Objectif 12500 euros pour pouvoir acheter une cuve spéciale pour faire de la bière pression!!!

Large_louarngif130-1500385671-1500385693

Présentation détaillée du projet

Un grand merci à Christophe Brezellec pour le logo!

 

Nous_deux-1497439583

 

 

Salut les Kissbankers, 

 

À 25 ans, nous avons décidé, Brieg Peresse et moi, Corentin Le Tallec de nous lancer dans l'aventure...de la bière artisanale ! Cela fait bientôt 15 ans maintenant que nous nous sommes rencontrés sur les bancs du collège Diwan de Plijidi. Nous avons réalisé notre cursus scolaire ensemble à Diwan jusqu'à la terminale , pour nous retrouver aujourd'hui colocataires et co-entrepreneurs. Nous savons que nous pouvons compter l'un sur l'autre, c'est pourquoi  nous créons notre entreprise en binôme. Et pour ce faire nous avons la chance de disposer d'un local et d'une cave pour créer notre brasserie.

 

Passionnés de fines bulles et de la couleur dorée de notre nectar préféré, tel un grain d'orge, l'idée a  germé en nous, voici plus d'un an. 

 

Brieg, est titulaire d'une formation informatique et d'une licence de breton, et moi même, d'un M1 de Droit et d'un M1 d'Histoire de l'art. Rien à voir avec la bière, vous direz vous! Et c'est vrai, mais il n y a pas que des chemins balisés dans la vie et nous souhaitons bien utiliser nos connaissances complétives pour réaliser au mieux notre projet.

 

Avant que le projet ne prenne corps, il a fallu que l'idée mûrisse!

Pq_bi_re-1497010409

Pour moi, c'est à l'autre bout du monde, tout proche de l'Eldorado de la bière artisanale, au Mexique, que cette envie a commencé à prendre forme. Parti rejoindre un de mes meilleurs amis, bordelais, en Californie mexicaine, c'est à Ensenada et plus précisément dans la vallée des Guadalupe que le déclic s'opère. 

 

C'est en étant initié à la production viticole, dans la bodega du père de mon ami bordelais, que je découvre cette région où le vin, la gastronomie et la bière artisanale connaissent un vif succès. Après cinq mois de travail et d'apprentissage passés dans le chais, en compagnie des meilleurs dans le domaine, la production d'une boisson de qualité commence à me paraître moins abstraite. Rigueur, hygiène et passion sont les clefs du succès!

 

En découvrant au Mexique une offre de bières artisanales variée et en échangeant avec des passionnés, je me conforte dans l’idée de lancer ma propre brasserie en Bretagne avec mon ami d'enfance, Brieg Peresse.

 

Brieg Peresse, entreprenant et affectionnant la gestion, confie: "Depuis plusieurs années, je suis passionné de bières triples, de bonnes ales, d'IPA (Indian Pale Ale), de lagger, de pils et de plein d'autres! J'ai toujours voulu réaliser ma propre bière. C'est donc avec un fort enthousiasme que je me consacre à notre projet. Mon expérience dans la restauration a renforcé mon amour des saveurs et permis d'apprendre la rigueur d'une bonne préparation. La bière, c'est avant tout de la cuisine. Il faut savoir jongler entre les températures, les ingrédients et les proportions. Au début, la réalisation d'une bonne bière me paraissait abstraite et compliquée ...mais, avec Corentin, nous avons étudié les processus et expérimenté de nombreuses recettes avant de découvrir que notre alchimie pouvait fonctionner."

Notre_exp-1497010986

Photo_patchwork-1497439702

 

Depuis janvier 2017, c'est plus de 20 recettes élaborées, et 1.000 litres embouteillés qui ont vu le jour. Des bières qui ont été dégustées et commandées par la famille, les amis et les voisins. 

 

Nous avons joué sur les ingrédients, dosé les pourcentages, déterminé les températures, choisi les levures. Ce sont tous ces petits détails qui nous permettent, aujourd’hui, d'aborder sereinement le passage à une plus grosse production.

 

Nous avons réalisé de sublimes IPA (Indian Pale Ale) où  amertume et agrumes s'équilibrent parfaitement, des brunes épaisses, fruitées et épicées ainsi que des bières puissantes aux fruits rouges.

 

Mais aujourd'hui, dans la dépendance et la cave de la maison où  nous brassons, à Rennes, les températures varient beaucoup et les levures s'emballent. Nos recettes qui étaient parfaites cet hiver se mettent à mousser et à développer un goût de levure un peu trop prononcé. Pas question de transiger sur la qualité! Il nous faut donc les meilleures conditions de développement pour nos petits organismes vivants qui ont besoin de fraîcheur et de stabilité. La chambre froide sera donc le premier de nos douze travaux...

Pq_en_bretagne-1497010715

Les premières traces écrites de la bière ne sont-elles pas présentes dans les écrits de Pline l'ancien, 70 ans avant Jésus Christ, quand il évoque une certaine cervoise gauloise au romarin?

 

Du Haut Moyen Âge au siècle dernier, les brasseries artisanales sont très nombreuses et prospères. Mais, comme tous les produits de nos terroirs, la production industrielle va tout chambouler, au point qu'il n'existe alors quasiment plus aucune brasserie après les années 50. Aujourd'hui, comme vous avez dû le remarquer, par une prise de conscience commune, s'opère un retour vers les produits locaux sains et savoureux. 

 

Par conséquent, le marché de la bière artisanale connaît une croissance exponentielle. Cela est formidable, car comme nous l'avons souvent entendu en cours d 'économie, «l'offre crée la demande ». Ce qui veut dire dans notre cas que, plus l'offre se diversifie, plus les gens deviennent amateurs et connaisseurs et plus ils vont élargir leur goût et donc leur demande.

 

Avec ces changements, c'est l'image même de la bière qui commence à évoluer, dans un pays où le vin est roi. La bière n'est désormais plus seulement réservée aux hommes pour égayer les soirées foot. Elle est aussi de plus en plus appréciée par les femmes et les amateurs exigeants.

 

Un élément important étant que plus de la moitié des femmes ne boivent pas une goutte de bière. Mais cela évolue rapidement avec le changement d'image qui s'opère. Pour accompagner cette évolution de la consommation, nous comptons proposer une gamme de bière qui va de la bière douce et fruitée à des ales bien maltées et des IPA très houblonnées!

 

Aujourd'hui, la consommation de la bière est repartie à la hausse et le potentiel est immense quand on sait que la France n'est que le 26ème pays européen consommateur de bière, avec une moyenne de 30 litres par an, loin derrière la République Tchèque et ses 159 litres par an.

 

Local_et_bio-1497011250

Nous souhaitons faire partie de cette dynamique qui anime notre région, la Bretagne, et redonner vie à nos campagnes en proposant des produits locaux, bio et respectueux de notre environnement.

 

Plus qu'une production locale, ce sont des racines que nous voulons défendre et porter à travers notre projet. La Bretagne développe une culture de  caractère et à travers notre bière, c'est la force de cette région que nous voulons transmettre. Notre renard celtique, Al Louarn incarnera cette force bretonne entre légendes et modernisme. 

 

Sur fond d'histoire et de rêve, nous voulons proposer un produit de valeur, et aux valeurs qui nous définissent.

 

"Soyez rusés, buvez Louarn"

À quoi servira la collecte ?

Avec cette collecte nous voulons être capable de produire près de 2000 litres de bière par mois, ce qui représenterait 6000 bouteilles de 33cL.

 

Qui dit brasserie artisanale dit équipement artisanal (de qualité)! 

 

Nous comptons utiliser un procédé qui consiste à transformer des tanks à lait en cuves de brassage. Ce sont des contenants très volumineux en inox, conçus pour conserver le lait, mais qui, une fois modifiés se prêtent parfaitement à l’élaboration de la bière. L'objectif étant d'utiliser le meilleur système à notre portée. En customisant les tanks à lait et en les organisant en escalier, nous serons capables de produire en grande quantité et facilement. Même si nous aurons besoin d'une pompe pour de nombreuses taches, un système gravitationnel sera mis en place pour optimiser au mieux notre production. Trois tanks seront nécessaires pour l'étape de brassage. Un pour l'empâtage (pour créer notre sirop à base de malt concassé), un tank pour filtrer et bouillir le sirop et un troisième tank pour faire chauffer de l'eau (pour rincer le malt qui sert à produire le sirop pour en récupérer tout le sucre).

 

 

3 tanks à lait de 1200L: 1700€ (d'occasion)

 

 

Mod_le_tank-1496844693

 

 

Autour des éléments clefs que seront les tanks, il va nous falloir quelques accessoires pour manier les matières premières et les liquides, ainsi que des outils pour la mise en bouteille. 

 

 

Concasseur électrique pour le malt : 200€  

 

Concabon-1497013862

 

2 brûleurs à gaz : 500€

Brueleur_bon-1497013741

Mélangeur pour le moût : 100€

 M_langeur_bon-1497013547

Pompe et tuyaux : 300€

 

Pour transvaser la bière d'un tank ou d'un fût à l'autre.

Pompe_bon-1497013575

Échangeur de température, à plaques (1000L/H) : 400€

 

Pour refroidir le moût rapidement et créer un choc thermique permettant de stopper le travail des enzymes.

Echangeur___plaque_bon-1497098759

Une palette de 3000 bouteilles de 33cL neuves : 500€ 

 

 

Fûts de fermentation en plastique alimentaire 200Lx12 : 500 euros 

 

F_ts_200_litres_bon-1497099357

 

Remplisseuse à 5 becs : 1000€ (occasion)

 

Remplisseuse_bon-1497013948

 

Capsuleuse pneumatique : 500€

 

Capsuleuse_bon-1497103420

 

Encolleuse semi automatique : 1000€ (occasion)

 

Encolleuse_bon-1497014048

Deux pièces à isoler thermiquement pour concevoir une chambre froide et chaude : 1500€ 

Isolant-1497014141

Raccordement gaz dans le local : 300€

 

 

Frais supplémentaires : création SARL, protection de la marque à l'INPI, les frais de port du matériel et le coût de la campagne : 1000€

 

 

Avec 9500 euros, grâce à vous tous, nous pourrions nous lancer et produire assez de bière pour être autosuffisants. La demande est présente et de nombreux partenariats sont déjà en attente. On compte sur vous!

 

Les fonds récoltés seront versés sur mon compte (Corentin Le Tallec) et transférés par la suite sur un compte commun dédié au crowdfunding. Dès que les fonds seront récoltés nous prendrons la forme d'une SARL et déclarerons notre entreprise au registre du commerce. 

 

Une fois les fonds réunis, nous souhaiterions commencer dès que possible à aménager notre local pour pouvoir brasser notre première cuvée début septembre et commercialiser nos premières bières au cours du mois d'octobre.

 

Mais les toutes premières bières vous seront destinées en priorité! Vous qui êtes nos généreux donateurs, sans qui rien ne serait possible! Les contreparties seront envoyées au cours du mois d'octobre et novembre.

 

Une fois le premier pallier atteint, ce qui serait exceptionnel, nous souhaiterions atteindre un deuxième palier de collecte qui nous permettrait de diffuser notre bière dans les tavernes rennaises.

 

Deuxi_me_pallier-1497109380

 

1 cuve de fermentation en inox pour bière finie : 1400€

 

Des cuves qui tiennent la pression et permettent de mettre la bière directement en fûts pour livrer les bars.

 

 Cuve_de_fermentation_bi_re_finie_bon-1497099830

20 fûts en inox de 30L : 1600 € 

 

Cuve_de_fermentation_bi_re_finie_bon-1497101277

Un grand, grand merci à tous les gens qui nous soutiennent!! 

Thumb_profil_kiss-1497018425
LOUARN

Micro brasserie de bière artisanale rennaise

Derniers commentaires

Thumb_profil_kiss-1497018425
Merci à tous pour votre participation incroyable!! Trugarez d'an holl evit ar sikour dreistordinal!! La collecte se termine avec 10.266 euros réunis grâce à 176 donateurs!! On a pris des risques en mettant la barre assez haut et vous nous avez suivis! Sans vos participations rien n'aurait été possible alors, encore une fois, on vous remercie beaucoup!! On à hâte de vous envoyer vos contreparties et de vous faire goûter à nos petites Louarn!! L'aventure ne fait que commencer et de nombreux travaux nous attendent. On s'y attelle avec joie dès maintenant!! On vous tient au courant de chaque avancée sur la page Facebook : Brasserie Louarn ;) Merci pour votre participation et l'intérêt que vous portez à notre projet!! Trugarez bras ha yec'hed mat!
Thumb_default
Félicitations ! Vivement la dégustation
Thumb_default
Un peu d'argent qui sent bon les échalotes