Aller au contenu

Petite maison deviendra grande

Notre petite maison d’édition a de grandes ambitions ! Nous avons besoin de vous pour nous développer et gagner en visibilité.

Visuel du projet Petite maison deviendra grande
Checked circleRéussi
71
Contributeurs
29/12/2013
Date de fin
3 425 €
Sur 3 000 €
114 %

Petite maison deviendra grande

Christophe Lucquin Éditeur, c’est qui ?

 

Notre maison d’édition a presque trois ans, et vingt titres au catalogue. Nous ne faisons que de la littérature. Des romans et des nouvelles, d’auteurs français et étrangers, notamment latino-américains parce que Christophe lit l’espagnol et qu’il est aussi traducteur.

 

Img_3784_

 

La première année, nous n’existions que sous forme numérique. Puis nous nous sommes lancés dans le papier, car c’était ce que nous avions toujours souhaité. Nous avons commencé avec des éditions limitées et numérotées à la main que nous allions proposer en librairie. Ce n’était pas une tâche facile, car il est difficile pour un nouvel acteur de se faire entendre. L’édition fourmille de structures plus ou moins sérieuses… Comment y croire ? En suivant la petite voix qui nous dit « Oui, nous avons notre place » !

 

Peu à peu, les choses ont commencé à nous sourire : des libraires nous ont fait confiance en acceptant nos livres en dépôt, et à la fin de 2012, nous avons réussi à séduire un diffuseur. Celui-ci nous a fait franchir un grand pas, en nous assurant une certaine légitimité. Aujourd’hui, notre petite ambition est devenue grande : nous sommes deux à porter la maison, nous avons abandonné le numérique, et nos livres sont présents un peu partout en France grâce à un bon réseau de libraires fidèles et à des critiques élogieuses.

 

Livres_800

 

Nos livres

 

Nos livres suscitent un intérêt croissant. Certains vont même être repris au Livre de Poche (Chercher Proust et L’été à Lulaby sortiront en juin 2014). Chercher Proust va également paraître chez un grand éditeur italien : Voland, la même maison qui publie Amélie Nothomb. C’est pour vous dire que nous avons une certaine reconnaissance de la part des professionnels !

 

Mais voilà, le monde de l’édition n’est pas facile. Et lancer une maison d’édition est un pari osé, et certains diraient même : fou. Nous pouvons vous l’assurer : nous sommes absolument fous. Fous et passionnés par ce que l’on fait. Fous et passionnés et fiers de faire exister de nouveaux livres, de nouveaux auteurs.

 

Img_3737

 

Faire un livre, c’est une expérience indescriptible tant l’émotion est forte. Découvrir un texte dans sa boîte aux lettres, vibrer en le lisant, c’est comme rencontrer l’amour. C’est une histoire d’amour. C’est s’investir totalement. C’est un don de soi. L’enfant, c’est ce long parcours, c’est le livre qui sort de chez l’imprimeur et que l’on accompagne ensuite à l’école : chez le libraire.

 

Et la suite ?

 

Aujourd’hui, pour pérenniser notre projet, nous avons plus que jamais besoin de soutien.

Notre objectif : gagner en visibilité.

Deux moyens : être présents au Salon du livre de Paris en 2014, et donner les meilleures conditions de diffusion à nos prochains titres.

La solution : votre soutien !

À quoi servira la collecte

1. Un stand au Salon !

 

Le Salon du livre de Paris propose une formule « coup de pouce » pour les petites maisons comme nous. Ce stand de 3 mètres carrés, meublé, équipé, sera parfaitement adapté : une petite table pour les dédicaces, et la place suffisante pour tous les livres.

 

Stand-coup-de-pouce

 

C'est l'opportunité de pénétrer dans la cour des grands et de gagner en visibilité. En outre, le salon 2014 met à l'honneur l'Argentine : et pour une maison comme la nôtre passionnée par la littérature latino, c'est une occasion à ne pas manquer.

 

Notre programme : présence permanente de toute l'équipe — autrement dit, nous deux — et rencontres avec les auteurs de la maison :

- Michaël Uras (Chercher Proust, qui sortira au Livre de Poche au printemps 2014) ;

- Rémi Giordano (L’été à Lulaby, dont le petit frère en poche sortira aussi en 2014) ;

- Erwan Gabory (Le plieur de chaussettes et L’envol des baisers, nos best-sellers) ;

- Jean-Laurent Poli (Je nagerai jusqu’aux premiers rapides et Peut-on aimer une morte ?) ;

- Mario Bellatin, tout droit venu du Mexique, à l’occasion de la sortie de Salon de beauté.

 

Tous les auteurs à découvrir en ligne, et quelques-uns d'entre eux ici :

 

Auteurs

 

Aidez-nous à financer le stand :

- prix de l'emplacement : 856 euros TTC ;

- frais de communication (affiches pour habiller le stand, édition de marque-pages promotionnels) et logistique (transport des livres) : environ 150 euros.

 

2. Un coup de pouce à nos trois prochaines parutions !

 

Pour offrir à nos prochains titres ce qu’ils méritent (le meilleur !) nous avons besoin d’augmenter les tirages (1000 exemplaires minimum) pour les diffuser largement en librairie. Nous souhaitons également porter ces livres nous-mêmes, en organisant des événements pour aller à la rencontre du public. Voici ces titres :

 

Sans-titre-1

 

Salon de beauté par Mario Bellatin (Mexique)

Une nouvelle traduction par Christophe Lucquin. Ce livre sorti en 2000 aux éditions Stock faisait partie des finalistes du Prix Médicis étranger.

Un travesti transforme son salon de beauté en mouroir pour personne atteintes d’un mal incurable. Un très beau texte où la naïveté flirte avec l’horreur qui n’est jamais dévoilée.

En savoir plus sur le livre

 

Baudelaire par Felipe Polleri (Uruguay)

Roman brutal et amer, à l’humour sauvage et macabre. Polleri raconte la vie d’un auteur fou qui raconte la vie d’un autre écrivain : Baudelaire. Ce roman concentre toutes les obsessions de l’auteur : l’enfance sans défense et humiliée, la violence, la folie, la mort, la difficile survie dans un monde où règne l’horreur.

En savoir plus sur le livre

 

Un paysage ordinaire, par Derek Munn (France)

Dix-huit nouvelles qui saisissent des instants de vie ordinaire, instants de transitions, de crise, de doute. Des couples, qui vont bien, qui vont moins bien, des solitudes, des relations entre parents et enfants, le harcèlement du travail, le stress du chômage. Les difficultés de dire et de vivre dans la société actuelle. Certaines résistent, continuent, d’autres basculent dans la folie, refuge extrême.

En savoir plus sur le livre

 

Et vous, que gagnez-vous ?

 

Les contreparties que nous proposons aux généreux kissbankers… ce sont des livres ! parce que c’est ce que nous faisons de mieux. Vous recevrez donc les titres que vous nous aidez à financer.

Et, si vous êtes curieux de nos productions, c’est l’occasion de les découvrir en choisissant dans le catalogue : (lien vers le site de la maison).

Choisissez votre contrepartie

Pour 8 €

Une série de 5 marque-pages illustrant les 5 derniers titres parus + un badge « ralliez-vous au cercle bleu » pour avoir le look de la Maison !
  • Contributeurs : 3

Pour 15 €

1 livre dédicacé, au choix dans notre catalogue (y compris les 3 titres à paraître) + contreparties précédentes
  • Contributeurs : 21

Pour 30 €

2 livres dédicacés, au choix dans notre catalogue (y compris les 3 titres à paraître) + première contrepartie
  • Contributeurs : 18

Pour 45 €

3 livres dédicacés, au choix dans notre catalogue (y compris les 3 titres à paraître) + première contrepartie
  • Contributeurs : 8

Pour 75 €

Les contreparties précédentes + votre nom sur le site internet de la maison et sur le marque-page édité spécialement pour le Salon et distribué sur notre stand + une entrée au Salon du Livre de Paris
  • Contributeur : 1

Pour 100 €

Les contreparties précédentes + vous recevrez toutes nos parutions de 2014 directement chez vous !
  • Contributeurs : 9

Pour 200 €

« Offre spéciale bienfaiteur ! » Les contreparties précédentes + un abonnement à vie aux parutions de la maison !
  • Contributeurs : 5

Faire un don

Je donne ce que je veux