Le médecin des pauvres (suite et fin)

Films & vidéo, Long-métrage

Visuel du projet Le médecin des pauvres (suite et fin)
Checked circleRéussi
9
contributeurs
Sunday, May 20, 2018
date de fin
2 155 €
sur 2 000 €
107 %
Suivre et partager
CinéMésis
Thoiria

Tourné à 50% ce film bénévole réalisé avec des moyens professionnels sera magnifique ! Aidez-nous afin de finir le tournage !

Ils font avancer le projet
seb90 a contribué à ce projet
80 €
COGEF a contribué à ce projet
1 700 €
Mathilde-Kristoffdottir a contribué à ce projet

Le médecin des pauvres (suite et fin)

POURQUOI CE FILM?

 

Rencontre

 

Lors du tournage d'une scène de son film « La ferme du crime », Cinémésis a sollicité « Les Balladins du château » afin d’utiliser le cadre de Présilly et de bénéficier à la fois de leur savoir-faire en scénographie et de leurs moyens matériels.

De cette première collaboration est née une véritable aventure humaine et l'envie de réaliser un projet commun.

 

L'idée de porter à l'écran l'histoire du « Médecin des Pauvres » s'est imposée très vite, les Balladins l'ayant mise en scène dans le cadre d’un son et lumière joué entre 1990 et 1999.

 

alt

Tournage d'une scène capitale du Médecin des pauvres réunissant 170 comédiens et figurants et près de 50 bénévoles gérant les costumes, le maquillage, les accessoires, les décor, la prise de son et d'image et bien sur, la restauration ! Le repas offert à tous pour les 2 jours de tournage ! L'Abbaye de Baume les Messieurs nous a été "prêtée" gratuitement pendant 2 jours en pleine saison touristique ! Immense merci à sa municipalité et aux habitants ayant subi quelques contraintes.

 

alt

Les Prisons Royales de Saint Amour (39) Encore un endroit mis à notre disposition gracieusement par les élus locaux et qui témoigne du riche patrimoine franc-comtois

 

POURQUOI UN SECOND APPEL AUX DONS ?

Notre budget initial est de 100.000 € dont la moitié sous forme de contribution bénévole, c'est à dire que nous avons évalué le travail de tous les bénévoles à 50.000 €.

Il nous fallait donc 50.000 € en argent pour financer les assurances, les fournitures pour confectionner plus de 200 costumes, les épées et mousquets, les éléments de décor, le transfert des chevaux et autres animaux sur les lieux de tournage, les repas des comédiens et figurants les jours de tournage, etc ...

Aujourd'hui, nous avons collecté un peu plus de 25.000€, soit la moitié de l'objectif et il reste une vingtaine se scènes à tourner dont certaines réunissant une trentaine de figurants qu'il faudra également nourrir.

A la sortie du film sur les écrans franc-comtois et pourquoi pas (C'est notre objectif), régionaux et nationaux, il nous faudra inviter les nombreux donateurs, sponsors, mécènes et élus qui nous ont soutenus et financer la confection d'affiches de grand format (devantures des cinémas) et de plus petit modèle pour une couverture publicitaire à la hauteur de notre ambition.

La dernière étape consistera à réaliser un DVD accompagné d'une plaquette pour inscrire dans la durée, cette oeuvre qui restera comme une grande première, ce roman symbole de la lutte franc-comtoise pour l'indépendance, n'ayant jamais été porté à l'écran.

Nous avons donc besoin de vous pour mener à bien cette magnifique aventure qui rassemble élus, collectivités, industriels,  artisans et particuliers.

 

alt

 

Les costumes, tous réalisés par les couturières bénévoles de l'association, sont en tissus riches pour les notables pour coller à la réalité historique

 

alt

 

Plus de 200 costumes ont été réalisés en un temps record !

 

alt

 

Les artificiers préparent les charges pour les combats au mousquet !

 

alt

 

L'histoire se déroulant au 17ème siècle, il convient de masquer tous les témoignages de modernité avec des artifices plus ou moins facile à poser !

 

alt

 

La plus grande scène du film : 170 comédiens et figurants, "bichonnés" par 50 bénévoles. Heureusement la météo fut de la partie et nous n'aurions pas eu besoin des 2 immenses tentes pour les repas. Cette scène a été présente à l'esprit de toute l'équipe depuis le début du tournage en novembre 2016, tant cela paraissait être une difficulté majeure ! Toux ceux qui y ont participé en garde un souvenir éblouissant !

 

alt

 

Techniciens, costumières, maquilleuses, cantinières, accessoiristes, preneur de son, cameraman, metteur en scène, et bien sur tous les comédiens et figurants sont totalement bénévoles ! La caméra KINEMAX 6 K professionnelle nous est louée à prix d'ami et produit des images d'une beauté époustouflante !

 

alt

 

Le début du film : L'enlèvement de Pierre Prost par le Masque Noir !

 

 

Autre aspect de la réalisation de ce film :

 

Sublimer les magnifiques paysages du Massif jurassien

 

alt

La Combe de Fouradon, bien connue des cinéastes professionnels, offre un endroit libre de signes modernes (Ligne électriques, clôtures, etc ... !)  Saint Laurent en Grandvaux (39)

 

alt

 

Le Château du Pin (39) Autre endroit très connu du Jura. Notez, le chemin de ronde couvert ! Les Comtes de Chalon pensaient au bien-être des soldats veillant à leur sécurité ! Le climat pouvait parfois être rude !

 

 

CINEMESIS

Association loi 1901, a été fondée en juin 2014 par un groupe de cinéastes passionnés.

 Ceux-ci avaient pour projet de réaliser un premier long métrage « La ferme du Crime de Cuenans »   histoire 100% jurassienne inspirée d'un fait réel du XIX ème siècle.

 

 Pour réunir les moyens humains et financiers nécessaires, la création d'un collectif associatif s'est impossée. Cinémésis a alors vu le jour.

 

Auparavant l'équipe avait déjà produit 3 courts métrages :

 

 

 en 2009     Le dessin 

alt

 

 

 

 

 en 2010     Le raccourci

alt

 

 

 

 

 en 2012    Ta maman qui t'aime

alt

 

Film qui fut récompensé par le premier prix d'interprétation féminine attribué à Susie Biguet au 66ème Festival Inter-régional Est : (Alsace, Bourgogne, Champagne - Ardennes, Franche-Comté, Lorraine).

 

 

En 2015, le long métrage  «  la Ferme du Crime »

a été diffusé dans plusieurs salles de notre région et

a connu un véritable succès  local ( 2500 entrées).

 

 

Les « BALLADINS DU CHATEAU »

Née en 1985, cette association « Loi de 1901 » s’est beaucoup impliquée dans les représentations  théâtrales, le spectacle vivant et surtout les Sons et lumières qu’elle a mis en scène sur le site du château de Présilly( Le Médecin des Pauvres , les Misérables).

 

Devenue officiellement en 1990 gestionnaire de cet ensemble castral majeur dans notre région, elle s’est vu déléguer la maitrise d’ouvrage sur cet édifice communal pour lequel elle a déjà fait réaliser des travaux « lourds » de consolidation (travaux « MH ») et poursuit depuis plus de 30 ans et de façon parallèle : consolidation, animations et entretien de ce château classé « Monument Historique » depuis 1955.

 

Après avoir enchanté plusieurs dizaines de milliers de spectateurs avec la mise en scène des « Misérables », de « Notre Dame de Paris » et surtout du « Médecin des Pauvres » , l’association continue d’animer le site (concerts, marchés, repas …) et s’est fortement impliquée auprès de la jeunesse : séjours de chantiers de « Jeunes Bénévoles » Internationaux, accueil de classes en activités padagogiques, collaboration avec des collèges locaux (travail sur le bâti).

 

 

RÉSUMÉ DU ROMAN DE XAVIER DE MONTEPIN

 

 Le roman du « Médecin des Pauvres » se déroule au XVIIème siècle, en Franche Comté et plus précisément dans le massif jurassien, au cours de la « guerre de 10 ans » (1634-1644) qui a opposé la Franche Comté (alors sous domination de Philippe IV d’Espagne) aux armées de Louis XIII, roi de France..

Cette période mouvementée de la Franche-Comté voit alors s'opposer les Cuanais, (surnom donné aux Comtois de l’époque), aux soldats français (surnommés « les Gris ») eux-mêmes alliés aux « Suédois », mercenaires à la solde du Duc de Saxe-Weimar commandant les armées combattant dans la région.

La résistance jurassienne, composée presque essentiellement de maquisards, est conduite par l’un deux : le capitaine Lacuzon, personnage pittoresque très contreversé par les historiens.

Authentique patriote mais aussi soudard opportuniste, Xavier de Montépin (1823-1902)  en fera le héros principal de son épopée romancée « Le Médecin des Pauvres » (1862), qui  relate les faits d'armes de ce valeureux « La Cuson » et de ses fidèles compagnons (son oncle Pierre Prost, le colonel Varroz et le curé Marquis).

 

Pour ces « héros » ainsi que pour l’essentiel des personnages de son roman , Xavier de Montépin s'inspira du Diamant de la Vouivre de Louis Jousserandot (1843) qui l'assigna en justice pour plagiat mais perdit malheureusement son procès (1863).

 

Critiqué (sur son talent d'écriture et ses connaissances historiques) Xavier de Montépin a cependant contribué à la notoriété de Jean Claude Prost, dit Lacuzon, en le glorifiant, en le rendant illustre par des exploits bien souvent  imaginés, le tout dans une ambiance romantique correspondant parfaitement au style des romans de la deuxième moitié du XIXème siècle.

 

C’est aussi un roman de cape et d’épée où se mêlent intrigues politiques, coups d’éclats militaires, retournements de situations, suspenses, où l’on retrouve les valeurs les plus nobles que sont la loyauté, le sacrifice de soi, pour défendre ses idées et son pays, mais aussi l’amour et l’amitié.

 

Malgré tout (et même s'il fait encore polémique aujourd'hui), le roman du « Médecin des Pauvres » reste une référence de la littérature jurassienne et continue à passionner.

 

Mis en scène plusieurs fois pendant le siècle dernier sous différentes formes théâtrales, il continuera encore longtemps à attirer les amateurs d’aventures du genre « cape et d’épée ». Ce roman est régulièrement réédité en librairie régionale.

 

Intérêts du projet

 

Rencontre humaine

Ce qui motive toutes les personnes bénévoles qui se sont engagées dans cet enjeu, ce sont essentiellement la notion de partage, partage des expériences, des compétences, des mêmes valeurs; le même goût de l'authenticité, de la convivialité; et aussi le plaisir de se retrouver, d'être ensemble pour échanger, créer et concrétiser un projet audacieux.

 

Intérêt historique

Si dans le livre, les événements décrits sont souvent éloignés de la réalité historique, ils sont cependant situés pendant un épisode sanglant, la « guerre de 10 ans », première tentative des rois de France pour annexer la Franche-Comté, alors sous domination espagnole.

Les combattants jurassiens étaient alors menés par le capitaine Lacuzon chef des «Montagnards»  et ses bras droits, le colonel Varroz et le curé marquis, et tentaient de défendre et protéger leur contrée par de nombreuses escarmouches.

 

Et même s'ils n'étaient pas aussi droits qu'on ait pu le prétendre (tout comme les troupes ennemies dirigées par le Duc de Saxe-Weimar ou le Comte de Guébriand), leurs exploits ont traversé les siècles et sont encore aujourd'hui  glorifiés et inscrits dans la mémoire des Jurassiens.

 

Il faudra attendre encore une trentaine d'années et une seconde guerre pour que «les gris», les «Suédois» et autres soldats à la solde de la France donnent la victoire au roi Louis XIV et sonnent le glas d'une Franche-Comté qui n'avait plus les moyens ni les ambitions de sa liberté.

 

Découverte des paysages et du patrimoine de notre région

 

L'action se déroulant sur tout le territoire du JURA, particulièrement entre Dole et la montagne jurassienne, jusqu’à St Claude, toute la richesse des paysages franc-comtois sera mise en valeur.

Lacs, cascades, reculées, combes, forêts mais aussi châteaux, lieux insolites et pittoresques, maisons traditionnelles serviront de toile de fond et de décors naturels dans lesquels évolueront nos personnages.

 

Prouesse technique

 

Le film sera tourné en « cinémascope » (caméra professionnelle KINEMAX 6 K, drone) afin de donner encore plus de grandeur à notre histoire (chevauchées, combats), de profondeur dans le jeu des personnages (gros plans) et de mettre en valeur la beauté de nos sites comtois, si caractéristiques

Ce sera pour tous, comédiens, techniciens, assistants, tous amateurs mais passionnés, l'occasion de s'immerger dans ce monde si particulier qu'est celui du cinéma.

Ce sera un véritable défi que de faire entrer dans l’œil de la caméra, une épopée romanesque où se mêlent faits historiques et fiction, amour et trahison, tout en respectant de nombreuses contraintes telles que le souci du détail dans les dialogues, les costumes, les accessoires, les décors.

 

Les différentes étapes de la réalisation

 

 Création d'un collectif avec partage des responsabilités  Rédaction d'une convention  Élaboration d'un budget prévisionnel Conception d'une plaquette de présentation du projet Écriture du synopsis - du scénario Story-board Recherches financières : subventions,  sponsors, emprunt participatif, dons, Repérage des lieux - recherche de costumes, d'accessoires Recherche de conseillers techniques (historiens, maîtres d'armes, équestres, cascadeurs) Casting Communication du projet Tournage Montage Promotion  (presse – radio - télés régionales) Avant-première Projection dans les salles de cinémas avec débat Commercialisation : vente de DVD Participation à des festivals de films amateurs

 

Quel avenir pour ce film ?

                

Ce n’est qu’une fois le tournage et le montage réalisés que l’on en connaîtra l’avenir.

En effet, ce film devra vivre.

Sa diffusion, gage de la réussite de cette aventure, est prévue de plusieurs façons différentes :

D’abord par des séances de projection en salle. Nous associerons à ces projections des débats qui permettront à tout un chacun de connaitre les détails et le cheminement du projet. Chacun pourra ainsi tout savoir sur le film qu’il aura vu.

 

Bien entendu nous ne pourrons nous priver de réaliser un DVD que nous commercialiserons par la suite … Sa réussite sera ce que les spectateurs en auront décidé.

 

On ne peut pas non plus s’empêcher de penser que le travail commun réalisé par nos deux associations pourrait avoir une suite heureuse… par un nouveau projet de film … ou toute autre manifestation rassemblant tous ces gens désireux de continuer une si belle aventure.

 

Les Balladins du Château et Cinémésis se sont associés pour réaliser le tournage de ce roman typiquement franc-comtois  qui se déroule pendant la guerre de 10 ans (1628-1638) opposant les troupes françaises de Louis XIII aux Francs Comtois (alors sous domination espagnole) dirigés par le célèbre capitaine LACUZON, le colonel VARROZ et le curé MARQUIS, dont les noms sont restés célèbres dans toute la région encore de nos jours.

L’intrigue du film est une saga familiale, écrite dans la période romantique du XIXème siècle par Xavier de Montépin. Elle se déroule dans nos paysages franc-comtois, où nous avons puisé toutes les ressources nécessaires pour mettre en valeur non seulement le réalisme de l’histoire mais aussi la particularité de nos paysages, tant dans la plaine, le Revermont ou la montagne comtoise.

Tourné avec du matériel professionnel, le film est entièrement réalisé par des bénévoles, tant les acteurs ou figurants que l’équipe technique qui ont déjà produit plusieurs réalisations reconnues dans la région :

-          Plusieurs courts métrages et « La ferme du crime » (long métrage) pour l’association CINEMESIS

-          Des années de « son et lumière » (Le Médecin des Pauvres et les Misérables) pour l’association des BALLADINS DU CHATEAU

Le tournage du « Médecin des Pauvres » a commencé en novembre 2016 et sa diffusion est programmée pour le mois de novembre de cette année 2018, dans les salles franc-comtoises. Pour l’instant il reste plusieurs tournages importants à réaliser … et nos moyens financiers actuels ne suffiront pas !

À quoi servira la collecte

Cette collecte à destination "Des balladins du chateau MDP" (compte commun ouvert spécialement pour ce projet), servira à :

 

Financer le transport des animaux et des décors

Plusieurs scènes à tourner font appel à de nombreux animaux qu'il faut acheminer dans des conditions optimales sur les lieux de tournage

alt

 

Acheter de quoi nourrir les dizaines d'acteurs et figurant bénévoles

L'expérience des sons et lumières acquise par les Balladins offre un grand confort aux comédiens et techniciens sur les tournages. Une logistique sans faille a permis de nourrir près de 250 personnes  lors du tournage à Baume les Messieurs !

 

alt

 

500 repas servis les samedi et dimanche midi !

 

alt

 

Comédien, escrimeur, disponible et  ... bénévole ! Espèce qui fut difficile à trouver mais au final, tous les personnages sont incarnés. Il nous faudra encore trouver quelques figurants pour la scène des redevances car bien des protagonistes sont morts lors de "l'attaque de St Claude" et ne peuvent donc plus apparaître !

 

 

Si tous les acteurs,figurants, doublures et techniciens sont bénévoles, le budget finance :

 

- Costumes d'époque

- Armes d'époque (épées, mousquets ...)

- Animaux

- Décors et accessoires

- Frais de déplacements des véhicules

- Assurances

- Draps

- rideaux

- Flambeaux

- Cordes

 

alt

 

Steadicam pour les scènes "mouvementées" combats et chevauchées

 

 

 

Et Post Production

(Affiches, communication, accueil des sponsors, acteurs et techniciens lors des premières ...)

Entre autres...

 

- Salles de cinéma

- N° Licence CNC

- Flyers

- DVD

alt

 

Au final, ce film sera magnifique et laissera un empreinte forte de l'identité comtoise à travers l'histoire de ces héros qui ont lutté pour leur l'indépendance au milieu de paysages somptueux. Nous allons encore tourner  sur le territoire de Champagnole, Dole, Arbois, Arinthod, pour montrer la beauté méconnue de notre région .

Nous avons besoin de vous !

Sortie prévue : mi-novembre 2018, n'attendez pas pour nous rejoindre !

 

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 € et plus

Les remerciements de l'équipe réalisatrice du film

Contributeur 0

Pour 10 € et plus

Le nom du donateur dans le générique du film

Contributeur 1

Pour 20 € et plus

Idem que pour 10€ + 1 place de cinéma à une séance (hors avant première et première)

Contributeurs 2

Pour 50 € et plus

Pour 50 € et plus Idem que pour 20€ + une affiche du film en A3

Contributeur 0

Pour 75 € et plus

Idem que pour 50€ + un DVD du film

Contributeurs 2

Pour 100 € et plus

Idem que pour 50€ + 1 autre place à une séance de cinéma (Soit 2 en tout)

Contributeurs 2

Pour 200 € et plus

Idem que pour 100€ + 2 autres places à une séance de cinéma (soit 4 en tout)

Contributeur 0

Pour 500 € et plus

Idem que pour 200€ + vous et vos trois convives êtes invités à la première + buffet d'accueil

Contributeur 1

Faire un don

Je donne ce que je veux