LE CARROSSE DU SAINT SACREMENT DE Prosper Mérimée aidez nous à financer une attaché de presse!

Large_affiche_du_carosse_dossier-1519064291

Présentation détaillée du projet

Chers ami(e)s

Le Carrosse du saint Sacrement revient au Bouffon Théâtre et c'est avec un grand plaisir que la Cie VINCIANE donnera encore ce beau texte méconnu de PROSPER MÉRIMÉE. 

venez découvrir "La Périchole la femme libre" donc à défendu Anna Magnani dans le film de Jean RENOIR "le Carosse d'Or" et cette opérette d'offenbach "La Périchole"

 

REPRESENTATIONS

Les 15, 22, 29 MARS ; 4, 12, 25  AVRIL à  21H  ET 29 AVRIL à 17H30

 Les 6, 13, 20 MAI 2018 à 17H30 au BOUFFON THEATRE.

venez, soyez curieux! 

 

 LA PIÈCE

 C'est l'histoire d'un vice-roi d’un certain âge amoureux d'une jeune et belle comédienne, LA Périchole, aimée de tous les hommes de la ville ( dont elle s'en amuse) et adulée par le peuple,bien que très jalousée des marquises et comtesses de la haute société. Le jour de la cérémonie de baptême où toutes les grandes personnalités de la ville se montrent dans leur plus grand apparat, le vice-roi de Lima ne peut malheureusement pas se déplacer car il a la goutte mais il ne faut surtout le lui dire. La comédienne, le sachant, arrive au palais avec la ferme intention d'obtenir du vice-roi le nouveau carrosse arrivé d’Espagne quelques jours auparavant.

 

 

LA MISE EN SCÈNE

J'ai souhaité une scénographie simple. Le choix du décor et les costumes des comédiens sont une chaîne, où si un maillon casse, tout est à revoir. Le plateau se présente avec un tapis, un fauteuil voltairien qui représente le trône, un guéridon et un bureau de travail. Ce vice-roi est assis sur son siège. Il gouverne. Ses courtisans entrent et sortent.

Dans une volonté de fidélité à l’histoire, j’ai souhaité une mise en scène traditionnelle, où ce sont les comédiens, et non des effets de décors qui permettent de comprendre l’esprit de la pièce. Toute la mise en scène repose sur la capacité des comédiens à incarner les personnages dans les différentes situations présentées par la pièce.

 

 

Le carrosse du saint sacrement de Prosper Mérimée

Mise en scène Raul Fokoua 

 

Marie Dejou - Lapérichole

 

Paul-Henri BLOT - Balthazar & L'évêque 

 

Raul Fokoua - Le vice-roi 

 

Décors

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte nous permettra, d'une part, d'aller au bout de nos ambitions artistiques en finançant, pour partie, le théâtre, l'impression des affiches et flyers, d'engager une Attachée de presse qui démarchera les différents lieux de spectacles pour des dates en provinces .

 

ATTACHÉE DE PRESSE 2000 euros

THÉÂTRE 1500 euros

AFFICHES ET FLYERS 200 euros

 

 

Sans votre contribution, nous serions donc obligés de renoncer à certaines de nos ambitions.

D'autre part, la viabilité de notre spectacle dépendant de la présence du public dans la salle, votre soutien nous permettra d'envisager une campagne de communication plus ambitieuse  (plan média, affichage, publicité...) afin de mobiliser un maximum de public !

 

Si par bonheur, votre générosité dépassait nos attentes, cela contribuerait à soulager la somme des fonds propres engagés et pourquoi pas s'imaginer la location d'espaces publicitaires supplémentaires !

 

 La compagnie VINCIANE, percevra l'intégralité de la collecte.

 

Nous vous remercions de l'intérêt que vous aurez porté à notre aventure quelle que soit votre forme de soutien.

 

Sachez que nous mettons tout en oeuvre : notre passion, notre persévérance et bien sûr notre talent pour en tirer le meilleur de nous et espérons vous voir nombreux dans la salle pour applaudir un grand auteur de la littérature classique.

 

 

 

 

Thumb_dsc_1001__640x425_-1518228835
Raul.Fokoua

Après son baccalauréat scientifique années auxquelles Raul a suivit une formation scientifique au CNAM, parallèlement il suivit des cours de théâtre auprès de Brigitte GIRARDEY, au seine de la compagnie THEÂTRE VIVANT avec Anne COUTUREAU dans laquelle il a interprété un amant d'une création de celle-ci « le parfum de l'aube » puis dans « deux papas... Voir la suite