Parcours de la Canche (et ses affluents et affluents de ses afluents)

Soutenez la revalorisation du monde rural dans l'art contemporain !

Visuel du projet Parcours de la Canche (et ses affluents et affluents de ses afluents)
Échoué
1
Contributeur
11/05/2019
Date de fin
30 €
Sur 500 €
6 %

Parcours de la Canche (et ses affluents et affluents de ses afluents)

J'ai commencé à arpenter l'arrière-pays de la côte d'opale (Pas-de-Calais), lieu de ma provenance, il y a maintenant sept ans, toujours caméra au poing, avec le projet de réaliser des œuvres cinématographiques et vidéographiques. Je m'intéresse essentiellement au monde rural, à travers lequel j'élabore un langage filmique afin de rendre à celui-ci une visibilité dans le champ artistique. Une bonne partie de mon travail se trouve sur ma chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCZ4hj6bLkASjE4Srsi1Wuaw/videos 

Parcours de la Canche est pour l'heure mon projet le plus colossal. Il s'agit de partir du cours d'eau de mon village (La Canche donc), de remonter à sa source et de prospecter l'ensemble des villages qu'il traverse, jusqu'à la mer, dans le but d'aller sur tout les ponts qui l'enjambent. Et de même pour ses affluents. Un protocole filmique sera alors appliqué : à chaque pont, bien au centre, réaliser un plan fixe du paysage avec l'eau qui s'écoule, des deux côtés, en amont et en aval. Un mixage des deux plans créera un lent fondu de l'un à l'autre (d'une durée de 2 minutes), superposant ainsi deux perspectives révélant leur symétrie et dissymétrie et brouillant l'eau miroitante par la rencontre des courants contraires.

 

 

La difficulté c'est le tournage. J'ai fais l'inventaire de 329 ponts sur la Canche et ses affluents, d'où je dois aller filmer. Même si le nombre des vidéos retenues sera certainement moindre (ressemblances trop marquées à éviter, configurations des lieux ne permettant pas de filmer correctement etc...) il est nécessaire que le tournage soit exhaustif, pour qu'aucun aspect ne soit mi à l'écart qui pourrait enrichir le corpus d'une dimension inattendue. Nombre de typologies seront ainsi abordées (villes, villages, campagnes, lieux industriels, pleine nature). Ainsi le même protocole invoquera plusieurs thématiques : l'écologie, l'industrialisation, l'agriculture, tout cela en épousant le parcours naturel d'un fleuve, mais depuis des ponts érigés par l'homme.

Par la suite il s'agira de pouvoir proposer un parcours qui retracera le cours naturel de la Canche dans un lieu d'exposition. Et l'installation de cette pièce sera amovible, elle comprendra plus ou moins de vidéos selon l'espace disponible. En cela il y a analogie entre le sujet et la manière dont il est traité, on peut verser cette installation dans un lieu comme de l'eau dans un récipient.

 

 

Une dernière chose à ajouter : j'ai déjà réalisé une dizaine de vidéos pour ce projet, à valeur de testes, qui se sont révélées très concluantes et qui m'encouragent grandement à poursuivre. Malheureusement je suis financièrement dans l'incapacité d'aboutir à ce projet qui m'est cher. C'est pourquoi je sollicite votre soutien !

À quoi servira la collecte

 

En ce qui concerne mes besoins financiers le détail est simple :

1) Il me faut une nouvelle batterie pour ma caméra - une canon legria HFg30 - celle que j'ai est défectueuse et ne peut pas tenir une journée de tournage complète. 89€

2) Un disque dure externe de haute fiabilité, il s'agira de stocker (rushs et vidéos montées) environ 200 go de fichier FHD et également de travailler dessus le traitement des vidéos via mon ordinateur et un logiciel de montage. 78€

3) Une bande de sauvegarde LTO. c'est une casquette qui permet de garder une trace matériel d'éléments numériques, de très haute durabilité dans le temps. Les plus courtes bandes que j'ai repérées ont une capacité de 1,6Tera, ce qui me permettra de mettre en sureté mes autres films. 55€

4) Les frais de route. C'est le plus gros du budget, il y en a pour 265€ d'essence. J'ai calculé la somme sur un site internet en entrant comme données la consommation de ma voiture (une fiat punto de 1995 qui consomme du 7 litres au cent) et les kilomètres à parcourir, il y a 2516 kilomètres à faire en tout. J'ai construit mon parcours pour qu'il soit le plus économique possible, en allant à chaque fois au pont le proche de l'autre. Ça semblerait logique de suivre le fils de l'eau mais certain ponts sont plus rapprochés d'autres ponts sur certains affluents que sur le même cours d'eau. Ça a été un calcul très minutieux et très long à accomplir... Je me suis calé sur mon tournage teste pour évaluer le nombre de mes trajets. En effet j'ai pu tourner sur 10 ponts en une journée, mais sans optimiser au maximum les distances entre chaque. Aussi je me suis fixé une quinzaine de ponts par jour, et un peu plus pour ceux proches de mon domicile, ce qui me fait 24 journées de tournage au totale, en partant aux aurores et en profitant un maximum de la lumière du jour pour rester le plus uniforme possible au niveau de la lumière entre chaque vidéo. De plus, il a fallu prendre ne compte les ponts inaccessible en voiture, à atteindre à pied au bout de longs chemins de terre. Je souhaiterais tourner dès le mois de mai jusque pendant l'été, quand la végétation est feuillue, car la plupart des vidéos testes que j'ai réalisées peuvent être incorporées aux nouvelles puisqu'elle ont été tournée en été également. Je ne tiens pas à dépareillé les saisons dans ce projet !

5) il restera donc 13€ qui seront une garantie pour mes frais d'essence et peut-être aussi pour un bidon de liquide de refroidissement, ma voiture en consomme beaucoup.

 

Faire un don

Je donne ce que je veux