JÄGERTÜRME

Soutenez la création du nouveau livre du photographe Frédérick Carnet, JÄGERTÜRME.

Visuel du projet JÄGERTÜRME
8
Contributeurs
45 jours
Restants
850 €
Sur 12 000 €
7 %
Autoproduction
culturelle
Fabrication
française

JÄGERTÜRME

Présentation du projet

C’est avec enthousiasme que je vous présente ce nouveau projet de livre de photographies, Jägertürme, que je souhaite auto-éditer par choix personnel.

Après le succès des livres Nippon 2011 (auto-édité), de Budoka No kokoro (auto-édité en collaboration avec Léo Tamaki) et de The Ghost Cars (publié par les Éditions Trema Förlag, Suède), je décide aujourd’hui de me lancer dans une nouvelle aventure éditoriale.

C’est en 2014, en Saxe, que je commence à photographier mes premières Jägertürme. Je leur donne ce nom alors que les Allemands les appellent des Hochsitze. Je suis tout autant fasciné par ces tours de chasseur que j’avais pu l’être par les Ghost Cars photographiées à Bamako, Londres, Athènes et Tokyo entre 2007 et 2016. J’entre alors dans un jeu obsessionnel avec elles. Je photographie toutes les tours que je croise sur mon chemin. Pour être complètement honnête…je vais les chercher, plutôt que les croiser. Je les photographie au cours de longues marches et de randonnées à vélo dans différentes régions d’Allemagne et dans ma région d’origine en France. Leur nombre m’impressionne, leur forme varie d’une forêt à l’autre, d’une région à l’autre. Je vais poursuivre ce jeu jusqu’en 2020 et il m’arrive encore, parfois, tel un collectionneur, de faire des détours pour aller en photographier de nouvelles.

Pour comprendre ma démarche concernant mes différentes séries obsessionnelles, je vous invite à lire cette interview : https://lintervalle.blog/2018/01/12/poetique-de-la-voiture-fantome-par-frederick-carnet-photographe/

Les photographies de cet ouvrage seront accompagnées de textes, nés pour l’occasion, sous la plume d’écrivaines aux parcours singuliers. Clarisse Gorokhoff (3 romans publiés), Nathalie Peyrebonne (4 romans publiés) et Yssalia Brumant (lycéenne) ont accepté ma proposition. J’ai aussi écrit une courte nouvelle en lien avec ces affûts de chasse. Préfacé par Fabien Ribery (dont le blog L’intervalle est connu par tous ceux qui s’intéressent de prêt à la littérature et à la photographie), ce livre mettra en lumière une sélection de 45 Jägertürme choisies avec soin parmi plus de 300 photographiées. Les textes seront proposés en français et en allemand.

Le livre d’un joli format à l’italienne (20X27cm – environ 120 pages) sera fabriqué en France par l’imprimeur Escourbiac, grand spécialiste du livre photo, dont le savoir-faire est une référence. Je ne vous détaille pas les caractéristiques techniques de cet ouvrage pour que sa découverte reste une surprise pour vous qui en ferez l’acquisition. Sachez juste qu’il est pensé pour devenir un objet qu’on souhaite garder pour y plonger régulièrement.

Présentation des auteurs

Clarisse Gorokhoff, née en 1989, est écrivaine, fondatrice des Ateliers Bohaime. Diplômée d’un master de philosophie, elle a vécu 5 ans à Istanbul, où elle a enseigné le français et la littérature française. Ecrire est sa raison de vivre. A ce jour, elle a publié trois romans : De la bombe, (Gallimard, 2017), Casse-gueule (Gallimard, 2018), Les fillettes (Equateurs, 2019) et écrit actuellement son quatrième livre.

Nathalie Peyrebonne, née en 1971, est une universitaire, romancière et journaliste littéraire française. A ce jour, elle a publié quatre romans : Rêve général (Phébus, 2013), La silhouette, c’est peu (Phébus, 2015), Votre commande a bien été expédiée (Albin Michel), Inconstance des souvenirs tropicaux (La manufacture de livres, 2020).

Fabien Ribery est auteur, agrégé de lettres modernes, chargé de cours à l’Université Bretagne Occidentale (UBO), journaliste free lance. Il chronique régulièrement pour Artpress, la revue L’Infini (Gallimard), la revue de la MEP, Halogénure, Profane, 29200…Il collabore avec  de nombreux auteurs, éditeurs, galeries et institutions.

Frédérick Carnet, né en 1972, a commencé son parcours dans le monde de la photographie en travaillant dans un laboratoire de 1995 à 2002 au côté de Toros Aladjajian. En parallèle de son apprentissage au laboratoire photographique, il suit les cours de l’école des métiers de l’image (Les Gobelins) et réalise sa première série, L’appartement 33, qui sera exposée dans le réseau des galeries FNAC. A sa sortie des Gobelins, il entre en résidence d’artiste pendant un an pour la ville de Cergy et construit patiemment sa série ÉCLIPSES sur la communauté HIP HOP de la ville nouvelle. C’est ce travail qui lui permettra d’obtenir une mention spéciale du jury du Prix Kodak de la Critique Photographique, une place de finaliste au Prix HSBC pour la photographie et une bourse du FRAC Île-de-France. Il commence alors à travailler pour la presse (essentiellement pour l’hebdomadaire allemand DIE ZEIT). Puis pendant une douzaine d’années il réalise des campagnes de publicité pour des marques tel que Nike, Décathlon, Oasis…Il collabore aussi pendant plusieurs années pour les magazines de modes urbaines WAD, WARE et SHOES UP. A partir de 2015 il cesse toute activité de photographe commercial. Il vit en Allemagne depuis 2016 où il partage son temps entre sa famille, son jardin potager et la création artistique.

À quoi servira la collecte

L’objectif de cette collecte est de financer l’intégralité de la réalisation de ce livre. Ici, il n’est pas question de faire des profits mais de partager un objet qui me tient à cœur. Les 12000€ nécessaires serviront donc à imprimer le livre, à faire appel à une traductrice professionnelle français/allemand, à expédier les contreparties (part non négligeable dans une campagne de financement participatif), et enfin, à payer la commission du site KissKissBankBank.

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux