Préservation des lémuriens à Vohimana (Madagascar)

Soutenez-nous pour participer à la préservation des lémuriens et approfondir les connaissances sur l'écologie de ces espèces menacées !

Visuel du projet Préservation des lémuriens à Vohimana (Madagascar)
Réussi
46
Contributeurs
03/02/2019
Date de fin
1 135 €
Sur 1 000 €
114 %

Préservation des lémuriens à Vohimana (Madagascar)

Un très très grand merci à tous ceux qui ont donné et nous ont permis d'atteindre notre objectif de 1000 euros ! Comme vous pourrez le voir dans la rubrique budget, même en ayant atteint l'objectif du crowdfunding une partie du projet reste encore à financer. Donc si vous êtes passionnés de lemuriens et que vous voulez nous aider, sachez que vous pouvez toujours donner et nous soutenir bien que la barre des 100% ait été atteinte !

Merci mille fois à tous !! 

 

 

Qui sommes-nous ?

Diplômées du Museum National d’Histoire Naturelle de Paris d’un master 2 d’écologie depuis quelques mois, nous sommes deux biologistes bénévoles passionnées par les lémuriens.

En deux mots :

Marie Corlay

Fraîchement diplômée du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris en Biologie de la Conservation, mon objectif est de contribuer à l’étude et la protection d’espèces menacées d’extinction. Après avoir effectué un stage de 6 mois au Zoo de Mulhouse sur les programmes de conservation de 3 espèces de lémuriens, je souhaite maintenant pouvoir continuer d’étudier ces animaux passionnants dans leur milieu naturel.

 

Clémence Nadal

Diplômée de l’Ecole Vétérinaire de Maisons-Alfort depuis 2017, et du Museum National d’Histoire Naturelle (MNHN) de Paris depuis juillet 2018, j’aspire à une carrière de chercheur dans la biologie de la conservation. Après un stage de 5 mois réalisé au sein du MNHN sur les capacités d’adaptation du budget énergétique des microcèbes murins face à une variation de l’accès aux ressources alimentaires, je souhaite poursuivre dans le domaine de l’étude de la préservation des lémuriens en allant sur le terrain.

 

Avec qui travaillons-nous ?

Constituée d’une antenne malgache et d’une antenne française, cette ONG, créée à Madagascar en 1993, a deux principaux objectifs :

accompagner le transfert de gestion des zones riches en biodiversité vers des entités et populations locales ;

sensibiliser les individus et entreprises françaises à la conservation de la biodiversité pour le développement durable en mettant en valeur le travail réalisé à Madagascar.

 

En 2002, l'ONG reprend la gestion de la réserve de Vohimana jusque là très fortement dégradée par l'homme . L'objectif principal de l'ONG est alors de concilier développement local et préservation de la biodiversité

Pour les plus curieux d'entre vous, voici un petit reportage de 10 minutes avec Olivier Behra, fondateur de l'Homme et l'Environnement, qui présente certaines problématiques de Madagascar et les solutions apportées par l'ONG.

 

Où allons-nous ?

L’île de Madagascar constitue l'un des plus grand hotspot de biodiversité au monde, mais figure aujourd’hui parmi les régions les plus menacées de la planète. La faune et la flore y sont particulièrement mises en péril par les activités anthropiques entraînant la dégradation et la disparition des forêts, lesquelles constituent, entre autres, l’habitat de nombreuses espèces animales.

La forêt pluviale de la réserve de Vohimana est située à 870-1030m d’altitude dans la région d’Alaotra-Mangoro, à 150 km à l’est d’Antananarivo.

Joyau de biodiversité, ce site est une des priorités écologiques de Madagascar. Il abrite un nombre exceptionnel d’espèces végétales et animales parmi lesquelles de nombreuses espèces de caméléons, grenouilles, oiseaux, ou encore lémuriens. 

Les lémuriens sont des primates endémiques de Madagascar, à l'exception du Lémur brun et du Lémur mongoz que l'on trouve également sur l'île de Mayotte et dans l'archipel des Comores. Dans la réserve de Vohimana, 11 espèces de lémuriens sont présentes dont plusieurs sont en danger critique d’extinction. 

En plus d’être charismatiques, ces animaux jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement des écosystèmes de l’île. Ils permettent par exemple la dispersion de nombreuses graines au sein des forêts, et les scientifiques alertent sur les conséquences de leur disparition qui pourrait être à l’origine d’une cascade d’extinctions. On estime aujourd'hui que 94% des espèces de lémuriens présentes à Madagascar sont en danger d’extinction.

 

Quel est notre projet ?

Ce projet s'inscrit dans la continuité d'une étude initiée par le chercheur A. Anania en collaboration avec le Dr J. Salmona.

Un premier recensement des populations de lémuriens présentes sur le site a été mené en 2005 par l’ONG malgache.

En 2007, un projet minier de nickel et de cobalt conséquent, le projet Ambatovy, a été mis en place à l’Est de Madagascar. En conséquence, pour permettre l’acheminement du minerai vers l’usine de traitement, l’installation d’un pipeline de 218 km de long a été réalisé en 2009-2010, ce qui motive aujourd’hui la réalisation d’une nouvelle étude afin :

1-    D’étudier l’impact du pipeline sur les populations de lémuriens déjà fortement menacées ;

2-    De recenser les espèces nocturnes de lémuriens présentes à Vohimana (ce qui n’a pas été fait auparavant) ainsi que les espèces diurnes ;

3-    D’estimer la taille des populations et d'étudier l'écologie des espèces.

A ces fins, nos travaux consisteront à

-    évaluer la diversité des lémuriens à l’échelle de la réserve

-    estimer la taille de la population de chaque espèce au travers de calculs de densités

-    étudier l’utilisation de l’habitat et l’impact anthropique

Nous serons à Madagascar du 7 février au 7 mai pour la collecte des données sur le terrain. Nous effectuerons les analyses (calculs de densité, etc...) à notre retour en France. Notre objectif est d'avoir terminé les analyses durant les 2 mois qui suivent notre retour afin de nous concentrer ensuite sur la rédaction d'un article pour communiquer nos résultats. Les analyses et la rédaction de l'article seront bien sûr supervisées par A. Anania.

Quels sont nos principaux objectifs?

- Obtenir des données mises à jour sur les populations de lémuriens présentes dans la réserve de Vohimana afin de faciliter leur suivi et leur protection dans le futur.

- Aboutir à des recommandations quant aux stratégies de conservation.

- Récolter des données sur l'utilisation de l'habitat pour des projets de reforestation.

 

À quoi servira la collecte

Il s'agit d'un volontariat. Nous ne sommes donc par rémunérées par l'ONG, et tous les frais (vol, visa, logement, équipement, etc...) sont à notre charge. C'est pourquoi nous faisons appel à vous pour nous aider à obtenir tous les financements nécessaires à la mission de terrain !

Le budget prévisionnel complet est présenté dans le tableau de gauche. L'origine des financements obtenus, ou en cours d'obtention (représentés en jaune), est détaillée dans le tableau de droite. 

Les partenariats mentionnés comprennent principalement des zoos européens et différentes fondations auxquels nous avons envoyé un dossier de demande de financement et dont nous attendons les réponses. Il n'est pas facile d'obtenir des financements de la part de ces institutions et il y a une grande chance pour que nous n'atteignons pas l'objectif que nous nous sommes fixé. Pour information  kisskissbankbank autorise le dépassement de l'objectif fixé sur la page, alors si vous voulez nous aider n'hésitez pas même si (par chance) nous atteignons les 100%!

Sachez que les dons que vous ferez me seront versés (Clémence Nadal) étant titulaire de ce compte Kiss Kiss Bank Bank, mais bien entendu la somme sera ensuite répartie entre nous deux!

Choisissez votre contrepartie

Pour 1 €

Un grand merci de notre part!

Pour 5 €

Un grand merci et une newsletter deux fois par mois (les dates d'envoi pourront être irrégulières, dépendant de notre accès à internet sur place) pour suivre l'avancée du projet.
  • Contributeurs : 12

Pour 20 €

Un grand merci, les contreparties précédemment mentionnées, un sticker ainsi qu'une photo imprimée parmi une sélection de photos que nous vous proposerons à notre retour.
  • Contributeurs : 20
  • Livraison Juin 2019

Pour 50 €

Un très grand merci, les contreparties précédemment mentionnées, et un tot-bag (photo à choisir parmi la sélection que nous vous proposerons à notre retour).
  • Contributeurs : 3
  • Livraison Juin 2019

Pour 100 €

Un immense merci, les contreparties précédemment mentionnées, ainsi qu'un calendrier ou poster, au choix.
  • Contributeurs : 2
  • Livraison Juin 2019

Pour 200 €

Un immense merci, les contreparties précédemment mentionnées, ainsi qu'un carnet de bord dédicacé.
  • Livraison Juin 2019

Faire un don

Je donne ce que je veux