Soutenez l'édition de mon livre Haus Hof Land, parution prévue début juillet 2017 aux éditions Analogues, Arles

Large_hhl_titre-1493051352-1493051359

Présentation détaillée du projet

Les photographies de Haus Hof Land ont été réalisées en Allemagne entre 1987 et 2015. 

Il y a trente ans, j'ai quitté mon premier pays pour venir vivre en France. Une ou deux fois par an je retourne en Bavière ou parfois ailleurs dans le pays. Les lieux de mon enfance et adolescence changent, ou changent peu, les liens avec mes proches tantôt se distendent tantôt se resserrent.

A chaque voyage, je photographie sans idée arrêtée ou projet bien précis un quotidien qui n'est plus le mien. A travers les années, dans ces basculements entre familiarité et distance, s'est installé un rapport très particulier au temps, aux lieux et aux personnes, et à l'enfance tout particulièrement.

 

Le titre Haus Hof Land (maison ferme pays) renvoie au jeu d'enfant Stadt Land Fluss, dont j'ai repris l'idée en proposant un abécédaire libre et incomplet de photographies qui s'assemblent et se répondent dans une infinie variété de lectures possibles.

 

725-02_corr-1492753921

 

 

Annakarin Quinto, photographe et fondatrice de leboudoir2.0, écrit :

Les images de Brigitte Bauer n'ont d'autre artifice que l'intention. Et un cadre dont elle a seule le secret. Il semble constamment s'en échapper des émotions, des histoires, des non-dits, des révélations et parfois l'aspiration vers un ailleurs indéfini.

Après le livre D'Allemagne publié en 2003, ce nouvel ensemble de photographies inédites est proposé sous le titre de "Haus Hof Land" (Maison Ferme Pays). Cela pourrait sembler plus intime et plus personnel. Il n'en est rien. Au contraire. La distance croît. La pudeur se développe. Et le détachement laisse toute la place au spectateur qui peut y lire, voir découvrir, son propre parcours. Le regard tient lieu de révélation.

Des images suspendues sans être immobiles, pleines de souffle et de respirations, émergent ces émotions étranges et parfois âpres que ressentent les déracinés. L'amour et l'inquiétude, le détachement et l'attachement, le regard critique et la tendresse inconditionnelle, le lien avec l'enfance qui se fait différemment, indissociable d'un lieu, d'odeurs, de saveurs, de couleurs que nous avons quittées, qui ne nous appartiennent plus mais qui ont fait ce que nous sommes. Impossible de ne pas constamment se sentir sur un fil, tiraillés entre ce qui est du passé et les choix d'avenir qui nous ont mené ailleurs, entre souvenirs impalpables mais omniprésents, lointains et proches.

Certains emportent leur enfance avec eux. Ils y restent attachés. Elle leur sert de balancier. Ils s'inscrivent dans une continuité qu'ils transmettent à leur propre progéniture. D'autres en sont coupés. Quelles incidences cela a-t-il sur le regard que l'on porte sur notre histoire. Et plus vaste encore, quelle incidence cela a-t-il sur le regard que l'on porte sur l'Histoire ? Est-on de force plus adultes ayant abandonné derrière soi les traces, souvenirs, attachements de l'enfance ? Le départ de sa communauté vaut-il rite initiatique ?

L'enfance est censée nous construire. Et pourtant. Lorsqu'on se coupe de nos racines, ce sont nos propres expériences qui prédominent. Nous nous construisons par le regard même qui nous détache. L'enfance prend ainsi une saveur douce-amère, même inquiétante, et le lien à l'enfance se développe dans ce détachement comme une bataille entre ce que nous avons été, ce qu'on aurait voulu que nous soyons et ce que nous voulons être.

 

quelques pages (provisoires)

 

Kk1-1495195889

 

Kk2-1495195920

 

Kk3-1495195938

 

Les caractéristiques du livre

 

Le livre de format 21x21cm rassemblera 75 photographies en couleurs et noir et blanc sur 72 pages.

Il sera imprimé en quadrichromie sur Arctic volume Highwhite 150g, avec une couverture sur papier couché demi-mat contrecollée et rembordée sur carton mousse qui fait écho aux livres pour enfants.

Haus Hof Land ne comporte pas de texte mais un assemblage libre de mots allemands et français.

Le graphisme est assuré par Charlotte Devanz.

L'éditeur : éditions Analogues, Arles

 

_mg_2436ok-1493383777

 

21___mg_2340_-1495196373

 

Qui suis-je ?

 

Née en Allemagne, je vis et travaille à Arles depuis 1987. Après avoir développé une approche du paysage dans mes premières séries de photographies, mes principales recherches s’orientent davantage aujourd’hui vers les territoires du quotidien, que ce soit dans l'espace urbain, rural ou familial. Si la photographie est toujours au centre de ma démarche, la vidéo apparaît dans certains de mes projets récents.

 

Diplômée de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles et de l’Université Aix-Marseille, j'enseigne la photographie à l'École supérieure des beaux-arts de Nîmes.

 

www.brigittebauer.fr

www.documentsdartistes.org/bauer

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Le budget minimum pour réaliser Haus Hof Land en 600 exemplaires est de 10 700 euros.

Avec l'aide à l'édition du Conseil Général des Bouches du Rhône, la participation des éditions Analogues et mes fonds propres, nous disposons déjà de 6 400 euros.  

 

Aujourd'hui, il nous manque encore 4 300 euros nets pour  la photogravure, le façonnage et le suivi de fabrication.

 

Alors pourquoi 4 650 euros comme objectif de collecte ? Nous devons reverser sur cette somme 350 euros (environ) à KissKissBankBank représentant les commissions sur les projets réussis et les frais bancaires.

 

C'est la dernière ligne droite pour que le livre puisse être lancé, comme nous l'espérons très fort, début juillet à l'occasion de la semaine d'ouverture des Rencontres d'Arles. C'est pourquoi votre soutien est essentiel !

 

Tout au long de la collecte, je vous donnerai régulièrement des nouvelles de l'avancée du projet.

 

Merci infiniment à toutes et à tous pour votre participation, c’est grâce à vous que Haus Hof Land pourra voir le jour !

 

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter : brigittebauer13[at]orange.fr

Thumb_b-1492777630
Brigitte Bauer

Née en Allemagne, je vis et travaille à Arles depuis 1987. Après avoir développé une approche du paysage dans les premières séries de photographies, mes recherches s’orientent davantage aujourd’hui vers une observation des attitudes et postures humaines, que ce soit dans les espaces urbains, ruraux ou dédiés aux loisirs. Si la photographie est... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Freu mich auf das Buch!
Thumb_default
Merci Brigitte pour ces photos qui chaque jour font ressortir les émotions de l'enfance enfouies bien souvent depuis tant d'années. Ce matin, j'ai regardé une fois encore avec plus d'attention que d'habitude. Un peu curieuse de voir comment se passait ce dernier jour. Je suis également allée sur votre site et j'ai découvert votre travail et d'Allemagne m'a particulièrement plu, alors voilà. Belle continuation et longue vie à ce beau livre. catherine
Thumb_default
Un grand merci de partager avec nous ces images.