Aidez à financer le 1er court métrage de Yanisse "Le Passage"'- Un projet sur fond d'intrigue.

Large_19025048_393828737677909_4002371200275719526_o-1499409031-1499409071

Présentation détaillée du projet

Le Passager

Pass-1499590778

 

Un film de Yanisse Mahmoudi

Synopsis

Sous une pluie battante, sur la Route D51,  un homme avec un lourd sac sur le dos fait du stop. Une voiture s’arrête. Le chauffeur et le passager vont faire un bout de chemin ensemble. Est-t-il vraiment raisonnable de monter dans la voiture d’un inconnu ? Ou ne serait-ce pas de l’inconscience que d’embarquer un individu seul dans la nuit ?

Le passager est un huis-clos entre deux individus à la personnalité intrigante. Un sac, une voiture, un autoradio, la pluie, le bruit des essuie-glaces, un arrêt à une station essence, des bulletins d’informations annonçant l’assassinat d’une infermière est  peu à peu l’histoire s’installe plan par plan. Le suspense monte et les personnages nous conduisent vers l’incertain au bout de cette route comme une destinée toute tracée. L’ambigüité du périple est impalpable – « La mort est-t-elle au bout du chemin ?». 

 

 

19029574_394281810965935_5243406243131570479_n-1499408390

 

 

Plan-1499590803

 

 

Le passager est avant tout un film où les plans voulu par Yanisse Mahmoudi sont longuement réfléchis et élaborés. Rien n’y est dit mais tout se sent comme une ambiance ou une sensation. La réalisation de Yanisse Mahmoudi se veut référente et inspiré par des réalisateurs comme Carpenter ou Hitchcock. La part sombre sera mise en lumière avec des atmosphères colorées et saturées presque fluorescente comme les films de Takeshi Kitano.

 

Une ambiance américaine en Provence.

 

Yanisse Mahmoudi est un passionné de cinéma américain. Avec « Le Passager » il veut transcrire l’action dans un univers à l’américaine dans un décor provençal.

 

19029358_394236354303814_6507874388384448912_n-1499408409

 

 

Les_personnages-1499590823

 

 

Le passager –Yanisse Mahmoudi

Le chauffeur – Nicolas Lugli

La caissière –  Audrey Delucca

L’accidenté : Lorenzo Ferrigno

 

 

Les_acteurs-1499590834

 

 

 

Img_9770-1499408451

 

Yanisse Mahmoudi

Dès son plus jeune âge il est attiré par le monde du cinéma. Cette attirance va très vite se transformer en passion, il prend des cours de théâtre et suit une formation sur la technique de l’Actor Studio. Yanisse Mahmoudi est devenu un habitué des plateaux sur la Région Paca.

 

Comme Acteur

2013 - «Sur un fil» de Nicolas Lugli (CM) 2013 - «L’envol et l’âme» d’Elouan LD (CM) 2015 - «Un noir sous le soleil» de Lorenzo Ferrigno (LM) 2016 - «Toril» de Laurent Teyssier (LM) 2016 - «Addict» de Nicolas Lugli (CM) 2016 - «Marseille» de Florent Emilio-Siri et Samuel Benchetrit (série pour Netflix) (Série TV)

2016 – Section de recherche (Série TV)

2017 - «Marseille» de Florent Emilio-Siri et Samuel Benchetrit (série pour Netflix) (Saison 2) (Série TV)

2017- Le Passager de Yanisse Mahmoudi

 

Au théatre

"Ladies Night" de Anthony Mc Carten Mise en scène Terry Giacometti

"Salle attente" de Franck Didier mise en scène Fabrice Perret

 

Comme scènariste

2013 - «Sur un fil» de Nicolas Lugli

2017 - "Le Passager"

 

Comme réalisateur

2017 – « Le Passager »

 

 

Img_9778-1499408468

 

Nicolas Lugli

Nicolas Lugli est né le 24 avril 1990. Réalisateur, il fonde en 2010 sa production Studio Lugli et se place en tant que réalisateur-producteur-scénariste. Celui-ci commença par écrire et réaliser d’abord plusieurs vidéo clip pour DJ Cream, Marina Russo, The mambo, Byrone, Lu2vyk... En 2013, il réalisa son premier court-métrage. «Sur un fil», co-écrit avec Yanisse Mahmoudi qu’il dirigea par la même occasion. L’atout de cette réalisation est la participation dans un premier rôle de l’acteur Moussa Maaskri. «Sur un fil» sera présenté à plusieurs festivals à travers le monde tels que le festival de Cannes, dans la catégorie «Short film corner’ ou même à l’accolade global film compétition» ou le prix de l’award of excellence lui sera attribué. Nicolas Lugli sort son second court métrage «Addict» en 2016 où il obtient plusieurs prix à travers le monde.

 

Comme comédien, il est au casting du film de Lorenzo Ferrigno « Un noir sous le soleil ».

 

 

Img_9756-1499408477

 

Audrey Delucca

 

Première apparition dans une production cinématographique. Audrey vient du théâtre et de l’univers de la danse.

 

 

 

Technique-1499590862

Chef opérateur : Cyril Serra

Son : Benjamin Roa

Make up : Mélanie Rathelot

Musique : Sydney Poma

Chef de plateau : L. F

Catering : Maeva

Photographe plateau : Théo Ugolini

Communication : Trina Prod

Attaché de presse : Vincent Mazzola (Trina Prod)

Production : Studio Lugli & Trina Prod

Soutenu par la Ville de Berre l’Etang

 

 

Tournage-1499590881

 

 

Le Passager sera tourné en grande partie sur Berre l’Etang, de nuit, sur une route de campagne. Une station-service est pressentie pour devenir le décor d’une scène. Le tournage se déroulera courant fin septembre.  

 

 

Aimg_9575-1499408536

 

Madeinberre-1499590899

 

 

Depuis la rencontre en 2013 de trois passionnés de cinéma, un vent de création souffle sur Berre l’Etang. Nicolas Lugli, Yanisse Mahmoudi et Lorenzo Ferrigno n’ont cessé de proposé tour à tour des projets en réalisant chacun des productions locales. Nicolas Lugli ouvre la porte le premier en réalisant « Sur un fil » avec Yanisse Mahmoudi comme scénariste et endosse le rôle d’Icham. Lorenzo y est aussi acteur, mais très vite il propose de passer derrière la caméra en réalisant un long métrage « Un noir sous le soleil ». Ce projet conduit la petite équipe à tourner chaque week-end pendant un an. Entre temps « Sur un fil » remporte pas moins de 20 prix à travers le monde en participant à des Festivals comme le Festival de Cannes. En 2015, Nicolas Lugli sort « Addict » avec Yanisse dans le rôle d’un tueur. Le film concoure aussi dans des Festivals est décroche une dizaine de prix. Yanisse Mahmoudi a toujours eu la volonté d’être acteur, depuis quelques années, il a participé à des productions cinématographiques, télévisuelles ou théâtrales. Mais, sa volonté de réaliser lui-même son propre film devient une obsession. Il propose « Le Passager » à l’équipe qui se mobilise. Cette fois les rôles s’inverse, Nicolas devient acteur et Yanisse réalisateur. Quant à Lorenzo, il participera à l’aventure en tant que producteur, tout en faisant un petit cameo dans le film. Le Passager a pour ambition pour l’équipe d’avancé sur un projet plus ambitieux, avec des moyens techniques jamais explorés. Cette aventure toujours en ébullition, ne s’arrête pas là, Nicolas et Lorenzo sont chacun en phase d’écriture pour deux productions Made in Berre. A suivre. 

 

 

 

19807877_10211796483861116_2050762801_o-1499408738

 

 

La_realisation-1499590916

 

 

Des idées germent toujours dans ma tête : des scénarios, des histoires, des situations... Je les note sur un carnet.  J’avais écrit « Sur un fil » à quatre mains avec Nicolas Lugli mon compère de toujours. Au fil de mes participations à des tournages, mon intérêt pour la réalisation est devenu une évidence. Je me sent enfin prêt. Je suis un cinéphile et le cinéma de certains réalisateurs m’inspire. J’aime le suspens d’Alfred Hitchcock, le rythme de Scorsese, le décalage de Tarantino. J’aime l’image et je suis sensible à la qualité de photo d’un film. Les films de Takeski Kitano me transcendent par ses couleurs. J’ai découvert dernièrement un film The Neon Demon de Nicolas Wedding Refn où l’étalonnage m’a subjugué. J’ai écrit Le Passager pour faire un film avec une vision très personnelle. « A ma manière ». J’aurai pu me contenter d’écrire et de laisser mon scénario à un autre pour le réaliser. J’ai une vision bien précise de ce que je veux faire. Dans ce film je vais aborder l’humain, sous sa face sombre, sous une nuit pluvieuse, comme si sa noirceur dégoulinée de bestialité. Chaque plan est minutieusement étudié, chacun racontant une histoire, un détail, qui portera le spectateur et mes personnages vers l’incertain. La musique de Sidney Poma sera diégétique et anxiogène, elle aura une place importante dans le film. Ce film je le veux rythmé fonçant à toute allure dans une voiture battant les éléments. Ce film n’est pas un combat entre deux hommes, mais la rencontre de deux âmes luttant contre eux même. Ce film sera mon premier court métrage en tant que réalisateur et il est une étape importante dans ma vie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Collecte-1499590940

 

Le tournage durera deux nuits - les dates sont fixées du 15 au 16 Septembre 2017

Cette collecte servira à 

 

Location matériel : 200€

 

Pluie-1499591977

 

Location notamment d'un dispositif pour simuler la pluie.

Remorque-1499592120

 

Location d'une remorque. 

 

 

Régie/Logistique: 500 €

 

Post-production : 500 €

 

 

Catering : 100 €

 

4quart-1499592277

Comme tout tournage achat du fameux 4 quart indispensable au bon déroulement d'un tournage. 

 

 

Total de la collecte : 1300 € donc frais kisskissbankbank

 

Nous allons utiliser pour le tournage un dispositif pour simuler la pluie. 

 

 

Si nous dépassons les contributions - Cette collecte servira à la location d'un studio sur Marseille avec fond vert - pour l’incrustation d'effets spéciaux en 3D. Coût supplémentaire 300 € jour.

 

Vert-1499591035

 

 

A savoir amis contributeurs : Je vous remercie par avance de m'aider à réaliser ce projet. Cette collecte sera reversé sur mes fonds personnels et je les utiliserai à leur juste valeur dans cette démarche qui me tient à cœur. Merci encore à vous Yanisse 

 

 

Thumb_avatar-1499409531
Yanisse

Dès son plus jeune âge il est attiré par le monde du cinéma. Cette attirance va très vite se transformer en passion, il prend des cours de théâtre et suit une formation sur la technique de l’Actor Studio. Yanisse Mahmoudi est devenu un habitué des plateaux sur la Région Paca.

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonne chance et merde pour ton projet !
Thumb_default
Quel autostopper ! Encouragements pour votre creativite.