aidez nous à créer un restaurant-traiteur slowfood

Large_vegetables-1968013_1920-1518190483

Présentation détaillée du projet

Le slow food c'est quoi??????

 

Le slow food est un mouvement international présent dans 132 pays. Créé en 1986 par le chroniqueur gastronomique italien Carlo Petrini, cet art de vivre se positionne en opposition à la standardisation et à la banalisation alimentaire. Ce mouvement est parfois qualifié « d'écogastronomie » en raison de sa volonté de respecter l'environnement.

Slow food : défendez la biodiversité

Face à la profusion de plats préparés et à l'industrialisation de l'agriculture, le slow food propose de protéger le patrimoine alimentaire mondial en consommant des aliments provenant de petits producteurs locaux ou d'ailleurs.

Slow food : pour une éducation au goût

Selon le slow food, il faut réapprendre le goût avec une nourriture de qualité. On doit retrouver l'envie de découvrir les saveurs de divers aliments et comprendre leurs origines ainsi que les conditions de leur production. Le slow food propose de prendre le temps d'apprécier le plaisir de la table.

Slow food : rapprochez-vous des producteurs

Face aux multinationales, le slow food veut promouvoir l'alimentation locale en vous faisant prendre le temps de découvrir des producteurs et leur savoir-faire pour un meilleur respect de l'environnement. Pour cela, sont mis en place de nombreux salons ou marchés paysans afin d'encourager les produits du terroir réalisés sans porter atteinte à écosystème.

En France la moitié des restaurants sont des restaurants sont des chaines! Le chiffre d'affaire des groupes agroalimentaire qui servent les restaurants tradi, gastro, cantine, hôpitaux, sont de plusieurs milliards!!!! Et les petits producteurs dans tout ça!?

Moi, qui suis je?

Tombé dans la marmite très tôt, pour aider ma mère derrière les fourneaux, je reçus une initiation précoce. Originaire de l'Aveyron, j'ai été imprégné par son terroir, sa gastronomie, l'importance des vrais produits et des hommes et femmes qui les conçoivent. Sortant d'une école hôtelière, diplôme en mains, je partis construire mon expérience auprès de restaurateurs et chefs passionnés et passionnants. C'est ainsi qu’après bientôt 20 ans de métier, j'ai développé une vision très personnelle de cette profession et de son rôle dans la chaîne agro-alimentaire.

Savoir cuire un œuf c'est l'histoire d'un mec qui est devenu un cuisinier nomade après avoir passer 20 ans dans les restaurants.

Savoir cuire un œuf, c'est un constat sur l'état de santé de la restauration au niveau humain, écologique et économique.

savoir cuire un œuf, c'est une prise de conscience que quelque chose cloche dans les restaurants en France, d'une part de ce qu'on sert au clients et d'une autre part de ce qui ce passe en cuisine.

savoir cuire un œuf c'est un questionnement sur l'agriculture, les techniques de productions et la qualité de l'alimentation.

savoir cuire un œuf c'est 4 ans d'études sur la microbiologie des sols, sur les différentes techniques agricoles mondiales, sur l'économie.

savoir cuire un œuf, c'est  l'histoire d'un mec qui devient chef de cuisine particulier et propose un service de cuisine à domicile pour enfin proposer la cuisine qu'il désire et des aliments dont il est sur à 100% de leur origine, mais ce n'est pas assez, c'est trop restrictif.

savoir cuire un œuf c'est le projet de mixer plusieurs thématiques, le restaurant, le traiteur, le chef à domicile, tout ça dans une éco-logique slowfood.

savoir cuire un œuf, c'est le désir d’acquérir un restaurant, en gérance dans un premier temps, de rénover le bâtiment en en lui permettant de respecter au mieux l'écologie à chaque étape de la rénovation (chauffage, consommation d'énergie, rejet des divers flux : eau, déchets). Puis de bâtir un laboratoire traiteur en écoconstruction.

savoir cuire un œuf, c'est le désir que le bien manger, le manger sain doit pouvoir être proposer aux plus grand nombre et pas seulement à une classe élitiste.

À quoi servira la collecte ?

mon but crée un lieu convivial pour le plus grand nombre. Le projet final est bien plus que la somme souhaité, mais elle me permettra dans un premier temps d'engager les premiers travaux de rénovations, l'achat de matériels professionnels (celui en place est très énergivore) et l'étude de projet par un architecte pour le laboratoire. Si par chance la cagnotte dépassait le montant prévu alors je pourrais commencer la plantation d'un verger. Vous l'avez donc compris que le but est de participer à une nouvelle offre au paysage de la restauration donc de pérenniser ma p'tite entreprise.

installation d'une cuve de récupération d'eau de pluie et d'un osmoseur. 3000€

remplacement de la partie production de froid (frigo) 2000€

remplacement des éléments de cuisson( 6000€)

remplacement de la hotte 3000€

financement étude de la mise en place d'une turbine électrique sur la roue du moulin 3000€

BEDEL Stéphane

Savoir cuire un oeuf

Siret 828 766 246 RCS Toulouse

Les fonds seront entièrement récolté en mon nom propre.

 

Thumb_45ecfe_11006bd6308d4e95a3edd38f82305363-mv2_-_copie-1513202128
cabedelo

Tombé dans la marmite très tôt, pour aider ma mère derrière les fourneaux, je reçus une initiation précoce. Originaire de l'Aveyron, j'ai été imprégné par son terroir, sa gastronomie, l'importance des vrais produits et des hommes et femmes qui les conçoivent. Sortant d'une école hôtelière, diplôme en mains, je partis construire mon expérience auprès de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Tous mes vœux de réussite à ce superbe projet.
Thumb_default
May the force be with you... et carpe diem !