Ôtez ce voile qu'on ne saurait voir

Films & vidéo, Documentaire

Visuel du projet Ôtez ce voile qu'on ne saurait voir
Checked circleRéussi
527
contributeurs
Saturday, April 29, 2017
date de fin
22 618 €
sur 21 800 €
103 %
Suivre et partager
Samia Chala

Soutenez le nouveau film de Samia Chala ! 30 années d'hystérie autour du voile, racontées pour la première fois, par les concernées.

Soutenu par
CINEMA GALERIES soutient le projet Ôtez ce voile qu'on ne saurait voir
Ils font avancer le projet
Martin.enard a contribué à ce projet
30 €
Andreu Vicentet a contribué à ce projet
60 €
Nina F a contribué à ce projet
30 €

Ôtez ce voile qu'on ne saurait voir

L'idée de ce film est simple: depuis presque trente ans, les "affaires du voile" enflamment la France à intervalles réguliers. Le foulard, la burqa, maintenant le burkini ou le voile à l'université, sont devenus une obsession nationale . Ils vont encore être brandis tout au long de cette campagne présidentielle. En replongeant dans ce flot intarissable de paroles et d’écrits entourant ces affaires de voile depuis plus d'un quart de siècle, une évidence m'a sauté aux yeux. Dans ces débats, les Français ont entendu et vu tous les acteurs possibles : politiques, associatifs, religieux, experts…  Tous, sauf les femmes voilées. 

Bien sûr, certaines d’entre elles ont pu s’exprimer ici ou là, mais davantage sur le mode du témoignage, court, illustratif. Leur parole a été confisquée.

 

Ce film est donc parti du postulat suivant : quoi que le téléspectateur pense a priori sur le voile, quelles que soient ses convictions il est indispensable, et utile pour le débat démocratique, d’entendre et de comprendre ces femmes voilées.

 

 

Dans Ôtez ce voile qu'on ne saurait voir, des Françaises voilées vont s'exprimer. Elles ne seront ni en situation d'accusées, ni en posture de victimes. Je m'intéresserai à elles avec leur liberté de parole, leurs choix, leurs convictions. Certaines d'entres elles ont été à la une de l'actualité dans différentes affaires (et on les retrouvera) , d'autres sont méconnues (et vous les découvrirez). Elles ont tant de chose à nous dire. Tant de réflexions, d'émotions, de points de vue, qu'elles ne veulent souvent plus confier à des caméras hostiles, ou de parti pris.

 

Comme dans mes précédents films, "Madame la France, ma mère et moi"  ou "Les Marcheurs"  (sur la marche pour l'égalité de 1983), je souhaite, avec votre aide, raconter une histoire du voile autre que celle rabâchée par les grands médias. Je veux donner à  entendre une autre parole. Sans tabou, sans faux fuyant. En n’évitant aucune question.

 

 

 

 

En contrepoint de ces témoignages inédits dont l’émotion, la force, la sensibilité, l'humour et l’intelligence surprendront le spectateur, "Ôtez ce voile qu'on ne saurait voir" fera entrer en résonance une sélection d’archives qui ont marqué ces trente dernières années et qui dérouleront le fil de cette histoire dont on a oublié les multiples rebondissements en 30 ans.

 

L’affaire du voile apparaîtra alors dans sa dimension la plus passionnante et la plus intelligente qui soit : un décodeur de la psyché française. Un révélateur de nos interrogations et de nos peurs collectives. Peur d’une communautarisation, d’une islamisation de la France, d’un côté. Peur d’une assimilation forcée et d'une négation de leur être, de l’autre.

 

Après trente ans de débats hystériques, souvent violents et toujours univoques, "Ôtez ce voile qu'on ne saurait voir" sera le premier film à donner vraiment la parole aux femmes voilées.

Ecoutons-les.

 

Samia Chala

 

 

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À quoi servira la collecte

Cette histoire, la télévision française n'en veut pas. Ce film ne peut exister que grâce à vous. Je suis réalisatrice, j'ai signé de nombreux films personnels sur l'exil, l'histoire de l'immigration et sa culture, mais ce film sur le voile qui me tient particulièrement à coeur voit toutes les portes se fermer devant lui. Plusieurs réalisateurs ont essayé, comme moi. Mêmes blocages. Les responsables de chaîne, par peur ou parce qu'ils ne veulent pas entendre en longueur cette parole des Françaises voilées, opposent leur refus.

 

Ce film ne peut donc se faire que de manière indépendante. C'est pourquoi nous faisons appel à votre soutien pour couvrir les frais de production. Dans une première étape, nous devons terminer l'écriture, le tournage et le montage du film (qui sera entrecoupé de beaucoup d'archives). Dans une seconde étape, nous devrons acheter les archives en question. Le montant total d'achat des droits des archives dépendra du montage et donc du nombre d'archives que nous aurons utilisées.

 

Billets et défraiements : 800

Écriture et réalisation : 5400

Aide à l'écriture : 2200

Recherche d'archives : 2800

Technique image : 2600

Technique son : 1500

Location de matériel : 1200

Montage : 4500

Traduction anglaise : 800

 

Ce calcul comprend les 5% reversés à Kisskissbankbank et les 3% de frais bancaires.

 

Choisissez votre contrepartie

Pour 5 € et plus

Un remerciement chaleureux de la part de la réalisatrice.

Contributeurs 34

Pour 10 € et plus

Votre nom dans les remerciements au générique.

Contributeurs 107

Pour 30 € et plus

Votre nom dans les remerciements au générique + une copie du film une fois terminé

Contributeurs 191

Pour 60 € et plus

Votre nom dans les remerciements au générique + une copie du film une fois terminé + une copie du film MADAME LA FRANCE, MA MÈRE ET MOI

Contributeurs 57
Livraison Avril 2017
Madame_la_France-1490783146.jpg

Pour 100 € et plus

Votre nom dans les remerciements au générique + une copie du film une fois terminé + une copie du film MADAME LA FRANCE, MA MÈRE ET MOI + une invitation à l'avant-première

Contributeurs 40
Madame_la_France-1490783163.jpg

Pour 300 € et plus

Votre nom dans les remerciements au générique + une copie du film une fois terminé + une copie du film MADAME LA FRANCE, MA MÈRE ET MOI + une invitation à l'avant-première + invitation à assister à une journée de montage du film

Contributeurs 5
Madame_la_France-1490783173.jpg

Pour 1 000 € et plus

Votre nom dans les grands contributeurs au générique + une copie du film une fois terminé + un dîner avec projection privée

Contributeur 1

Pour 3 000 € et plus

Votre nom (ou votre organisation) en tant que partenaire officiel du film + dîner avec projection privée

Contributeur 0

Faire un don

Je donne ce que je veux