AnoukBurel présente

ÖSEL

Soutenez la création du film "Ösel", le portrait de Tenzin Ösel Hita Torrès, l'histoire d'un destin exceptionnel entre l'Orient et l'Occident.

Large_oselafilmby__1_-1510781054-1510781060

Présentation détaillée du projet

_sel-1507102590

En Octobre 1987, un jeune garcon de 18 mois, né à Grenade, en Espagne, est reconnu officiellement comme la réincarnation d’un grand maitre bouddhiste, Lama Thubten Yeshe. Ordonné en tant que moine, il passe son enfance dans un monastère tibétain dans le sud de l’Inde, à étudier 12h par jour. A 18 ans, le jeune homme décide de quitter le monastère pour découvrir le monde occidental à Ibiza, en Espagne.  C'est l’histoire de Lama Tenzin Ösel Rinpoché, dont le destin exceptionnel a inspiré Bernardo Bertolucci pour son film « Little Buddha ». Agé de 32 ans aujourd’hui, Ösel ouvre un nouveau chapitre de sa vie. Il a rencontré Indila Dora, sa compagne brésilienne, l’année dernière à Paris et vient juste de devenir père d’un petit garçon en septembre dernier au Brésil. 

 

Pour la première fois, Ösel accepte raconter son histoire dans ce documentaire.

 

 

 

 

Osel-1504951007  @Lama Yeshe Wisdom Archive

Le_film-1507102565

Ce projet documentaire de 90 minutes avec Ösel est un film très intimiste,- le premier projet qu’ Ösel accepte de réaliser depuis de nombreuses années. C’est un voyage exceptionnel entre l’Orient et l’Occident, le passé et le présent, la liberté et le destin, filmé au plus près d’ Ösel, dans sa vie quotidienne à travers le monde, et écrit sous la forme d’une confidence d’un jeune père à son petit garcon.

 

 

 

Ce film est aussi un projet de documentaire à dimension internationale, car tous les proches d’Ösel, - sa famille espagnole, ses amis occidentaux, sa compagne brésilienne, ses frères tibétains, et ses maitres spirituels vivent tous dans des pays et des cultures très différentes. Mais ils font tous partie de son identité internationale  et de son destin absolument unique au monde. Dans ce documentaire, chacun s’exprimera dans sa langue maternelle, depuis son pays, et partagera des souvenirs et des confidences la plupart du temps pour la toute première fois.

 

 

Votre participation grâce au crowdfunding permet de garantir l’indépendance ce film.

 

 

 

 

 

Osel_osel_ling_-_copie-1504950281

 

L_histoire_d__sel-1507102533

 

Ösel Hita Torres est le fis de Maria Torres et de Paco Hita , il est né le 12 fevrier 1985 à Grenade, en Espagne. Son prénom signifie "claire lumière" en tibétain. 

 

Maria et Paco faisaient partie de cette génération des seventies pour laquelle la vie occidentale ne parvenait pas à apporter les réponses existentielles et spirituelles dont ils avaient besoin. En 1977,  ils font la connaissance de l’un des plus grands maitres bouddhistes en Occident, Lama Thubten Yeshe, à Ibiza. Lama Yeshe est un maître qui a consacré sa vie à enseigner le bouddhisme tibétain aux occidentaux, particulièrement aux hippies. A sa mort, en 1984, il a laissé derrière lui des milliers d’étudiants en Europe, aux Etats Unis, et en Australie essentiellement.

 

 

 

Lamayeshe_z__1_-1504950473@Lama Yeshe Wisdom Archive 

 

 

Ösel est le cinquième enfant de Maria et Paco, et sa naissance est arrivée peu après la mort de Lama Yeshe. Lama Zopa Rinpoché, le disciple le plus proche de Lama Yeshe a eu la vision d' un enfant occidental lors d'un rêve, et a reconnu Ösel comme étant l’enfant qui lui était apparu. Dans le bouddhisme, on considère que les grands maitres spirituels peuvent choisir où ils reprendront naissance, et Lama Yeshe avait une connection très forte avec Maria et Paco. Quelques mois plus tard, Ösel a été emmené à Dharamsala, dans le nord de l’Inde, et soumis à une série de tests traditionnels. En 1987, Sa Sainteté le Dalai Lama a reconnu officiellement Ösel en tant que Tulku, une grande réincarnation, qui constitue un statut très élevé dans la tradition du bouddhisme tibétain.

 

 

 

 

 

Fullsizerender-3__1_-1504950523@Lama Yeshe Wisdom Archive

 

 

 

Les parents d’Ösel ont accepté qu’il ait une éducation de moine. A 6 ans, le petit espagnol est entré au monastère de Sera Je, dans le sud de l’Inde, et a passé son enfance à étudier le bouddhisme. Le tibetain est devenu sa langue maternelle. 

 

 

 

 

 

164_18851_pr-1-1504950739@Lama Yeshe Wisdom Archive

 

 

 

Durant son adolescence, Ösel a commencé à être attiré par le monde extérieur. Il a été très inspiré par le livre de Herman Hesse, « Siddharta », et rêvait de découvrir le monde occidental par lui même.

 

 

A 18 ans, Ösel décide de quitter le monastère, de rendre ses vœux de moine, et de découvrir la vie occidentale. Il part à Ibiza, puis au Canada, aux USA, en Suisse et en Italie. 

 

 

 

 

Img_5781-1504950811

 

 

 

 

Aujourd’hui Ösel a 32 ans, et il  est en train d'écrire une nouvelle page de sa vie. L’année dernière, il a fait la connaissance d’Indila Dora, sublime mannequin brésilienne dont il est tombé amoureux. Ils viennent tout juste d’être parents d’un petit garçon, Tenzin Norbu, né le 15 septembre dernier, au Brésil.

 

 

 

 

 

Osel_et_indila-1504951351

 

 

 

 

La_realisatrice-1507102781

 

 

Fullsizerender-2__1_-1507276205

 

Anouk Burel, 40 ans, est grand reporter et auteur de documentaires. Elle a réalisé plus de  40 grands reportages pour la première chaine publique française, France 2, dans l’émission « Envoyé Spécial ». Elle a été primée au festival Ilaria Alpi en Italie, prix du meilleur reportage international, pour un film sur la pauvreté extreme dans une décharge au Kenya ("Les glaneurs de Nairobi", 2010) Elle a réalisé une série d'interviews avec des photojournalistes internationaux, « Chambre noire », diffusée sur France 2 (2016/ 2017)  Elle connaît l’histoire d’Ösel depuis son enfance.

 

 

"Je connais l’histoire d’Ösel depuis très longtemps, mais nous ne nous sommes rencontrés que très récemment, en février dernier. Nous avons fait connaissance dans un train, en France, ce qui était original pour une première rencontre. J’ai dit à Ösel que j’aimerais beaucoup faire un documentaire sur lui un jour et il a accepté, bien qu’il ait refusé tous les projets qui lui avaient été proposés auparavant. Et nous voilà à présent embarqués tous ensemble dans un tout autre voyage, -ce projet documentaire -  avec Indila et leur petit garçon, Tenzin Norbu. J’espère arriver grâce à vous à réaliser ce film et à le projeter au cinéma, car Ösel est vraiment un jeune homme exceptionnel. J’ai très envie de partager son histoire avec vous.  Elle m'inspire beaucoup. Je le remercie infiniment de la confiance qu’il accorde à ce projet."

 

 

À quoi servira la collecte ?

Budget-1507152304

10_000__-1507103662

                          10 000 EUROS POUR COMMENCER LE TOURNAGE

 

 

Ces fonds me permettraient de commencer le tournage du film pendant les 6 premiers mois. Il s’agit essentiellement de couvrir les frais de transports, c’est à dire 3 aller/retour au Brésil, un voyage en Italie et 2 en Espagne + location de voiture ou taxis sur place, et un petit budget pour l’hébergement (chaque tournage dure environ une semaine)

 

 

Je tourne avec ma propre camera mais j’ai besoin d’acheter du materiel spécifique, des cartes 4K (100e chacune), des micros professionnels (ZOOM : 150e, HF 500e, Sennheiser MKE 200e), des batteries supplémentaires, un monopode, un trépied, et surtout de grands disques de stockages (10 terras : 1500e) et deux petits disques durs de 2 terras à emmener sur le terrain (300e).

                                                                                                 50-1507313411

                           50 000 EUROS POUR REALISER LE FILM SEULE

 

 

Ce budget me permettrait de réaliser tout le film seule. Il inclut les frais cités précédemment, plus d’autres voyages long courrier en Inde, en Malaisie, au Népal, aux USA, au Canada, plusieurs voyages au Brésil, et plusieurs voyages en Europe  + les transports sur place (trains, vols interieurs ou taxis) + un petit budget pour mon hébergement.  

 

 

100_000__-1507103939

                100 000 EUROS POUR REALISER LE FILM AVEC MON EQUIPE  

 

 

 

Ce budget me permettrait de réaliser le film avec mon équipe de tournage lorsque cela sera nécessaire. Dans certaines circonstances, j’aurais besoin d’ un chef operateur et/ ou d’un ingénieur du son sur le terrain avec moi. Cela nous permettrait aussi de louer une meilleure camera avec des objectifs de cinéma (exemple de location : C300+materiel, environ 2000e par semaine) ainsi que du materiel de son professionnel (environ 700e par semaine). Ce budget prévoit donc les memes déplacements qu’auparavant mais en comptant une équipe de 2 ou très exceptionnellement 3 personnes, les frais de déplacement sur place et un petit budget pour notre hébergement.

 

 

150_000__-1507104008

 

                 150 000 EUROS POUR REALISER … ET MONTER LE FILM !

 

 

 

Ce budget me permettrait de tourner et de réaliser le montage du film dans de bonnes conditions, c’est à dire au moins 8 semaines de montage dans une production professionnelle, avec un monteur rémunéré, + frais de traductions dans différentes langues+  et les coûts de post production (mixage, assemblage, trailers, frais de festivals)

 

 

Il me permettrait aussi de travailler avec un documentaliste images, chargé de retrouver toutes les archives photo et vidéo existantes d’ Ösel dans le monde. Il aura lui aussi besoin d’acheter un disque dur de grande capacité pour stocker ces images. (8 terras) Certaines d’entre elles appartiennent à des télévisions internationales, nationales, à des institutions ou à des réalisateurs. Il faudrait donc en racheter les droits pour pouvoir les diffuser.

 

Je pourrais aussi rémunérer les auteurs des musiques que je souhaiterais intégrer au film.

 Conclusion-1507104229

 

 

Généralement, un budget plus élevé signifie une meilleure qualité de film – meilleure photographie, meilleur matériel, meilleure prise de son, ce qui est très important pour réaliser un bon documentaire. Cela permet aussi de passer plus de temps sur le terrain, et plus de temps en montage, ce qui est fondamental. Un budget confortable donne toujours la possibilité de rendre le film meilleur, et d’être plus créatif.

 

Anouk Burel percevra l'intégralité de la collecte, afin de réaliser ce film. 

 

Merci de noter que Kisskissbankbank charge 5% du budget global

 

 

 

UN GRAND MERCI  à toutes celles et ceux qui participeront à la création de ce film. 

 

 

Thumb_unnamed-1504900087
AnoukBurel

Anouk Burel, 40 ans, est grand reporter et auteur de documentaires. Elle a réalisé plus de 40 grands reportages pour la première chaine publique française, France 2, dans l’émission « Envoyé Spécial ». Elle a été primée au festival Ilaria Alpi en Italie, prix du meilleur reportage international, pour un film sur la pauvreté extrême dans une décharge au... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Go go go!! Todo Lo mejor para este proyecto fenomenal! Suerte Anouk!!!
Thumb_default
Bravo Anouk pour ce magnifique projet. Nous avons hâte de découvrir ce destin que tu nous feras partager en récit et images Marie Noëlle et Arnaud liesse ( et aussi Amaury et Hortense a qui il faut commencer à raconter cette vie)
Thumb_default
De la part de Ven.robina Courtin