@FranceEcoSocial, Tome II

Aidez-nous à soutenir @FranceEcoSocial, un ouvrage collaboratif de décryptage économique réalisé par des étudiants de Sciences Po Lille !

Visuel du projet @FranceEcoSocial, Tome II
Réussi
57
Contributions
12/05/2018
Date de fin
1 292 €
Sur 1 000 €
129 %

@FranceEcoSocial, Tome II

<p><strong><em>Qu&#39;est-ce que c&#39;est ?&nbsp;</em></strong></p><p>@France&Eacute;coSocial est un livre d&#39;actualit&eacute; &eacute;conomique et sociale. Un premier tome a d&eacute;j&agrave; &eacute;t&eacute; &eacute;dit&eacute; l&rsquo;an dernier, et suite &agrave; son succ&egrave;s, nous renouvelons l&rsquo;exp&eacute;rience&nbsp;!</p><p>Dans ce tome II, vous d&eacute;couvrirez de nouveaux th&egrave;mes. Vous saurez enfin si l&rsquo;&eacute;olien est une &eacute;nergie &eacute;conomiquement viable, si le mod&egrave;le &eacute;conomique du football est fou, si le mod&egrave;le social allemand est mieux que le n&ocirc;tre, si l&rsquo;&eacute;conomie collaborative collabore, si votre banque en ligne risque la faillite, si la crise du logement est durable et si les GAFA sont les seuls &agrave; se jouer des r&egrave;gles fiscales.</p><p>Les auteurs de ce livre sont tous des &eacute;tudiants en master &agrave; Sciences Po Lille. Nous souhaitons que ce travail se concr&eacute;tise en r&eacute;coltant gr&acirc;ce &agrave; vous 1000 euros pour soutenir financi&egrave;rement Lemieux &Eacute;diteur qui nous accorde sa confiance pour la deuxi&egrave;me ann&eacute;e cons&eacute;cutive.</p><p>Nous soutenir, c&rsquo;est soutenir des jeunes qui veulent participer intelligemment au d&eacute;bat politique et informer sur l&rsquo;actualit&eacute; sociale et &eacute;conomique.</p><p>Nous soutenir, c&rsquo;est soutenir l&rsquo;&eacute;dition d&rsquo;un livre qui vous apportera les clefs de compr&eacute;hension des grands enjeux &eacute;conomiques et sociaux contemporains.</p><p>&nbsp;</p><p><strong><em>Les th&egrave;mes abord&eacute;s dans le livre :</em></strong></p><p><strong><em>&laquo;&nbsp;Potentiel &eacute;conomique de la transition &eacute;nerg&eacute;tique&nbsp;: le cas de l&rsquo;&eacute;olien&nbsp;&raquo;</em></strong></p><p><img alt="" width="100%" src="https://i.embed.ly/1/image?url=http%3A%2F%2Fimgur.com%2FNwwRHeT.png&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a" /></p><p>Les quinquennats se suivent et se ressemblent sur les questions environnementales&nbsp;: affichage d&rsquo;un volontarisme sans faille pour la protection de l&rsquo;environnement et ajournement des projets qui devraient aller dans ce sens. L&rsquo;excuse courante est l&rsquo;irr&eacute;alisme des objectifs fix&eacute;s par les gouvernements pr&eacute;c&eacute;dents. Et pendant ce temps, l&rsquo;urgence climatique est de plus en plus r&eacute;elle. Cet article prend tr&egrave;s concr&egrave;tement l&rsquo;exemple de l&rsquo;&eacute;nergie &eacute;olienne et analyse la faisabilit&eacute; de la transition &eacute;nerg&eacute;tique d&rsquo;un point de vue &eacute;conomique.</p><p>&nbsp;</p><p><strong><em>&laquo;&nbsp;Quel avenir &eacute;conomique pour le monde du football&nbsp;?&nbsp;&raquo;</em></strong></p><p><img alt="" width="100%" src="https://i.embed.ly/1/image?url=http%3A%2F%2Fimgur.com%2F3FMbPjM.png&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a" /></p><p>Le monde du football est fou&nbsp;? Les salaires sont ind&eacute;cents&nbsp;? Les montants des transferts entre les clubs rel&egrave;vent d&rsquo;une bulle sp&eacute;culative&nbsp;? Peut-&ecirc;tre&hellip; Mais cette situation est le r&eacute;sultat d&rsquo;une d&eacute;r&eacute;gulation des march&eacute;s construits autour de ce sport o&ugrave; les joueurs &ndash; y compris mineurs &ndash; prennent le statut d&rsquo;actifs financiers auxquels sont adoss&eacute;s les audiences de t&eacute;l&eacute;vision, des produits d&eacute;riv&eacute;s et parfois m&ecirc;me la fiert&eacute; d&rsquo;une ville ou l&rsquo;unit&eacute; nationale. Les auteurs de l&rsquo;article vous expliquent ce que chacun observe sans jamais y mettre de l&rsquo;ordre. Et cela pourrait bien inspirer quelques solutions.</p><p>&nbsp;</p><p><strong><em>&laquo; March&eacute; du travail et protection sociale&nbsp;: l&rsquo;Allemagne exemplaire&nbsp;?&nbsp;&raquo;</em></strong></p><p><img alt="" width="100%" src="https://i.embed.ly/1/image?url=http%3A%2F%2Fimgur.com%2FbYYj6z4.png&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a" /></p><p>On nous pr&eacute;sente le mod&egrave;le social allemand comme celui de l&rsquo;avenir. Effectivement, leur taux de ch&ocirc;mage est faible, leurs entreprises exportent, leur formation est adapt&eacute;e au march&eacute; du travail&hellip; Les derni&egrave;res &eacute;volutions du code du travail en France depuis quelques ann&eacute;es vont plut&ocirc;t dans le sens du mod&egrave;le allemand. Est-ce une bonne chose&nbsp;? Qu&rsquo;en disent les Allemands eux-m&ecirc;mes&nbsp;?</p><p>&nbsp;</p><p><strong><em>&laquo;&nbsp;Economie collaborative, collaboration &eacute;conomique&nbsp;&raquo;</em></strong></p><p><img alt="" width="100%" src="https://i.embed.ly/1/image?url=http%3A%2F%2Fimgur.com%2FinOsCgc.png&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a" /></p><p>De l&rsquo;&eacute;conomie collaborative &agrave; la collaboration entre les agents &eacute;conomiques, il y a un foss&eacute;. Et l&rsquo;&eacute;mergence d&rsquo;une nouvelle forme d&rsquo;&eacute;changes via Internet et les applications mobiles en quelques ann&eacute;es a tellement boulevers&eacute; nos vies et nos institutions que la science &eacute;conomique doit &ecirc;tre actualis&eacute;e rapidement. Qu&rsquo;est-ce qui diff&eacute;rencie fondamentalement Uber, BlaBlaCar, Le Bon Coin et Wikipedia&nbsp;? Au-del&agrave; de leurs applications &eacute;videmment diff&eacute;rentes, tous ne rel&egrave;vent pas de la collaboration, et tous ne peuvent &ecirc;tre class&eacute;s dans l&rsquo;&eacute;conomie collaborative. Nos auteurs vous aideront &agrave; y voir plus clair.</p><p>&nbsp;</p><p><strong><em>&laquo;&nbsp;Les banques ub&eacute;ris&eacute;es&nbsp;? Qui est David, qui est Goliath&nbsp;? &raquo;</em></strong></p><p><img alt="" width="100%" src="https://i.embed.ly/1/image?url=http%3A%2F%2Fimgur.com%2FBzsqWXj.png&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a" /></p><p>Dans un mouvement qui semble &agrave; pr&eacute;sent la norme, le march&eacute; bancaire fran&ccedil;ais fait face, apr&egrave;s les taxis ou l&rsquo;h&ocirc;tellerie, &agrave; sa petite r&eacute;volution. Les banques traditionnelles se trouvent d&eacute;sormais confront&eacute;es &agrave; l&rsquo;&eacute;mergence de nouveaux acteurs&nbsp;: les FinTechs. Contraction de Finance et Technology, ces &laquo;&nbsp;n&eacute;obanques&nbsp;&raquo; font r&eacute;guli&egrave;rement la une dans les journaux sp&eacute;cialis&eacute;s en &eacute;conomie et s&eacute;duisent de plus en plus de clients, qu&rsquo;ils soient particuliers ou professionnels. Mais est-ce un v&eacute;ritable bouleversement ou plut&ocirc;t une r&eacute;volution fantasm&eacute;e&nbsp;? La r&eacute;ponse en lisant l&rsquo;article.</p><p>&nbsp;</p><p><strong><em>&laquo;&nbsp;Le choc de l&rsquo;offre&nbsp;:&nbsp; une r&eacute;ponse &agrave; la crise du logement&nbsp;&raquo;</em></strong></p><p><img alt="" width="100%" src="https://i.embed.ly/1/image?url=http%3A%2F%2Fimgur.com%2F2MbPGPO.png&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a" /></p><p>La crise du logement a des effets divers&nbsp;: hausse du prix des loyers, difficult&eacute; de l&rsquo;accession &agrave; la propri&eacute;t&eacute;, fracture g&eacute;n&eacute;rationnelle&hellip; Mais elle a aussi des cons&eacute;quences dramatiques observ&eacute;es chaque hiver quand le froid r&eacute;veille les consciences &agrave; propos de ceux qui vivent et meurent toute l&rsquo;ann&eacute;e dans la rue. Face &agrave; cette situation, les gouvernements successifs ont presque tout essay&eacute;. Mais jamais une politique de l&rsquo;offre digne de ce nom n&rsquo;a &eacute;t&eacute; tent&eacute;e. Serait-ce pourtant une r&eacute;ponse efficace&nbsp;?</p><p>&nbsp;</p><p><strong><em>&laquo;&nbsp;Les GAFA, superpuissances antifiscales&nbsp;&raquo;</em></strong></p><p><img alt="" width="100%" src="https://i.embed.ly/1/image?url=http%3A%2F%2Fimgur.com%2FFxm2ynt.png&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a" /></p><p>L&rsquo;&eacute;vasion fiscale semble &ecirc;tre une tentation s&eacute;culaire. Et la r&eacute;volution num&eacute;rique a donn&eacute; naissance &agrave; des acteurs qui accompagnent notre quotidien au point de devenir des puissances plus riches et plus influentes que de nombreux &Eacute;tats. Les GAFA, en prenant conscience de leur puissance, ont commenc&eacute; &agrave; s&rsquo;attaquer &agrave; l&rsquo;un des derniers bastions de la souverainet&eacute; &eacute;tatique dans la mondialisation&nbsp;: l&rsquo;imp&ocirc;t. Nos auteurs, baign&eacute;s dans les sciences politiques et &eacute;conomiques depuis quatre ans analysent l&rsquo;enjeu de ce nouveau ph&eacute;nom&egrave;ne qui nous concernent tous, contribuables sur qui la charge fiscale continue de peser.</p><p>&nbsp;</p><p><strong><em>Qui sommes-nous&nbsp;?</em></strong></p><p><img alt="" width="100%" src="https://i.embed.ly/1/image?url=http%3A%2F%2Fimgur.com%2FbxerawI.png&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a" /></p><p>Nous sommes &eacute;tudiants en master &agrave; Sciences Po Lille. D&rsquo;horizons tr&egrave;s diff&eacute;rents, nos centres d&rsquo;int&eacute;r&ecirc;ts et notre curiosit&eacute; refl&egrave;tent notre diversit&eacute;&nbsp;: &eacute;conomie, environnement, football, logement, finance, fiscalit&eacute;, soci&eacute;t&eacute;&hellip; Autant de th&egrave;mes que vous pourrez retrouver dans le livre.</p><p>&nbsp;</p><p><strong><em>&Agrave; quoi &ccedil;a sert&nbsp;?</em></strong></p><p>Cette ann&eacute;e les &laquo;&nbsp;fake news&nbsp;&raquo; ont fleuri sur les r&eacute;seaux sociaux, dans certains m&eacute;dias et parfois dans la bouche de nos politiques.</p><p>Gr&acirc;ce &agrave; ce livre, nous vous proposons de remettre &agrave; plat plusieurs id&eacute;es essentielles sur les 7 th&egrave;mes retenus afin de prendre du recul sur ces sujets et de vous faire une id&eacute;e pr&eacute;cise et justifi&eacute;e des enjeux.</p><p>Le livre est divis&eacute; par chapitres qui peuvent &ecirc;tre lus s&eacute;par&eacute;ment et dans l&rsquo;ordre de votre choix.</p><p>&nbsp;</p><p><strong><em>Notre projet&nbsp;!</em></strong></p><p>&nbsp;</p><p>Le tome I ayant &eacute;t&eacute; un succ&egrave;s, nous esp&eacute;rons renouveler l&rsquo;exp&eacute;rience avec ce tome II et p&eacute;renniser cette belle aventure aussi bien pour nous, &eacute;tudiants, pour notre professeur, pour notre &eacute;diteur et pour tous nos premiers lecteurs.&nbsp;Nous esp&eacute;rons aussi vous convaincre de rejoindre l&rsquo;aventure avec tous nos nouveaux lecteurs &agrave; l&rsquo;occasion de cette collecte et de la sortie du Tome II.</p><p>Notre projet&nbsp;est un livre d&rsquo;actualit&eacute;, construit de mani&egrave;re efficace, claire et aussi objective que possible par des &eacute;tudiants qui relaient les derniers enjeux contemporains auxquels notre soci&eacute;t&eacute; est confront&eacute;e. Nous souhaitons ainsi engager un d&eacute;bat sain et productif&nbsp;au sein de la classe politique et dans notre soci&eacute;t&eacute;.</p><p>L&rsquo;information objective et transparente n&rsquo;a jamais &eacute;t&eacute; un enjeu aussi important cette ann&eacute;e, alors soutenez nous&nbsp;!</p><p>&nbsp;</p><p><strong><em>Le mot du prof&nbsp;:</em></strong></p><p>Le projet dont il est question ici&nbsp;est n&eacute; de la prise de conscience de la n&eacute;cessit&eacute; de penser l&rsquo;&eacute;conomie dans la perspective de la pr&eacute;sidentielle de 2017, et plus g&eacute;n&eacute;ralement dans la dynamique des mouvements sociaux du quinquennat pr&eacute;c&eacute;dent. Il est apparu tr&egrave;s clairement que le d&eacute;bat d&eacute;mocratique avait besoin d&rsquo;&ecirc;tre nourri, &agrave; la fois par des analyses de fond et par l&rsquo;opinion des nouvelles g&eacute;n&eacute;rations qui veulent jouer un r&ocirc;le dans la construction de la France, de l&rsquo;Europe et du monde.</p><p>J&rsquo;ai souhait&eacute; partir du constat que les &eacute;tudiants en Master ont des connaissances &ndash; parfois oubli&eacute;es mais mobilisables dans leurs cours des ann&eacute;es pr&eacute;c&eacute;dentes &ndash; qu&rsquo;ils souhaitent pouvoir exploiter. Le succ&egrave;s du tome I a d&eacute;montr&eacute; que je n&rsquo;avais pas tout &agrave; fait tort&hellip; Alors nous avons lanc&eacute; l&rsquo;aventure du tome II avec une nouvelle promotion.</p><p>J&rsquo;ai donc eu l&rsquo;id&eacute;e de leur donner la parole en leur faisant &eacute;tudier les enjeux actuels de l&rsquo;&eacute;conomie pour qu&rsquo;ils portent dessus un regard que j&rsquo;estime assez inform&eacute; par leur parcours acad&eacute;mique. Je leur ai propos&eacute; le projet ambitieux d&rsquo;entrer dans le d&eacute;bat d&eacute;mocratique en essayant de faire porter leur voix dans un ouvrage publi&eacute;. &Agrave; nouveau cette ann&eacute;e, nous visions la r&eacute;daction d&rsquo;un livre relativement court, de cent quatre-vingts pages environ, pour nous concentrer sur la qualit&eacute; du fond et sur l&rsquo;aisance de sa lecture pour un public large.</p><p>&nbsp;</p><p><strong><em>Et les droits d&rsquo;auteurs&nbsp;?&nbsp;</em></strong></p><p><img alt="" width="100%" src="https://i.embed.ly/1/image?url=http%3A%2F%2Fwintegreat.org%2Fwp-content%2Fuploads%2F2017%2F07%2FLogoDEF-Wintegreat-HH-OK.png&amp;key=8b7d8dd6504d41af9a77662672aabc2a" /></p><p>Lors d&rsquo;une r&eacute;union pl&eacute;ni&egrave;re, tous les &eacute;tudiants ont d&eacute;cid&eacute; de reverser l&rsquo;int&eacute;gralit&eacute; des droits d&rsquo;auteurs &agrave; l&rsquo;association &laquo;&nbsp;Wintegreat &raquo;</p><p>Chaque ann&eacute;e, plus de 80 000 personnes r&eacute;fugi&eacute;es arrivent en France. Une fois dans la soci&eacute;t&eacute; d&rsquo;accueil, elles subissent un d&eacute;classement syst&eacute;matique. Or, le foss&eacute; entre leur potentiel et la r&eacute;alit&eacute; de leur situation est injustifiable. C&rsquo;est pourquoi Sciences Po Lille s&rsquo;est associ&eacute; au programme &laquo;&nbsp;Wintegreat&nbsp;&raquo; et a accueilli cette ann&eacute;e une promotion de 19 r&eacute;fugi&eacute;s qui suivent douze semaines de cours intensifs encadr&eacute;s par des enseignants et des &eacute;tudiants de Sciences Po Lille. L&rsquo;objectif est de leur fournir un tremplin vers la reprise d&rsquo;&eacute;tudes ou vers le monde professionnel.</p><p><a target="_blank" href="http://wintegreat.org/">Site de WinteGreat </a></p><p>Retrouvez-les aussi sur la <a target="_blank" href="https://www.facebook.com/win.tegreatspl.1?lst=1785750497%3A100023260350744%3A1522243228">page Facebook de Wintegreat Sciences Po Lille</a></p><p>&nbsp;</p><p><strong>N&rsquo;h&eacute;sitez pas &agrave; nous contacter par mail si vous voulez partager avec nous&nbsp;! </strong>Vous pouvez le faire sur <a target="_blank" href="mailto:FranceEcoSocial@sciencespo-lille.eu">FranceEcoSocial@sciencespo-lille.eu</a>.</p><p>Nous sommes &eacute;galement pr&eacute;sents sur <a target="_blank" href="https://www.facebook.com/FranceEcoSocial/">Facebook </a>et <a target="_blank" href="https://twitter.com/franceecosocial">Twitter</a>, venez participer &agrave; la conversation !</p><p>&nbsp;</p><p>Nos contreparties sont list&eacute;es sur la droite, nous esp&eacute;rons vous faire plaisir&nbsp;!</p><p>Merci d&rsquo;avance&nbsp;!</p>

À quoi servira la collecte

<p><strong>&Agrave; quoi servira la collecte ?</strong></p><p><strong><em>Notre &eacute;diteur&nbsp;</em></strong></p><p>Les &eacute;ditions Lemieux nous font l&rsquo;honneur de nous soutenir une nouvelle fois et d&rsquo;&eacute;diter notre tome II. Emmanuel Lemieux a vu dans le tome I d&rsquo;<em>@FranceEcoSocial</em> un v&eacute;ritable &laquo;&nbsp;laboratoire&nbsp;d&rsquo;id&eacute;es&nbsp;&raquo; permettant aux jeunes d&rsquo;exprimer leurs avis sur des enjeux &eacute;conomiques d&rsquo;avenir. Il a d&eacute;cid&eacute; de nous faire confiance pour un deuxi&egrave;me tome cette ann&eacute;e, et nous l&rsquo;en remercions. Mais l&rsquo;&eacute;dition co&ucirc;te cher, et nous souhaitons l&rsquo;aider pour qu&rsquo;il &laquo;&nbsp;rentre dans ses frais&nbsp;&raquo;.</p><p><strong><em>&nbsp;Notre calendrier :</em></strong>&nbsp;Nous pr&eacute;voyons une publication en septembre 2018. D&rsquo;o&ugrave;&nbsp;:</p><p>-&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; une collecte n&eacute;cessaire aujourd&rsquo;hui pour l&rsquo;&eacute;dition et la promotion</p><p>-&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Printemps-&eacute;t&eacute; 2018&nbsp;: un travail &eacute;ditorial en lien avec Lemieux &Eacute;diteur</p><p>-&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Septembre 2018&nbsp;: la publication et la mise-&agrave;-disposition des pr&eacute;ventes &nbsp;</p><p>&nbsp;</p><p><strong><em>&Agrave; quoi servira exactement l&rsquo;argent&nbsp;?&nbsp;</em></strong></p><p>Notre &eacute;diteur soutient notre projet pour une deuxi&egrave;me ann&eacute;e. Lors du pr&eacute;c&eacute;dent tome, Emmanuel Lemieux avait d&eacute;cid&eacute; de s&rsquo;engager pour notre projet, non sans risque. En effet, le monde de l&rsquo;&eacute;dition est aujourd&rsquo;hui en difficult&eacute; mais les &Eacute;ditions Lemieux souhaitaient faire confiance &agrave; des auteurs engag&eacute;s et de nouveaux projets tel que le notre.</p><p>Nous voulons donc participer pour montrer notre d&eacute;termination et pour rendre le projet p&eacute;renne d&rsquo;ann&eacute;e en ann&eacute;e. Apr&egrave;s la r&eacute;ussite du premier tome de <em>@France&Eacute;coSocial</em>, nous nous lan&ccedil;ons pour un <em>@FranceEcoSocial 2</em>&nbsp;! L&rsquo;objectif de 1000&euro; servira donc &agrave; financer l&rsquo;&eacute;dition du livre et sa promotion.</p><p>&nbsp;</p><p><strong><u>D&eacute;tails financiers</u></strong><strong>&nbsp;:</strong></p><p>- Les fonds seront utilis&eacute;s pour financer la publicit&eacute; du livre par l&#39;action des &eacute;tudiants (impression des marque-pages = 45&euro; ; affranchissement des pr&eacute;ventes envoy&eacute;es par La Poste tarif &eacute;co. = 75&euro;).</p><p>- Nous pr&eacute;voyons qu&#39;il reste 1000&euro; - 45&euro; - 75&euro; = 880&euro; int&eacute;gralement revers&eacute;s &agrave; l&#39;&eacute;diteur. L&#39;&eacute;diteur (Emmanuel Lemieux + 1 salari&eacute;e) s&#39;occupe du travail &eacute;ditorial, de la cr&eacute;ation de la couverture et du mat&eacute;riel promotionnel, impression des exemplaires, prise en charge des exemplaires envoy&eacute;s aux m&eacute;dias &agrave; titre de promotion.</p><p>- Cas d&#39;un don de 500&euro; : la contrepartie est une conf&eacute;rence assur&eacute;e par M. Liger-Belair dans l&#39;entreprise / &eacute;tablissement donateur, en France m&eacute;tropolitaine uniquement. Cette prestation aurait un co&ucirc;t de 150 &euro; en moyenne (prix du billet de train en 2nde classe pour 1 personne). Le r&eacute;sultat net de ce don serait donc de 350&euro;.</p><p>- Je, Ad&egrave;le Bigot, percevrai la totalit&eacute; du montant de la collecte. Les fonds collect&eacute;s sur cette plateforme seront revers&eacute;s sur le compte d&rsquo;Ad&egrave;le Bigot, &eacute;l&egrave;ve en master &agrave; Sciences Po Lille et contributrice du livre, sous contr&ocirc;le de Monsieur Liger-Belair, notre professeur. Ad&egrave;le Bigot pr&eacute;parera des comptes simples (entr&eacute;e-sortie) pour contr&ocirc;le par M. Liger-Belair. Toute d&eacute;pense promotionnelle sera d&eacute;duite du montant remis &agrave; l&#39;&eacute;diteur sur facture pr&eacute;sent&eacute;e par Ad&egrave;le Bigot &agrave; M. Liger-Belair uniquement. Les comptes seront accessibles en ligne sur l&#39;actu. de notre projet sur KissKissBankBank. Ainsi, vous pourrez v&eacute;rifier exactement &agrave; quoi votre don &agrave; servi !</p><p>&nbsp;</p><p>Et si nous d&eacute;passons l&#39;objectif de 1000&euro;&nbsp;? Le projet pourra se p&eacute;renniser&nbsp;! Et l&rsquo;aventure p&eacute;dagogique, intellectuelle mais aussi humaine de <em>@FranceEcoSocial</em> ne s&rsquo;arr&ecirc;tera plus (on l&rsquo;esp&egrave;re fortement&hellip;&nbsp;!) et vous pourrez compter dans votre biblioth&egrave;que les tomes 1, 2, 3, 4 &hellip; de <em>@FranceEcoSocial</em>.</p>

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux