Vous avez toujours rêvé de découvrir la permaculture ? Et le Timor Oriental ? Associez-vous à notre projet en nous aidant à le financer !

Large_visuel-1493107364-1493107375

Présentation détaillée du projet

Pour commencer… une petite présentation de l’équipe

 

Nous sommes 3 filles, âgées de 18 ans, et nous sommes Compagnons (branche aînée - 17-21 ans) chez les Scouts et Guides de France. Nous partons cet été en projet de solidarité internationale, pour découvrir la permaculture au Timor Oriental. Nous vous sollicitons pour nous aider à financer ce projet, mais aussi parce que nous souhaitons associer le plus de monde possible à cette expérience qui est très importante pour nous.   Vous trouverez ci-dessous plus d'informations sur le projet, mais laissez nous nous présenter avant...

 

 

"Volontaire et intéressée par le monde environnant, j’aimerais rencontrer des jeunes du monde afin de partager et d’échanger avec eux sur nos façons de vivre et d’envisager le monde de demain. La découverte d’une autre culture au travers d’un projet solidaire et respectueux de l’environnement me motive. En tant que jeunes, acteurs du monde de demain, j’aimerai contribuer à la construction d’un monde fraternel, respectueux de notre planète. »

Lucile 

18 ans, scoute depuis 8 ans, étudiante en préparation des concours de psychomotricité à Brest

 

« Soucieuse du monde qui nous entoure, je trouve important de partir à la découverte de nouvelles cultures, de nouveaux modes de vie. Ce projet m’intéresse et me donne envie de pousser la porte de nos vies quotidiennes pour aller voir plus loin. Touchée par la question du respect de l’environnement et du développement durable, je souhaite pouvoir réaliser ce projet afin de pouvoir contribuer, à petite échelle, à l’évolution de notre société. »

Prune 

18 ans, scoute depuis 11 ans, étudiante en préparation des concours infirmiers à Quimper

 

« Très curieuse et dynamique, j’aime beaucoup organiser de nouveaux projets. Celui-ci me tient particulièrement à cœur, marquant une grande étape de mon parcours scout. C’est une opportunité incroyable pour nous de contribuer à la construction de liens de fraternité dans le monde d’aujourd’hui »

Sidonie 

18 ans, scoute depuis 9 ans, étudiante en sciences sociales à Paris

 

 

Capture_d__cran_2017-04-25___10.03.53-1493109828

 

 

 

Vous avez dit « Scouts et Guides de France » ?

 

Comme précisé précédemment, nous faisons partie des Scouts et Guides de France, une association de loi 1901, de confession catholique, qui a pour but d’éduquer des enfants et des jeunes pour en faire des citoyens actifs, heureux, utiles et artisans de paix. Elle se veut comme un lieu d’inclusion sociale, sans distinction sociale de nationalité, de culture ou de croyance. Dans le projet éducatif de l’association qui se décline en 4 piliers (habiter autrement la planète, vivre ensemble, éduquer les garçons et les filles et construire sa personnalité) et qui est réparti en 5 tranches d’âges, nous faisons partie de la branche aînées, les Compagnons (17-21 ans). La proposition pédagogique compagnon forme des jeunes engagés en équipe au service de la société́. Ensemble, ils se forment et pilotent en France et à l’international des actions de solidarité́. Ces actions s’inscrivent dans différents domaines comme l’environnement, l’éducation, les Droits de l’Homme, la santé, la communication ou la solidarité́. Les priorités éducatives de cette branche sont d’accompagner les jeunes pour qu’ils passent d’un projet d’équipe à un projet personnel, de les soutenir pour qu’ils passent du service à l’engagement et d’encourager l’expérience d’actions utiles et créatives avec des partenaires.

 

 

Sans_titre-1492015135

 

PETITE INFO QUI A SON IMPORTANCE : L’association Scouts et Guides de France étant reconnue d’utilité publique, tout don donne lieu à l’édition d’un reçu fiscal ouvrant droit à une réduction d’impôts de 66% pour les particuliers (dans la limite des 20% du revenu imposable).

 

 

EN CLAIR :

 

1488561151-1493378193

 

Pourquoi choisir la solidarité internationale ?

 

Notre passé scout commun et bien rempli, ce qui nous a poussé à former cette équipe l’année dernière pour monter ce projet. Notre première année d’équipe, que nous avons commencé à 6 avait pour but de nous apprendre à nous organiser et à vivre ensemble. Nous avons ainsi mené divers projets à l’échelle locale dans le Finistère. Nous avons participé à l’organisation et à la collecte de la Banque Alimentaire, nous nous sommes rendus dans une cidrerie le temps d’un week-end, dans laquelle nous avons produit 1.800 L de jus de pomme et dont la vente nous a permis de financer notre projet d’été : nous sommes partis en Pologne avec l’association l’Arche en France, pendant deux semaines à l’occasion des JMJ.

A l'issue de cette première année, 3 d'entre nous se sont retrouvés pris dans d'autres projets et n'ont malheureusement pas continué l'aventure. 

 

 

Thumb_img_0970_1024-1492015175

 

 

Nous avons partagé pendant deux semaines le quotidien des personnes accueillies de l’Arche (association d’accueil de personnes ayant un handicap mental), avec lesquelles nous avons pu vivre les Journées Mondiales de la Jeunesse, remplis de joie et d’espoir. Ces moments partagés ont été très forts pour nous et une occasion incroyable de nous ouvrir au monde. Ce projet vient dans la continuité de ces découvertes et est né d’une volonté commune de l’équipe de vouloir s’investir et s’engager dans la construction du monde dans une logique de développement dans le long terme et non simplement d’aides ponctuelles. 

 

De ce vécu riche en expériences et en émotions, est né notre volonté commune de s’investir et s’engager dans la construction du monde dans une logique de développement dans le long terme et non simplement d’aides ponctuelles. Un tel projet va nous permettre de participer à un projet de développement qui s’inscrit dans la durée. En tant que citoyens, scouts, jeunes et étudiants, nous sommes sensibles aux enjeux et aux défis que présentent le développement durable. A l’aube de notre vie professionnelle, et à l’issue de nos années lycée, nous avons soif de connaissances et de découvertes du monde qui nous entoure. Par la réalisation d’un projet de solidarité internationale, nous ne sommes plus simplement spectateurs, mais acteurs du monde d’aujourd’hui. Un projet de solidarité internationale nous donne ainsi l’opportunité de nous engager pour construire le monde d’aujourd’hui. Nous nous sommes mis d’accord sur les axes développement et environnement, ce qui nous a poussé à choisir un projet de développement durable comme l’agroécologie.

 

 

Capture_d__cran_2017-04-12___18.40.12-1492015223

 

 

Quel est donc ce projet ?

 

Cette année, nous avons décidé de monter un projet de solidarité internationale au Timor Oriental. L’association Permatil avec laquelle nous sommes partenaires, développe depuis plus de 15 ans la permaculture dans le pays et sensibilise les agriculteurs Timorais à l’agro écologie. Nous sommes partis de notre intérêt commun pour le développement durable et le respect de l’environnement. Nous souhaitons développer nos connaissances et nos compétences sur le sujet car il nous semble essentiel de sensibiliser notre société à ces enjeux.

 

Le Timor oriental

 

Notre action se déroulera principalement à Dili, capitale du Timor Oriental. Le Timor Oriental est un jeune pays d’Asie du Sud-Est, constitué de la moitié orientale de l’île de Timor, de l’Oecussi- Ambeno, une enclave située sur la partie occidentale de l’île, entourée par le Timor Occidental, sous souveraineté indonésienne, ainsi que des îles d’Ateuro et Jaco.

 

Carte-1492015251

 

Le Timor Oriental a été reconnu comme pays par l’ONU en 2002. Colonisé par le Portugal au 16e siècle, le Timor obtient son indépendance en 1975, et fait face à l’invasion indonésienne en 1976. Cette annexion ne fut jamais reconnue par l’ONU, et l’organisation mis en place un référendum d’autodétermination en 1999 qui conduisit à la pleine indépendance du Timor oriental en 2002. L’annexion par l’Indonésie a décimé une grande partie de la population Timoraise : les estimations vont de 100 000 à 200 000 morts.

 

Drapeau-1492015262

 

Le projet est d’autant plus intéressant pour nous que le pays est en pleine construction et en plein développement économique. Le développement Timorais est porteur d’espoir quant à la voie qu’il suit. Des associations telles que Permatil font face à ces enjeux de développement dans un monde en pleine crise climatique : ils tentent d’amener le pays vers un modèle de développement durable.

 

Nous estimons avoir beaucoup à apprendre de ce genre d’initiatives, et c’est là que nous trouvons l’intérêt de notre projet.

 

Permatil

 

L’association avec laquelle nous avons convenu du projet et qui est devenue notre partenaire est l’association Permatil, fondée au Timor en 1999 à l’initiative de plusieurs partisans de l’agro écologie dont Ego Lemos, scientifique réputé et Steven Cran, agronome australien. Depuis, l’association œuvre pour le développement de l’agro écologie dans le pays, via des formations aux techniques de permaculture. Principalement encadrées par des jeunes entre 18 et 25 ans, les actions de Permatil s’inscrivent dans un but pédagogique de développement du pays, pour permettre au Timor d’atteindre l’autonomie alimentaire.

Après la guerre contre l’Indonésie, les sols Timorais sont appauvris et le système agricole indonésien fondé sur la révolution verte s’effondre. De plus, le modèle de l’importation de nourriture ne répond plus aux besoins de la population Timoraise, avec 90% de la nourriture importée. Les crises alimentaires se font de plus en plus fréquentes, particulièrement à cause du manque d’eau et de semences locales.

 

Perma-1492015294

 

 

L’association Permatil naît à la suite de la guerre et initie les paysans à une meilleure gestion et exploitation des ressources pour garantir la sécurité alimentaire du pays.

La permaculture permet de produire de la nourriture en exploitant les ressources locales et les variétés. Cette technique respecte et s’adapte aux sols timorais pauvres en matière organique et nécessitant des volumes d’eau réduits, tout en bénéficiant des avantages qu’ils ont à offrir.

 

Et donc, concrètement, on va faire quoi là-bas ?

 

Les actions que nous allons mener sur place répondront au besoin de Permatil :

Ils seront occupés cet été à préparer le Permayouth camp. Ce camp est un jamboree national timorais ayant lieu tous les deux ans, organisé à la fois par les scouts et Permatil sur le thème de la permaculture et pouvant rassembler plus de 1000 jeunes, scouts et non scouts, timorais et étrangers. Ces camps ont acquis une notoriété à travers le pays qui permet à l’association d’étendre son message à une partie de plus en plus grande de la population. Cette dimension du projet est très intéressante pour nous, car nous sommes conscients de ne pas pouvoir apporter de grandes compétences en matière de permaculture, en revanche, nous pouvons mettre notre expérience scoute, en tant que jeunes ou en tant que chefs (encadrants), à leur service dans la préparation de ce camp.

Nous allons également participer à leurs actions « de base », c’est-à-dire la rencontre et la sensibilisation des paysans de la région aux techniques de permaculture. Ces formations passent par un apprentissage théorique, ainsi que par de la mise en pratique dans les exploitations des personnes formées. Cette partie du projet nous permettra de découvrir le cœur du projet de l’association, d’enrichir nos connaissances et d’alimenter notre témoignage.

Enfin, Permatil a mis en place une structure de garde d’enfants, au sein de laquelle les enfants du quartier peuvent venir participer aux animations organisées par l’association pour un public plus jeune. Notre aide sera la bienvenue pour les questions d’animations, et Permatil trouvait intéressant que nous puissions avoir un échange avec les enfants du quartier à travers l’animation de jeux et l’organisation d’activités.

 

En résumé, notre action et notre apport sera surtout un apport humain pour assister Permatil sur les différentes tâches qu’ils remplissent :

-       Organisation du Permayouth camp, et reflexion avec les membres de l’association sur le projet pédagogique du camp + mise en place des structures pour accueillir les jeunes.

-       Visite des fermes autour de Dili et participation aux formations à la permaculture + rencontre avec les agriculteurs Timorais

-       Participation aux chantiers de Permatil

 

Comment vous pouvez nous aider ?

 

Nous sommes à la recherche de fonds pour financer notre projet, et nous serions ravis de vous associer au projet en échange d’une quelconque aide matérielle ou financière. Chaque don compte ! N’hésitez pas à partager ce projet et cet appel aux dons autour de vous, cela nous aiderait énormément.

 

Nous serons reconnaissantes pour chaque don, et notre volonté est de vous inclure le plus possible dans le projet. Chacun de vous sera tenu au courant de l'avancée du projet et vous serez conviés à nos témoignages. 

 

 

N'hésitez pas à prendre contact avec nous via notre page Facebook ou par mail (compilbrestquimper.sgdf@gmail.com) si vous avez des questions. 

 

 

À quoi servira la collecte ?

L'intégralité de la collecte sera reversée à l'association des Scouts et Guides de France qui parrainent notre projet. Elle nous servira à financer la fin de notre budget, dont vous trouverez le détail ci-dessous : 

 

Capture_d__cran_2017-04-26___13.12.08-1493214322

 

DÉPENSES

- Les frais de préparation comprennent : les formations dispensées par les Scouts et Guides de France ; ainsi qu'une formation à la permaculture dans une ferme de St Brieuc (180,00€). Il y a également dans cette partie, les coûts médicaux des vaccins que nous avons à faire pour pouvoir partir (715,00€). Enfin, il y a une assurance des Scouts et Guides de France qui nous garanti un rapatriement en cas de problème sur place (100,00€). 

- Les transports en France et à l'étranger comprennent : les transports depuis et vers les formations que nous avons suivies (356,00€) ainsi que nos billets d'avions vers Dili (4 890,00€) et enfin, nous gardons 200,00€ pour les transports sur place. 

- L'action sur place est bénévole, mais nous devons compter 3,00€ par personne par jour qui irons à l'association pour vivre là bas. 

- Pour le témoignage, nous avons compté 300,00€ afin de pouvoir mener à bien chacun de nos engagements, auprès de nos partenaires (écoles, ferme de permaculture, maisons de commune...)

- Enfin l'administratif comprend la part conservée par le parrain (Scouts et Guides de France) 

 

Capture_d__cran_2017-04-26___13.42.33-1493214297

 

 

RECETTES :

- Pour financer notre projet, nous avons entrepris divers "extra-jobs" tels que : organisation de  ventes de gâteaux à la sortie de la messe, confection de papiers cadeaux sur les périodes de fêtes de fin d'années dans une librairie, nous organisons également 2 soirées crêpes pour nos communautés, et enfin, une vente de fraises chaque vendredi du mois de mais et juin en partenariat avec un producteur local (2 025,00€)

- Nous avons également fait appel à des subventions publiques, des villes, de la région Bretagne et nous avons également rempli le dossier pour une subvention du ministère de l'intérieur (Jeunesse Solidarité Internationale). Si nous obtenons ces subventions, cela représente 3 500,00€ de notre budget. 

- Enfin, nous faisons appel à des subventions privées et à des dons (c'est ici que vous intervenez) ce qui représente, nous espérons 2 500,00€. 

- La participation du partenaire correspond à la valorisation de leur temps de travail avec nous, ce n'est donc pas un soutien financier, mais une valorisation du travail des bénévoles pour nous, que nous avons estimée à 600,00€. 

 

 

ET SI ON DÉPASSE LA SOMME DEMANDÉE ?

Si, par hasard, nous dépassons la somme demandée (ici 2000€), elle nous servira à enrichir notre témoignage, et à faire grandir notre impact en France. Une de nos priorités, en effet, est de construire un projet cohérent, qui a également des retombées en France. Nous ne pouvons pas prétendre changer le monde en partant 4 semaines au Timor, et nous souhaitons ainsi faire grandir et durer notre action en France. Le surplus serait reversé à des associations qui nous ont épaulé dans notre préparation, comme le CCFD, avec qui nous aimerions prolonger le partenariat. 

 

Thumb_img_1821-1493109743
La Compil

https://www.facebook.com/scoutimor/ Nous sommes une équipe de Brest, et nous faisons partie de la branche aînée (18-21 ans) des Scouts et Guides de France (SGDF), appelée « Compagnons ». Notre équipe est constituée de 3 jeunes, Lucile, Prune et Sidonie, étudiantes âgées de 18 ans. Nous avons toutes un passé scout bien rempli, ce qui nous a poussé à... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_11086887_975337899193103_1473457191_o-1428697734
Superbe projet les filles ! J'attendrais ma carte avec impatience ahah ;)
Thumb_default
Allez les scout(e)s ! Bonne chance pour votre beau projet.
Thumb_default
Bravo pour le projet et votre enthousiasme..des Hauts de France vers la Bretagne pour soutenir votre action