JUST NOW

Une rencontre spirituelle entre deux êtres perdus entre deux mondes...

Visuel du projet JUST NOW
Réussi
22
Contributeurs
19/02/2020
Date de fin
1 274 €
Sur 1 200 €
106 %
Média
indépendant

JUST NOW

"Just Now" traite de relation père­-fils :

Un jeune homme en rupture avec ses origines qui devient réalisateur aux Etats Unis ; un père meurtri à l’intérieur et en apparence indifférent. Tous deux font leurs voyages au coeur d’une mystérieuse forêt qui semble être le lieu ultime de leur purgatoire.

A la frontière entre drame psychologique et cinéma fantastique. Ce projet se veut avant tout une réflexion sur nos propre choix face à l’existence, réflexion à la fois sur les regrets comme sur le manque de communication entre deux parents.

Il s’agit là d’une méditation sur la vie, sur notre passage sur terre. Ce film se sert d’une base autobiographique ; mon désir est de faire de l’art-­thérapie au travers de l’objectif de ma caméra et de la direction de mes deux acteurs en espérant toucher le public de part mes vérités que je dévoile.

Le processus de création est tout aussi bouleversant tant pour moi que pour le reste de l’équipe. Mon film peut soulever des questions et pour ma part il m’aide d'ores déjà durant son processus de création. Les relations père­-fils étant de fait universelles, cela pourrait devenir une œuvre utile.

Nous axons l’aspect visuel sur un montage dynamique , avec des coupes de plans rapides et des plans filmés en drone surplombant la forêt. Entre « trip »contemplatif et enfer psychédélique… Le film n’hésite pas à prendre des orientations expérimentales dans ses choix de mise en scène afin de garder le spectateur en éveil… 

Petit tour autour de mon parcours !

De mon côté, j’ai réalisé quatre courts-métrages notables dont « Je ressens ton coeur » qui m’a permis d’accéder au marché du film court du festival de Cannes. Tournoyant autour du projet de long-métrage « Mauvaise graine » co-écrit avec Yohann Cagnazzo étant préssentis pour jouer Sergio, le rôle principal et qui a interprété le rôle dans le premier court métrage de 2011 (avec plus de 3000 vues sur Youtube). J’ai également continué dans cette lancée avec un deuxième extrait tourné en 2015 en plan séquence avec Denis Hab qui joue le rôle du père dans notre nouveau projet.

 

En 2016, je tourne mon premier court-métrage en langue anglaise « I don’t want to live anymore » drame morbide inspiré des films de Lars Von Trier qui parle d’un couple atteint respectivement de dépression hystérique et de schizophrénie. Le film est traité en temps réel, réalisé en plan-séquence où la dispute du couple est montré comme une scène de théâtre sur fond du « Bolero » de Maurice Ravel. Ce film a plu au sein du milieu et de certains adeptes cinéphiles.

 

En parrallèle de la réalisation, de nombreux scénarios de court-métrages ont été écrits tel qu’un film de zombie politique, un drame familial sur fond de cinéma hong-kongais avec la volonté de le tourner en cantonnais ainsi que le « 24ème étage » qui varie entre la quête métaphysique et le film de science-fiction. Ces trois projets demandant des moyens conséquents pour cause d’effets spéciaux couteux, je tends à les concrétiser à l’avenir.

 

Pour ce nouveau projet, mon intention est de progressivement ouvrir le coeur de mes personnages pour passer de la noirceur et de la folie… à la purification et à la paix de l’âme. Mes inspirations pour « Just Now » ne sont pas cinématographiques mais sont plus tirées de lectures telles que les livres du maitre bouddhiste Zen Thich Nhât Hanh et le livre « Le pouvoir du moment présent » d’Eckart Tollé qui m’a énormément apporté. Aussi la pratique de la méditation me permet de mieux mener le projet.

 

BIOGRAPHIE TOBY JEFFRIES (LE FILS) :

Toby Jeffries est un comédien basé entre Londres, Edimbourg et Paris. Pendant sa formation à The MGA Academy of Performing Arts, il a pris connaissance du travail nécessaire pour le theatre et le cinéma. En 2017, Toby a continué ses études à l’Ecole Internationale de théâtre Jacques Lecoq à Paris. Depuis, il a oeuvré dans plusieurs projets, dont « 5 Kinds of Silence », une pièce de théâtre, et plusieurs court métrages : « A Pathetic Ballad », « Exhale », « Surface Noise ». Le dernier a été sélectionné par plusieurs festivals internationaux.

Sa passion pour l’acting a commencé par une nécessité de raconter des histoires et d’offrir de nouveaux points de vues au public. Son intérêt pour jouer dans « Just Now » est lié à des expériences personnelles et à la possibilité d’une ouverture de dialogue sur la santé mentale.

 

BIOGRAPHIE DENIS HAB : (Le père)

Peu prédestiné au métier d'acteur, Denis HAB découvre sur le tard et un peu par hasard, l'art d'incarner un personnage. Issu de la fonction publique, il se décide passé 50 ans à s'inscrire à un cours de théâtre municipale, alors qu'il est toujours en activité. Dans le même temps, il découvre un atelier cinéma dans un cadre associatif. Côté théâtre, il fait ses armes à l'E.G.P. de Fontenay sous Bois dirigé par la metteuse en scène Danièle Bouvier , au travers d'auteurs tels que E.Labiche, P. Desprosges, J.M. Ribes,E.E.Schmitt, J.L. Lagarce, ect... et participe a divers stages (écriture théâtrale, Comédia Dell' Arte,...). De cette formation théâtrale "Sémilla" est née la nouvelle association " Les Pieds Aux Murs" . Avec une première création originale mise en scène par Philippe Yvelin, Denis a incarné un Jean De La Fontaine décalé, en attendant une nouvelle création a venir autour de textes de X. Durringer. Côté cinéma, il s'exerce au jeu d'acteur face à la caméra en tournant dans quelques courts métrages issus du travail associatif de l'atelier cinéma mené avec Bourlem Guerdjou, réalisateur reconnu et de Valérie Da Mota comédienne et coach d'acteurs. Cette nouvelle passion de comédien le pousse a prendre une retraite anticipée. Pour le théâtre , en 2016 il intègre la troupe PASSEURS avec le metteur en scène Stéphane Baroux. Les fruits de cette rencontre : "Les Femme Savantes" de Molière, " La Mouette" de A.Tchekhov, "Chacun sa Vérité" de L. Pirandello, " Un Homme, Une Femme, Une Ville" de C. Salama...Pièces qui seront jouées sur plusieurs dates au théâtre Darius Milhaud à Paris. Pour le cinéma, il participe toujours a quelques projets bénévoles, et tourne régulièrement pour des séries, téléfilms, long métrages en tant qu'acteur de complément.

 

Marine MOSSOT mon assistante est diplomée du CLCF (Conservatoire libre du cinéma français) et a depuis participé à de nombreux tournages.

Thibaut Miche chef opérateur a sa propre boite de services audiovisuels et œuvre dans de multiples court-métrages et vidéos-clip (il a travaillé sur l'image de mon dernier court-métrage "I Don't want ton live anymore" en 2016 et viens de terminer son premier long-métrage).

Juliette Cusey est la directrice de production du projet et supervise l'ensemble des tâches en collaboration avec Marine Mossot (elle a confectionné la pré-affiche visible ici) et est actuellement en deuxième année à l'ESRA (Ecole supérieur de réalisation audiovisuel).

Laëtitia Paillard-Blin a réalisé le teaser pour le crowndfunding et sera en charge du montage vidéo, elle travaille sur des captations vidéos de l'artiste Khieron.

Farès Ben Maouya a entrepris la prise de son des voix off des personnages la semaine dernière. Il est le réalisateur du film "Souviens toi Ornella" primé en festivals.

Zheni Meria est ma conseillère musicale sur le projet, elle a trouvé la bande son du film et elle interprètera une pièce classique au piano pour le générique de fin. 

Louis Gunthert sera en charge du motion-design d'introduction avec le fameux logo

"Unidia Films"...

Isaure de Poncins prendra les photos plateau et réalisera le making of du film et partage sa scolarité à l'ESRA avec Juliette.

Voilà, merci pour votre attention et merci de votre confiance !

Artistiquement

Thibaut CHARLIER

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte

La collecte servira :

- Location d'une caméra RED ; Drone

- Location d'une salle de mixage 

- Défraiement du maquillage

- Régie 

- Prise de son

- Remboursement transport (billet d'avion Toby)

- Défraiement montage ;

- Eventuels costumes

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux