Le poète dit "on ne s'attaque ni aux fleurs, ni aux livres". # Participer, pour marquer votre solidarité, pour répondre en humour à un vil geste.

Large_page02-1507984539-1507984545

Présentation détaillée du projet

Fin Septembre, j'ai voulu créer une balade littéraire à travers les ruelles de notre village (La Perrière, dans l'Orne, petite cité de caractère du Parc Naturel du Perche). Le projet était simple. 20 affiches différentes sur du papier biodégradable, en format a3. Chacune imprimée en un seul exemplaire. Sur chacune d'entre-elles, un extrait d'un roman.

Page01mini-1508166530

Balade littéraire.

Ces affiches ont été collées sur des murs privés à travers le village.  Pour marquer sa désapprobation face à cette initiative, le maire délégué de notre village a déchiré les affiches et s'en est pris à ma personne.

Explication détaillée

Le  25 Septembre, à 12h devant 5 témoins, ce triste sir, en m'agressant, s'en est pris à ma jolie jardinière.

Pour achever son oeuvre, dans sa fuite en voiture, il a pris soin de rouler sur ce qui restait de cette jolie jardinière. Jardinni_re__cras_e_mini-1508166224

La jardinière écrasée

Sous la violence de ses coups et son geste final, ma jardinière passa à trépas.

 Jardini_re_detruite_mini-1508166201   

 

Le 12 Octobre 2017 à 15h, un miracle s'est produit !

La jolie jardinière est ressuscitée.

Elle est revenue parmi nous. 

La jardinière ressuscitée

Jardini_re_ressuscit_e_mini-1507974854

La jardinière ressuscitée

Pour honorer ce miracle, pour rendre grâce à cette petite terre fleurie, une plaque commémorative sera posée, juste au dessus de la jardinière ressuscitée. La plaque sera dévoilée lors d'une cérémonie "officielle", avec musique, discours et boissons.

Cette plaque  rappellera à chacun la phrase du poète " On ne s'attaque ni aux fleurs, ni aux livres".

Cette plaque, c'est la réponse par l'humour adressée à l'auteur de ce vil et bas incident.

Tout cela, avec un moment "solennel" et de partage autour d'un bon verre.

 

Participer à cette opération, c'est marquer notre réprobation, c'est apporter notre soutien, c'est faire entendre nos voix.

Il nous faut être nombreux pour que le bruit de nos éclats de rire fasse son chemin jusqu'aux oreilles de ce vil monsieur. Que notre humour lui fasse comprendre le ridicule de son geste. Que cet incident rentre dans le passé, qu'il s'efface, et que seul demeure ce brin d'humour.

Il nous faut être nombre pour que demain, j'ose, pour que d'autres osent, de nouvelles sympathiques initiatives dans notre village.

Il nous faut être nombreux pour que la littérature puisse s'afficher sur nos murs.

Il nous faut être nombreux pour que notre village rayonne par ses idées généreuses et non ne s'enterrre sous les vils coups.

Les faits sont "clownesques". Don Camillo a quitté la robe pour devenir libraire, Peppone est resté maire. Cela est vrai.  Mais il ne faut pas oublier la symbolique  de ces faits. Les accepter, se taire, le village s'éteindra. 

N'entrons pas dans le jeu puéril de ce triste sir. Allons sur un terrain fait d'humour et d'élégance. Winston Churchill aimait à dire "Quand il y a encore de l'humour, c'est que tout n'est pas perdu".

À quoi servira la collecte ?

1 - A acheter la plaque commemorative (50 euros)

accrochée sur le mur, juste au dessus de la jardinière ressuscitée

Plaque type plaque médecin/ format a4

 Page05_mini-1507975814

2 - A payer l'apéritif, lors de la cérémonie d'inauguration de la plaque. (50 euros)

Que Dames Boissons et Messieurs Petit-fours soient en nombre.

 

3 - Si la collecte dépasse les fonds demandés,

le surplus sera versé aux Resto du coeur de l'Orne.

 

4 - Tous les fonds seront récoltés par Marc Meininger, alias Marc Georges.

Un compte rendu précis, avec justificatif des dépenses sera mis en ligne sur la page Facebook de Marc Georges.

 

Thumb_portrait_mm-1507839964
Marc Georges

Libraire (d'une petite cité de caractère La Perrière, située dans le Parc Naturle du Perche) devenu Don Camillo de la littérature pour faire face à notre bien sinistre Peppone local. Triste d'une telle histoire et de ce gâchis, il ne me reste que l'humour et l'élégance, pour répondre à un tel sir.

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour cette nouvelle initiative, cher Marc !
Thumb_default
un joli chemin sur ta plaque et surtout de belles fleurs