La Chair que l'on montre aux curieux, l'exposition

Art & photo, Art numérique, Peinture

Visuel du projet La Chair que l'on montre aux curieux, l'exposition
Checked circleRéussi
96
Contributeurs
Friday, August 10, 2018
Date de fin
5 701 €
Sur 5 000 €
114 %

Soutenez la première exposition du Collectif YEA! (Young Emergent Artists)

Suivre et partager

La Chair que l'on montre aux curieux, l'exposition

LE THÈME: 

 

«Il existe un certain point de l’esprit d’où la vie et la mort, le réel et l’imaginaire, le passé et le futur, le communicable et l’incommunicable, le haut et le bas cessent d’être perçus contradictoirement.»  André Breton

Second Manifeste du Surrealisme 1929

 

Cette exposition réunit les travaux pluridisciplinaires d’artistes contemporains émergents. Au seuil du réel et de l’imaginaire, le corps surréaliste et hybride est mis à l’honneur sous toutes ses formes. «La chair que l’on montre aux curieux»  s’adresse à un public large, de l’amateur au plus initié, et propose ainsi au spectateur d’explorer les œuvres au sein d’un cabinet d’étrangetés d’un nouveau genre.

 

 

alt

Clémentine Belhomme, Untitled, Photo-Montage, 2017

 

L' OBJECTIF:

 

Proposer un événement alternatif autour de la représentation du corps et démocratiser l’art de la jeune création artistique. 

Les créateurs viennent d’horizons divers et sont rassemblés autour de valeurs communes de travail, de respect, de transmission, de passion et d’action. Ce projet collectif pourra défendre cette volonté d’indépendance dans la création et permettra aux artistes de générer une entraide à la fois artistique, administrative et technique. L’échange entre les différentes formes d’expressions artistiques est au cœur de cette démarche avec pour objectif de développer un projet culturel intempestif et innovant. 

 

altAlexandre Büyükodabas, Chairs Électriques, vidéo, 2018

 

Grâce à l'utilisation de différents médiums, les artistes explorent la thématique du corps. Ils tendent à réhabiliter une certaine subjectivité et expressivité, autour de l'héritage toujours présent du surréalisme. Cette exposition est une sorte d'écrin : le spectateur est invité à traverser le miroir, à découvrir un monde secret où l'esprit de Baudelaire, d'Edgar Poe, et de Verlaine n'aurait pas disparu. Le corps y est à l'honneur. Complexe, hybride, il est sujet à de multiples désorientations. Les artistes ont ébranlé les codes figuratifs traditionnels, ils s’attaquent à la représentation humaine, lui donnant une image géométrisée disloquée, déformée, défigurée, burlesque. Les métamorphoses surgissent à nos yeux, le territoire du rêve nous est présenté. C’est une cérémonie de monstres polymorphes terribles et merveilleux. Ces artistes lèvent le voile sur les zones d’ombre de l’humanité, ils jouent avec nos peurs, nos fantasmes inavoués exhibant le chaos, l’indicible, l’organique et le trivial. 

 

Ces artistes combinent le plaisir purement jubilatoire de la création et une réflexion sur la représentation, reflétant le rapport singulier que chacun de ces plasticiens entretient avec un monde contemporain incertain, allant à la dérive.

 

altSacha Von Villard, Triptych, The Forgotten Book, Peintures, 2018

 

Cette exposition réunit les œuvres de : 

 

Clément Sineux / Peintures  

 

Clémence Losfeld / Photographies, Collages 

 

Roxane Scudier / Design de mode 

 

Emma Burlet / Photographies, Vidéo

 

Pierre Loubat / Photo-Collages, Vidéo 

 

Eugénie Trapp / Gravures

 

Clémentine Belhomme / Photo-Montages, Vidéo

 

Sacha Von Villard / Peintures 

 

Luc Bydon / Création Sonor, installation 

 

Alexandre Büyükodabas / Vidéos 

 

Rachel Prat / Photographies

 

Anna Fouqueré / Photographies 

 

Jeanne Bonnier / Photographies 

 

 

altEmma Burlet, SPONDIASDULCIS #11, Photographie, 2017

 

altPierre Loubat, Untitled, Collage, 2018

 

alt

Roxane Scudier, Space Odyssey, Design de Mode, 2017

alt

Roxane Scudier, All eyes on Me, Design de Mode, 2018

 

altClémence Losfeld, Untitled, Collage, Assemblages, 2016, 2017

 

 

alt

Eugénie Trapp, Untitled, Gravure, 2018

 

 

Luc Bydon, créations sonores, 2018

 

 

Clémentine Belhomme, Petite Chronique du Boudoir, Vidéo, 1m44, 2015

 

 

 

Cette exposition se tiendra :

- En Octobre prochain à Paris (le lieu et la date sont en cours de validation)

- Du 25 Mars au 8 Avril 2019 au 59 rue de Rivoli à Paris 1er

 

À quoi servira la collecte

L'association YEA! (Young Emergent Artists ) recevra l'intégralité de la collecte. 

Celle-ci servira à financer l'exposition, en prenant en compte : 

 

- La location d'un espace ( 2 semaines de location au 59 rue de Rivoli )

300 € 

 

- L'accrochage : les matériaux utilisés pour la création de la scénographie

1 000 €

 

-  Les tirages d'exposition & les finitions (encadrements, contre-collages etc...)

2 700 €

 

- La communications & les différents goodies

1000 €

 

Si par ailleurs la collecte dépassait la somme escomptée, elle permettrait de financer une scénographie plus poussée, d'envisager l'exposition dans un espace plus grand et donc plus onéreux, et l'impression de catalogue d'exposition. 

 

Merci infiniment à ceux, qui grâce à leurs dons, nous permettront de mener à bien ce projet. 

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 € et plus

  • Contributeurs : 3
  • Livraison Octobre 2018

Pour 10 € et plus

  • Contributeurs : 19
  • Livraison Janvier 2019

Pour 20 € et plus

  • Contributeurs : 30
  • Livraison Janvier 2019

Pour 50 € et plus

  • Contributeurs : 13
  • Livraison Janvier 2019

Pour 70 € et plus

  • Contributeurs : 4
  • Livraison Janvier 2019

Pour 100 € et plus

  • Contributeurs : 15
  • Livraison Janvier 2019

Pour 250 € et plus

  • Contributeurs : 4
  • Livraison Janvier 2019

Pour 500 € et plus

  • Contributeur : 1
  • Livraison Janvier 2019

Pour 1 000 € et plus

  • Livraison Janvier 2019

Pour 1 500 € et plus

  • Livraison Janvier 2019

Faire un don

Je donne ce que je veux