Raoul de Ville-Chaise, immense professeur d’une grande école française est à l’approche de ses 40 ans. Il essaie de se souvenir d’une phrase qu’il a entendue récemment : « Jeudi prochain à la Bourboule ». Qui lui a dit ça ? Ou alors, l’aurait-il lu quelque part, ou entendu ? Raoul, pendant trois longues journées ne va penser qu’à ça. À cette phrase obsessionnelle en forme de déjà-vu s’ajoute l’angoisse d’avoir 40 ans. Huguette, sa femme, ne pourra pas plus le rassurer que ses amis ou que son voisin de palier dépressif. Quelque part pourtant, on annonce l’arrivée d’un grand homme qui sauvera l’humanité. Voici une nouvelle qui ne peut qu’ajouter une note d’espoir à ce film drôle, sérieux et tendre à la fois.