Participez à la promotion de mon nouvel album, "Feminine karma" qui sortira le 10 octobre 2017. Help me to promote my new album "Feminine karma"

Large_visuel_pochette_fd_blanc_leger-1495486158-1495486174

Présentation détaillée du projet

Déambulations folk électrique

 

« Feminine karma » c'est le cycle de vie d'une femme qui aime passionnément et aspire à un monde meilleur que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur d'elle-même. Difficile mise à distance de l'égo et de l'émotionnel pour plus de sérénité (« Je renonce »), ou pratique alchimique (« Lalala »), le nouvel opus de Katia Oray est une partition de l'amour menée guitares grésillantes où le désir se transforme en sagesse et où la féminité est symbole de force.

Coryphée à la voix enchanteresse, la chanteuse tisse une fine toile folk électrique entre elle et son auditoire.

Son timbre singulier nous invite à un voyage ascensionnel au fil des mots et des harmonies musicales judicieusement composées. Au moyen d’un subtil mélange des genres, Katia Oray va chercher la flamme qui brûle en chacune et chacun de nous, à l’instar du surprenant « Water », morceau qui taquine les rythmes hindous avec délice.

Du titre « Le rouge et les étoiles », chanson psychédélique où l'artiste interroge l'univers à « Laisse-toi aimer », intime invitation à l'abandon, Katia trace le chemin d'une femme contemporaine en questionnement, tiraillée entre ses envies et sa spiritualité (« How »), dans une société souvent violente où il n'est pas toujours facile de trouver sa place d'être humaine (« Life is love »). Heureusement, il y a l'amitié qui dorlote avec « Sorore », titre ambient-folk façon Mazzy Star (« Sorore, tu m'as sauvée, tu m'as recollée »).

On finit tout en tendresse et nostalgie sur une balançoire au bord de la mer. Normal pour une fille du Sud qui vit à Paris.

Allons nous balancer avec elle, cheveux au vent et « Feminine karma » dans les oreilles.

 

Guitares : Jean-luc Privat / Frédéric Wheeler / Mourad Khireche ("Le rouge et les étoiles") / Katia Oray

Basse : Jean-Luc Privat / Frédéric Wheeler

Orgue : Katia Oray / Frédéric Wheeler

Batterie : Jean-Luc Lopez sur "Le rouge et les étoiles" (Jean-Luc a notamment joué pour Johnny, Aznavour, Bécaud et a eu l'immense chance de rencontrer Barbara !)

 

 

 

Img_chez_pierre-1495488405

 

Puisqu'on est entre nous, sachez que cette balançoire a existé, à 100 mètres de la plage quelque part du côté de Sète et qu'elle existe toujours dans mon cœur. J'y ai passé de longs moment d'intense rêverie et liberté, le soir tard avec mon baladeur sur les oreilles lorsque tout le monde dormait...

 

Mon choix a été de travailler avec une petite équipe de choc.

Frédéric Wheeler et Jean-Luc Privat ont non seulement joué la plupart des instruments mais ont aussi co-arrangé les morceaux avec moi.

 

Img_jluc_studio-1495665721

Jean-Luc Privat en session maquettage

 

Les sessions d'enregistrement ont eu lieu dans le Sud, à Valflaunes, sous le regard bienveillant du Pic de l'Hortus où s'envolent parfois de jolies voiles colorées (parapentes) et sous lequel les vignes offrent aux locaux un bon petit vin bio.

 

Vue_pic_de_l_hortus-1496182278Le studio est juste en dessous !

 

On est tout près du Pic Saint loup, à 35 minutes de Montpellier et entre deux sessions d'enregistrement, on peut aller se reposer sur le hamac tendu entre deux chênes, tout en se laissant bercer par les cuicuis des oiseaux (que l'on pourrait peut-être entendre sur le CD...).

 

Petit moment détente après une session d'enregistrement

 

Il l'a été (enregistré, mixé et masterisé) par les mains expertes de Frédéric Wheeler, un éminent guitariste de la région qui a travaillé avec Dimoné, Daniel Darc, Reglyss, Fethi Tabet, etc, qui a beaucoup voyagé en Asie et qui maîtrise non seulement de nombreuses guitares (guitare électrique, ténor, E-bow, folk, 12 cordes...) mais aussi des instruments traditionnels comme le Dan Bao ou ici un Pygmy-sitar. Il joue même de l'accordéon ! Rien ne l'arrête !

 

Img_avec_fredo-1495488239

En studio avec Frédéric Wheeler à Valflaunes

 

L'album a été écrit et composé dans plusieurs endroits : Paris, Montpellier, et notamment dans un des chalets de Gruissan-Plage (" 37,2 le matin ") non sans une larme de tristesse car je n'étais pas aussi bien accompagnée que Béatrice Dalle (à vrai dire j'étais seule !).

 

 

Img_gruissan_guitare-1495488278

Dans mon petit chalet à Gruissan-Plage, là où est née "Lalala"

 

Il comporte 9 titres :

- Le rouge et les étoiles

- Lalala

- Life is love (chanson en français)

- Sorore

- Laisse-toi aimer

- How (chanson en anglais)

- Je renonce

- Water (chanson en anglais) 

- Ma balançoire

 

Certains morceaux ont été co-composés avec mon guitariste Jean-Luc Privat mais aussi avec deux amis guitaristes très talentueux de Montpellier, Emmanuel Djob ("Water") qui est aussi un chanteur exceptionnel (j'eus la grande chance d'être son élève) et mon ancien guitariste Fabrice Hery ("Je renonce") qui a notamment joué avec Tété.

Tous les textes sont de moi.

 

Le mandala a été réalisé par mon amie Mireille Lourtis qui patouille joyeusement (patouille = nom de ses œuvres en papier mâché) mais aussi réalise de très belles gravures dont certaines vous sont proposées en contreparties. Elle n'aime pas que je dise ça mais elle a un talent fou !

 

Mandala_mimi_couleur-1496332237

 

Les photos sont de Rémi Prevel pour l'extérieur de la pochette, de Philippe Lelluch pour la photo intérieure et d'autre images qui feront partie de la promotion de l'album. Les photos dans la nature ont été prises dans le superbe parc de Bagatelle (Paris). Philippe a photographié de nombreuses personnalités (entre autres Leslie Caron, Les frères Jackson, François Mitterrand...et Sa Sainteté le Dalaï Lama ! ).

 

Photo_fun_bagatelle_-_copie-1495488361

A Bagatelle

 

L'artwork a été réalisé par mes petites mains elles-aussi expertes.

 

Un clip sera réalisé sur la deuxième chanson de l'album, "Lalala". C'est un titre à part dans l'album puisque qu'il est le seul à ne pas être folk-rock. C'est une bossa qui vous bercera cet été lorsque vous aurez les doigts de pieds dans l'eau et une caïpirinha à la main.

 

 

 Photo_anduze-1496219620 Un des lieux du tournage du clip

 

Le clip sera tourné dans le Sud, du côté d'Anduze (Gard, Cévènnes), dans des coins où j'allais me baigner lorsque j'étais adolescente et sera réalisé par Laurent Brunel à l'aide d'un drone mais je n'en dis pas plus. Vous aurez bientôt des news !

 

Photo_lolo-1496130988 Laurent Brunel en pleine séance d'essais

 

Je vous remercie d'avance de votre participation et de votre apport si petit soit-il à ce projet. Puissiez-vous en partager les joies. Bisous. K

 

Photo_baiser-1496182520

 

 

À quoi servira la collecte ?

L'argent servira à la promotion de l'album :

 

- rémunération d'un(e) attaché(e) de presse (2500 euros)

 

- envois des disques aux médias (500 euros)

 

- tournage d'un clip vidéo sur le single de l'album qui sortira fin septembre 2017 (1500 euros). Ce second clip sera réalisé par Sebastien Kosmos, un réalisateur très talentueux qui a notamment réalisé des clips pour Shaka Ponk, Emilie Simon ou JP Nataf. 

 

Ce projet me tient vraiment à coeur. J'y ai mis beaucoup de moi-même. L'ensemble de la promotion coute environ 9 000 euros. Les autres 4500 euros sont apportés par moi-même. 

 

Les contreparties seront remises lors du concert de sortie de l'album à Paris en octobre 2017 ou vous seront envoyées à votre domicile.

 

Si la collecte dépasse 4500 euros, nous pourrons financer un troisième clip. 

 

MERCI POUR VOTRE SOUTIEN ! cœur cœur cœur

Thumb_live_viaduc_cafe_guit_pour_google_plus-1495487160
katiaoray

Une voix délicatement posée sur des mélodies bohèmes aux textes engagés et empreints de poésie, une sensibilité à fleur de peau qui surfe sur un écrin de guitares acoustiques et électriques. Pour Katia, écrire une chanson est un acte de chair, un acte inconscient qui vient d'ailleurs, de son enfance sans doute quand elle entendait sa mère, Mireille... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_live_viaduc_cafe_guit_pour_google_plus-1495487160
Merci Yvounet :-). Bisous. K
Thumb_live_viaduc_cafe_guit_pour_google_plus-1495487160
Un grand merci à Jean-Jacques Sangoir (je commence à répéter un inédit pour le concert privé :-)), Catherine Poncet et Philippe Fretun. Gros bisous à tous les trois. Katia
Thumb_live_viaduc_cafe_guit_pour_google_plus-1495487160
Merci beaucoup Romain. Gros Bisous. Katia