Couveuse écoresponsable et biomimétique pour lutter contre la sous-nutrition due a une surpopulation et pour relancer une économie locale.

Large_photo-groupe-visuel-1480949227-1480949263

Présentation détaillée du projet

 

Financez-la-couveuse-de-demain-v2-1480949334

 

 

Lors d'un stage dans une ville pas très animée, Gurvan un membre de notre équipe a rencontré un futur bon copain Matar, Sénégalais qui lui explique qu’au Sénégal et plus généralement en Afrique la demande en produits aviaires ne cesse d’augmenter. Matar veut créer un business reposant sur l'élevage de poulet, quant à nous, nous décidons d'essayer de faire partager ce secteur en développement à tout le monde autant pour lutter contre la sous nutrition de certaines populations en difficulté que pour lancer/relancer une économie locale faible en permettant le développement de petits élevages de proximité.

 

Mais nous, c’est qui ?

 

Nous sommes une équipe de six élèves ingénieurs en seconde année de l’école nationale supérieure des Arts et Métiers de Lille avec des profils assez différents !

 

 

Photo-groupe-1480949147

 

 

Dans la team il y a :

 

Alexandre Judéaux qui a des facilités dans tout ce qui touche à la thermique aka consommation d’énergie et il connait le chill.

 

Suivi de Guillaume Mesnage le designer du groupe qui adore nous faire le contenu imagé lié au projet (le logo c’est de lui !).

 

Après il y a Mohamed Boussaboun, un esprit libre sorti tout droit de la fac qui nous apporte un point de vue original sur les innovations apportées au projet.

 

Jules Ballester, président de L’AMJE qui nous ramène dans le concret lorsque nos idées partent trop loin.

 

Sarah Laudenbach qui a la rigueur dans le sang, amoureuse du travail bien fait.

 

Et Gurvan Huet qui a été introduit plus haut et qui chapote le projet.

Biomim_tique-et-_coresponsable-1480512211

 

 

Notre projet consiste donc à développer un prototype de couveuse biomimétique et écoresponsable résolvant les problèmes de consommation d’énergie et de transportabilité des couveuses actuelles, avec comme objectif de créer une start up qui vendrait cette technologie autant aux producteurs qu’aux particuliers.

 

Les couveuses communes ont un habitacle calorifugé et sont chauffées avec de l’air pulsé. L’innovation consiste à chauffer à l’aide d’une nappe surfacique chauffante un matériau à la température moyenne de l’animal. Puis, de placer ce matériau au contact de l’œuf. L’œuf étant positionné entre deux « tapis » constitués du matériau choisi. Les pertes de chaleur étant relativement faibles, l’énergie utilisée correspond juste à celle nécessaire au développement de l’embryon. De plus l’utilisation d’un matériau souple facilitera le transport de la couveuse.

 

 

Sch_ma-copie-1481054606

 

Pour augmenter les chances de réussite de notre projet, nous avons participé au concours CrAMfunding destiné à promouvoir l’entreprenariat au sein de l’école nationale supérieure des Arts et Métiers. Et nous avons été sélectionnés avec neuf autres projets tous aussi différents qu’inspirants pour participer à ce crowdfunding.

Logo-moyenne-qualit_--cram-funding-1481056943

À quoi servira la collecte ?

Graphique-v2-1480508240

 

 

Pour un prototype il nous faudrait environ 600 euros.

Or il faudra surement le modifier pour l'améliorer et donc en faire un second ce qui doublerait ce montant.

De plus nous voulons rencontrer des industriels ainsi que des chercheurs pour parler de notre projet ainsi que pour le développer. Il nous faudra donc un budget transport que nous ne pouvons pas évaluer pour le moment. Du matériel pourrait aussi casser pendant les essais et nous devrions le changer ce qui rajouterait des coûts.

Pour contrôler tous ces capteurs nous allons acheter un arduino qui coûte 20 euros.

En plus du prototype, nous voulons essayer de faire fonctionner la couveuse grâce à l'énergie renouvelable, surtout l'énergie solaire.

Le coût moyen d'un panneau solaire assez performant pour pouvoir faire nos expériences sera de 200 euros.

 

Sans casse et sans transports pour rencontrer des personnes compétentes dans le domaine où nous innovons, le montant total dont nous avons besoin s'élève à 1420 euros. Ces deux paramètres sont difficilement estimables donc nous avons décidé d'arrondir la levée de fond à 1500 euros.

 

 

Graphique-2-v2-1480948713

 

 

Vous pourrez bénéficier d'une déduction fiscale  grâce au « Fonds de Développement Industrie du futur » où l'argent levé sera viré sur un de leurs comptes du, nous devrons ainsi justifier toutes nos dépenses par des factures.

Le don ouvre droit à une réduction d’impôt sur le revenu de 66 % de son montant. Il est limité à 20 % du revenu imposable. Ainsi, un don de 1 000€ reviendra à 340€ à son donateur, la réduction d’impôt étant de 660 €. Les personnes soumises à l’ISF peuvent imputer 75% des dons effectués dans la limite de 50 000 € par an.

 

Tout l'argent donné sera donc exclusivement utilisé pour le projet.

 

 

R_duction-d_impot-1481057333

 

Thumb_couveuse-profile-picture-v2-1480515890
GurvanHuet

Pœuf est un projet mené par 6 étudiants ayant pour but le développement d'une couveuse nouvelle génération écoresponsable et biomimétique. Toute l'équipe est en deuxième année du cursus ingénieur de l'Ecole Nationale d'Arts et Métiers sur le campus de Lille. L'esprit acéré et la fleur au crayon nous avons voulu nous lancer dans cette belle aventure qui... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_logo-timbre_2x2-1485769436
Excellente idée à faire éclore...
Thumb_default
Excellente initiative pour changer un peu nos "modes de production". Merci.
Thumb_default
L’Écosse est avec vous