Paraplégique, je vais traverser en marche pendulaire les États-Unis de New-York à Los Angeles, soit 5400 km en 2 ans.

Large_large_accroche_v3-1487170329-1487170351-1491422714-1491422724

Présentation détaillée du projet

Mission-1-e1461950831754-1487112758

 

 

For the English readers, visit  my Amercican Website :

http://joekalsusa.com/

 

 

Paraplégique avec une section complète de la moelle épinière en 12ème dorsale suite à un accident de moto à l'âge de 20 ans, j'ai pris 30 ans plus tard la décision de m'engager dans une démarche pour une prise de conscience de la société, des réelles conséquences d'une lésion médullaire. Censé ne vivre et me déplacer qu'assis, j'ai développé la marche pendulaire consistant à me tenir debout à l'aide d'orthèses qui rigidifient mes membres inférieurs. C'est à la force du buste et des bras, en m'appuyant sur des béquilles, que je déplace mes jambes et que je contrôle mon équilibre plus que précaire. Sans cet appareillage je suis dans l'incapacité totale de me verticaliser. Les informations de douleur, de chaleur et de froid ne circulent plus entre le bas de mon corps et mon cerveau, l'influx nerveux étant stoppé au niveau de ma lésion. Je n'ai plus aucun contrôle ni sensibilité à partir du bassin. Cet effort me demande une concentration, la maîtrise de l'espace et un contrôle total pour éviter la chute. A aucun moment je ne ressens le sol, je suis comme en lévitation...

 

You Tube : Interview du Dr. Sornay

 

You Tube : Interview d'Olivier Amalberti, préparateur physique 

 

 

 

308487_278720728826102_992742657_n-1487111914

 

 

 You Tube : Marche pendulaire

 

 

Innocemment le 10 août 2011, le jour de mes 50 ans, j'ai pris le départ pour un acte rêvé, un acte insensé, une première mondiale rejoindre Le Havre à Menton par la route en marche pendulaire. J'ai parcouru 1304 km, à raison de 10 km par jour en sept mois, deux millions de soulevés avec la peur au ventre, le stress de la chute à chaque pas, sous la pluie, avec le mistral et des températures négatives. Mon objectif aura été de faire connaitre la dimension désastreuse au quotidien d'une section de la moelle épinière et l'urgente nécessité d'intensifier la recherche ...

 

 

               Images-1487112324

 

 

You Tube : TF1 Le Havre - Menton

 

You Tube : France 2 - Elise Lucet

 

Symboliquement le 29 Novembre 2014, j'ai gravi les 1665 marches de la Tour Eiffel, en 9h30 d'ascension. Cet exploit m'a permis d'être le premier et le seul paraplégique au monde à atteindre le troisième et dernier étage. A partir du second, il faut emprunter un escalier pour rejoindre un palier sur lequel se trouve l'ascenseur qui mène au troisième étage, ce qui rend à toute personne en fauteuil roulant l’inaccessibilité du sommet.

 

 

10846450_696482203792294_1604785914861422476_n-1487109857                                   

 

You Tube : Tour Eiffel

 

 

En mai 2018, je prendrai le départ de New-York en invitant chaque jour des personnes à me rejoindre sur le parcours, je serai le paraplégique qui incitera les valides à marcher.

A raison de 20 km par jour, je rejoindrai en 2 ans Los Angeles. 

Ce défi n'est pas seulement un exploit sportif, mais d'aller au bout de mon rêve : celui que plus aucun humain n'ait à subir les conséquences d'une section de la moelle épinière. Après 35 ans de paraplégie, je ne suis plus concerné par la possibilité de la reprise d'une vie normale. A savoir qu'un tissu musculaire est irrémédiablement détruit après une année d'inactivité. Ce combat, je le mène pour l'humain de demain. Nous sommes deux millions et demi de personnes à vivre avec les conséquences d'une section de la moelle épinière aujourd'hui, ce qui est vraiment peu en rapport des sept milliards d'habitants de la planète. Sauf que quand cela vous arrive, que vous êtes concerné, vous basculez dans une dimension que l'on ne devrait imposer à aucun être humain. Tous les ans en France 1500 nouvelles personnes se retrouvent du jour au lendemain à devoir subir les conséquences d'une section de la moelle épinière. Aux États-Unis, ce sont 12000 nouveaux cas tous les ans, en majorité des jeunes entre 18 et 35 ans.

 

 

Banner_graphic3-1487113038

 

 

Aller au bout de mon rêve ... ce serait de donner un sens à cette forme de vie qui m'a été imposée par les progrès de la médecine, car jusqu'au milieu des années cinquante, une section de la moelle épinière signifiait la mort dans la semaine qui suivait. 

J'aurais tant aimé que quelqu'un entame mon combat bien avant moi pour que je n'ai pas à vivre cette existence de souffrance silencieuse, muette et étouffée.

 

 

10341766_595156797258169_5865034461576286125_n-1487112635

 

 

 

You Tube : Biographie

À quoi servira la collecte ?

La collecte sera le pont financier qui me permettra de me rendre aux États-Unis dès juin 2017, de prendre une location mensuelle pour y séjourner durant une année. Je serai amené à effectuer de nombreux déplacements en vol interne pour présenter mon projet à des sponsors et à des fondations. Vu les distances à parcourir sur le sol Américain, je serai également dans l'obligation de prendre une voiture de location.

 

Mes journées seront rythmées par des entraînements intensifs qui serviront à me construire musculairement pour être capable d'encaisser deux années d'efforts. Le prix de l'abonnement des salles de musculation y est excessivement cher. Je serai suivi par un préparateur physique diplômé et qualifié que je devrai rémunérer.

 

En 2016, j'ai séjourné 3 mois aux États-Unis pour une étude de faisabilité et des démarches administratives à envisager. Durant cette période, j'ai pu constater que le coût de la téléphonie et d'internet, de l’alimentation saine, de la vie en général sont extrêmement chers.

 

Ne pouvant avoir de couverture sociale aux États-Unis et en raison de la fragilité de mon organisme engendrée par ma paraplégie, je me devrai de prendre une assurance qui couvrira tous les frais médicaux, de soins et de santé.

 

Ce pont financier servira aussi à me décharger de tout ce qui concernera l'intendance pour me centrer uniquement sur ma préparation et la mise en place du projet. Un accompagnant m'aidera dans les actes de la vie quotidienne, cette personne sera bénévole mais je prendrai en charge tous ses frais d'hébergement et d'alimentation.

 

Cette collecte de fond financera une partie de la mise en place du projet sur le sol Américain. L'argent sera versé sur mon compte personnel et vous pourrez suivre toute l'évolution et l'utilisation de votre participation sur Joekalsusa.com/blog et sur Facebook. Je vous inviterai à venir marcher avec moi pour être les représentants de la France, nous rencontrer, échanger et vivre ensemble un événement unique au monde.

Je suis persuadé et confiant que devant l’énormité de l'exploit à réaliser, je serai rapidement soutenu par des entreprises américaines et internationales, qui voudraient y associer leur nom.

 

Ainsi, un minimum de 20 000 € n'est qu'une partie du budget prévisionnel, qui selon mon étude s'élèvera à 100 000 €... il faut dépasser l'objectif !

 

-   2500 €  Billets d'avion

-   5400 €  Location d'une voiture

- 14400 €  Location d'un appartement

-   7000 €  Rémunération du coach sportif

-   1500 €  Inscription salle de sport + cotisation

- 15600 €  Assurance santé

-   5200 €  Déplacements, démarchages                                    

-  11000 €  Frais de vie courante (téléphonie, alimentation)

 

Depuis neuf mois, je suis à la recherche d'un pont financier simplement pour pouvoir démarrer mon projet aux Etats-Unis, j'ai exploré sans succès un grand nombre de possibilités avant de vous solliciter.

 

Au travers de ma démarche je ne recherche aucune notoriété mais seulement à donner un sens à ma paraplégie. Nous avons la possibilité d'agir ensemble pour améliorer la condition humaine.

 

Rejoignez moi, soutenez moi... j'ai besoin de vous pour l'humain de demain.

 

 

                                                   Joe Kals

Thumb_558981_242249965871200_711979200_n-1487108450
Joe Kals

Je suis né le 10 Août 1961 à 19h30 à Bruxelles, de parents réfugiés politique Hongrois. De l'âge de 2 à 6 ans, j'ai vécu en Ontario au Canada auprès de mon oncle dans sa plantation de tabac. Je suis ensuite retourné en Belgique pour suivre ma scolarité. Ma vie a basculé le 5 juin 1982 à 14h30, à l'âge de 20 ans, suite à mon accident de moto. J'ai passé... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_logocarre-1490952186
Bravo super projet, je vous laisse le lien vers mon projet sur l'accessibilité des jeux video : https://www.kisskissbankbank.com/handigamer-accessibilite-des-jeux-video
Thumb_default
Cela fait plusieurs années que je vous suit, c'est extraordinaire, j'espère que ce projet aboutira ! Bon courage !
Thumb_default
Forza Joe!