Participez au financement de notre spectacle pour le Festival Off d'Avignon 2017!

Large_13524277_723132131123723_9038802022427114074_n-1496258627-1496258640

Présentation détaillée du projet

Nous avons monté La Religieuse de Diderot pour la première fois il y a dix ans, comme projet de fin d'étude au Cours Florent. Elle a été la toute première pièce de notre compagnie, et nous avons eu la chance de la jouer peu de temps après au Théâtre de l'Aktéon à Paris pendant plusieurs mois. Et puis...dix ans plus tard, nous la reprenons dans une autre version au Festival d'Avignon, soutenue par La Technique Productions, l'accueil fut si chaleureux que nous revenons à nouveau cette année pour le Festival off 2017, merci à tous pour votre soutien! Notre spectacle a la chance d'exister et c'est grâce à vous:)

 

La Religieuse

Un hymne à l'innocence et à la liberté

Suzanne se retrouve enfermée contre son gré dans un couvent, entre une trop grande rigueur et une trop grande douceur, l'horreur s'abat sur elle. Qui doit-elle accuser: Dieu ou les Hommes?

Une oeuvre adaptée et mise en scène par : Anaïs Gabay

 

Distribution

Ludivine Desrousseaux, dans le rôle de la mère supérieure.

 

Anaïs Gabay, dans le rôle de Suzanne Simonin.

 

Maxime Peloso, dans le rôle du prêtre et de l’Archidiacre.

 

Jérôme Tomray, dans le rôle de l’Ange.

 

Création lumière: Agathe Caldini

Costumes: Ludivine Desrousseaux

Chorégraphie des combats: Jérôme Tomray

Chorégraphe: Maxime Peloso

Graphiste: Jérôme Rodrigues de Aguiar 

 

 

 

LA PRESSE EN PARLE:

 

 

Et hop un nouvel article pour La Religieuse :) ...

 

 

 

 

 

 Capture_d_e_cran_2017-05-16_a__19.22.54-1494955411

 

 

  Logo_2864-1494955664   Théâtre Le Pixel/ d’après Diderot/ adaptation et mes Anaïs Gabay LA RELIGIEUSE Publié le 26 juin 2016 - N° 245

 

Cette adaptation pour la scène de l’œuvre intemporelle de Denis Diderot met en lumière l’actualité cruciale de sa portée philosophique et politique. 

 

Crédit : Jérôme Rodrigues de  Aguiar 
Légende: Mystique, Suzanne, entrée au couvent, porte sa croix.

 

Crédit : Jérôme Rodrigues de Aguiar Légende: Mystique, Suzanne, entrée au couvent, porte sa croix.

 

« L’envie de monter La Religieuse de Diderot m’est venue lors de ma deuxième année de formation au cours Florent. Ce qui m’a frappé : la modernité et la subversion. La place de la religion dans nos sociétés est un débat constant. Les croyances sont-elles vectrices d’amour ou de haine dans l’histoire de l’humanité ? Ce sont ces interrogations que j’ai voulues mettre en scène ». L’intention d’Anaïs Gabay, metteure en scène et fondatrice de la compagnie l’Attrape-coeur, est porteuse d’une ambition qui rend justice à la subtilité et à la force de cette œuvre. La Religieuse est un brûlot contre l’église mais laisse ouverte la question du phénomène religieux et de la foi, sa manifestation. Cette adaptation pour la scène, orchestrée comme un ballet, sobre, divinement éclairée par Christine Betourné, assistante à la mise en scène et responsable de la création lumière, est servie par de très talentueux comédiens dont Anaïs Gabay dans le rôle de Suzanne, Ludivine Desrousseaux (la mère supérieure), Jérôme Tomray (l’ange), Maxime Peloso (le prêtre et l’archidiacre).

M.-E Galfré

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

Les fonds collectés  seront reversés sur le compte de la compagnie L'Attrape-Coeur,  votre aide  nous permettra de pouvoir développer, restaurer nos costumes et nos décors ainsi que d'imprimer nos outils de communication pour le festival, et financer le transport des artistes. 

En détails:

Costumes: 700€

 

Décors: 500€

 

Calicots, dossiers de presse,affiches, photos etc: 1500€

 

Transports aller-retour pour les artistes: 800€

 

La Religieuse

Thumb_theatre-1495648732
Ana87

La compagnie l'Attrape - Coeur est unie par le désir de créer, encore et toujours. Aller à la rencontre des spectateurs et les faire voyager dans différents univers, les faire rêver. Merci chers spectateurs, chers amis, pour votre soutien et votre fidélité depuis la création de la compagnie, nous poursuivons notre route, chaque jour avec une passion...