Et si le jour où on vous prenait en otage était le meilleur jour de votre vie ?

Large_affiche_kkbb__1_-1527104056

Présentation détaillée du projet

      Hold up Est un court-métrage d’une vingtaine de minutes réalisé par Johanna Moruzzo,

Ce court-métrage prend ses distances avec ce qu’on peut attendre d’un film d’action, en présentant une prise d’otages qui se passe… très bien. En effet, au fil de l’évènement, braqueurs et otages sympathisent et créent progressivement à l’intérieur du bar-presse un cocon très chaleureux qui contraste avec la violence du monde extérieur. A la fin se pose alors une question : les personnages veulent-ils toujours sortir ?

L’idée du film est d’enfermer dans un huis clos des personnages haut en couleur et de créer entre eux des relatons inattendues. Le début reprend certains codes des films d’action/thrillers et pourtant, il s’agit pour le film de créer par la suite l’inverse de ce qu’on attend pour une prise d’otages. En effet, tous les personnages vont bien s’entendre au point de créer un environnement chaleureux qui s’oppose à l’hostilité du monde extérieur. Dans cette situation exceptionnelle, chacun renaît.

Dans le premier temps, la réalisation imposera un rapport de force entre braqueurs et otages, qui se manifestera par des plongées/contreplongées, un montage assez coupé et des plans qui isolent les personnages. Au fur et à mesure, la réalisation gagnera en fluidité, il y aura moins de coupes au montage et on privilégiera les plans de groupes. La sortie du bar devra évoquer un accouchement : les personnages, remis à neuf, entrent à nouveau dans le monde extérieur.

 

Décor 

Le bar passe au fil de l’histoire d’un commerce froid à un lieu très chaleureux et sa métamorphose traduit le changement de relations entre braqueurs et otages : on passe d’une relation conflictuelle à une relation familiale.Le décor et la lumière traduisent ce changement. Au début, le commerce est sans âme, impersonnel, avec des couleurs froides. Lorsque les volets se ferment, le changement de lumière va révéler un autre aspect du bar. Des leds multicolores s’allument et des accessoires sont amenés  qui vont donner une ambiance chaleureuse à la scène, hors du temps et de mettre en place une poésie visuelle.

Dans le même sens, une petite animation est prévue lors du récit en voix off de la femme du propriétaire : une petite femme scientifique, dessinée à la craie, prend vie sur l’ardoise du bar. Je suis à la recherche d’une poésie visuelle pour recréer en dessin le malheureux destin de ce petit personnage 

 

 

 

La réalisatrice : Johanna Moruzzo

 

 

Johanna Moruzzo est la scénariste et réalisatrice de Hold up.  Récemment, son film Authentique (réalisé avec deux amis) a remporté la deuxième place au festival Rêvo Motion d'Arles et son scénario Les Confessions lui a permis d’être sélectionnée à l’espace Kiosque du Festival international du film d’Aubagne. Elle aime créer des films de fiction avec des personnages hauts en couleur et adopter un ton décalé. Ses cinéastes de référence: Woody Allen, Pedro Almodovar, Jean-Pierre Jeunet, Albert Dupontel et Marjane Satrapi.

 

La directrice de production : Marina Lemos

 

Marina Lemos est la directrice de production de Hold Up. Elle est brésilienne et, il y a six mois elle s'est embarquée dans une nouvelle aventure personnelle et professionnelle en France. Elle a déjà travaillé dans des boîtes de production au Brèsil et a beaucoup d'expérience avec des courts-métrages universitaires. Pour elle, la production de cinéma est une façon de permettre de réaliser des histoires qui méritent d' exister.

 

Le scripte / monteur : Audric Milesi

 

 

Audric Milesi a 22 ans et est passionné par le cinéma et la littérature. Il sera monteur et scripte sur ce court-métrage. Il est en section Montage et Post-Production en Master 1 au SATIS d'Aubagne, intéressé par la relation réalisation-montage,. Il s'est esayé à la réalisation de courts-métrages en tout genre au sein et à l'extérieur de SATIS, notamment avec une fiction sonore, un récit photographique et un moyen-metrage.

Le chef-op image : Olivier Maurin

 

Olivier Maurin est sur le court-métrage le directeur de la Photographie.

Il étudie la prise de vue au département SATIS de l’Université Aix-Marseille. Il est passionné par la musique et les métiers de l'image.

 

Le chef-op son : Tom Allibert

Tom Allibert s'occupera de la prise de son, du montage son et du mixage sur le film.

Étudiant en Master 1 option son à l'image au département SATIS, il aime voir s'opérer la magie entre tous les éléments qui composent le film. Créer des émotions sans que rien de ce que l'on voit et entend ne soit réel, c'est la plus belle chose que le cinéma puisse faire selon lui. Au travers de son parcours, il a eu l'occasion d'apprendre le travail de prise de son aux côtés de gens du cinéma, à l'égard de Jean Minondo ( Mesrine , Le Redoutable ) et Karim Dridi ( Chouf , Khamsa ). Dans sa mission, il sera accompagné de Cécile Février avec qui il a déjà eu l'occasion de travailler dans d´excellentes conditions

 

À quoi servira la collecte ?

Hold Up est l’opportunité pour nous de réaliser un produit filmique à part entière dès la préproduction au tournage, passant par la post production jusqu’à la diffusion. Le projet est en préparation depuis longtemps et nous avons pensé en chaque détaille pour faire un super film et pouvoir montrer notre travaille partout dans le monde !

Le projet est, bien sûr, bénévole, mais il y a toujours quelques dépenses avant le tournage. Et nous comptons sur vous pour réussir à faire le meilleur film possible !
 

 

Régie : 350 €

Déco et accessoires : 300 €

Animation : 100€

Location de Matériel : 100€

 

Cette somme sera versée sur le compte bancaire de Marina Gonzaga, en charge de la production de ce court métrage.

Aidez nous à faire ce projet :) 

 

Derniers commentaires

Default-2
De la part du fréro et d'Amandinosaure ! Bisous