Héritages

HÉRITAGES, livre, photo-reportage sur la culture nord-africaine.

Visuel du projet Héritages
Échoué
21
Contributeurs
13/01/2020
Date de fin
910 €
Sur 4 500 €
20 %

Héritages

Qu’héritons-nous de notre identité ? de nos traditions ? de nos origines ?

« Héritages : des destins individuels, une histoire commune », concerne la culture dite « maghrébine », et à travers les différentes prises de paroles, on y établit une vision des différents héritages familiaux, culturels voire religieux que l’on inculque de génération en génération dans ces pays aux multiples mystères.

Ce photo reportage a pour but de retracer la façon dont les nord-africains héritent de leurs origines. Quel est l’impact de l’éducation que l’on nous donne en Afrique du nord ? Cet impact est-il différent quand on immigre loin du reste de sa famille ? Notre identité risque-t-elle de changer, voire disparaitre ou restera-t-elle intacte ?

Conscients de leur histoire commune, les peuples détiennent un apprentissage de la culture qui peut sembler identique aux premiers abords, mais les destins prennent un différent chemin, des facteurs tels que l’immigration, la culture du colon ou la double culture peuvent s’immiscer dans l’habilité à donner une seule et même identité.

Dans une nouvelle ère de développement du Maghreb, entre révolution artistique, politique, et libération des esprits, les valeurs de la culture se mettent au devant de la scène.

Ainsi, après avoir recueilli diverses visions de la diaspora nord-africaine en France, Neïla et Ghanwa décident de partir recueillir témoignages et images sur les différentes perceptions de l’identité nord-africaine et de son renouveau du peuple algérien, marocain et tunisien.

Au fil des échanges, elles y glaneront des anecdotes, des souvenirs, mais aussi des rêves et des ambitions, un cri d’espoir, des peuples qui renaissent de leurs propres cendres, et enfin, un ancien rejet des traditions qui aujourd’hui, ressemble drôlement à de l’amour.

 

FICHE:

Titre : Héritages
éd. Autoproduit
Auteures : Neïla-Romeyssa & Ghanwa Rana
Format : A5 (14,8x21)
Nombre de pages : 120
Genre : Documentaire,  Reportage-Photographique
Thèmes : Culture et Société, Maghreb, Arts, Jeunesse, Passé, Colonisation, Famille, Politique, Religions, Musique, Cinéma

 

L'EQUIPE

NEÏLA-ROMEYSSA SAYAH est une jeune algérienne de 21 ans, étudiante en Lettres Éditions Médias et Audiovisuel à l’université Paris-Sorbonne et créatrice de contenus écrits, audios et visuels.

Ses thèmes principaux tournent autour de la culture et de la mode. Elle débuta en tant que blogueuse « mode et culture » en 2014 à Alger. Ses débuts se caractérisent via ses collaborations avec des marques émergentes des régions du MOAN.

L’année 2016 fut ponctuée par son départ à Paris pour poursuivre ses études supérieures, ainsi que ses multiples projets. De ce pas elle débuta des campagnes et collaborations avec des marques françaises et internationales et elle eut également l’opportunité de créer ses propres concepts et projets qui la touchent personnellement.

Neïla, depuis son enfance, baigne dans un monde artistique de par l’influence de ses aînés. Et c’est de cette pluri-culturalité dans sa vie personnelle que Neïla s’intéresse dans ses différents projets aux questions de la culture de son pays natale, mais aussi aux questions de l’immigration.

Et c’est de façon poétique qu’elle en parle à travers :
- son podcast « Algéroisement Vôtre », où elle ressasse son passé vécu en Algérie,
- sa plateforme de lecture et d’expression instantanée Commun.Exil,
- mais aussi via son projet de photo argentiques « El Ghorba » (l’exil), où elle traite de l’épopée migratoire de la jeunesse algérienne.

Neïla-Romeyssa a également crée un fanzine inclusif basé en France, qui s’intitule DQLN et qui a pour but de donner la parole à la jeunesse via des éditoriaux mode et écrits.

GHANWA RANA est une photographe-vidéaste franco-pakistanaise de 28 ans.
Après une Licence en Arts du Spectacle : Théâtre et Cinéma, puis une seconde Licence en Ethnographie à l’Université Paris-Nanterre, Ghanwa se tourne vers un Master Professionnel Cinéma Documentaire à la fac d'Évry Val d’Essonne.

Elle écrit et réalise ainsi un premier film de fin d’étude intitulé “Rêve qui peut” sur l’errance parisienne de deux sans-abris "vagabonds”, qui a notamment été projeté au festival international des programmes audiovisuels (FIPA) à Biarritz en 2016.  
Elle intègre le Collectif Fusion la même année entant que photographe et vidéaste sur diverses projets. Elle illustre deux livres éducatifs autour des soldats de la première guerre mondiale venue des colonies, intitulés “Ils venaient de loin !”  puis "Un chemin vers la liberté!" écrit par Dominique Renaux, porteur de projets pour le Collectif Fusion.

Passionnée de photographie depuis un très jeune âge, commençant à photographier puis à filmer avec le caméscope de son père chaque événement familial, elle en fait son moyen d’expression premier et sa passion. Ses soeurs sont sa première source d'inspiration. Le portrait de femmes est son hobby.

Depuis plus de trois ans, suite à un premier voyage initiatique en Kabylie , Ghanwa s’intéresse au monde Berbère, notamment aux traditions et savoirs ancestraux des femmes de la région de l’Afrique du nord.
Et c’est ainsi que “Tamaghose, Porteuses d’espoir” naît. Le projet de film documentaire est en cours de réalisation, en collaboration avec Lisa Tyré.

À quoi servira la collecte

Parti d'un projet fait dans son université Paris-Sorbonne à l'issue d'un cours de journalisme-reporting, Neïla a décidé de mener à bien la suite de ce projet, pour qu'il soit plus complet et plus grand en s’associant avec la photographe-vidéaste Ghanwa Rana. 


Car "Héritages" ; c'est l'histoire d'hier et d'aujourd'hui, celle d'une culture nord-africaine qui vit entre deux rives, qui se cherche encore, mais qui peu à peu, se faufile dans l'espace pour prendre la place qu'elle mérite d'avoir. 


PREMIÈRE ÉTAPE :

La production de la partie en France est en cours de réalisation (plus que deux chapitres).

Cependant :
- Des déplacements (programmés pour début 2020) de Neïla et Ghanwa doivent se faire dans les trois autres pays - Algérie, Maroc, Tunisie - concernés par ce projet de livre.
- Du matériel de photographie et vidéo qui est indispensable à la concrétisation d’HÉRITAGES.
Et c’est en partie pour cela que l’argent récolté servira.

Si nous atteignons 1700 euros, nous pourrons faire les déplacements nécessaires (billets d’avion + hébergements) avec le matériel nécessaire (pellicules photos, disque dur…).

DEUXIÈME ÉTAPE :

De plus, le projet nécessite un soutien financier pour : 
- l’impression et la publication d’une édition limitée de 200 exemplaires du livre final.
- organisation d’un évènement/expo+ launching du livre (automne-hiver 2020).

Pour que ce livre puisse voir la lueur du jour, pour qu'il puisse être découvert, lu, critiqué, et adopté par vous.

"Héritages" a besoin de vous! 

Choisissez votre contrepartie

Contrepartie star

Pour 60 €

Le livre offert !

Votre nom dans les remerciements ainsi qu'un livre offert signé par nos soins pour vous.
  • Contributeurs : 5

Pour 5 €

Remerciements !

Votre nom qui figure dans nos remerciements sur le livre, car c'est aussi grâce à vous!
  • Contributeurs : 2

Pour 20 €

Une carte postale avec photo exclusive!

Remerciements, et on vous offre une carte postale d'une des photos exclusive du livre. Envoyée avec amour, signée par nous-mêmes!
  • Contributeurs : 4

Pour 40 €

Un print exclusif !

Remerciements, ainsi qu'un print exclusif (20x15) que l'on vous envoie avec amour!

Pour 100 €

Le livre et un print !

Vous recevrez votre exemplaire (livre) signé de nous deux, accompagné d'un print exclusif d'une photo (20x30) sélectionnée par nos soins !
  • Contributeur : 1

Faire un don

Je donne ce que je veux