La Communauté Abel et Terres des Hommes mènent un projet artistique avec Johana Choumali en soutien aux filles en détresse de Grand Bassam (C.I)

Large_kkbb1-1494667280-1494667326

Présentation détaillée du projet

Présentes en Côte d'Ivoire depuis plusieurs années, les ONG Gruppo Abele - Communauté Abel et Terres des Hommes (Italie) luttent pour défendre les droits des enfants dans le pays, en particulier des adolescentes en situation de très grande vulnérabilité.

Photographe ivoirienne de renom, Johana Choumali expose ses œuvres à travers le monde entier, et souvent représente la femme africaine en quête de son identité et de ses racines.

En 2015, les deux ONG ont crée à Grand Bassam l'Espace Mère-fille, un lieu dédié aux filles en difficulté et à leurs enfants, car bien souvent celles-ci sont filles et mères à la fois. Les bénéficiaires sont, pour la plupart, des filles mineures issues de quartiers pauvres de Grand Bassam, qui ont tôt quitté l'école, ont perdu tous liens avec leur famille et sont en situation de grande précarité. Elles fréquentent l'Espace Mère-fille et veulent  s'insérer pleinement dans cette société qui les laisse à la marge. 

Ensemble, elles se sont engagées dans un parcours artistique et éducatif pour travailler sur la notion d'identité et d'estime de soi à travers le temps : passé, présent et avenir.Emf-1494760535

Le projet s'intitule "J'étais, je suis, je serai". il englobe une exposition photos, un calendrier sur le thème de la fille africaine et des échanges, en tête à tête ou en groupe, entre ces adolescentes et les éducateurs spécialisés de l'Espace Mère-Fille.

Objectif ?  Renforcer l'estime de soi et l'identité de ces adolescentes, promouvoir l'Espace Mère-fille et créer une œuvre artistique collective.

L'exposition - Des séances photos se tiendront avec Johana Choumali à l'Espace Mère-filles. Les filles viendront habillées en tenue traditionnelle pour mieux représenter leur filiation avec le passé. Ces photos-portraits valoriseront la beauté naturelle des filles, sans fards ni artifices. Les filles échangeront avec l'artiste autour de la photographie et avec leurs éducateurs sur les notions de beauté et d'identité. Une séance spéciale sera organisée pour composer, avec l'aide de Johana, le portrait de 4 femmes "idéales" aux yeux de ces filles, nées chacune d'une mosaïque de leurs propres photos. Une autre séance permettra de créer l'histoire de ces femmes auxquelles elles auront donné naissance. Tous ces portraits, des filles elles-mêmes et de celles qu'elles auront créées, composeront l'exposition.

Ces adolescentes ne sont donc plus simplement "objet" du regard passives devant l'objectif, mais sujets, créatrices, artistes, femmes, qui expriment et assument leurs émotions et leur sensibilité. Deux deux expositions sont prévues, à Abidjan et  à Grand Bassam, qui seront également l'occasion de promouvoir l'action sociale des ONG Terres des hommes et  La Communauté Abel.

Le calendrier - Le 31 juillet est la Journée internationale de la femme africaine. Le calendrier qui déclinera les photos des filles, réalisé avec le soutien artistique de Johana Choumali, aura donc pour originalité de commencer au mois de commencer le 31 juillet 2017 pour s'achever le 31 juillet 2018. Un choix délibéré, qui souligne l'importance de cette journée d'hommage à la femme africaine et qui est l'occasion de réfléchir à la difficile condition de la femme sur le continent, en particulier des jeunes filles. Les filles qui ont participé au projet auront leur mot à dire sur l'utilisation des bénéfices tirés de la vente du calendrier, mais pour des activités qui s'inscrivent dans le cadre de l'Espace Mère-Fille.

Les échanges -  Chacune des étapes du projet donne lieu à des échanges avec les filles protagonistes et sont l'occasion de réfléchir à leur identité de jeunes filles africaines et à leur avenir. Des éducateurs les accompagnent tout le long de ce parcours artistique et éducatif. Se connaitre, savoir d'où l'on vient et où l'on souhaite aller sont des prérequis pour renforcer l' estime de soi et favoriser une meilleur insertion dans la famille et la société.Nuova2-1494429868

 

LES ACTIVITÉS DE L'ESPACE MÈRES-FILLES

·         Soutien psycho-social : une éducatrice et une psychologue sont à l'écoute des filles en détresse et les orientent, les accompagnent tout au long d'un parcours visant à leur autonomie et stabilisation sociale, organisent des activités d'animation et de sensibilisation sur la thématique de genre

·         Garderie pour enfants : pendant que les mères sont occupées à leurs activités au sein de l'Espace, une animatrice accueille leurs enfants. Ici, les activités ludiques les aident à intégrer les codes et règles de vie en collectivité

·         L’hébergement d’urgence : les filles qui ont besoin en urgence d'un abri sûr peuvent être hébergées, de façon temporaire, le temps nécessaire pour l'équipe éducative de mener l’enquête et de leur trouver une situation d’accueil mieux adaptée

·        Services de santé : une sage-femme est à disposition des adolescentes et offre gratuitement  ses services de consultation prénatale, planification familiale et prévention des IST ; elle organise aussi des activités de sensibilisation sur la santé de la reproduction

-        Educateur de rue : il est sur le terrain, fréquente les lieux de socialisation des jeunes filles ; il assure le suivi des filles fréquentant l'Espace et repère et prend contact avec d'autres filles en situation de précarité.

Fine-1494761321

À quoi servira la collecte ?

BUDGET

·         COMUNICATION                                                €    685

·         SEANCE DE TRAVAIL AVEC LES FILLES    €    180

·         ESPOSITION                                                       € 1.000

·         REALISATION CALENDRIER                          € 2.135

                                                                                        _______

TOTAL                                                                             € 4.000

 

Commission KissKissBankBank (8 % = 320 €), à notre charge

Tout ce qui nous gagnerons au-delà de ce montant sera destiné aux activités de l'Espace Mères-Filles, en accord avec les bénéficiaires.

Thumb_avatar-1494431562
Leone71

Leone de Vita est coordinateur de la Communauté Abel depuis 2009. La Communauté Abel de Grand Bassam a été fondée en 1982 par l’ONG italienne Associazione Gruppo Abele ONLUS et est placée sous la double convention du ministère de la Justice et du ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant. Depuis lors, chaque... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
forza ragazzi, un abbraccio dai lavoratori di Arcobaleno.
Thumb_default
Auguri per un buon successo! Vieko
Thumb_default
Bravissimi tutti e tutte! Quelle belle rencontre qui donne lieu à un projet si plein de sens. Hâte d'en savoir plus et de voir les images! Encore bravo