Projet Haaman

Court-métrage

Visuel du projet Projet Haaman
Checked circleRéussi
17
contributeurs
Friday, May 11, 2018
date de fin
3 000 €
sur 3 000 €
100 %
Suivre et partager
Lzigliani
Lyon

Venez soutenir la magie de Haaman !

Ils font avancer le projet
jordan-dracon a contribué à ce projet
1 200 €
Ange-De Yopougon a contribué à ce projet
Lzigliani a contribué à ce projet
1 000 €

Projet Haaman

 

Je vous présente notre nouvelle production Haaman, un court-métrage de vingt minutes basé sur une histoire vraie : une femme en deuil qui, au moment de sa rencontre avec un Chaman, prendra conscience de choses qu'elle ne soupçonnait pas...

 

alt

 

Je souhaite, à travers ce film, créer une atmosphère immersive autant au niveau sonore que visuel.

L'objectif est d'éveiller tous les sens du spectateur de manière à ce qu'il, tout comme le personnage principal, parvienne à recentrer toutes ses sensations sur les choses les plus naturelles et intenses.

Natia est une femme extrêmement sensitive, elle ressent son environnement, est dotée d'une très grande empathie, ressent les autres, leurs souffrances mais, perdue dans une société qu’elle ne comprend pas, elle porte cette sensibilité comme un fardeau.

alt

 

La lumière

Nous recherchons une esthétique en harmonie avec une lumière aussi douce qu'intense. La lumière est un personnage omniprésent dans la narration, elle est la magie de l'image et apporte à l'histoire une énergie visuelle très forte.

Plus nous pénétrons dans le film, plus l’atmosphère lumineuse est surréaliste, imprégnée de couleurs dans les tons violets, bleus et orangers, comme si à l’instant où elle était entrée dans la forêt elle avait traversé un portail.

Look de la forêt au moment du rituel : 

alt

alt

 

 

Le mouvement

Le mouvement est un personnage tout aussi principal dans l'immersion visuelle que le film abritera.

Nous mettons en scène, la plupart du temps dans le film, un environnement vivant. La forêt est là, l’observe, le mouvement est alors constant, donnant une impression de flottement et de forme de réactivité de l’espace à la présence du personnage.

Le mouvement, avec le son, est l’un des vecteurs principaux de sensations captivantes.

alt

Le son

Le son est un cheminement direct vers des impressions inconscientes et incontrôlables.

La musique et le son font partie des rares choses qui passent à travers la peau souvent au-delà de notre capacité d’analyse.

 

Mais il s’agit de notre travail à nous de savoir quelle émotion transmettre, quelle histoire raconter à travers chaque plan, chaque son, chaque moindre bruit pour, à notre tour, passer à travers la peau du spectateur.

Pour ce film, nous concevons une ambiance sonore constante, comme si chaque bruit se ressentait: le bruit des feuilles séchées craquelées dans le bol en bois du Chaman, le bruit du tabac brûlant dans la pipe, tout percevra.

alt

 

 

La musique

Il y a deux thèmes musicaux principaux dans le film :

Haaman’s theme 

 Le thème de Haaman est composé de percussions africaines, une augmentation du rythme au fur et à mesure, un chant chamanique en en arrière-plan, des cordes en basse et le chant d’une femme africaine par-dessus. Le tout donne la sensation à la fois d’une tension en crescendo mais dégage aussi une énergie conquérante.

Le second thème est tout autre :

Adrien’s theme 

Le thème d’Adrien est fait à base d’un orchestre classique, il est dramatique et mélancolique, très mélodieux et a un aspect légèrement religieux (une référence qui nous a inspiré ce thème : Hace Mucho, Mucho Tiempo, Javier Navarrete, Le Labyrinthe de Pan).

 

Ces deux contrastes de genres musicaux feront passer le spectateur d’une énergie d’une grande force au frisson dramatique.

 

Nous cherchons à déceler la réceptivité dans tout ce qui nous entoure et à créer un film sans jugement de valeur et sans chercher à savoir ce qui existe ou non, seulement inviter le spectateur à observer et à écouter  et se laisser aller dans une atmosphère envoûtante comme si ce que l'on appelait magie n'était que notre propre ouverture sensorielle et qu'il ne tenait qu'à nous de l'invoquer.

Le Paon: animal symbolique et récurrent tout au long du film

alt

 

 

Lieu de tournage: 

alt

alt

 

 

Chefs de poste de l'équipe technique de Haaman: 

Réalisation et scénario: Laure Zigliani 

alt

 

Production:

Shiny Production 

 

alt

 

Première Assistante réalisateur et chargée de production:

Mathilde Beltran 

 

alt

 

Chef Opérateur:

 

Etienne Mordier 

 

alt

 

Equipe décoration:

 

Charlotte Gasser 

 

alt

 

Anais Pendeliau

 

alt

 

Equipe costume:

 

Laura Le Gallo

 

alt

 

Ariane Lauro

 

alt

 

Equipe maquillage:

 

Cecile Le Gall

 

alt

 

Charline Anglada

 

alt

 

Compositeur principal: Alexandre Dedola 

 

alt

 

Dessinateur:  Baptiste Venezia

 

alt

 

Actrice Natia: Julie-Chloé Mougeolle 

 

alt

 

Acteur Haaman: Gary Fossier-Renna 

 

alt

 

Extrait d'une des musiques du film

 

À quoi servira la collecte

La collecte servira à financer :

 

Les décors: 455€

 

 -100 plumes de paon: 29€

-100 plumes d'aigle: 20€

-5000 pétales de couleur: 11,90

- 6 modules de ballons lumineux: 108€

-4 fumigènes de couleur: 37 €

-Guirlande lumineuses: 40 €

-Machine à brouillard: 210€

 

Les costumes: 450€

 

Manteau de plumes: 

-2 épaulettes: 2,70€

- 5 Lainages: 49,50€

- 150 Plumes de geai bleues: 130€

-800 plumes imitation aigle: 52€

-40 biais marron: 8€

-Fils marron: 1€

 

Haut et pantalon 

-5 Teintures: 37,50€

-5,5 lin: 38,50€

-Cuir d'agneau: 26€

-6 Galons: 11,46€

-fil broderie rouge: 3.90€

-fil broderie orange: 3.90€

 

Tenue Natia

-Veste en jean: 26€

-3 mousselines: 60€

 

Le matériel image: 1760€

-Caméra RED: location (150€ la journée) => 300€ 

 -Groupe électrogène: location (300€ la journée) => 600€

-Ronin: location (150€ la journée) => 300€

-2 moniteurs : 100€

-4 projecteurs HMI : 550€

 

Régie: 400€

Transport, nourritures et impévus. 

 

Laure Zigliani, réalisatrice, percevra l'intégralité de la collecte.

Si la collecte dépasse le budget demandé, nous utiliserons cette somme pour financer le film dont ce teaser fera la promotion, qui se tournera en mai prochain en Bretagne dans la forêt de Brocéliande.

Faire un don

Je donne ce que je veux