Aidez au financement d'un Livre Photos sur le parrainage d'enfants pauvres du Kérala .Suivez l'itinéraire d'une marraine à l'autre bout du monde

Large_img_0613_gf-1508413224-1508413256

Présentation détaillée du projet

14124896_1765206263737469_5864523306066583151_o__1_-1508249821

 

 

 

Mon projet est d'écrire un livre pour témoigner de mon parcours de marraine.

Je souhaite partager avec vous mon chemin de vie vous raconter comment une femme,une mère qui malgré les épreuves qu'elle affronte puise sa force dans son amour pour les autres. J'ai espoir d'éveiller l'altruisme en certaines personnes pour que comme moi elles trouvent  du bonheur dans le parrainage. 

Tant d'enfants dans ce monde, ont besoin de  notre aide.

 

Dsc_2818-1508771407

 

Soutenir un enfant pour lui offrir un meilleur avenir, c'est aider toute sa famille et les générations futures.

 

Dsc_2821-1508771455

 

J'ai été particulièrement touchée de lire, dans mes correspondances avec les enfants, qu'ils souhaitent eux aussi , quand ils seront grands aider une personne dans le besoin.

 

 

Dsc_2661-1508771591

 

Les modestes actions contribuent à un monde plus solidaire.

 

Img_20171017_230209-1508771681

 

Mes filleuls m'apportent autant que je leur apporte, nous formons aujourd'hui une grande famille. Nous nous soutenons dans les bons comme les mauvais moments, car ce qui nous lie ... C'est l'Amour.

 

Cette histoire est un témoignage de, ce qui m'a décidée un jour à devenir marraine.

 

D'abord d'une petite fille indienne, qui s'appelle Jasmine.

 

Jasmine-1508771863

 

Je l'ai vue en photo un jour.Certains diraient par hasard, mais je ne crois pas au hasard. Je suis bénévole dans une association (Amis Catalans du Sud de l'Inde) depuis qu'elle existe, il y a 10 ans. Au début de mon bénévolat, je faisais les reportages photo des événements. Je m'engageais juste pour les photos -c'est ce que je sais faire de mieux- mais au fil des années, mon engagement devenait de plus en plus fort. Un jour durant une réunion, en voyant la photo de Jasmine, je me suis revue enfant. C'est incroyable mais j'ai su qu'elle faisait partie de ma famille à la minute où mon regard s'est posé sur elle. Je me suis sentie sa marraine, sans même savoir si j'allais la rencontrer un jour.

 

Des années plus tard, la chance (si je ne crois pas au hasard en revanche je crois en la chance) a voulu notre rencontre.. 

 

Durant mon premier voyage en Inde ma vie fût totalement chamboulée. Je partais découvrir une nouvelle culture, une vision de la vie complètement différente de la mienne. J'étais une Européenne athée pure et dure, aux idées légèrement féministes, maman de 2 enfants que je laissais en France. C'est la première fois qu'on se séparait aussi longtemps et avec autant de distance entre nous. Quand on est mère, célibataire et artiste, on ne connaît pas le repos!!! Je savais que de partir si loin allait  faire un choc, mais je ne m'attendais pas à ce point-là. Il m'a bien fallu 2 semaines pour m'adapter au pays, mes enfants me manquaient terriblement, je ressentais chacun des kilomètres qui nous séparaient. J'étais partagée entre la joie de réaliser un rêve et la douleur de leur absence. Pour la première fois de ma vie depuis que je suis mère. J'ai dû réapprendre à penser à moi..

 

La vie nous réserve parfois des surprises merveilleuses.

 

Cela faisait des années que je correspondais avec Jasmine. J'étais tellement impatiente. La voir chez elle avec toute sa famille fût pour moi un bonheur sans mesure. Ils m'ont reçue les bras ouverts. Les parents de Jasmine travaillent dans les champs de thé, ses deux grands frères sont étudiants et sa grand-mère vit avec eux. Ils habitent une toute petite maison de deux pièces, un salon qui fait office de chambre pour tout le monde et une petite cuisine, le toit est fissuré et laisse passer la pluie durant la mousson. Si je vois la misère de prés, je découvre aussi une famille pleine d'amour, unie dans l'épreuve. Ces quelques instants passés avec eux furent l'un des plus beaux moments de ma vie. J'ai soudainement compris, pourquoi nos chemins se sont croisés.

 

 

P1300054-1508772300

 

 

Lors d'une réunion importante avec le VSSS (les services sociaux tenus par des prêtres et soeurs) à Kottayam, j'ai pris conscience qu'énormément d'enfants pauvres attendent encore de l'aide. Nous sommes une petite association de bénévoles et pour le moment nous ne pouvons aider qu'une cinquantaine d'enfants. Grâce à une cagnotte collective, je peux parrainer 5 enfants en plus de ma petite Jasmine.

 

Ma motivation à écrire ce livre vient du besoin de trouver beaucoup plus de parrains et marraines, pour aider un maximum d'enfants. Mais aussi j'ai compris que d'aider ces enfants, c'est s'aider soi-même et je souhaite à chacun de découvrir ce que j'ai découvert en Inde.

 

Dsc_0416_gf-1508778514

 

 

L'Inde le pays des dieux...

 

 

Img_0948-1508777375

 

 

Quand je suis arrivée en Inde, mes connaissances en Dieu étaient limitées. Je pense qu'il y a des hommes bons et mauvais partout, quelle que soit la religion qu'ils pratiquent. Je me considère plus, comme un enfant de l'univers.

A Kottayam, je dormais dans un centre prés d'une immense et magnifique cathédrale moderne. J'ai visité le lieu et pris quelques photos, j'étais inspirée par ce silence qui régnait à cet endroit.

Puis après quelques jours partie rendre visite à d'autres familles, pour leur apporter les cadeaux et courriers de leurs parrains et marraines, je me suis rendue compte que cette cathédrale me manquait. Cette émotion me surprend toujours, je suis incapable de dire pourquoi cette cathédrale m'attire comme un aimant?

De retour à Kottayam, je pose à peine mes affaires dans la chambre, que je cours jusqu'à la cathédrale, comme si je revenais dans ma maison.

 

Img_0457-1508768767

 

En entrant les larmes coulent sur mon visage et une joie immense s'empare de mon coeur qui s'accélère et me répète, "tu es chez toi ici".

Moi qui n'avais jusque là, fréquenté les églises, que pour faire des photos de mariage, je me retrouve à prier seule dans ce lieu si accueillant. Quand certaines personnes disent "avoir vu la lumière" ou "entendu l'appel de Dieu", j'ai toujours cru que cela voulait dire assister de l'extérieur à un miracle ou avoir une hallucination. Avec mon expérience je comprends que c'est quelque chose de plus intérieur, de l'ordre de l'intime, c'est ouvrir son coeur au divin, à   l'Amour universel.  

 

 

Dsc_0256-1508778636

À quoi servira la collecte ?

Vous pouvez m'aider à financer mon voyage en Inde à la rencontre de mes

cinq filleuls.

 

Je souhaite leur rendre visite à leurs  domiciles  avec toute leurs  familles, pour recueillir leurs témoignages et prendre des photos qui me serviront à la création de mon livre.

 

Les enfants habitent dans une région très pauvre,les transports sont difficiles et les distances importantes.

 

Voici l'itinéraire :

 

Départ  LE 16 Décembre 2017 : TOULOUSE/CHENNAI . Vols Aller/Retour : 608 euros J'arriverai à Chennai à 01h00 : Taxi, nuit d'hôtel = 25 euros. Bus Chennai/Vandipériyar : 15 euros. Hôtel :: 3  Semaines à Vandipériyar : 400 euros. Taxi, repas : 50 euros.

 

Montage-1508363253

Jasmine et Sumi habitent  à  Vandiperiyar, l'une près de la ville, l'autre dans la montagne!!!!.

 

Départ  bus ensuite pour Kuttikkanam...J'y resterai 3 semaines, budget  Hôtel, taxi, repas, bus : 350 euros.

 

 

Img_20171017_225631-1508410035

Joyel à Kuttikkanam.

 

Bus pour Kottayam : 5 euros.

Je reste 3 semaines à Kottayam, Hôtel + taxi+repas :350 euros.

 

 

Img_20171017_225550-1508410601 Shanimol vit à Kottayam.

Départ pour Changanassery pour 2 semaines / Hotel + Taxi + repas : 200 euros.

 

Img_20171017_225619-1508410925

Anna habite à Changanassery.

Retour bus Kottayam/Chennai : 20 euros.

Les prix sont approximatifs, j'arrondie  pour faire face aux aléas. Si ma collecte dépasse le montant espérer, une partie de la somme sera versé à une oeuvre caritative du Kérala, l'autre partie sera pour l'édition de mon livre et bien-sûr je distribuerai quelques cadeaux aux enfants ( stylos, trousses,cartables,bonbons...).

Je percevrai l'intégralité de la collecte.

 

D'avance un très grand Merci !!!!

.N'hésitez pas à faire connaitre et partager ce projet autour de vous.....

Thumb_p1300072-1507721306
Isa de Carvalho

Je m'appelle Isabelle, photographe depuis plusieurs années et marraine de six enfants. J'écris un livre qui raconte comment ma rencontre avec les enfants pauvres du Kérala a transformer ma vie. Je suis bénévole depuis dix ans dans une association humanitaire, ACSI les Amis Catalans du Sud de l'Inde. L'organisation d’événements caritatifs, les dons... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bon cheminement....