la règle élémentaire, le livre d' Ezel

Roman
Visuel du projet la règle élémentaire, le livre d' Ezel
Cross circleÉchoué
Ezel
Ils font avancer le projet

Il n'y a pas encore de contributeur à ce projet.

8
contributeurs
Saturday, August 11, 2018
date de fin
470 €
sur 3 500 €
13 %

Et si un livre pouvait changer le monde? En révolutionnant toutes nos connaissances, les sciences et même la physique quantique !

Partager, c'est participer

la règle élémentaire, le livre d' Ezel

alt

 

Je tiens toujours mes promesses et ce livre tiendra la sienne !

Ensemble nous pouvons changer le monde !



 

                    LA RÈGLE ÉLÉMENTAIRE !
 

     Voilà à peu près 20 ans, je me consacrais à l’étude de la théorie du tout…

Albert Einstein y a passé les dernières années de sa vie sans succès et le hasard voulut, qu’en moins de deux semaines, j’en découvre les bases !
  En tout domaine avoir raison avant l'heure vous place dans la même situation d'échec que si vous aviez tort...  et à l’époque, l’humanité n’était pas prête à recevoir les avancées scientifiques majeures que permettra la divulgation de cette théorie.
   Aujourd’hui je réalise qu’il est grand temps de révéler au grand public ces découvertes...


 

 

                    UN LIVRE MAJEUR !

 

     Ce livre révolutionnera véritablement nos connaissances et toutes les sciences puisque la règle élémentaire (ma version de la théorie de tout) s'applique à tous les domaines de nos connaissances !

 Comme entre autre :

La cosmologie avec une nouvelle théorie du Big-Bang où se trouve résolu le problème des origines !

La physique quantique où l'on explique enfin les phénomènes d'intrication et de dualité onde-particule avec des principes accessibles à tous !

La médecine et la psychiatrie, ne pourront plus regarder leurs patients avec le même aveuglement et pourront faire, pour le bien de tous, un bond en avant dans la perception de la place réelle de leurs disciplines !

 

     Ce livre rendra compréhensible à tous les réponses aux plus grandes énigmes scientifiques actuelles :

L'origine de la gravitation !

L'origine des forces nucléaires !

L'origine de la matière noire et de l'énergie noire qui fait s'arracher les cheveux aux chercheurs actuels !

Le lien qui réunit la théorie de la relativité générale d'Albert Einstein à la physique quantique !

 

Et bien d'autres encore...



 

         DE NOUVELLES VOIES DE PAIX ET DE PROGRÈS SOCIAUX !

 

     Mais ce que la règle élémentaire apportera avant tout, c'est la preuve irréfutable du danger des extrêmes qu'ils soient politiques, religieux ou autres !

  En plus de cette preuve irréfutable elle apportera aussi de nouvelles voies permettant la révolution sans guerre et sans victime ! Elle nous autorise des chemins de rapprochements entre les visions « capitalistes » et « communistes » gagnant/gagnant sans aucun perdant !


   Ce livre avec le progrès qu'il apportera aux sciences et à nos connaissances est la plus sérieuse chance de paix que le monde n'ait jamais connu !

 

  La paix ne nécessite pas l'amour mais la connaissance et la vérité !


 

 

                      UN OBJECTIF PLUS LARGE !

 

    Alors oui, j'ai mis comme premier objectif 3500 € pour démarrer la collecte ! Mais c'est bien plus que j'espère que nous réussirons à réunir ! Car si nous y parvenons, ce livre se passera d'éditeur pour que rapidement des versions numériques condensées puissent être accessibles à tous gratuitement dans le monde entier !

  Pour atteindre cet objectif, j'ai besoin de toutes les bonnes volontés pour me rapprocher le plus possible des 45 000 € nécessaires à une première édition en autoproduction permettant de garder la totale liberté de diffusion de ce livre dans le futur et permettre ainsi sa plus grande diffusion pour lutter contre tous les mirages de extrêmes politiques, religieux et autres !

     Oserez-vous changer le monde ?

     Et faire de la France le pays d'où partira la plus grande révolution de l'histoire de l'humanité !

     Je compte sur vous !


 

                    EZEL C'EST QUI ?

 

     Pour ceux qui ne me connaissent pas (donc peut-être pour le plus grand nombre!) je suis artiste à gages. Bien que n'ayant aucun talent l'application des principes de la règle élémentaire m'a permis d'explorer facilement tous les styles dans mes réalisations (je vous invite à consulter ma page Facebook ezel ezel...) comme vous pourrez commencer à le constater dans les quelques exemples qui suivent: 

 

 

alt

 

alt

 

alt

 

alt

 

alt

 

alt

 

alt

 

 

 

     Voici la première partie de mon livre en version condensée, pour ceux qui le désirent une version intégrale et imprimable de cette première partie (avec une pagination plus agréable) est disponible sur demande depuis mon Facebook...

   Plutôt qu’un essai scientifique, j’ai préféré la forme du roman pour que la découverte de cette règle soit accessible au plus grand nombre et se fasse dans le plaisir.

 

 

 

                                                 PARTIE I

 

                                               LILY-ANNE

 

 

 

                                                        *

 

                 Il ne se doutait pas que cette journée qui débutait

                   allait changer à tout jamais le cours de sa vie.

 

     Remarquant une faible lueur sortant de son bureau, Ezel fut surpris d'apercevoir son ordinateur ouvert et allumé. Avant d'entrer, il tourna son attention sur l'escalier qui dans son dos menait au deuxième étage, cherchant à surprendre des bruits qui auraient pu trahir un réveil plus matinal que de coutume de Bowie le petit fils de Lilian, sa femme dormant dans la chambre jouxtant son bureau. Il patienta dix à quinze secondes en restant parfaitement immobile.

  Ne percevant pas le moindre son suspect, il s'approcha perplexe de l'ordinateur. L'écran affichait une page d'un traitement de texte qu'il n'utilisait que rarement et l'apparence de la prose qu'il découvrait lui était inconnu.

  Après avoir constaté que tout semblait cependant habituel dans le reste de la pièce, il s'assit et commença à lire.

 

                                                        *

 

 

                                       Je te demande pardon

 

    Par quoi commencer ? Il fut un temps où, à une telle question, je répondais du tac au tac avec suffisance: Mais par le début évidemment !

  Aujourd’hui, j'espère seulement que tu me pardonneras d'être entré chez toi à ton insu et qu'en souvenir de Lily-Anne et de notre amitié naissante, tu accepteras de lire ce texte jusqu'à sa fin.

  Si tu m'accordes ton attention, tu pourras percevoir que ces pages doivent impérativement être révélées au monde car ce moment était inscrit depuis la nuit des temps pour en dévoiler le mystère.

 

      Je ne sais pas si je suis à l'origine de la mort de Lily-Anne.

 

     Contrairement aux apparences et aux ouï-dire pseudo-journalistiques, je ne suis pas en fuite... Néanmoins, ma présence et mes écrits ne sont pas motivés par un quelconque besoin de justification.

  Si j'avais, face aux attaques et aux rumeurs découlant des événements du 18 janvier 2018, ressenti la moindre aspiration à une réaction... Tu dois bien te douter que sans Lily-Anne, mon tempérament m'aurait plutôt dirigé vers la vengeance et sans me soucier du qu’en dira-t-on, c'est par les coups que serait venue ma riposte.

 

     L'évocation de ce jeudi 18 janvier 2018 et des jours qui ont suivi ne trouve place dans mon récit que parce qu’ils eurent pour conséquence directe, la recherche et la découverte de la « règle élémentaire».

 La rédaction des principes de cette approche révolutionnaire sur la compréhension des choses et du monde est, (poussé par une irrépressible envie de rendre dans ces lignes, un hommage à Lily-Anne en l'associant de droit à ces découvertes) le seul et véritable motif de ma présence.

 

    En abordant ainsi les raisons de ma « présence », je réalise qu'il est probablement préférable que je te prévienne qu'il te sera inutile de me chercher sous la table ou dans tes armoires, car au moment où tu découvriras ce texte, je ne serai définitivement plus là.

  Comment suis-je parvenu à entrer chez toi et comment ai-je pu découvrir le code débloquant ton ordinateur ? Tu le comprendras par toi-même en poursuivant ta lecture.

 

     Évidemment, tu auras un peu de mal à ne pas prendre le début de ce récit pour une sinistre farce, ou le délire d'un homme perdu...

  Ezel, je t'en supplie ne t’y arrête pas, il y va réellement de l'avenir de l'humanité.

 

      Ne suppose pas, comme tu pourrais éventuellement aussi le croire, qu'un « qui que ce soit » essaye dans ces lignes de se faire passer pour moi.

 

     N'aie pas non plus de doute sur l'identité de celui qui t'écrit... c'est bien moi, l'homme à ce jour, le plus recherché et détesté de France.

 

 

                                                        *

 

     Bien que le texte continuait, Ezel se redressa sur le dossier de son fauteuil et après une courte réflexion, quitta son atelier.

  Ouvrant légèrement la porte de sa chambre, il constata que Lilian dormait paisiblement. Sa respiration était tranquille, une mèche de ses cheveux vibrait doucement sous l'effet de son souffle.

  Il referma la porte et gravit les marches qui le séparaient de la chambre de celui qu'il considérait comme son propre petit-fils.

  Bowie dormait du sommeil profond de l'adolescence en vacances...

  En sécurité, loin du regard de ceux de leur âge, les adolescents redeviennent souvent des enfants tranquilles et rêveurs.

  Rassuré, il retourna à son bureau, but le café presque froid qu'il avait oublié et poursuivit sa lecture.

 

                                                        *

 

 

                                          Le 18 janvier 2018

 

      Ce jour-là, Lily-Anne est morte...

 

     Pour peu, je m’arrêterais ici et garderais sans scrupule le secret de mes découvertes.

 

      Un monde sans elle, mérite-t-il seulement d'être sauvé ?

 

      Un monde sans elle, mérite-t-il vraiment de savoir ?

 

     Ce que le monde m'a montré de lui m’inciterait davantage à consentir à sa perdition qu'à en devenir le bienfaiteur...

 

     Le jour où Lily-Anne a su me convaincre de renommer mon émission, elle m'avait contraint à l'écoute d'une argumentation dont le but ouvert était d'en humaniser le déroulement :

« -Tu la renommes : « Ni pour, ni contre, bien au contraire ! ». »

« Tu garderais le principe des célébrités avocats d'un soir, mais tu arrêterais de faire voter le public... et même si cela a fait le succès médiatique de ton émission, tu ne désignerais plus arbitrairement « en juge suprême » le vainqueur du débat ! »

« Imagine, l’émission se termine juste après un dernier résumé impartial et volontairement pacificateur des opinions en présence ! »

« Au lieu d'un talk-show à ta gloire, ton émission deviendrait le point de départ d'une réflexion publique ! »

« De cette manière les téléspectateurs pourraient se faire seuls leur propre jugement ! Même plus besoin de coupables ! Tu réalises que tu apporterais ainsi au monde les germes d'une nouvelle démarche éthique... »

  Elle était partie d'un plaidoyer sur l'innocence initiale, d'Edmée Mottini-Coulon.

  Son livre « De l'ontologie à l'éthique par la maternité » qu'elle avait trouvé la veille dans ma bibliothèque virevoltait entre ses mains et, sous la très sérieuse menace d'une relecture forcée, j'avais lâchement préféré me ranger à sa conviction.

  Dans les faits, tu le sais, ce changement de paradigme avait donné un second souffle à mon émission.

  Sans ce souvenir et sans la foi indéfectible que Lily-Anne avait dans l'avenir de l'humanité, aurais-je trouvé la volonté de continuer ?

  Entre philanthropie et misanthropie mon âme a depuis longtemps fait son choix, mais Lily-Anne, tu le sais, en avait fait un autre....

 

       Alors juste pour elle...

 

 

                                                        *

 

     Ezel dut s'interrompre une nouvelle fois tant la tristesse au souvenir de Lily-Anne, à son évocation l'avait envahit avec force.

  Ayant été son « baby-sitter », il connaissait Lily-Anne depuis l'année de ses six ans.

  On ne peut pas dire qu'ils étaient amis, le lien qui se crée dans ces situations est légèrement différent de tous les autres, pas plus fort, ni plus faible... très simplement différent.

  Ils s'étaient retrouvés après une longue absence de Lily-Anne qui était partie en Amérique du sud soutenir deux associations humanitaires. À son retour, Lily-Anne avait été remarquée par des producteurs de télévision. Sensibles à son aura et l'énergie communicative qu'elle dégagea lors d'un reportage lui ayant été consacré, ils lui proposèrent, dans le cadre d'une émission d'accès prime-time à la mode sur une chaîne de la TNT, une place de chroniqueuse qu'elle accepta presque contre son gré.

  Ce rapprochement et la rencontre de Christophe Élidons qu'il considérait comme son double opposé avaient encore resserré les liens qui les unissaient.

 

                                                        *

 

 

                                     De l'autre côté du miroir

 

     Quand je suis sorti d'un sommeil anormalement lourd sans parvenir à émerger totalement d'un rêve aux allures mystiques, il faisait jour.

 J'ai cru en regardant les aiguilles du vieux réveil ayant appartenu à mon grand-père qu'il était presque dix-sept heures... Seize heures quarante-sept pour être exact !

  je trouvais réellement curieux de me réveiller si tard et... dans mon lit ?!? Je n'avais, vois-tu, tout simplement pas le souvenir de m'être couché.

  Étendu dans les habits de la veille, mes chaussures encore aux pieds, j'ai regardé Lily-Anne allongée à côté de moi en supposant que nous avions dû excessivement célébrer notre anniversaire... elle était elle-aussi entièrement vêtue.

  Dans un premier mouvement, j'ai voulu lui retirer ses souliers, mais comme elle semblait dormir paisiblement, je me suis abstenu de peur de l'éveiller.

  Ce n'était pas, tu le sais, la première fois que ma princesse ingénue et moi, abusions des bonnes choses. Même si elle avait l'image d'une femme douce et réservée, et elle l'était, Lily-Anne aimait profiter de la vie.

« Qui chipote à table, chipote au lit ! » disait-elle en rougissant merveilleusement.

  Malgré le « trou noir » que m'avait laissé notre soirée d'anniversaire, elle était à côté de moi, alors j'étais bien, simplement heureux.

  Je me suis assis sur le bord du lit en regardant la Tour Eiffel par la fenêtre.

  La dernière phrase de mon rêve résonnait encore dans mon esprit.

« Dans ce grain de sable est contenu tout l'univers et sans lui le monde ne fut pas ! ».

  Ce n'était pas tant le contenu de cette phrase qui m'interloquait, bien que ce genre de pensée ne m'était pas familière, c'était le sentiment qu'un « autre » avait conçu et placé ces paroles directement dans mon esprit qui me perturbait et me laissait incontestablement confus.

  J'avais clairement eu l'impression que « quelqu'un » était venu penser en moi.

  Pour un athée activiste et revendiqué comme je l'étais, cela ne pouvait être qu'un égarement psychologique passager... Pourtant l'impression se voulait conviction et je ne pouvais l’accepter.

  Pris dans mes réflexions, je ne remarquai pas tout de suite la luminosité étrangement faible du jour.

  Un brouillard épais me permettait à peine de discerner le sommet de la Tour Eiffel et même si l'hiver était froid et pluvieux, la présence de ce brouillard à une heure si tardive avait de quoi me surprendre.

  Tournant à nouveau les yeux en direction de mon réveil mon regard fut stoppé net par le livre posé sur ma table de nuit... Son titre, ses sous-titres, le nom de l'auteur et celui de l'éditeur étaient imprimés à l'envers !

  Persuadé d'être totalement éveillé, je m'interrogeais sur les raisons qui auraient pu inciter quelqu'un à entrer chez moi pour remplacer ce livre par une reproduction inversée.

  Machinalement mon regard se dirigea vers le miroir de la porte de mon armoire, je n'y rencontrais pas mon reflet !

  Le livre que je tenais semblait être en lévitation dans les airs et sur la table de nuit mon réveil affichait huit heures et quart...

 

 

                                       De l’incrédibilité à l'effroi

 

     Tu imagines ce que l'on peut ressentir en voyant, là où on pensait voir son reflet, un livre en équilibre dans le vide.

  Mais j'ai tellement flirté avec l'indicible de mon enfance à l'âge adulte (tout comme toi...) qu'une telle aberration n'avait dans un premier temps pas de quoi m'affoler.

  Je me suis approché de l’armoire en me remémorant une soirée de la première saison de mon émission, lorsqu'elle se nommait encore « le tribunal de la nuit ».

  Les débatteurs y avaient exploré en profondeur le thème de la psychiatrie dans des échanges houleux sur l'internement d'office et la déshérence de la médecine psychanalytique... un record d'audience pour mon émission.

  Ne pouvant que constater mon apparente invisibilité, mes réflexions me faisaient donc pencher entre l’hypothèse d'une crise de schizophrénie et celle de ma propre mort... Finalement, peut-être étais-je déjà mort.

 

 

                                                        *

 

      De plus en plus interloqué et ne sachant vraiment plus quoi penser, Ezel enchaîna sans faire de pause la suite du récit de son ami.

 

                                                        *

 

 

  Examinant dans le miroir le livre qui flottait dans le vide, je remarquais que l'on pouvait le lire normalement, tout comme la fresque reliant mes deux chevets où tu venais, à la demande de Lily-Anne pour célébrer nos dix ans de vie non-commune, de peindre en guise de tête de lit « Le sommeil ne sera à jamais ici qu'une cause secondaire de notre présence ! ».

  De plus en plus surpris, quittant le miroir des yeux, je projetai mon regard sur l'ensemble de la pièce et je fus, cette fois, totalement stupéfait de ne réaliser qu'à cet instant, que tout autour de moi était inversé.

  Évidemment l'inquiétude et la peur avaient fini par remplacer la surprise et l'incrédulité du départ, mais ce n'était rien en comparaison à l'effroi que j'allais ressentir en contemplant à nouveau le reflet de Lily-Anne dans le miroir.

  En la voyant à cet instant précis, j'ai subitement été dévoré par la certitude qu'elle était morte.

  Retourné précipitamment auprès d'elle, n'osant pas encore la toucher, je me plongeais dans la contemplation de son visage toujours aussi paisible.

  Elle était si immobile, si tranquille, tellement belle, si irréelle... Elle ne pouvait être qu'en vie et même immortelle... Je me suis farouchement mis à espérer, en dépit de cette terrible certitude me consumant et me remplissant déjà de douleur.

  Oubliant l'incompréhension de ma propre situation, je me suis approché tout près d'elle. Si près que mes lèvres ont finalement touché son visage... Je fus alors incapable de savoir si sa peau était chaude ou froide.

  Prenant conscience que le concept même de température ne m'était plus accessible, je dus admettre que je ne pouvais ni ressentir sa chaleur ni la mienne et je ne pouvais pas davantage ressentir la température de la pièce ou des objets comme le livre que je venais de poser. Mais tout cela ne m'importait guère....

  Toujours dévoré par l'inconcevable conviction de la mort de Lily-Anne, j'ai commencé à murmurer son prénom, puis lentement, graduellement, désespérément, j'ai augmenté l’intensité du son de ma voix en répétant encore et encore, Lily-Anne... Lily-Anne... Mon amour... Lily-Anne... Lily-Anne... je ne saurais te dire combien de temps j'ai hurlé son prénom.

  Je suppose au moment où j'écris ces mots, et cela n'est qu'une supposition, que son esprit a disparu pour les mêmes obscures raisons à l'origine de mon évaporation physique...

 

 

                                         Avant de poursuive.

 

     Bien que ma priorité première soit de diffuser les principes, à la fois simples et inattendus, de la règle élémentaire, il me faudra cependant t'évoquer comment et pourquoi, il me fut impossible de sortir de la chambre.

 Comment en présence des policiers, j'ai perdu toutes capacités de préemption. Comment j'ai fini par réussir à me déplacer d'une manière inattendue. Comment je suis allé jusqu'au cimetière du Père-Lachaise voir la tombe de Lily-Anne. Comment j'ai failli rejoindre le réel et comment j'ai revu mon père... Bref, comment j'ai dû apprendre à vivre de l'autre côté du miroir.

  Ce n'est qu'après, dans l'espoir de retrouver l'intégralité de mes dimensions et la possibilité de rejoindre Lily-Anne dans la mort, qu'ont débuté mes recherches sur la physique quantique.

  Si tu continues ta lecture jusqu'à la fin, mon ami, tu comprendras comment les résultats de ces explorations m'ont permis de rendre justice à Albert Einstein.

 Comment à ma grande surprise, la règle élémentaire m'a donné la possibilité de prouver la réalité et d'accéder à la compréhension des principes contenus dans les tablettes d’émeraude et dans le mystère du chiffre trois, ce mystère si cher aux alchimistes et à Isaac Newton.

 Et enfin, tu comprendras comment cette compréhension inédite de la physique quantique m'a aidé de concevoir une nouvelle vision de l'univers et m'a surtout, paradoxalement, permis de déchiffrer le véritable message contenu dans les Évangiles et dans l'Apocalypse de Saint-Jean...

 

                                                        *

 

     Ezel commençait à réaliser que sa vie et sa vision du monde allaient vraisemblablement être irréversiblement transformées. Une phrase lui revint alors qu'il ne s'y était pas attaché au court de sa lecture :

 

« Dans ce grain de sable est contenu tout l'univers et sans lui le monde ne fut pas ! ».

 

                                                        *

 

À SUIVRE...

 

À quoi servira la collecte

 

LA BASE...

 

Les 3 500 premiers euros me permettront de faire une pause dans mes réalisations artistiques et je pourrai me consacrer à la finalisation de l’écriture de ce livre que les événements politiques à nos frontières rendent de plus en plus pressant et prévoir ainsi une sortie du livre fin 2018 ou début 2019.
 


 

LE MIEUX !

 

C'est l’objectif de base mais si les kissbankers voient plus loin, et que les dons se rapprochement suffisamment des 45 000 euros, la sortie du livre pourra s'envisager en autoédition. Une version numérique condensée pourrai être diffusée dans le monde entier gratuitement et promouvoir les connaissances qu'apporte la règle élémentaire... ce qui ouvrirai des opportunités de paix car comme je dis depuis longtemps : La paix ne nécessite pas l'amour mais la connaissance et la vérité !


 

LE RÊVE...

 

Au-delà de 45 000 euros on pourra commencer à envisager les première traductions...


 

 

Une chose que m'a appris la règle élémentaire c'est que les « formes/pensées » ont beaucoup plus d'influence que nous le supposions jusqu'alors. Ce qu'il nous manque le plus aujourd’hui ce sont des rêves à suivre ! Ce livre nous en donne aussi le mode d'emploi, alors aidez le monde à de nouveau croire en ces rêves en partageant au maximum votre engagement pour cette aventure...

On paris que les exemplaires de la première édition de ce roman ainsi que les autoportraits de son découvreur deviendront collectors ?...

 

Les contreparties seront expédiées une semaine avant la parution du livre.
Mention légale "Je percevrai l'intégralité de la collecte." 

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 € et plus

Ceux qui y croient !

Vous aurez le privilège d'avoir participé à la publication d'une des plus grandes avancées scientifiques de tous les temps et son découvreur vous en remerciera éternellement !

Contributeur 0

Pour 15 € et plus

Ceux qui y croient et qui veulent voir !

En plus du privilège d'avoir participé à la publication d'une des plus grandes avancées scientifiques de tous les temps, vous recevrez les remerciements de son auteur par mail avec une version informatique du roman !

Contributeur 0

Pour 30 € et plus

Ceux qui y croient et qui veulent toucher !

En plus du privilège d'avoir participé à la publication d'une des plus grandes avancées scientifiques de tous les temps, vous recevrez les remerciements de son auteur par mail avec une version informatique du roman ! Et vous recevrez une version papier du roman dédicacé avec une reproduction collector signée de la jaquette du livre au format 10/15cm !

Contributeur 0
LRE_pt_02-1529706364.jpeg

Pour 60 € et plus

Ceux qui y croient et se disent pourquoi pas ?

En plus du privilège d'avoir participé à la publication d'une des plus grandes avancées scientifiques de tous les temps, vous recevrez les remerciements de son auteur par mail avec une version informatique du roman et une version papier du roman dédicacé avec une reproduction collector signée de la jaquette du livre au format 10/15cm ! Et vous recevrez une reproduction en tirage limité d'un autoportrait noir et blanc de l'auteur « Ezel version Einstein » signé et numéroté manuellement par l'artiste/auteur !

Contributeur 0
Disponibilité 350/350
EZEL_EINSTEIN_photo_fini_noir_et_blanc-1529706937.jpeg

Pour 80 € et plus

Ceux qui y croient et se disent tant qu'on y est !

En plus du privilège d'avoir participé à la publication d'une des plus grandes avancées scientifiques de tous les temps, vous recevrez les remerciements de son auteur par mail avec une version informatique du roman et une version papier du roman dédicacé avec une reproduction collector signée de la jaquette du livre au format 10/15cm ! Et vous recevrez une reproduction en tirage limité d'un autoportrait couleur de l'auteur « Ezel version Einstein » signé et numéroté manuellement par l'artiste/auteur !

Contributeur 0
Disponibilité 250/250
EZEL_EINSTEIN_photo_fini_couleur-1529707085.jpeg

Pour 150 € et plus

Ceux qui y croient et qui aiment l'art

En plus du privilège d'avoir participé à la publication d'une des plus grandes avancées scientifiques de tous les temps, vous recevrez les remerciements de son auteur par mail avec une version informatique du roman et une version papier du roman dédicacé avec une reproduction collector signée de la jaquette du livre au format 10/15cm ! Et vous recevrez une peinture original noir, argent et or de la série : « Peace does not require love but knowledge and truth » (la paix ne nécessite pas l'amour mais la connaissance et la vérité) peint par l'artiste/auteur sur papier dessin 24/32cm  !

Contributeur 0
Peace-1530280500.jpeg

Pour 300 € et plus

Ceux qui y croient et qui aiment l'art et...

En plus du privilège d'avoir participé à la publication d'une des plus grandes avancées scientifiques de tous les temps, vous recevrez les remerciements de son auteur par mail avec une version informatique du roman et une version papier du roman dédicacé avec une reproduction collector signée de la jaquette du livre au format 10/15cm ! Et vous recevrez une peinture original noir, argent et or de la série : « Peace does not require love but knowledge and truth » (la paix ne nécessite pas l'amour mais la connaissance et la vérité) peint par l'artiste/auteur sur papier dessin 24/32cm  ! et Votre nom ou le nom de l'établissement sera cité en fin des versions numériques!

Contributeur 0
Peace-1530683846.jpeg

Pour 600 € et plus

Ceux qui y croient et qui aiment l'art et la Bretagne !

En plus du privilège d'avoir participé à la publication d'une des plus grandes avancées scientifiques de tous les temps, vous recevrez les remerciements de son auteur par mail avec une version informatique du roman et une version papier du roman dédicacé avec une reproduction collector signée de la jaquette du livre au format 10/15cm ! Et vous recevrez un autoportrait original noir et blanc « Ezel version Einstein » peint par l'artiste/auteur sur papier dessin 24/32cm  ! Original que vous pourrez si vous le désirez recevoir en Bretagne de la main de l'artiste avec visite de l'atelier et repas dînatoire chez l'artiste face à la mer ! et Votre nom ou le nom de l’établissement sera cité en fin des versions numériques!

Contributeur 0
EZEL_EINSTEIN_photo_fini_noir_blanc-1530683922.jpeg

Pour 900 € et plus

Ceux qui y croient, aiment l'art, la Bretagne et se disent tant qu'on y est !

En plus du privilège d'avoir participé à la publication d'une des plus grandes avancées scientifiques de tous les temps, vous recevrez les remerciements de son auteur par mail avec une version informatique du roman et une version papier du roman dédicacé avec une reproduction collector signée de la jaquette du livre au format 10/15cm ! Et vous recevrez un autoportrait original couleur « Ezel version Einstein » peint par l'artiste/auteur sur papier dessin 24/32cm  ! Original que vous pourrez si vous le désirez recevoir en Bretagne de la main de l'artiste avec visite de l'atelier et repas dînatoire chez l'artiste face à la mer ! et Votre nom ou le nom de l’établissement sera cité en fin des versions numériques!

Contributeur 0
EZEL_EINSTEIN_photo_fini_noir_blanc-1530684003.jpeg

Pour 2 500 € et plus

Ceux qui y croient et qui pourront dire "Ezel ? J'ai une toile de lui ! "

En plus du privilège d'avoir participé à la publication d'une des plus grandes avancées scientifiques de tous les temps, vous recevrez les remerciements de son auteur par mail avec une version informatique du roman et une version papier du roman dédicacé avec une reproduction collector signée de la jaquette du livre au format 10/15cm ! Et vous recevrez un autoportrait original couleur « Ezel version Einstein » peint par l'artiste/auteur sur toile 61/46cm  ! Original que vous pourrez si vous le désirez recevoir en Bretagne de la main de l'artiste avec visite de l'atelier et repas dînatoire chez l'artiste face à la mer et vous dormirez dans une chambre d'hôte voisine avec vue sur l'île de Saint Cado ! et Votre nom ou le nom de l’établissement sera cité en fin des versions numériques!

Contributeur 0
EZEL_EINSTEIN_photo_fini_noir_blanc-1530683959.jpeg

Faire un don

Je donne ce que je veux