Jacques VIDAL présente

HYMN

HYMN - Jacques Vidal - Nouvel album (Jazz)

Large_pochette_hymn_2-1527093858

Présentation détaillée du projet

 

Après onze ans et plusieurs disques consacrés à la musique de Charles Mingus, Jacques Vidal renoue avec l’écriture pour nous livrer son nouvel album : onze thèmes de sa composition,  magistralement soutenus par Pierrick PEDRON, Daniel ZIMMERMANN  et une rythmique impeccable, avec Richard TUREGANO et Philippe SOIRAT (un pianiste et un batteur avec lesquels il joue d’autres répertoires depuis plusieurs années).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le QUINTET sera en concert à Paris:

- au Sunside les 28 et 29 septembre 2018

- au Pan Piper le 10 décembre 2018

 

 Et aussi:

- un concert thématique présenté par Lionel Eskenazi (Bill Evans) au Sunside à Paris avec Richard Turegano, Philippe Soirat... le 14 octobre 2018.

 

- un concert thématique présenté par Lionel Eskenazi (Charlie Parker) au Sunside à Paris avec Pierrick Pedron, Philippe Soirat... le 18 novembre 2018.

 

- un concert thématique présenté par Lionel Eskenazi (Ella Fitzgerald) au Sunside à Paris avec Richard Turegano, Philippe Soirat... le 16 décembre 2018.

 

 

 

 

 

Enregistré en octobre 2017 au Studio Midilive à Villetaneuse

Prise de son & mixage : Emmanuel Gallet  -  Mastering : Raphaël Jonin

Dans les bacs en septembre 2018

Label Soupir Editions  -  Distribution Socadisc

 

Communiqué de Presse (Valérie Mauge) :

Après avoir consacré, ces dix dernières années, plusieurs disques à la musique de Mingus, Jacques  Vidal nous revient avec onze compositions personnelles pour ce nouvel album « Hymn ».  Cette  envie  de  renouer  avec l’écriture était  latente…  Jacques  avait volontairement  arrêté  la  composition pour se plonger dans des œuvres musicales d’autres illustres compositeurs qu’il  prenait un immense plaisir à jouer. Jusqu’à ce que le désir de créer à nouveau réapparaisse  fortement. Mais comment se surprendre soi‐même pour mieux surprendre les autres, que ce soit  ses partenaires ou les auditeurs pour qu’il se produise véritablement quelque chose de nouveau ?  Comment  élaborer  des  climats  différents  en  préservant  la  cohérence  et  l’homogénéité  de  l’ensemble ? Jacques était dans cette réflexion là… Il avait déjà en tête les musiciens, voulait  réintroduire le piano, absent de ses dernières formations. Lui restait à écrire…  Et puis arrive l’accident de vélo… qui l’immobilise plusieurs semaines. Plus moyen jouer de la  contrebasse avec une épaule démise, ni de s’échapper sur des chemins de traverse en deux roues,  alors  l’évidence  le  rattrape….  Comment  passer  le  temps  de  la  convalescence  si  ce  n’est  en  composant… Comment ne pas perdre le moral si ce n’est en écrivant et en intitulant des titres tels  qu’ « Hymn » ou « Spirit ». Les morceaux arrivent les uns après les autres facilement.  

 

Une fois rétabli, Jacques réunit les musiciens pour une première répétition, les compositions  prennent  vie  naturellement.  Jacques ne souhaitait pas qu’on ‘entende’ la technique d’écriture, pas plus que la technique chez  les instrumentistes. De l’aveu même des musiciens, il aurait fourni un matériel plus précis, plus  rigoureux, avec des rapports entre mélodie et harmonie d’une part et entre rythme et mélodie  d’autre part, plus affinés que dans les disques précédents. Or, la sensation de liberté peut être  bien plus grande avec davantage de contraintes et un cadre plus rigoureux. Les mélanges de  rythmes (5/4 ou le 7 temps) sont venus instinctivement, ce n’était pas prémédité. Les musiciens se  sont immédiatement sentis à l’aise. Il faut dire que Jacques en écrivant avait pensé à chacun d’eux.  Charles Mingus’ Sound of Love était fait pour Pierrick Pédron, il savait qu’il rentrerait dans cet  univers immédiatement. Alice, au départ une impro, est devenue une véritable composition avec  et pour le pianiste Richard Turegano. Quant à Miles, il était dédié d’emblée à Daniel Zimmerman.  Jacques Vidal désirait revenir à certaines racines de la culture jazz, comme celle de la danse qui a  été très longtemps liée à la musique d’où ces titres To Dance ou Funky Blues.  Il s’agit de sa Jazz Attitude, pour lui c’est du « pur jazz » comme celui d’un bassiste, Miroslav  Vitouš dont il parle avec tellement de louange et d’enthousiasme, qu’on se dit qu’Hymn pourrait  quelque part lui être destiné.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

3 juillet 2018

Nous apprenons qu'un des titres de cet album (Charles Mingus' Sound of Love) a été sélectionné pour faire partie de la play list sur les vols Air France de septembre et octobre 2018.

Merci à Valérie Mauge, l'attachée de presse et à Frédéric Charbaut, le programmateur !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

10 juillet 2018

Il nous est apparu évident que nous sommes ici en présence d'un jazz qui convient parfaitement à la période estivale avec son camaïeu de riches séquences toniques, romantiques voire même nostalgiques.

Et l'élégance qui transpire de la prestation de ces 5 musiciens ne laisse planer aucun doute sur la qualité de cet équipage qui distille une harmonie très esthétique en alternant les climats avec beaucoup de finesse.

C'est ainsi que l'étonnante et superbe variation sur le thème de "'Alice " confirme la virtuosité et les capacités créatrices du leader de ce remarquable combo.

Si nous avons apprécié en particulier les titres 1, 2, 3, 7, 10 c'est néanmoins le 9 qui obtient la majorité de nos suffrages.

C'est en tous cas ce que nous avons eu le plaisir de constater au terme de nos 3 écoutes attentives.

Daniel (Celtic FM) 

À quoi servira la collecte ?

Promotion de l'album:

Attachée de presse : Valérie Mauge.

Publicité, affiches etc .

Rémunération du super graphiste qui a réalisé la pochette : Jeremy Soudant.

 

Si l'objectif est dépassé, tant mieux ! Cela permettra de rembourser, au moins partiellement, les frais engagés pour l' enregistrement.

 

C'est l' Association Jacques VIDAL Quintet (Loi 1901) qui percevra l'intégralité de la collecte. 

 

 

 

Thumb__jbm0625_c_jean-baptiste_millot_copie_md
Jacques VIDAL

Jacques VIDAL, contrebassiste D’abord autodidacte, il commence à s’intéresser au jazz à l’âge de 15 ans et eut rapidement l’occasion de jouer avec de nombreux musiciens. - Parmi les étapes marquantes de sa carrière, on peut citer sa participation à la création Magma en 1969 avec Christian VANDER, une première expérience de leader en 1975,... Voir la suite

Derniers commentaires

Default-6
Très heureux de participer à votre nouveau projet.
Default-2
Bonne réussite pour ton nouveau CD
Default-3
Vivement le concert en septembre !