Contribuez à faire de "Lille la Capitale du Choro !"

Large_27540946_2158004774423066_5812878585712095758_n-1517919278-1518112612

Présentation détaillée du projet

LE CHORO : PRÉPAREZ-VOUS À TOMBER AMOUREUX

 

L'association Açaí, qui promeut le dialogue des langues et des cultures entre l'Afrique, le Brésil et la France à Lille, a lancé en septembre 2017 le premier cycle de master class de choro afin d'ouvrir de nouveaux horizons musicaux dans le nord de la France, tant pour le public que les musiciens eux-mêmes.

 

© Master class de choro à l'Auberge de Jeunesse de Lille. Roberto de Oliveira

 

LE CHORO : C'EST QUOI ?

 

Première musique urbaine du Brésil née à la fin XIXème siècle à Rio de Janeiro, le choro est une musique à la fois populaire et « savante », composée et construite mais qui ouvre en même temps des espaces à de vertigineuses improvisations. Chaque jour plus vivante, audacieuse et imaginative, cette musique est la rencontre irréelle entre des danses européennes (polka, valse, quadrille, scottish) et les rythmes d'inspirations africaines comme le lundu. Le choro est à l'image du Brésil : métisse.

 

UNE COLLECTE : DANS QUEL BUT ?

 

Afin de pérenniser cette communauté de musiciens dans le Nord, l'association Açaí organisera la première édition du Lille Choro Festival du 9 au 11 mars dans le Nord de la France.

 

La direction artistique de ce projet est assurée par le multi-instrumentiste « ch'ti brésilien », Roberto de Oliveira, qui a posé en 2009 ses valises dans la capitale des Flandres pour promouvoir l'échange interculturel entre le Nord du Brésil et le Nord de la France. Fer de lance du premier groupe franco-brésilien de choro dans le Nord-Pas de Calais, Roberto enseigne ce style musical dans différentes régions : du bassin minier (résidence artistique dans le Cœur d'Ostrevent), en passant par Saint-Omer, Bray-Dunes et la métropole lilloise.

 

© Croix du Nord, Paul-Luc Monnier

 

Le projet de festival est né du 19 au 23 juillet 2017 lors de la Lille' Choro Week qui avait pour but de sensibiliser les Lillois au choro. La rencontre de trois musiciens : Osman Martins de São Paulo résidant à Bruxelles, Rosivaldo Cordeiro de Manaus devenu Lillois récemment, et Roberto de Oliveira de Fortaleza a permis aux lillois de participer à cinq concerts de choro et à une conférence sur l'histoire de cette musique. L'enthousiasme du public, les visages radieux, les applaudissements debout, ainsi que les cris de joie avaient donné naissance sans le savoir au trio Caldo de Cana.

C'est ce trio qui encadrera une série de six master class de choro à Lille (sept 17-fév 18) et enregistra l'album « Sentindo bem » qui sera officiellement lancé lors du Lille Choro Festival.

 

© La Lille' Choro Week (19-23 juillet 2017). Roberto de Oliveira


Le Lille Choro Festival est une manifestation culturelle, artistique et scientifique s'adressant au grand public qui s'inscrit dans le centenaire de naissance du compositeur brésilien Jacob do Bandolim. Ce temps-fort comprendra :

- Concerts de choro et rodas
- Master classes par instrument : guitare, cavaquinho, pandeiro, accordéon et samba gafieira (danse de salon)
- Tables rondes sur les relations culturelles et politiques franco-brésiliennes en présence d'écrivains et de chercheurs
- Ateliers de produits cosmétiques 100% naturels
- Projections de films
- Expositions de photographies
 

MEMBRES DU PROJET

 

Étienne CLÉMENT est le Président de l'Association Açaí. Installé à Lille depuis 2011, il coordonne le projet tout étant professeur de portugais et interculturalité à l'université de Lille. Passionné de musique brésilienne, Étienne travaille en lien étroit avec les artistes du Caldo de Cana pour promouvoir le dialogue culturel et linguistique France-Brésil.

© Étienne CLÉMENT

 

Roberto DE OLIVEIRA, fondateur et directeur artistique de l'association Açaí est auteur, compositeur, arrangeur et multi-instrumentiste brésilien basé à Lille depuis 2009 en tant que directeur musical du collectif Brasil Afro Funk. Humaniste et passionné, Roberto partage sa musique avec sa terre d'adoption sans limites depuis son installation en Hexagone.

© Roberto de Oliveira

 

Sophie LEROY, trésorière de l'association, est éducatrice spécialisée de formation et originaire de l'Avesnois, est installée à Lille (Nord) depuis 2009. Cette éducatrice spécialisée s'investit dans l'association Acaï en animant des ateliers bien-être.

© Amandine Vachez

 

Jean-Paul SEGARD, secrétaire de l'association, est retraité d'EDF. Fervent promoteur de la culture brésilienne dans le Nord, il a fait partie du premier groupe de choro ch'ti « choro braseiro » composé de Juliette Mathoret, Yannis Landrin, Cacau Moutinho et Roberto de Oliveira. Il est aussi à l'origine de l'installation de Roberto dans le Nord après l'avoir reçu chez lui pendant un an chez lui à Bailleul où l'association Açaí est née.

© Jean-Paul SEGARD

 

Martin HOOGSTOEL, chargé de communication de l'association, il œuvre depuis plusieurs années dans le milieu de l'éducation populaire. Batteur au sein du groupe de pop-rock-indie Greenwood à Lille, il développe au sein de l'association la stratégie de communication et fait preuve d'une grande créativité.

© Martin Hoogstoel

 

Osman MARTINS, coordinateur musical du festival, il est chanteur, compositeur et multi-instrumentiste brésilien. Installé à Bruxelles depuis de nombreuses années, il est un des plus talentueux cavaquinistes de sa génération et son répertoire allie samba, bossa-nova et choro. Son dernier projet avec le Quatuor MP4 allie la plus pure des traditions à la modernité des cordes contemporaines.

© Osman Martins

 

Rosivaldo CORDEIRO, coordinateur musical du festival, il est multi-instrumentiste, compositeur, arrangeur et producteur de musique. Il est leader de l'orchestre de choro "JACOBIANDO" et représentant de l'Institut Jacob do Bandolim de Rio de Janeiro pour l'État d'Amazonie et de la France. Ses derniers projets sont deux délicieux duos avec la chanteuse franco-portugaise Madalena Trabuco et avec le multi-instrumentiste Jef Calmard.

© Marcicley REGGO

 

Angie DUBUS, régisseuse du festival, officie actuellement comme régisseuse générale au théâtre La Barraca Zem à Lille. Diplômée du BTS Audiovisuel de Jean ROSTAND à Roubaix, Angie se passionne pour la vidéo et la lumière et aura toujours des bonnes propositions à faire pour faire croître un projet.

© Angie DUBUS

 

ÉTAPES DE LA COLLECTE : LA VALSE À 3 TEMPS

Le budget permettra à court-terme de développer l'enseignement du choro dans les Hauts-de-France. Dans un deuxième temps, l'objectif à moyen-terme est de pérenniser la communauté de musiciens de choro dans le Nord de la France. Enfin, l'objectif à long-terme est d'organiser les futures éditions du Lille Choro Festival.

 

ASSOCIATION AÇAÍ
L'association Açaí, née en 2012 à l'initiative du musicien brésilien Roberto de Oliveira et de la flûtiste Juliette Mathoret, promeut le dialogue des langues et des cultures entre la France, l'Afrique et le Brésil. Son travail s'articule autour de trois axes :
- Travail socio-culturel et éducatif à partir d'ateliers de percussions brésiliennes (écoles, maisons de retraite, EPHAD, ESAT, centres sociaux, etc.) ;
- Organisation d'ateliers bien-être So Slow : fabrication de cosmétiques et produits d'entretien de la maison 100% naturels ;
- Organisation d'événements culturels et artistiques (concert, projection, conférence).

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à :

- Développer l'enseignement du choro dans les Hauts-de-France. Cela sera envisageable à court-terme en atteignant l'objectif de cette collecte.

- Pérenniser la communauté de musiciens de choro dans le Nord de la France. Cela sera envisageable à moyen-terme en atteignant l'objectif de cette collecte.

- Organiser les futures éditions du Lille Choro Festival. Cela sera envisageable à long-terme en dépassant l'objectif de cette collecte et on compte sur votre soutien pour écrire cette histoire ensemble. 

 

Cette collecte servira à : 

- Partie des cachets des artistes : 1 000 €

- Partie du budget communication : 400€ 

- Catering : 300€ 

- Techniques du son/image : 400€

- Transport/Hébergement : 800€

- Projection (droits) : 100€

 

Si jamais nous dépassons notre objectif, la collecte servira à pérenniser l'enseignement du choro dans le Nord et organiser les futures éditions du Lille Choro Festival.

 

L'association ACAÍ percevra l’intégralité de la collecte.

Derniers commentaires

Thumb_default
Allez allez allez :-)
Thumb_default
Cette campagne des Haut-de-France va s'achever en beauté mon cher Feld-maréchal !
Thumb_default
bonjour beau projet culturel , je suis touché et je vous aide selon mes moyens!! super continez!!! ne manquerons pas de vous rendre visite Tonton Tchié

Vous aimerez aussi

Widget_visuel_projet_unnamed-1518103749
Antonin présente