Aidez-nous à soutenir l'école de Maryam en Turquie pour que 30 fillettes syriennes ayant fui des mariages forcés puissent étudier !

Large_capture_d_e_cran_2017-12-20_a__10.42.14_3-1516029252

Présentation détaillée du projet

Le projet

Maryam est une femme syrienne incroyable et l'une des rares femmes qui osent témoigner à visage découvert sur le viol comme arme de guerre dans les prisons de Bachar Al Assad dans le documentaire "Syrie le Cri Etouffé" qui sera diffusé le 12 décembre à 23H sur France 2. (film reprogrammé du 7 au 12 en raison de la mort de Johnny Halliday ...) Ce film que j'ai fait avec Annick Cojean grand reporter au Monde et Souad Wheidi, chercheuse libyenne, donne la voix pour la première fois à des femmes syriennes qui après avoir connu l'enfer et la barbarie dans les geôles du régime sont rejetées par leurs familles car le viol, véritable arme de guerre, est un tabou en Syrie. Maryam est une survivante. Rejetée par son mari, sa mère, ses frères et soeurs elle est aujourd'hui réfugiée en Turquie , et tente de survivre seule avec ses 5 enfants

 

Aujourd'hui Maryam a décidé de résister en prenant la parole et en luttant pour le droits des femmes et des petites filles syriennes. En septembre elle a ouvert une école (La Plume) pour 30 fillettes syriennes mariées de force à des hommes qui viennent chercher leurs proies dans les camps de réfugiés. Elles ont pu divorcer. Maryam souhaite transmettre un esprit de résistance à ces petites filles. Elle fait tout pour que les 30 fillettes puissent avoir accès à l'éducation, faire un jour des études supérieures et surtout connaître leurs droits en tant que femmes, pour ne plus jamais être des victimes. Maryam se reconstruit aussi à travers cette école dont elle est la directrice. 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Premier palier  5 000 €

nous souhaitons pouvoir faire fonctionner l'école jusqu'en juin, ce premier palier permettra d'aider à louer le bâtiment de l'école et contribuera à salarier Maryam devenue directrice d'école, et les 4 institutrices et instituteurs qui travaillent jusqu'à présent bénévolement.

 

Deuxième palier 10 000 €  

 Ce deuxième palier poursuivra le financement des salaires et locaux de l'école 

 

Dernier palier 45.000 €

suite à l'immense solidarité que vous avez manifesté pour Maryam après la diffusion du film Le Cri Etouffé , vos dons ont permis de fixer un dernier palier de 45.000 euros qui permettra de faire fonctionner et vivre  l'école de Maryam pendant deux ans. Ainsi que de scolariser 20 autres fillettes. Grâce à vous elles seront donc 50 à pouvoir poursuivre leurs études.

C'est un immense espoir pour elles, et pour Maryam le rêve de donner un avenir à ces adolescentes se concrétise grâce à votre immense générosité. merci infiniment !!!

Ultime objectif : 50.000 euros

pour permettre à Maryam de faire des travaux et d'agrandir les locaux de l'école qui va maintenant accueillir 50 fillettes. merci à tous pour votre immense générosité !

Je percevrai l'intégralité de la collecte sur un compte dédié. Nous  ferons parvenir les dons à Maryam à travers la Fondation Observatory on Gender in Crisis qui s'occupe depuis des années du droit des femmes victimes de violence dans les conflits, une association dirigée par la chercheuse Souad Wheidi. Souad est à l'origine avec Maryam de ce projet d'école. Elle a aidé à trouver les locaux et son association aide au fonctionnement de l'école depuis septembre. La Fondation Observatory on Gender in Crisis transfèrera l'ensemble de la collecte directement à Maryam.

 

Derniers commentaires

Thumb_default
Félicitations pour ce beau résultat de campagne ! Je vous invite à lire l'article publié en cet honneur en suivant le lien suivant : http://www.situveuxtupeux.com/projet-le-reve-de-maryam-resultat-de-la-campagne-de-crowfunding/
Thumb_default
Vous inspirez respect et vous imposez l’admiration... En espérant une belle réussite à ce superbe projet et une belle « reconstruction «  à toutes !!!
Thumb_default
bonjour, Ma participation à la collecte « le rêve de Maryam; le cri étouffé » m’a donné quelques idées pour écrire un texte que je dédie aux auteures de ce documentaire. a quelle adresse puis-je leur transmettre ? merci encore de vos actions