DO YOU REMEMBER MACROSS ?

UN LONG-MÉTRAGE DOCUMENTAIRE SUR LES ORIGINES DE LA FRANCHISE

Visuel du projet DO YOU REMEMBER MACROSS ?
178
Contributions
6 jours
Restants
15 603 €
Sur 15 000 €
104 %
Média
indépendant

DO YOU REMEMBER MACROSS ?

Le film remontera à la naissance du Studio Nue à l'aube des années 70, jusqu'aux productions de la série Macross (1982-1983) et du film Do You Remember Love ? (1984). Enfin, j'aborderai la question de son adaptation américaine par Harmony Gold sous la forme de l'anime Robotech (1985). DO YOU REMEMBER MACROSS sera ponctué de nombreuses interviews issues d'archives diverses ainsi que des centaines de visuels, dessins et photos, numérisés en haute résolution et pour la plupart inédits en dehors du Japon. Une fois terminé, il sera proposé gratuitement sur Vimeo, en version française (et anglaise selon la palier atteint) et sous-titres anglais optionnels. Je m'appelle Jonathan Cordier de Mello, alias Pink Platypus, je suis monteur-réalisateur indépendant. En Février dernier est sorti mon premier film documentaire, LA GENÈSE DE GUNDAM, qui revient en près de 2h00 sur les origines du genre mecha et sur la production du premier anime "Real Robot". Je souhaite aujourd'hui proposer une suite dans un format similaire et poursuivre l'histoire là où je l'avais laissée. DO YOU REMEMBER MACROSS est écrit avec la collaboration de Esteban D'Andrea, auteur de l'article Studio Nue, Shoji Kawamori y Haruhiko Mikimoto: Los Años Pre-Macross (1969-1982).

À quoi servira la collecte

a Je ne tire aucun profit à l'écriture, à la réalisation et au montage du film. LE SON : L'aspect le plus coûteux de la réalisation du film est le son, qui représente à lui seul 40% du budget. Cette partie regroupe la prestation de l'ingénieur du son, son matériel, la location du studio et le mixage. LA TRADUCTION : Beaucoup de documents (écrits et vidéos) ne sont disponibles qu'en japonais. Leur traduction est impérative afin d'obtenir un maximum d'informations et d'interviews encore inédites en dehors du Japon. LA RÉALISATION : Cela couvre les coûts d'achat de l'ensemble des documents (magazines d'époque, artbooks, etc.) qui doivent être achetés et numérisés, mais aussi le coût des images, vidéos et musiques de diverses banques de données. En outre, certains passages du documentaire devront être filmés afin d'obtenir un long-métrage aussi riche dans le fond que dans la forme. LES COMÉDIENS : La rémunération des comédiens, qui interprètent (à la manière du film LA GENÈSE DE GUNDAM) les différents intervenants interviewés. LA COMMISSION : Il s'agit de la commission reversée à Kiss Kiss Bank Bank. DESIGN : Couvre les coûts liés à l'illustrateur, notamment pour le poster. Les paliers 15 000€ : Le film a les fonds nécessaires pour pouvoir être réalisé ! 25 000€ : Le film disposera d'un doublage français ET d'un doublage anglais !

Choisissez votre contrepartie

Faire un don

Je donne ce que je veux