plus haut sont les plus minimes besoins, donc des apports supplémentaires seraient un confort au niveau de la création (lumières, costumes, décors) et de la logistique (temps de présence du régisseur, temps de répétition et d'hébergements)

 

La somme réunie sera reversée à la Compagnie Ma', dont je suis la chorégraphe, et qui par la suite, redistribuera le budget.

Thumb_10404469_1609705282647983_816248971573380045_n-1499190407
Malz19

Marion se passionne très jeune pour la danse sous toute ses formes. Elle début par le classique et la modern dance (Technique Graham, Alvin Ailey). En 2006, elle entre en formation au Centre James Carlès (Toulouse, France) où elle découvre la danse contemporaine par des ateliers auprès de Peter Mika, Olga Cobos, Anna Sanchez et Luc Jacobs. Parallèlement... Voir la suite