Soutenez la création d’une robe "hors norme" sur le thème de la république reliant la jeunesse d’aujourd’hui à un espoir sacré.

Large_13_avenue_de_la_paix-1508501434-1508501585

Présentation détaillée du projet

Avant de rentrer dans le vif du sujet quelques mots sur mon histoire.

Photo_samia_-1508440844

 

Née à Colmar je suis venue très tôt à Marseille. Après des études de peintre en lettres et de graphisme je débute dans la décoration sur des plateaux de tournage télévision et de cinéma. J'y découvre un intérêt pour la mise en scène et la lumière.

Je suis une pure autodidacte, designer dans la mode qui mélange les arts la photo le graphisme et la vidéo.

Mon travail met en scène la jeunesse actuelle qui est peu ou mal représentée. 

La méditerranée fait partie de mes inspirations. On retrouve également l’identité religieuse et les migrations issus d’Afrique et du Maghreb. Je suis obsédée par le style, l’image et l’identité social du vêtement. Je travaille le vêtement comme support et étendard.

Je souhaite faire réagir le spectateur par une mise en scène décalée. Dans mes photographies,  je parle d'actualité, de migrants, de la pauvreté.  Le vêtement est pour moi  un vecteur de messages.

 

Illegan-1508440778

                                                           

                                                         

                                                      MON PROJET

Je souhaite réaliser un projet d'envergure, fort artistiquement parlant, engagé sur le thème de la République qui a suscité des interrogations et continue de le faire depuis les dernières élections. Que pense ma génération et les autres de ce mot et symbole ? A t'il un sens pour la jeunesse ? Je veux créer un vêtement au cœur de cette interrogation et le mettre en scène. Le vêtement n'est pas dans mon travail seulement associé à la mode. 

EN QUOI CELA CONSISTE ?  Il s'agit d'une robe trench déstructurée revisitée avec une manche démesurée de 10 à 15 mètres. Pour créer cette manche au couleur du drapeau français, je voudrais assembler des tee shirts et des sweats. L'idée est de reprendre des vêtements déjà portés qui ont un vécu et qui racontent leur propre histoire. La femme dans sa représentation est toujours au centre de mon travail, de mes recherches. Elle est souvent montrée sous forme de divinité.Cette robe sera portée par une jeune femme perchée en haut d’un immeuble, un HLM. La manche part du vêtement pour descendre jusqu’au sol où des jeunes filles et garçons s’accrochent pour y monter. La manche est tel un long chemin, une voie .

 

Fullsizerender-1508317468     

 

POURQUOI ? A travers ce projet je souhaite sensibiliser le public autour de la jeunesse d’aujourd’hui sur les mots qu’on entend dans notre quotidien. Le mot république m’interpelle au regard de ma génération, il me questionne… Mon travail part et parle toujours d'actualité et de la société. Aujourd'hui j'ai la chance d'être soutenue par le COLLECTIF 52, un groupe de femmes féministes activistes qui me poussent à aller au bout de ce projet et au bout des mes ambitions. 

Cette robe sera présentée en juin 2018 durant la conférence ANTI_FASHION à Marseille. 

Elle fera partie d'une installation. Idéalement elle sera amené à voyager pour que tout le monde puisse la voir, semer le trouble et s'interroger.

C’est un défi technique et visuel qui se pose. L’émotion l’emporte sur tout !

 

                                                     MON TRAVAIL

 

J'ai toujours été intriguée par le vêtement, obsédée par le style!

Je réalise mes vêtements, mes photos moi-même. Mes inspirations et questionnements sont : identité politique, sociale, religieuse. Quand je crée des vêtements, je pars de l'actualité, comme la robe que j'ai réalisée pour parler des migrants et de leur condition de vie. La robe ci-dessous est un porte drapeau relié au symbole des JO, la fierté de représenter un pays, parler de la différence de couleur de peau, d'origine, parler des nations, des drapeaux. Cette représentation des peuples est positive et universelle.

 

Yalla_jo-1508322419

 

Quand j'ai créé la robe lumière , je l'ai créée pendant les attentas de Paris. A travers cette robe j'ai voulu leur rendre hommage, c'est un symbole de paix et de tolérance universelle.

 

Light_mary-1508322681

 

Dans mon travail, j'aime faire du détournement par le vêtement comme par exemple le foulard que j'ai retravaillé en matière plastique et transparente qui s'appelle "je te vois" ou un vêtement de prière porté normalement par un homme que je fais porter à mon tour par une femme, que j'ai appelé "le jogging du vendredi". Grâce au collage, je fais voyager mes vêtements en totale liberté.... j'essaye de faire réfléchir sur notre société

 

 

The_halal_guys-1508323198

 

La vidéo est dans la continuité de mon travail !

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

A créer le vêtement: La robe, sa longue  manche et le foulard transparent .

A obtenir des moyens techniques pour l'élaboration de cette manche complexe ( qui nécessite une structure spécifique pour la faire tenir). La collecte servira  également à l'achat des matières. Elle permettra enfin de financer  photographie scénique et  la vidéo.

                                                        Fullsizerender-1508327925 CROQUIS

 

Le budget de 6000 € se répartit ainsi :

- Prototype : 2770 €

- Foulard et broderies : 150 €

- Matières textiles : 600 €

- Structure de la manche : 1500 €

- Photo et vidéo : 535 €

- Frais Kiss Kiss Bank Bank : 445 €

 

Je percevrai l'intégralité de la collecte. 

Si la collecte dépasse mes espérances, je pourrai créer les chaussures qui accompagnent la robe et:

- envisager une longueur encore plus démesurée de la manche 

- réaliser les tenues des jeunes

- faire appel à des trucages vidéo pour faire grimper les jeunes sur la manche de la robe (plus de 10 mètres ) .

 

LE CALENDRIER:

 

Mon objectif et de présenter cette robe au public et à la presse pour début juin 2018 à la conférence Anti_fashion à Marseille. 

j'ai donc 5 mois pour la créer une fois le budget atteint !

- les deux premier mois constitueront à l'elaboration du patronnage, à la recherche de plus  d'une centaine tee-shirts et sweats puis à l'achat des matières.

- mars/avril :  la confection et la structure technique pour la création de la manche avec l'assemblage des centaines de tee-shirts et sweets.

- mai : la réalisation des photos et vidéo faisant appel aux trucages .

 

 

Je vous remercie d'avoir pris le temps de lire mon projet république!

En espérant qu'il trouve le chemin jusqu'a vous!

 

 

                                                ARTICLES PRESSE

 

 L 'OBS  part SOPHIE FONTANEL

 Le génie méconnu de Samia Ziadi Sophie Fontanel a découvert le talent de cette jeune Marseillaise, illustration du besoin de renouvellement de la mode.  

 

MARIE CLAIRE  part EMMANUELLE GALL

http://leblogmcmd.fr/mode/samia-ziadi-couture-frontieres/

 

TREND TABLET part LIDEWIJ EDELKOORT ET CECILE POIGNANT

http://www.trendtablet.com/55972-samia-ziadi/

 

ELLE.FR  part CORA DELACROIX

http://www.elle.fr/Mode/Les-news-mode/Anti-Fashion-la-mode-sans-frontieres-de-la-marseillaise-Samia-Ziadi-3493589

 

 

 

 

 

 

Thumb_fullsizerender-1508319247
samiaziadi

Samia Ziadi a compris très jeune le pouvoir de l’art face au Retable d’Issenheim, à Colmar, sa ville natale. À Marseille, où elle est arrivée un peu plus tard, elle aurait pu devenir peintre en lettres, graphiste, styliste… Elle a travaillé à la décoration sur des plateaux de tournage, avant de se tourner vers une voie personnelle mêlant design, photo... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonjour Samia, nous sommes les parents de Cécile et Anne et nous te souhaitons une réussite à la mesure de ton talent qui nous a époustouflé.... vrai de vrai Nicole et Ludovic
Thumb_default
J'espère que tu auras suffisamment de dons pour financer ton projet, Samia. Pour m'écrire attends le 6 novembre que l'on ai fini d'emménager. Bisous à la famille et à bientôt, amicalement, Jérôme
Thumb_avatar-1421859622
BRAVO chère Samia ton projet est très très beau. Je suis fière d’y participer et hâte d’avoir un croquis de toi. Je t’embrasse. Anne