Les aventures de Ti malice et Bouki

Courts métrages éducatifs Aidez à finaliser 3 courts métrages. Sous titre.

Visuel du projet Les aventures de Ti malice et Bouki
Échoué
2
Contributeurs
26/07/2015
Date de fin
325 $
Sur 1 600 $
20 %

Les aventures de Ti malice et Bouki

Description des personnages 

 

Portrait_detail_2_couv-1433958895

 

   Ti Malice est un enfant intelligent, malin. Il a 18 ans, sa famille est stable, bien intégrée dans sa communauté, un petit village de la périphérie de Port-au-Prince. Malice va à l’école, ses résultats sont satisfaisants. Il est populaire auprès de ses camarades. Il est l’image positive du jeune haïtien de milieu modeste équilibré et performant.

   En revanche Bouki, qui a le même âge que Malice, vient d’une famille précaire. Il est en position d’échec permanent. Il n’est pas scolarisé. On se moque de lui mais avec affection. Son intégration sociale n’est pas achevée. Bouki sert de faire valoir à Malice. L’interaction de ces deux personnages est le moteur essentiel pour faire passer les messages et les mettre en scène.

Autour de ces deux protagonistes évoluent une série de personnages qui donnent vie et existence au village. Les parents des enfants, par exemple, leurs amis, le maître d’école…

 

Ti Malice et Bouki sont aussi des personnages mythiques du folklore haïtien.

 

Photo_livre-1433815008

 

Synopsis :

 

Court métrage 1

La mère de Bouki lui demande d’aller jeter les ordures. Celui-ci les jette devant la maison de Malice. Malice le surprend et lui explique que les ordures peuvent amener toutes sortes de maladies et causer des accidents. Bouki affirme le contraire et ils se disputent. Bouki s’énerve et s’en va furieux. Il glisse sur une peau de banane qu’il avait jetée et tombe. Malice va vite le relever. Bouki réalise que les ordures ne doivent pas être jetées sur les propriétés privées et dans les rues. Il promet à Malice que dorénavant, il jettera ses ordures dans les poubelles. Les deux se serrent la main et font la paix.

 

Court métrage 2

Bouki et Malice chantent le rap et font du “free style”. Malice chante que Bouki est un idiot tandis que Bouki chante que Malice est prétentieux. La mère de Malice entend les paroles et s’approchent d’eux. Elle leur explique que la musique n’est pas faite pour insulter les gens mais pour les rendre heureux et faire la paix. Bouki et Malice enlacent la maman et les trois chantent ensemble « we are the world » (ou toute autre musique Haïtienne).

 

 

 

Court métrage 3

Natasha se rend à l’école toute souriante, elle est heureuse. Bouki, debout devant l’entrée de l’école, lui en interdit l’accès en lui disant que l’éducation est réservée aux garçons. Elle essaie de se frayer un passage mais Bouki la bouscule et la renverse. Malice la voyant pleurer lui demande ce qui se passe. Elle lui explique que Bouki l’a empêchée d’accéder à l’école car les filles sont, d’après lui, plus utiles aux travaux ménagers. Malice se rend auprès de Bouki et le convainc que les filles et garçons ont les mêmes droits. Bouki accepte ce raisonnement, s’excuse auprès de Jasmine tout en l’invitant à entrer dans l’établissement.

 

Portrait_detail_fr-1433958958

 

Aujourd’hui ces trois courts métrages sont tournés et montés avec l’aide d’une ONG.

 

Objectif à court terme :

 

Participer à ce festival courts des iles Sous titre en français ou anglais obligatoire.

 

Objectif à long terme :

 

Poursuivre ce projet dans une série courte, longue ou alors film.

 

Publique cible :

 

Haïti, Guadeloupe, Martinique, Tahiti et Afrique francophone.

 

Support final :

 

Tele locale et free streaming

 

Présentation de la firme et Benjamin Cardozo

 

      Les Productions Soleil  sont une petite entreprise indépendante qui a évolué jusqu’à date dans les milieux publicitaire et musical. Possède un channel sur youtube  avec 30000 view chaque mois venant du monde entier à l’exception du Groenland.

 

     Aujourd’hui la vocation des Les Productions Soleil  est de produire des séries courtes éducatives et de véhiculer des messages d’actualité et d’information destinés à accompagner l’évolution de la société haïtienne. 

À quoi servira la collecte

A quoi servira la collecte:

 

1600$ location materiel post production (sous titre et finition)

 

Si 3000$ achat d'un ordinateur pour post production

 

Si 8000$ ou plus pour produire, realiser et monter 5 episodes afin d'avoir une saison complete. Un episode avec 3 a 4 personnages d'environ 2 a 3 min coute 1000$

 

Choisissez votre contrepartie

Pour 1 $

Sourire
  • Livraison Juillet 2015

Pour 5 $

Sourire + remerciements.
  • Livraison Juillet 2015

Pour 10 $

Contreparties précédentes + un fond d’écran Les Productions Soleil.
  • Livraison Juillet 2015

Pour 25 $

Contreparties précédentes + trois fonds d’écran Les Productions Soleil + photos tournage + link youtube des courts a leur sortie sur le net.
  • Livraison Juillet 2015

Pour 45 $

Contreparties précédentes + envoie par email du dossier complet du projet.
  • Livraison Juillet 2015

Pour 70 $

Contreparties précédentes + Affiche
  • Livraison Septembre 2015

Pour 90 $

Contreparties précédentes + nom au générique dans la mention « contribuable KissKissBankBank » + envoie en version électronique de deux courts métrages de votre choix via whatsapp.
  • Livraison Août 2015

Pour 270 $

Contreparties précédentes + mention spéciale (contribuable supérieur KissKissBankBank) au générique et sur tous les supports de communication + envoie en version électronique des trois courts métrages via whatsapp + un court en version HD
  • Contributeur : 1
  • Livraison Août 2015

Pour 800 $

Contreparties précédentes + mention en tant que Producteur des courts + si entreprise insertion du logo au générique + version HD des courts.
  • Livraison Août 2015

Faire un don

Je donne ce que je veux

$