Chaque année,1/3 des aliments produits sur la planète sont jetés ou perdus,comment faire à notre échelle pour limiter ce désastre ?

Large_final_bon_format-1501099895-1501099944

Présentation détaillée du projet

 

LE PROJET

 

Seulement 3 % du gâchis alimentaire provoqué par l’être humain est détourné vers le compostage: les déchets alimentaires sont trop vite expédiés aux ordures, pourtant  il existe un véritable trésor dans nos poubelles. En effet, de nombreux légumes et fruits sont capables de se redévelopper grâce à leurs propres restes. L'idée de ce projet est donc de vivre 1 an sans ne jamais jeter des restes d'origine végétale: Certains restes seront replantés alors que d'autres serviront à alimenter notre bac à composte ! Et tout cela au sein même de notre appartement

Pour cela nous disposons de trois secteurs cultivables: une parcelle de terre de 3m*15m situé dans notre cours, toutes les fenêtres bien exposées au soleil et enfin un sous sol. Ces trois différents lieux nous permettrons d’expérimenter un maximum de type de culture différents pour les partager avec vous , pour qu'ensuite, chez vous, selon vos envies et vos ressources, puissiez réaliser vos propres cultures .

 

28880-10_legumes_a_faire_pousser_a_linfini_chez_soi-1497819489

 

UN PROJET COLLECTIF PLUS QUE PERSONNEL

 

En matière de jardinage, la clé du succès réside dans la compréhension des besoins des plantes. Les plantes ont les mêmes besoins qu’elles soient cultivées en intérieur ou en extérieur. Six facteurs influencent leur croissance et leur floraison : la lumière, l’air, l’eau, les nutriments, le support de culture et la température. Pourtant, la culture en intérieur est très différente de la culture en extérieur. En effet, les facteurs environnementaux naturels doivent être reproduit en intérieurs pour que les plantes se portent bien et c’est l’humain qui doit assumer ce rôle. Cela suppose donc une bonne connaissance de l’environnement à recréer, ainsi que des règles générales qui régissent la croissance des plantes. Tout ce savoir peut s’avérer lourd et contraignant et peut donc être une limite au développement de la culture d’intérieur. Notre objectif est donc de démocratiser ce savoir avec le plus grand nombre de personne possible pour rendre la culture d’intérieur accessible à tous . En effet, nous souhaitons partager tout ce que nous allons apprendre cette année à travers une page Facebook pour pousser d'autres jeunes et moins jeunes à réaliser eux mêmes cette expérience. Nous allons donc transformer notre appartement en un laboratoire de culture où nous expérimenterons un maximum de type de cultures différentes. Nous vous tiendrons au courant, via la page Facebook, des réussites et des échecs pour qu'ensuite chez vous, avec des dépenses minimums et sans perte de temps puissiez réaliser vos propres cultures! Notre projet n'a  en effet qu'un réel impact que si nous arrivons à motiver d'autres personnes à faire comme nous car il n'y a pas de petites actions si nous sommes beaucoup à les faire !

Venez faire un tour sur notre page Facebook pour être au courant des dernières nouvelles!

https://www.facebook.com/lecolab/

 

Antoine-1501203092

 

 

 

LES MOTIVATIONS

 

Les motivations pour ce projet sont nombreuses et variées :

 

1) Pour moins de gaspillage alimentaire

 

 Nous allons dépasser les 7.5 milliards d'humains en 2017 et en 2050  plus de 9.7 milliards d'hommes et de femmes peupleront la planète. Une question alors se pose: comment faire pour nourrir toute ces personnes alors que déjà aujourd’hui près de 1 milliards de personnes soufrent de malnutrition? Et bien la diminution du gaspillage alimentaire serait déjà une immense avancé. En effet, rien qu'avec ce que jette l’Europe chaque année, nous pourrions nourrir 1 milliards de personnes ! La production mondiale agricole actuelle pourrait permettre de nourrir 12 milliards de personnes! Diminuer le gaspillage alimentaire et favoriser la répartition des productions sont donc des aspects essentiels pour espérer tendre vers une société plus juste.

 

2) Pour plus d’autonomie alimentaire

 

Notre mode de vie dans la société occidentale nous pousse à être très largement dépendant de l'agro-industrie. Cultiver ses propres aliments, même en petite partie, permet de s'indépendantiser de ce système et de garder le contrôle de la production mais aussi d'engendrer quelques économies dans notre maigre budget d'étudiant! Faire pousser ses propres légumes à partir de "déchets" permet donc de manger mieux et moins chère !

 

3) Pour boycotter l'agro-industrie

 

"Chaque fois que vous dépensez de l'argent vous votez pour le type de monde que vous voulez " (Anne Lappé). Les produits provenant de l'agro-industrie ont l'atout de se proposer à bas prix comparativement aux produits provenant d'une agriculture plus soutenable. Pourtant en achetant nos fruits et légumes dans les supermarchés nous permettons à cette machine agricole mondialisée, tant néfaste pour la planète, de perdurer. En effet l'agro-industrie est responsable de 15% des émissions de CO2 et déverse plus de 10 millions de tonnes de phosphores dans les océans chaque année mettant en péril la biodiversité mais aussi la santé humaine. Ainsi, plus nous réussiront à atteindre notre propre autosuffisance alimentaire, moins nous contribuerons au développement de ces cultures intensives.

 

4) Pour améliorer son cadre de vie

 

Comme beaucoup d'autres personnes, en tant qu'étudiants, nous n'avons pas le luxe d'améliorer notre cadre de vie. Pourtant, vivre dans un endroit agréable et apaisant contribue grandement à son épanouissement personnel. Les plantes d'intérieurs pourraient être une alternative économique à ce problème. En effet, en plus d'êtres dépolluantes, les plantes ont de nombreuses vertus: Une étude scientifique publiée dans le  Journal of Environmental Psychology a démontré que les plantes d’intérieur apporteraient des bénéfices psychologiques: améliorer le moral, réduire la fatigue, être plus réactif, moins stressé et même plus tolérant.   

 

5) Pour développer et transmettre des savoirs faire

 

Il y a quelques dizaines d’années encore, à peu près tout le monde avait un contact avec la terre et une connaissance pratique du travail de celle-ci. Aujourd’hui, pour la majorité des gens, ce savoir est perdu. Notre motivation, est donc de démocratiser ce savoir à tous mais surtout aux jeunes générations qui semblent aujourd’hui si déconnectées de ce cadeau qu'est la terre! Notre objectif est donc de briser l'idée reçue comme quoi, faire pousser ses propres légumes et herbes en appartement est un vrai casse-tête. Nous devrons donc élaborer, mettre en pratique puis partager avec vous des techniques permettant de contrer le manque de soleil, de place et de temps qui peuvent être des problèmes à l'agriculture d'appartement. 

 

Rabhi-1497819782

 

À quoi servira la collecte ?

Ce projet est un peu particulier car comme vous l'aurez remarqué, notre objectif de collecte n'est que de 1 dollar. En effet, ce projet va être réalisé dès septembre 2017 peu importe le montant du financement! Faire pousser quelques légumes dans son appartement ne demande qu'un très faible investissement et le matériel de base est présenté ci-dessous. Mais alors pourquoi avons nous besoin de vous? Et bien si nous voulons vraiment que le projet ai un impact, nous devons avoir des moyens plus conséquents pour pouvoir expérimenter un maximum d'approches différentes et vous tenir au courant de celles qui auront étés les plus performantes. A titre d'exemple, nous avons comme objectif de construire par nous même un composteur d'appartement , une serre sur balcon mais aussi un windowfarm: un potager vertical d’appartement avec arrosage automatisé! Ces différentes constructions demandent du matériel, des outils mais aussi du temps! De plus, comme expliqué auparavant, certains facteurs tels que la lumière, le gaz carbonique, le sol, l'eau et les nutriments doivent être contrôlés avec une grande précision pour créer un environnement parfaitement adapté à la culture d'intérieur. Cependant, du matériel spécifique, présenté dans l'illustration ci-dessous, est nécessaire pour pouvoir réaliser ce contrôle. Malheureusement pour nous, il est très difficile de prévoir les coûts exact de notre projet car l'ampleur de celui-ci dépend énormément du financement que nous allons récolter. Une chose est sure, l'entièreté de la somme récoltée sera investit directement dans le projet pour que celui-ci puisse avoir le plus grand impact possible. En effet, avec des moyens plus importants nous aurons accès à plus de matériel ce qui nous permettra d’acquérir une plus grande autonomie alimentaire! De plus gros moyens nous permettrons aussi de favoriser la communication du projet à travers des vidéos ou des conférences lui offrant un rayon d'action plus important !

 

Indi-1501200921

Plus_2_-1501201339

Plus_1_-1501203225

L’entièreté de nos dépenses sera affichée sur notre page Facebook et donc disponible aux yeux de tous. Nous nous engageons personnellement à rembourser l'argent investit par une personne si celle-ci a le sentiment que son argent n'a pas bien été utilisé!

 

Nous espérons profondément que la présentation de ce projet vous a touché et que vous allez croire en nous! N'hésitez surtout pas à nous contacter pour n'importe quelle clarification !

 

La collocation des herbes aromatique

 

Thumb_18837052_10212569221374863_64982265859506667_o-1501202883
La collocation des herbes aromatiques

Bonjour à tous ! Nous sommes trois étudiants français en ingénierie à Polytechnique Montréal: Quentin Desbrousses, Colas Bohy-Provost et Antoine Mathy. Nous nous sommes rencontrés au début de nos études il y a trois ans et très vite nous avons partagé nos désirs d'avoir un impact positif sur ce monde. C'est ainsi que nous sommes devenus végétariens mais... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonjour, bravo pour votre projet. Mon légume préféré : le poireau... Cordialement, Colette
Thumb_capture_d_e_cran_2016-12-12_a__20.52.46-1483043968
bRAVOO super projet !
Thumb_default
Super projet ! J'aimerais cependant échanger ma contrepartie contre un guide pour faire pousser arbres fruitiers (prunes, figues...) au bord de la mer ! Nous comptons sur vous !!