Soutenez Kaktus, un magazine bi-annuel de 160 pages à l'esthétique minimaliste et épurée et aux thématiques Travel, Food, Lifestyle & Photography

Large_capture_d__cran_2017-03-13___17.02.35-1489420990-1489421027

Présentation détaillée du projet

Kaktus, c'est avant tout une aventure hors du commun.

 

Juillet 2016. À 18 ans, Auriane, alors étudiante en deuxième année de Journalisme à Paris, se lance dans la concrétisation de son grand projet : créer son propre magazine, à l'esthétique épurée et minimaliste, et aux thématiques à l'image de ses passions, Travel, Food, Lifestyle & Photography.

Si ce projet l'anime tant, c'est pour la simple et bonne raison que Auriane tient à proposer un magazine différent. Kaktus casse les codes de la presse, et tient à proposer des articles de qualité, des photographies sélectionnées avec soin, un magazine réalisé avec passion et volonté de bien faire.

Elle se lance alors à la recherche de contributeurs, afin de l'aider à réaliser ce projet. Après quelques semaines, l'équipe de sept bénévoles est formée. Commence alors le véritable travail, celui de la rédaction du magazine.

 

Le 10 octobre 2016, les pré-ventes du 1er numéro sont lancées, et le magazine envoyé chez l'imprimeur. Quelle fierté pour toute l'équipe ! Quelques semaines plus tard, le fruit de leur travail est enfin entre leurs mains. Le 10 novembre, la sortie officielle est annoncée. De nombreux lecteurs commandent leur exemplaire, et les retours positifs sont très nombreux, Kaktus est un succès !

Quelques boutiques parisiennes acceptent même de revendre Kaktus !

 

 

La machine est lancée, les lecteurs réclament un second numéro. Ni une, ni deux, le sommaire de ce dernier commence à se construire. De nombreux photographes, voyageurs et rédacteurs proposent même leur contribution. De nouveaux membres rejoignent l'équipe. Peu à peu, les pages se remplissent, l'expérience du premier numéro rendant tout cela plus professionnel, plus pointu, plus précis.

 

 

 

Le lieu idéal pour votre petit-déjeuner (photographie par Auriane Alix)

 

Aujourd'hui, nous sommes en train de boucler ce second numéro. La maquette est presque terminée. Bientôt, les articles seront relus avec soin, une fois, deux fois, trois fois, dix fois, jusqu'à être certains qu'aucune faute ne s'est glissée entre les lignes, afin d'apporter toujours plus de qualité à nos lecteurs. Nous trouvons ce second numéro encore meilleur que le premier.

 

Alors que le premier numéro emmenait le lecteur en voyage sur l'Île de la Réunion, à Stockholm et à Chiang Mai (Thaïlande), celui-ci s'est envolé pour Tokyo, en Australie et en Tasmanie, et à Venise.

Nous vous proposons, entre autres, de découvrir l'interview d'une parfumeuse Japonaise, d'être dépaysé par les splendides textes et photographies de notre rédacteur et photographe en Australie et en Tasmanie, ou encore de découvrir l'histoire du papier marbré à Venise. Nous avons également choisi de mettre en avant une marque de montres... différentes, un lieu idéal pour prendre son petit déjeuner à Paris dont nous tairons le nom pour l'instant, ou encore le travail d'un jeune et très talentueux photographe Australien passionné de nature et de grands espaces.

 

 

Shizuko, notre parfumeuse Japonaise, en plein travail (photographie par Christa Moreau)

 

 

 

L'Australie, par Ludovic Lubiato

 

 

 

Venise (photographie par Auriane Alix)

 

Nous avons hâte de vous faire découvrir tous ces sujets que nous avons sélectionnés avec soin et pour lesquels nous avons travaillé dur, mais toujours avec le plus grand plaisir. Pour cela, nous faisons appel à vous. L'impression d'un magazine de ce volume coûte très cher, et nous sommes tous bénévoles. Nous avons besoin de 3 000 € pour financer l'impression et poursuivre ce grand projet qui nous anime.

Nous vous proposons donc, en l'échange de vos généreux dons, des exemplaires de Kaktus, ainsi que d'autres contreparties.

 

Nous comptons sur vous.

Pour terminer, nous souhaiterions vous dire à tous un GRAND merci, car sans vous tout cela serait impossible.

 

L'équipe Kaktus.

À quoi servira la collecte ?

Les fonds seront versés à Auriane Alix, créatrice du projet et rédactrice en chef du magazine.

 

Les 3 000 € serviront à l'impression de 500 exemplaires de 160 pages, en couleur, imprimés dans le Sud de la France sur du papier de qualité, format A4, dos carré collé.

 

Au-delà de 3 000 €, l'argent sera utilisé pour rémunérer les contributeurs du second numéro et une partie sera conservée afin de financer l'impression du troisième numéro.

Thumb_14522737_1043792499052331_3185142322459818086_n-2-1489064668
Kaktus Magazine

Magazine indépendant bi-annuel à l'esthétique épurée et aux thématiques Travel, Food, Lifestyle & Photography

Derniers commentaires

Thumb_default
Bon courage pour ce super projet Auriane !
Thumb_default
Coucou Auriane, Maintenant tu n'as plus qu'a construire ce beau numéro ! Bisous Louis