Aidez les enfants à avoir des fournitures, des livrets, un goûter, un petit prix pour leur participation à nos ateliers d'éducation à la paix.

Large_dessin_-_luiza_teodora_7y_roumanie_-_titre-1509116878-1509116891

Présentation détaillée du projet

Dessin_-_jonathan__-_honduras-1509115688

La paix mondiale par Jonathan 9 ans

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

LE PROJET « LES ENFANTS POUR LA PAIX »

-------------------------------------------------------------------------------------------

La préoccupation centrale de ce projet est de sensibiliser les Enfants aux enjeux de la Paix mondiale, afin de les aider à comprendre leurs futures responsabilités dans sa construction. La Paix devient donc la thématique à aborder avec les Enfants. Les Enfants seront invités à exprimer librement leur vision de la Paix. Le dialogue et l'interaction permettront une approche vivante et dynamique de la paix de sorte que les Enfants ressentent le désir le semer la paix autour d'eux.

 

Le projet se présentera sous la forme d'ateliers qui leur permettent d'échanger, de comprendre, avant de visualiser, traduire, communiquer. Chaque atelier sera guidé par un « Médiateur de la Paix », en un lieu approprié. Le projet sera adapté à chaque contexte local, tenant compte notamment de l'avancement des pays selon la liste établie par le Comité d'Aide au Développement.

 

VISUALISER POUR COMPRENDRE

 

« Qu'est-ce que la Paix ? » est la question qui sera posée aux Enfants lors de cette campagne d'éducation à la paix ; dans l'immédiat la notion de paix paraissant abstraite, elle sera reformulée en : « Comment je me sens quand je suis en paix ? ». Sans influencer leur(s) réponse(s) afin qu'ils puissent trouver des représentations variées et non stéréotypées, les Enfants seront amenés à visualiser la paix par :

 

les savoirs (comment fonctionne le monde). Que savons-nous de ce monde ? Ici et là-bas.

Les représentations (regards sur le monde), les valeurs. Le regard sera préférablement inter-culturel, puisque ce qui est vrai ici ne l'est pas forcément ailleurs (quels stéréotypes et préjugés?).

Les attitudes. Quels savoir-être ? Quelles postures (pacifisme/violence) ? Quel vocabulaire (cordialité/hostilité) ? Etc. Des actions symboliques seront proposées, par exemple : créer une malle aux trésor tandis que les mots grossiers sont jetés à la poubelle.

Les savoir-faire (compétences) qui éveilleront au fonctionnement du monde. Il existe des jeux, comme le parachute arc-en-ciel, pour aborder la notion de solidarité et acquérir des savoir-faire ou compétences. Quand agir seul ? Quand interagir avec les autres ?

 

Ce sont autant de moyens simples mis à disposition des Enfants qui les aident à progresser dans leur conscience du processus de paix et, quand ils seront grands, à se comporter en citoyens et citoyennes du monde. Le projet encourage la citoyenneté mondiale afin que soient créées des sociétés plus justes, plus pacifiques et plus tolérantes.

 

La définition actuelle de la paix sera introduite et viendra valider le processus mental que les Enfants auront eux-mêmes parcouru.

 

DEFINITION

 

"La paix n'est pas simplement l'absence de conflits, mais est un processus positif, dynamique, participatif qui favorise le dialogue et le règlement des conflits dans un esprit de compréhension mutuelle et de coopération". Source : ONU Assemblée Générale, 93e session, déc. 1999, p. 2.

 

ACQUÉRIR LES COMPETENCES

 

Les Enfants seront invités à donner une libre représentation de la paix par les jeux interactifs, l'écriture, les arts. Bien que l'esthétique ne soit pas l'objectif principal, chaque Enfant aura la possibilité d'affiner son idée et de partager plusieurs propositions.

 

Ph_-_libye-1509115766

 

A partir de la définition que l'UNESCO donne de la culture de la paix dans l'Article 1 de la Déclaration sur une culture de la paix, sept valeurs seront à transmettre dans une éducation à la culture de la paix. Il s'agit de la non violence, de la tolérance, la solidarité, la démocratie, du respect des droits de l'homme, du respect du Droit et de la protection de l'environnement.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

LES PRÉMICES DU PROJET

-------------------------------------------------------------------------------------------

Dans une première étape, l'ONG France Partage a mobilisé 42 médiateurs résidents dans 16 pays, qui ont collecté des dessins et des textes, parfois sur tout leur territoire national, ou ont produit des ateliers. Ce sont plus de 800 Enfants qui ont été impliqués. Ont été coordonnés des moyens :

 

Légaux : Les familles ont été informées de l'action et leur accord de participation sollicité, les photographies des Enfants (parfois avec leurs parents) et de leur production autorisées à la diffusion sans but lucratif pour la promotion du projet.

De compétences : chaque médiateur de la Paix a agi bénévolement et en fonction de sa situation (animateur, artiste, enseignant), dans l'environnement (atelier, centre culturel, centre d’art, association, école publique ou privée, foyer d’accueil, fondation, école des Beaux-Arts, etc.) du pays dans lequel il vit.

Techniques : chaque médiateur a proposé ou trouvé le local aménagé (tables, chaises, point d'eau), proposé la ou les techniques (écriture et graphisme, gravure, dessin, etc.), matériaux de format A4 (papier machine, de dessin, ou de récupération), choisit sa méthode didactique, son rythme d'action (nombre de séances, etc.) selon le délai imparti.

Économiques : les médiateurs ont fourni ou sollicité le matériel indispensable (papier, crayons, tailles-crayons, gommes, peintures, quelquefois encres, pinceaux, gobelets), et assumé les frais postaux ainsi que, selon les pays, des démarches administratives pour répondre aux vérifications douanières.

Ethiques : l'ONG France Partage a sollicité et obtenu le soutien moral (sans financement) de la Commission Nationale Française pour l'UNESCO, ce qui permet d'utiliser le logo correspondant sur nos supports de communication pendant toute la durée du projet.

 

Les premiers dessins reçus ont été inclus dans deux expositions participatives :

→ du 21 septembre, journée mondiale de la Paix, au siège de l'UNESCO à Paris

Ph_-_unesco-1509115845

→ et en novembre, à la mairie du 5ème arrondissement à Paris.

 

Puis, l'ONG France Partage a décentralisé en milieu rural (Gironde) et réalisé :

→ une présentation sélective de 400 dessins montrant la convergence des aspirations au bonheur. Les Enfants de l'école communale (CE1/CE2 ,CM1/CM2) sont venus découvrir l'exposition et, à leur tour, ont exprimé leur Vœu de Paix.

 

Ph_-_sud_ouest-1509115919

 

Points négatifs - Les certificats de participation n'ont pas pu être financés et les Enfants n'ont rien reçu en remerciement de leur participation active.

 

Points positifs - Les parties prenantes (médiateurs de la paix) ont été identifiées et se sont clairement approprié l'objectif global. Avec très peu, en nous unissant, nous avons réalisé un projet que nous aimons.Les principes de bonne pratique ont été respectés. Tous les médiateurs de la paix (dont certains vivent dans des zones vulnérables) nous ont exprimé leur désir de renouveler ensemble cette « belle action ». Contribuer au processus de paix nous tient encore davantage à cœur et nous relient les uns aux autres.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

QUELQUES-UNS DE NOS MEDIATEURS DE LA PAIX

-------------------------------------------------------------------------------------------

Nos médiateurs de la paix sont impliqués et déterminés. Si vous sentez en vous l'appel de la paix, contactez-nous !

 

Daniel Cotrina, artiste dessinateur peintre – PEROU

Son intérêt pour sa culture l'amène à découvrir les zones rurales et leurs habitants. Il participe au développement d'ateliers communautaires et témoigne de ce qui se fait sans financement et avec très peu de moyens.

 

Bn_-_daniel_cotrina-1509115989

 

Paul Ssendagire, maître d'école, artiste graveur – OUGANDA

Les enfants aiment être à l'école et le disent dans leurs dessins, car la paix c'est pouvoir jouer mais aussi se déplacer : prendre le bus scolaire et aller apprendre à lire, écrire et compter avec de bons enseignants.

 

Bn_-_paul_ssendagire-1509116007

 

Karen Kunc, maître graveur – ETATS-UNIS

Enseigne la gravure auprès d'enfants originaires des quatre coins du globe, quel que soit leur milieu socio-économique.

 

Bn_-_karen_kunc-1509116069

 

Ricardo Sánchez, artiste dessinateur, peintre – PANAMA

Se dédie à l'observation de la flore endémique, ses tableaux sont des paysages vierges de toute emprise humaine.

 

Bn_-_ricardo_sanchez_beita-1509116094

 

Ernesto Argueta, artiste graveur, peintre – GUATEMALA

Dédie beaucoup de temps aux enfants et jeunes déficients mentaux. Grâce à la linogravure (à partir de semelles de chaussure vendue à prix modérés), il leur transmet l'estime de soi et la confiance inter-relationnelle.

 

Bn_-_ernesto_argueta-1509116110

 

Aurora Bravo, artiste peintre, orfèvre – CHILI

Aurora a été la première à proposer sa participation dans notre projet pour la paix. Elle est allée jusque « aux confins du monde » rassembler les Enfants (à Chiloé) !

 

Bn_-_aurora_bravo-1509116122

 

Niurka Guzman, artiste graveur, peintre – MEXIQUE

S'interroge et réfléchit sur la perception que l'on a de la femme afin que les femmes se souviennent qui elles sont et distinguent ce qui est propose par la collectivité de ce qu'elles sont profondément quand elles puisent leur force en elle-même. 

 

Bn_-_niurka_guzman-1509726738

 

Mohammed Barka, maître graveur – LIBYE

Crée un atelier de gravure convivial, respectueux de l'égalité entre les hommes et les femmes, lieu d'inspiration et de créativité où les techniques sont enseignées par l'expérimentation et la collaboration. L'atelier met à disposition le matériel parfois si rare et difficile à trouver.

 

Bn_-_mohammed_barka-1509116143

 

Gustavo Armijo, artiste dessinateur, graveur, sculpteur – HONDURAS

Confronté à l'instabilité économique, ayant migré aux Etat-Unis (10 années très difficiles), revient au pays dans des conditions précaires où il enseigne son savoir-faire et participe à la cohésion sociale.

 

Bn_-_gustavo_armijo-1509116158

 

Daniela Isache, artiste peintre – ROUMANIE

Grâce à sa médiation, le projet a rencontré une audience de grande qualité et ce sont tous les enfants de l'école qui ont participé ! Daniela parle de souffrance et propose au monde sa quête d'humanité.

 

Bn_-_daniela_isache-1509116194  

Cécile Bouscayrol, artiste dessinatrice pour collectionneurs, peintre – FRANCE

Avec constance, Cécile monte des projets collectifs à vocation solidaire. Le bonheur de partager motive son dynamisme, la paix l'anime.

 

Bn_-_cecile_bouscayrol-1509116211

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

EN SAVOIR PLUS

-------------------------------------------------------------------------------------------

La production de dessins et textes issue des ateliers pour la Paix a été publiée dans son intégralité par le biais de la plateforme de communication partenaire (notre site est à venir) à l'adresse suivante http://www.moving-art.net/Accion_por_la_paz.aspx?sflang=fr

À quoi servira la collecte ?

Nous souhaitons réaliser des ateliers d'éducation à la paix en donnant les moyens d'agir pour les Enfants à un ou plusieurs de nos médiateurs de la paix selon sa capacité d'action (nombre d'écoles en relation, nombre de classes impliquées, etc.).

 

Sera grandement facilitée la participation aux ateliers des Enfants de familles en situation de vulnérabilité (que leurs parents ne laissent pas participer), notamment dans les pays les moins avancés (bénéficiaires de l'Aide Pour le Développement et dont la priorité est d'abord de subvenir à des besoins élémentaires et n'ont pas d'autre solution que d'envoyer leurs enfants gagner un peu d'argent). En conséquence, leur sera fourni un repas/goûter, dans le respect de leur dignité. Ils ne rentreront pas chez eux le ventre vide et partageront un moment de rire et de détente, cela autant de fois qu'il y aura d'ateliers.

 

Si les ateliers seront « ludiques » et adaptés à l'âge des Enfants (3 à 17 ans, plus quand déficients mentaux), ils n'en seront pas moins éducatifs. Les ateliers sont autant de leviers d'apprentissage. L'aspect pédagogique pourra être renforcé.

 

Votre contribution permettra d'élargir le champ des activités et animations (écriture et dessin, mais pas que, lectures, jeux, etc.), après concertation avec nos médiateurs de la paix, les ateliers devenant ainsi plus « parlants ».

 

La cohérence des cycles d'ateliers pourra dès lors être développée ainsi :

 

Atelier 1 – Qu'est-ce que la paix ? De l'abstraction à la réalité.

Atelier 2 – La relation de tranquillité avec soi-même / Se considérer avec bienveillance.

Atelier 3 – La guerre pour avoir la paix ? Gestion de conflits.

Atelier 4 – Développer l'empathie / Le cycle de la vie : le respect en tant que valeur de référence.

Atelier 5 – Comprendre les difficultés de l'autre.

Atelier 6 – Le droit de chacun et chacune à la paix et à une sécurité humaine.

 

La situation de chaque médiateur de la paix pourra être prise en considération, de sorte que le projet leur apportera une plus grande stabilité de vie professionnelle (médiation, promotion, inclusion, etc.).

 

Cette collecte ne couvrira pas l'intégralité des dépenses, aussi nous avons déposé des demandes de subventions et de mécénat auprès d'institutions susceptibles d'être intéressées par le projet.

 

Ph_-_st-michel-1509116263

 

Votre soutien nous permettra de poursuivre notre démarche d'éducation à la paix dans de bonnes conditions.

 

Budget prévisionnel, répartition de la dépense par atelier :

 

matériaux et fournitures (24%),

matériel ludo-pédagogique et pédagogique (24%),

aide au transport des Enfants (2%)

repas/goûter des Enfants (5%),

indemnisation des médiateurs de la Paix (25%),

certificats de participation ou équivalents (5%),

location de salles (7 à 10%),

frais de gestion (4 à 7%).

 

Graphique-1509116300

 

DEROULEMENT 1. Préparation des ateliers (choix des lieux de réalisation et partenariats : écoles, centres sociaux, etc. ; proposition de livrets pédagogiques en fonction du pays de réalisation et du contexte local, idéalement dans la langue que parlent les enfants ; élaboration du planning) ; information communication aux parents et familles, pré-inscription. 2. Inscription Evaluation des connaissances avant démarrage 3. Réalisation des ateliers d'éducation à la paix Evaluation progressive des acquis 4. Concertation Bilan global du projet 5. Communication Informations Transparence du projet. 

 

Premier objectif : 3500€

Le projet démarrera au 1er mars 2018 et durera 1 ans renouvelable. Il se développera selon les étapes déterminées en concertation avec 1 à 3 médiateurs de la paix.

 

Second objectif : 4500€

Le projet démarrera à la même date, etc. Il se développera en concertation avec 3 à 4 médiateurs de la paix

 

Troisième objectif : 6000€

Le projet démarrera à la même date, etc. Il se développera en concertation avec 4 à 5 médiateurs de la paix.

 

Quatrième objectif : 7500€

Le projet démarrera à la même date, etc. Il se développera en concertation avec 5 à 7 médiateurs de la paix.

 

L'intégralité de la collecte sera versée sur le compte bancaire de l'ONG France Partage, association déclarée de Loi du 1er juillet 1901. 

 

La plupart de ces enfants n'auront pas la vie facile ; avoir participé aux ateliers pour la Paix sera probablement l'un des rares temps forts sur lequel ils pourront s'appuyer pour continuer de positiver et rester constructifs. Alors, si la collecte apporte plus de 7000€, nous pourrons envisager que davantage d'Enfants participent aux ateliers pour la paix.

 

Votre contribution permettra aux Enfants d'avoir accès gratuitement à des activités qui renforcent et développent des compétences humaines telles que l'estime de soi, la bienveillance, l'empathie, la démarche réflexive, la solidarité, les compétences inter-culturelles, la gestion des conflits, le respect de l'environnement.

 

Vous aurez ainsi contribué, avec les Enfants, avec nous, au processus de paix mondiale.

 

 

« MERCI ! MERCI !  MERCI !  pour votre contribution à notre collecte. »

Les Enfants pour la Paix.

 

Dessin_-_luiza_teodora_7y_roumanie-1509116322

La paix mondiale par Luisa Teodora 7 ans

Thumb_ongfp_2017_logo-1509123371
FrancePartage

L'ONG France Partage, association de Loi du 1er juillet 1901, a été créée en janvier 2007. Selon ses statuts, l'objet de l'ONG France Partage est d' “Aider au développement, aux financements, à la réalisation de projets de coopération et à toute participation concourant à l’amélioration des conditions de vie et à l’épanouissement physique, psychique... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Un projet plein d'humanité et de valeurs ! C'est une très belle action à laquelle je souhaite apporter ma contribution par ce petit geste.